Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ?
201.2K views | +100 today
Follow
 
Rescooped by HG Académie de Rennes from Auprès de nos Racines - Généalogie
onto Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ?
Scoop.it!

C’est du propre ! La salubrité publique à Paris au XIXe siècle | Gallica

C’est du propre ! La salubrité publique à Paris au XIXe siècle | Gallica | Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ? | Scoop.it

Sous la Restauration et le règne de Louis-Philippe, Paris demeure une ville nauséabonde à peu près aussi sale et boueuse que sous l’Ancien Régime, où l’entassement des hommes participe des exhalaisons putrides et de toutes sortes de miasmes disséminés dans l’atmosphère. Extrême fragilité face aux épidémies ou maladies contagieuses et omniprésence de la mort font de la capitale une ville-tombeau pour 500 000 Parisiens.


Via Elise Aupres de nos racines
HG Académie de Rennes's insight:

Photographie : Balayeur, par Eugène Atget, 1898-1900 - http://gallica.bnf.fr

more...
No comment yet.
Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ?
Espace de veille pédagogique dédié aux ressources en Histoire Géographie - Académie de Rennes
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by HG Académie de Rennes
Scoop.it!

Le Brexit : la tension entre les deux Europe - La Vie des idées

Le Brexit : la tension entre les deux Europe - La Vie des idées | Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ? | Scoop.it

L’euroscepticisme britannique s’ancre dans une longue tradition . L’opposition à la participation du Royaume-Uni à l’UE était déjà élevée en 1974 (39% des Britanniques contre 14% en moyenne dans les autres États membres, graphique 1), un an seulement après leur adhésion. Dans une perspective utilitariste, les données de l’Eurobaromètre montrent qu’une majorité des Britanniques a considéré de façon quasi constante depuis plus de trois décennies que leur pays ne bénéficiait pas de sa participation à l’UE (graphique 2). Dans une perspective plus identitaire, les Britanniques ne se considèrent que très peu européens par comparaison à la moyenne européenne (graphique 3). La British Social Attitudes survey de 2015 indique du reste que 47% des Britanniques considèrent l’UE comme une menace l’identité culturelle du Royaume-Uni (contre 30% qui expriment le sentiment inverse). Traditionnellement, la participation du Royaume-Uni à l’UE s’est appuyée sur le désir de participer au marché intérieur, tandis que les Britanniques rejetaient l’idée d’une union toujours plus étroite. L’approfondissement de l’intégration, avec par exemple la création de l’Union économique et monétaire et des politiques de cohésion, a éloigné la réalité de l’UE de la Communauté économique dans laquelle les Britanniques avaient choisi d’entrer (et de rester à la suite d’un premier référendum en 1975).

HG Académie de Rennes's insight:
Depuis son adhésion en 1973, le Royaume-Uni a fait un usage utilitariste de l’Union européenne, afin d’optimiser ses intérêts économiques. Est-ce toujours d’actualité à l’heure du Brexit ? Quelles conséquences pour ces « deux Europe » que sont la zone euro et le marché unique ? Une analyse très pertinente qui donne de l'épaisseur historique au Brexit. Elle est proposée par Thierry Chopin, directeur des études de la Fondation Robert Schuman. Docteur en sciences politiques de l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) et Jean-Francois Jamet qui enseigne l’économie européenne et internationale à Sciences Po. A découvrir absolument pour nourrir ses réflexions sur le Brexit.
more...
No comment yet.
Scooped by HG Académie de Rennes
Scoop.it!

La ville bling-bling - Urbanités #7

La ville bling-bling - Urbanités #7 | Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ? | Scoop.it
Les recompositions des modes de production urbaine ces dernières années, dans le cadre de l’avènement des « villes globales » (Sassen, 2001) puis de régimes urbains managériaux et entrepreneuriaux (Harvey, 1989) liés à un tournant néolibéral et de financiarisation, ont poussé les chercheurs à s’interroger sur l’évolution des mécanismes de la fabrique urbaine. Quels sont les acteurs qui produisent les formes urbaines bling-bling, et à l’aune de quels paradigmes sont-elles devenues des normes urbaines « extraordinaires » de plus en plus communes ? Si elles sont censées participer de l’attractivité des métropoles par leur caractère spectaculaire et emblématique, elles s’insèrent jusque dans les paysages et les ambiances urbaines, induisant des pratiques et des comportements correspondants. Les auteur-e-s soulignent ainsi la capacité des nouveaux ordres paysagers à révéler un ordre social hiérarchisé recomposé, et à accompagner des mutations socio-économiques structurelles.
Flaminia Paddeu et Charlotte Ruggeri
HG Académie de Rennes's insight:
Dans ce numéro #7, Urbanités fait le pari que le terme de « bling-bling » peut se révéler pertinent pour appréhender et comprendre certains phénomènes urbains et mieux cerner la fabrique de la ville tapageuse. Comme le rappelle Bruno Cousin dans son entretien (à paraître), le « bling-bling », en stigmatisant la (dé)monstration excessive de la richesse, permet moins de désigner une catégorie sociologique que de délégitimer une position sociale et des comportements. Il est à concevoir comme une série de marqueurs sociaux, économiques, et symboliques qui s’incarnent dans l’espace, depuis les immeubles et les palaces des quartiers riches, les avenues du luxe des villes mondiales, les lieux de villégiature des élites, jusqu’aux territoires fermés des Cercles et aux espaces virtuels des comptes Instagram des super rich (kids).
Un numéro en ligne et en accès libre composé de 7 articles regroupés en trois thématiques :
- La fabrique urbaine du bling-bling : du facteur « wow ! » aux paysages opulents
- La mise en scène d’imaginaires touristiques et urbains, entre démesure, appartenance et distinction
- Marqueurs territoriaux, politiques et symboliques du bling-bling.
A découvrir absolument pour se former !
more...
No comment yet.
Scooped by HG Académie de Rennes
Scoop.it!

Circulation des idées au XIXᵉ siècle, le cas des revues et périodiques parisiens - The Conversation

Circulation des idées au XIXᵉ siècle, le cas des revues et périodiques parisiens - The Conversation | Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ? | Scoop.it
Un quotidien anglais à Paris de 1814 à 1890
Pour illustrer cette activité, l’exemple de la maison Galignani, fondée en 1800 rue Vivienne par un Anglo-italien, est très éclairant. D’abord parce que cette maison existe toujours, ce qui témoigne de son succès. Elle est, aujourd’hui, située 224 rue de Rivoli. Elle est considérée comme l’une des plus belles librairies de la capitale. Mais, au XIXe siècle Galignani’s est à la fois une maison d’édition, une librairie et une entreprise de presse, spécialisée dans les imprimés en anglais. De 1814 à 1890, de l’imprimerie de cette entreprise sort 6 fois par semaine un quotidien en anglais, Galignani’s Messenger. Il est en vente en France et dans toute l’Europe. Il est lu par les élites cosmopolites, par Stendhal, Thackeray ou encore Lafayette. Il est cité par les plus grands écrivains à l’instar de Tourguéniev dans son roman Père et fils (1862) et de Huysmans dans Croquis parisiens (1880), pour ne mentionner qu’eux. Mais que nous dit l’existence d’un quotidien en anglais publié à Paris pendant une grande partie du XIXe siècle (notons qu’il est très loin d’être le seul périodique en anglais publié à Paris à la même époque) ? Tout d’abord que les élites circulent beaucoup. Qu’elles souhaitent lire et s’informer lorsqu’elles sont en voyage ou en expatriation prolongée. Que l’anglais commence, petit à petit, à devenir une langue internationale, ce qu’était le français jusque-là.
HG Académie de Rennes's insight:
Plongée dans les échanges culturels entre la France et le monde au XIXᵉ siècle. Un pan méconnu de la vie intellectuelle parisienne. Une mondialisation précoce en train de naître. Un article proposé par Diana Cooper-Richet, chercheuse au Centre d'Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines, Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines – Université Paris-Saclay. A découvrir.
more...
No comment yet.
Scooped by HG Académie de Rennes
Scoop.it!

Les réfugiés et déplacés dans le monde en 2015, rapport HCR - Géoconfluences

Les réfugiés et déplacés dans le monde en 2015, rapport HCR - Géoconfluences | Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ? | Scoop.it

Les conflits et la persécution ont causé des déplacements forcés à travers le monde ayant fortement augmenté en 2015 pour atteindre le plus haut niveau jamais enregistré, ce qui représente d’immenses souffrances, selon un rapport publié aujourd’hui par le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés. Selon le rapport statistique annuel du HCR sur les Tendances mondiales (en anglais), analysant les déplacements forcés dans le monde entier sur la base des statistiques communiquées par les gouvernements, les organisations partenaires - y compris l'Observatoire des situations de déplacement interne (IDMC) - et les informations internes au HCR, quelque 65,3 millions de personnes étaient déracinées à la fin 2015, en comparaison de 59,5 millions seulement douze mois plus tôt. C’est la première fois que le seuil des 60 millions est franchi. Le total de 65,3 millions comprend 3,2 millions de personnes dans les pays industrialisés qui, à la fin 2015, étaient en attente d’une décision en matière d’asile (c’est le plus grand nombre jamais enregistré par le HCR), 21,3 millions de réfugiés à travers le monde (soit 1,8 million de plus qu’en 2014 ; c’est par ailleurs le nombre total de réfugiés le plus important depuis le début des années 1990), et 40,8 millions de personnes contraintes de fuir leurs foyers, tout en restant au sein des frontières de leur propre pays (soit une augmentation de 2,6 millions par rapport à 2014 et le plus grand nombre jamais enregistré). Par rapport à la population totale de la planète Terre comptant 7,349 milliards d’habitants, un être humain sur 113 est aujourd’hui déraciné ; il est demandeur d'asile, déplacé interne ou réfugié. Ce niveau de risque n’avait jamais été observé auparavant par le HCR. En tout, il y a davantage de personnes déracinées aujourd'hui que la population du Royaume-Uni, de la France ou de l’Italie.

HG Académie de Rennes's insight:
Selon le rapport statistique annuel du Haut Commissariat aux réfugiés des Nations unies (HCR), le nombre de personnes déracinées dans le monde en 2015 a dépassé les 60 millions, atteignant le seuil historique de 65,3 millions de personnes, soit l’équivalent de l’intégralité de la population française (ou italienne), ou encore un être humain sur 113. A découvrir.
more...
No comment yet.
Scooped by HG Académie de Rennes
Scoop.it!

Front populaire : le temps des conventions collectives - CNRS

Front populaire : le temps des conventions collectives - CNRS | Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ? | Scoop.it

La mémoire collective retient rarement la loi du 24 juin 1936 sur les conventions collective comme l’un des acquis majeurs du Front populaire. Les congés payés ou les Quarante heures incarnent davantage l’embellie de l’été 1936. Pourtant la loi crée une institution nouvelle : la convention collective de branche, considérée comme le pivot des relations sociales à la française. Dans la foulée des grèves et du vote de la loi, la négociation collective connaît un essor inédit : près de 5 000 accords sont signés entre 1936 et 1938. Aujourd’hui, les débats et les mobilisations autour de la loi travail révèlent l’attachement des salariés à la négociation collective de branche, alors même qu’une partie du patronat conteste sa légitimité et souhaite y substituer des accords d’entreprise. Revenir sur la période du Front populaire1 permet de comprendre comment les acteurs ont investi cette nouvelle catégorie juridique et de s’interroger sur ce qu’ont pu signifier les conventions collectives pour les salariés des années 1930.

HG Académie de Rennes's insight:
Il y a 80 ans jour pour jour, le gouvernement du Font populaire signait la loi sur les conventions collectives. L’historienne Laure Machu revient sur ces acquis qui furent avant tout des instruments de protection et de hiérarchisation des travailleurs, entérinant les frontières sexuelles de la division du travail. Un article proposé par Laure Machu, historienne, enseignante-chercheuse au laboratoire Institutions et dynamiques historiques de l’économie et de la société (IDHES). A découvrir !
more...
No comment yet.
Scooped by HG Académie de Rennes
Scoop.it!

« Brexit » : les réponses à vos questions - Le Monde

« Brexit » : les réponses à vos questions - Le Monde | Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ? | Scoop.it

3. Ecosse et Irlande du Nord pourraient-elles quitter le Royaume-Uni ?

La première ministre écossaise, Nicola Sturgeon, a déclaré vendredi 24 juin que « la possibilité d’un second référendum doit être sur la table et elle est sur la table » ; cent pour cent des circonscriptions écossaises ont voté en faveur du maintien dans l’UE. Mme Sturgeon a ajouté qu’il était « hautement probable que l’Ecosse, qui a voté à 45 % pour un maintien au sein du Royaume-Uni en 2015 [ce dernier ne devant la courte majorité en sa faveur qu’à l’argument du maintien dans l’UE], propose un [nouveau] référendum sur son appartenance » à la couronne britannique. En Irlande du Nord, le vice-premier ministre nationaliste Martin McGuinness a proposé un référendum posant la question de la réunion du nord de l’île (qui appartient au Royaume-Uni depuis 1921) et du Sud, membre de l’Union européenne depuis 1973.

HG Académie de Rennes's insight:
Les Décodeurs - Conséquences concrètes du vote, impact ailleurs en Europe, calendrier… Les réponses aux questions que vous nous avez posées. 
Toujours utile et très pédagogique. A découvrir.
more...
No comment yet.
Scooped by HG Académie de Rennes
Scoop.it!

« Brexit », ou les cinq pièges de l’association - The Conversation

« Brexit », ou les cinq pièges de l’association - The Conversation | Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ? | Scoop.it

La plupart des autres constructions régionales ont été exposées au même dilemme : l’Asean (Association des nations de l’Asie du Sud-Est) a toujours été ballottée entre son identité politique pro-occidentale à l’origine et ses velléités d’intégration économique. Le Mercosur (Marché commun du Sud), en Amérique latine, se voulait espace de libre-échange, mais aussi club de démocraties restaurées. Ni l’une ni l’autre ne sut choisir et toutes les deux furent ainsi ralenties dans leur élan. Mais aucune d’entre elles ne prétendait marquer l’histoire avec la même profondeur que l’Europe naissante. Le deuxième piège fut largement partagé. Cette protestation populiste dirigée contre l’Europe et ses élites devint vite le substitut d’un mouvement social défaillant. Naturellement nourrie d’identitarisme, elle se requinque de tout ce qui confond Europe et mondialisation, l’une servant à dénoncer l’autre et les migrants en devenant la principale victime.

HG Académie de Rennes's insight:
Les drames commencent toujours par une ambiguïté qu’on ne veut pas voir. Celle-ci était de taille : dès qu’elle eut rejoint le projet européen, la Grande-Bretagne n’eut de cesse de le tenir exclusivement pour la réalisation progressive d’un marché unique. Le reste relevait de l’interdit et les tentatives, même timides, d’intégration politique ne réveillaient outre-Manche qu’agacement et hostilité : la dynamique europhobe trouvait ainsi de quoi se nourrir dès l’origine ; elle faisait du « Brexit » un projet presque banal et, en tout cas, facilement attractif pour tous ceux qui trouvaient raison de se plaindre… Une réflexion proposée par Bertrand Badie, Professeur de Sciences politiques, Sciences Po – USPC. A découvrir.
more...
No comment yet.
Scooped by HG Académie de Rennes
Scoop.it!

En direct : le « Brexit » l’emporte - Le Monde

En direct : le « Brexit » l’emporte - Le Monde | Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ? | Scoop.it

Le camp du "Leave" l'emporte avec 51,8 % des votes (résultats quasi définitifs) :

Irlande du Nord (résultats définitifs) : 55,78 % en faveur du maintien

Ecosse (résultats définitifs) : 62 % en faveur du maintien

Pays-de-Galles (résultats définitifs) : 52,53 % en faveur de la sortie

Angleterre (4 circonscriptions restent à dépouiller) : 53,32 % pour la sortie

HG Académie de Rennes's insight:
Les Britanniques ont voté pour une sortie de l'Union européenne, selon les projections de la BBC et de Sky News vendredi, après dépouillement des bulletins dans 302 des 382 centres. Aux premières heures de la matinée, le Brexit réunissait 52 % des voix. La participation au scrutin a été forte, avec 72,2% selon le chiffre officiel.
more...
No comment yet.
Scooped by HG Académie de Rennes
Scoop.it!

C'était Danton - Nonfiction

C'était Danton - Nonfiction | Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ? | Scoop.it

Si l’image publique de Danton est incontestablement moins polémique que celles de Marat ou de Robespierre, elle n’en est pas moins complexe, et souvent contradictoire. Homme corrompu pour certains, défenseur malheureux d’une sortie précoce de la Terreur pour d’autres, il est également présenté comme un exceptionnel orateur de l’ardeur nationale (« De l’audace... »). Beaucoup ont tenté de restituer le parcours de l’homme, de l’avocat aux Conseils à la figure emblématique du courant « indulgent ». Aucune étude, pourtant, n’a cherché à analyser les principaux aspects et moments de son existence, de manière à rendre l’homme dans toute sa complexité. C’est ce que proposent ces portraits « croisés » d’un révolutionnaire légendaire, surtout connu par l’image construite au fil du temps par les historiens, les romanciers et les hommes politiques.


HG Académie de Rennes's insight:
Bien que la figure publique de Danton soit moins controversée que celle de Marat ou de Robespierre, force est de constater que l'orateur champenois a suscité des passions fort contradictoires et que sa mémoire, loin de clarifier son rôle dans la Révolution, a contribué à brouiller les lignes. Était-il le fervent défenseur du sursaut national comme semblait l'indiquer son célèbre discours à l'Assemblée du 2 septembre 1792, clamant avec fougue et véhémence : « de l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace » ? Ou bien cet élan couvrait-il les agissements – et la débâcle – de Dumouriez en Belgique ? Figurait-il parmi les partisans avant-gardistes de la Terreur, ou bien se faisait-il le chantre de la modération chez les Indulgents ? Enfin, comment démêler les images contrastées du brillant tribun, ennemi de la tyrannie, et du corrompu prêt à sacrifier la Révolution sur l'autel de son enrichissement personnel ? Compte-rendu de lecture proposé par Jan SYNOWIECKI à propos de Danton - Le mythe et l'Histoire, de Michel Biard et Hervé Leuwers. A découvrir pour se former !
more...
No comment yet.
Scooped by HG Académie de Rennes
Scoop.it!

Europeana : des ressources numériques adaptées pour l'enseignement - Éduscol

Europeana : des ressources numériques adaptées pour l'enseignement - Éduscol | Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ? | Scoop.it

Europeana expérimente la réutilisation créative des contenus au moyen de hackathons, d'espaces de co-création et d'applications comme Open Culture. Europeana conduit par ailleurs une série de travaux dans les domaines de la recherche, de l'éducation, du tourisme et des industries créatives dont il résulte des recommandations à la Commission Européenne ainsi que de nombreux projets parmi lesquels Historiana (site web dédié à l'enseignement pour construire une histoire comparée qui aille au-delà des histoires nationales) et Inventing Europe (site web dédié à une approche européenne par les sciences et les technologies et des conditions générales d'utilisation clairement définies pour l'enseignement), une chaîne vidéo Europeana. Si elle n'est pas spécifiquement orientée vers l'enseignement, l'éducation constitue l'un des axes prioritaires de sa nouvelle feuille de route. Sa nouvelle feuille de route 2015-2020, les échanges avec le ministère de l'éducation nationale autour du projet Éduthèque et sa participation lors de la prochaine université d'été Ludovia13 sera l'occasion d'échanger avec ses membres sur l'engagement pour l'éducation.

HG Académie de Rennes's insight:
Initialement conçue en 2005 pour devenir la bibliothèque numérique européenne, Europeana a été lancé en 2010 sous la forme d'un portail qui donne aujourd'hui accès à 30 millions de documents numérisés représentatifs du patrimoine historique et culturel de l'Europe issus de plus de 3 000 collections de bibliothèques mais aussi d'archives, de musées et de fonds audiovisuels. Europeana permet de rechercher et de consulter en ligne un grand nombre de documents textuels, visuels, sonores ou audiovisuels de qualité, ainsi que des expositions ou des dossiers thématiques dans plusieurs langues de l'UE. A (re)découvrir.
more...
No comment yet.
Scooped by HG Académie de Rennes
Scoop.it!

Une histoire des rythmes - Nonfiction

Une histoire des rythmes - Nonfiction | Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ? | Scoop.it

Les rythmes entraînent dans leur mouvement la vie tout entière des individus et des sociétés : les comportements quotidiens et les expériences esthétiques, les déplacements dans l'espace aussi bien que l'ordre du temps. Il n'y a pas de vie sans rythme, c'est-à-dire - comme dans un air de jazz ou une toile abstraite de Mondrian - sans une mise en ordre variable de faits qui se répètent en combinant indéfiniment périodicité et rupture. Philosophes, sociologues, anthropologues, musicologues s'interrogent parmi d'autres depuis deux siècles sur les rythmes sociaux, dont Marcel Mauss disait qu'ils commandent les représentations du temps. Pourtant, il n'existe pas à ce jour une histoire des rythmes qui confronte nos conceptions et expériences du rythme à celles du passé. Or, le contraste est fort entre notre monde moderne, où les rythmes sont partout, mais sont observés dans des champs séparés (rythmes scolaires, arythmie cardiaque, tempo musical, croissance économique en dents de scie...) et la civilisation holiste de l'Europe médiévale : ici, la notion de rythme, héritée de l'Antiquité gréco-romaine, paraît ne concerner que la musique, la poésie et la danse, mais elle entre en fait en résonance avec la totalité de la Création, que Dieu aurait façonnée en six jours. C'est à ce rythme fondateur que le présent livre emprunte sa propre scansion, en explorant successivement les significations du rhythmus médiéval, les rythmes du corps et du monde, ceux du temps, de l'espace et du récit, avant de s'interroger sur la fonction des rythmes dans le changement social et la marche de l'histoire.


HG Académie de Rennes's insight:
Grand spécialiste de l’histoire médiévale et directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, Jean-Claude Schmitt a marqué l’historiographie par ses travaux inspirés et nourris par l’anthropologie. Paru en 2016, Les rythmes au Moyen Âge semble destiné à devenir un « incontournable ». Avec La Raison des gestes dans l'Occident médiéval , l’auteur avait déjà fourni une précieuse grille d’analyse pour qui s’intéresse à l’anthropologie historique. Son dernier ouvrage nous invite davantage à suivre le mouvement de l’histoire qui entraîne inexorablement avec lui les hommes. A découvrir pour se former.
more...
No comment yet.
Scooped by HG Académie de Rennes
Scoop.it!

Actuel Moyen Âge : le Brexit raté du Prince Jean - Nonfiction

Actuel Moyen Âge : le Brexit raté du Prince Jean - Nonfiction | Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ? | Scoop.it

Si je vous parle du roi Jean d'Angleterre, a priori, ça ne vous dit rien. Si je vous dis que c'est le cinquième et dernier fils d'Henri II Plantagenêt et Aliénor d'Aquitaine, le père d'Henri III, l'époux d'Isabelle d'Angoulême, ce n'est pas forcément plus clair. Alors que si je vous dis que c'est le méchant lion dans le Robin des Bois de Disney, celui qui aime l'or, qui suce son pouce et qui dort avec un serpent au pied de son lit (chacun son truc), je suis sûr que vous le remettez ! Entre deux tentatives pour faire pendre Robin des Bois, le Prince Jean est surtout le petit frère de Richard Cœur de Lion. Pendant que Richard part en croisade, Jean tente de s'emparer du royaume d'Angleterre, qui, à l'époque, n'a pas du tout le même aspect que maintenant : Henri II a en effet forgé, notamment par son mariage avec Aliénor d'Aquitaine, un grand « empire plantagenêt » qui comprend l'Angleterre, le Pays de Galles, la Normandie, le Maine et l'Aquitaine. Si vous ajoutez qu'il lorgne doucement sur le comté de Toulouse, qu'il conquiert peu à peu l'Ecosse et l'Irlande, vous imaginez assez bien la taille du royaume...


HG Académie de Rennes's insight:
Toutes les semaines, Nonfiction propose un Actuel Moyen Âge. Aujourd'hui, les Anglais votent pour décider s'ils veulent ou non rester dans l'Union Européenne : l'occasion de revenir sur le lien entre l'Angleterre et le continent ! A découvrir !
more...
No comment yet.
Scooped by HG Académie de Rennes
Scoop.it!

Transmettre les valeurs de la République : la fraternité - ESEN

Transmettre les valeurs de la République : la fraternité - ESEN | Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ? | Scoop.it
Dans le contexte de l'électrochoc provoqué par les attentats de janvier 2015, Abdennour Bidar, en revisitant les différentes facettes de cette valeur, montre comment elle pourrait constituer une réponse à la profonde crise de la modernité que traversent nos sociétés. Dans un second temps, il propose aux participants de ce séminaire quelques pistes qui permettraient concrètement de faire vivre cette valeur fondatrice.
HG Académie de Rennes's insight:
Abdennour BIDAR, est philosophe, essayiste, inspecteur général de l'éducation nationale (IGEN), membre du groupe permanent et spécialisé de philosophie. Son intervention fut filmée lors du séminaire des formateurs académiques et nationaux de personnels d'encadrement. A découvrir !
more...
No comment yet.
Scooped by HG Académie de Rennes
Scoop.it!

En Bretagne, une activité recherche et développement dynamique, spécialisée dans les télécommunications et l'agroalimentaire - INSEE

En Bretagne, une activité recherche et développement dynamique, spécialisée dans les télécommunications et l'agroalimentaire - INSEE | Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ? | Scoop.it
En 2013, les dépenses de recherche et développement (R&D) sont évaluées à 2 % du produit intérieur brut (PIB) en Bretagne. La région se classe ainsi au cinquième rang national pour son effort de R&D, en deçà toutefois de la moyenne France métropolitaine (2,3 %) et de la cible européenne de 3 %. Les dépenses intérieures de R&D en Bretagne ont augmenté de 31 % entre 2007 et 2013 se rapprochant ainsi de cette cible. L'activité de recherche publique est élevée dans les établissements d'enseignement supérieur ainsi que dans les organismes publics spécialisés. Dans les entreprises, la recherche est fortement spécialisée sur certaines activités phares de la région, comme les télécommunications et l'agroalimentaire. La R&D est également bien représentée dans les PME de la région, sur des domaines plus diversifiés, mais avec une croissance moins marquée ces dernières années.
HG Académie de Rennes's insight:
Insee Analyses Bretagne N° 42 - juin 2016
En 2013, la Bretagne investit 1,755 milliard d’euros pour son activité de R&D. Les entreprises réalisent 62 % des dépenses et les administrations 38 % (respectivement 65 % et 35 % en France métropolitaine). L'effort global de R&D représente 2,0 % du PIB régional, contre 2,3 % en France métropolitaine. La Bretagne est la 5e région française pour l'effort de recherche.
A découvrir pour s'informer sur la recherche et développement en région Bretagne.
more...
No comment yet.
Scooped by HG Académie de Rennes
Scoop.it!

La nouvelle région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées s'appellera "Occitanie" - JDD

La nouvelle région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées s'appellera "Occitanie" - JDD | Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ? | Scoop.it

C'est désormais acté. La nouvelle région Languedoc-Roussillon- Midi-Pyrénées va être rebaptisée "Occitanie". Les conseillers de la région issue de la fusion territoriale ont opté pour ce nom, vendredi en assemblée plénière à Montpellier. "Occitanie", auquel est ajouté le sous-titre "Pyrénées-Méditerranée", a ainsi été adopté par 85 voix pour sur 158 conseillers à l'issue d'un vif débat. Huit membres de la majorité de la socialiste Carole Delga n'ont pas validé ce choix. Un total de 60 conseillers régionaux se sont prononcés contre.

HG Académie de Rennes's insight:
Les conseillers de la région issue de la fusion territoriale entre Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées ont adopté vendredi le nom "Occitanie", auquel est ajouté le sous-titre "Pyrénées-Méditerranée", pour baptiser la nouvelle entité. Pour information. Infographie AFP.
more...
No comment yet.
Scooped by HG Académie de Rennes
Scoop.it!

Notre-Dame-Des-Landes, un projet contesté parmi tant d'autres - France Culture

Notre-Dame-Des-Landes, un projet contesté parmi tant d'autres - France Culture | Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ? | Scoop.it

11 février 2016 : François Hollande annonce l’organisation d’un référendum local sur l’aéroport de Notre Dame des Landes. Le dossier est enlisé depuis plus de 50 ans. Dans les années 60, l’état envisage de construire un aéroport à une quinzaine de kilomètres au nord de Nantes. Un aéroport international destiné à accueillir le concorde et contribuer au rayonnement du Grand Ouest, la Bretagne et les Pays de la Loire. S’en suivent des années de batailles juridiques, de recours, d’affrontements politiques et d’affrontements sur le site même de Notre-Dame-des-Landes. Un site occupé depuis plusieurs années par les "Zadistes" que l’état a essayé de déloger sans succès en 2012. A l'époque, nous vous parlions de l'évacuation ratée. Aujourd'hui, vivent encore sur le site, une zone humide exceptionnelle, des agriculteurs et des habitants historiques faisant l’objet de mesures d’expulsion. L’aéroport de Notre-Dame-des-Landes qui bénéficie depuis la déclaration publique de 2008 de toutes les autorisations, même s’il reste quelques contentieux à régler au niveau européen entre autres, viendrait remplacer l’actuel aéroport de Nantes-Atlantique, jugé trop petit. 50 ans après avoir été envisagé, l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes est devenu en cette période de crise économique et climatique, l’emblème en France de la lutte contre "Les projets coûteux et inutiles".

HG Académie de Rennes's insight:
Ce dimanche, près d'un million d'électeurs du département de Loire-Atlantique sont appelés à se prononcer sur le projet controversé d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Un reportage multimédia de Véronique Rebeyrotte.
more...
No comment yet.
Scooped by HG Académie de Rennes
Scoop.it!

Que savons-nous vraiment des séismes ? Que faire pour nous en protéger ? - The Conversation

Que savons-nous vraiment des séismes ? Que faire pour nous en protéger ? - The Conversation | Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ? | Scoop.it
La mobilisation scientifique pour la prédiction des séismes ne date pas d’hier. Après le séisme en Alaska de 1964 et dans le cadre d’un effort international, les chercheurs américains avaient demandé la mise en place d’un grand projet national sur la prévision des séismes. Le titre du projet contenait bien les termes « prévision des séismes » mais la revue Science(Walsh, 1965) notait alors qu’il s’agissait d’une part de donner, avec une grande chance de succès, l’alerte quelques heures ou quelques jours avant les grands séismes, et d’autre part de développer des techniques qui permettent de limiter les pertes humaines et les dégâts même si le premier objectif n’était pas atteint. L’opinion publique a été plus sensible aux promesses de la prévision qu’à celle de la mitigation. Malgré les immenses avancées dans la compréhension des séismes et de leurs effets catastrophiques, les annonces optimistes des années soixante ont créé une profonde déception vis-à-vis de l’échec apparent de la prévision des séismes. Il faut ici aborder des questions sémantiques et d’objectifs. S’agit-il de la prévision de l’occurrence d’un séisme, de la prévision des mouvements du sol potentiellement dangereux ou de la prévision d’une catastrophe ?
HG Académie de Rennes's insight:
Bien comprendre les séismes est certainement la meilleure manière de vivre avec eux. Ces dernières années, les découvertes ont été nombreuses en sismologie. Le point avec Michel Campillo sismologue, professeur à l'Université Grenoble-Alpes, et Rob van der Hilst, sismologue, professeur au Massachusetts Institute of Technology. Toujours utile pour se former sur la thématique des risques et de leur prévention. A découvrir.
more...
No comment yet.
Scooped by HG Académie de Rennes
Scoop.it!

« Brexit » : villes (et Ecosse) contre campagnes - Le Monde

« Brexit » : villes (et Ecosse) contre campagnes - Le Monde | Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ? | Scoop.it

La démographie britannique et la répartition de la population ont joué sur le résultat du référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Cette carte des résultats électoraux au Royaume-Uni représente les résultats du vote britannique sur la sortie de l’Union européenne. Elle est anamorphosée pour afficher les régions proportionnellement au nombre de votants. L’anamorphose cartographique permet de donner une image plus fidèle du résultat du vote, à mi-chemin entre la carte et le graphique. Les cartes classiques sont faussées par la surface des unités administratives qu’elles représentent : des régions très peu peuplées mais très grandes – comme l’Ecosse – semblent alors prendre plus de place que des régions très denses et urbanisées mais dont la surface est finalement plus petite, comme l’agglomération londonienne.

HG Académie de Rennes's insight:
Les Décodeurs - La composante géographique met en évidence des logiques territoriales dans la distribution des votes. En Angleterre par exemple, en dehors de la capitale Londres, dans laquelle le remain (« rester » dans l’UE) a obtenu la majorité des suffrages, chacune des régions a voté majoritairement pour le leave (« quitter » l’UE). A l’inverse, les territoires périphériques que sont les nations écossaise et nord-irlandaise ont largement plébiscité le remain. Enfin, la large victoire du leave sur la côte est de l’Angleterre est à rapprocher des forts résultats obtenus par le Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni (United Kingdom Independence Party, UKIP) aux dernières élections. Une anamorphose particulièrement éclairante et une analyse géographique bien utile. A découvrir absolument !
more...
No comment yet.
Scooped by HG Académie de Rennes
Scoop.it!

L’économie française, édition 2016 - Insee Références

L’économie française, édition 2016 - Insee Références | Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ? | Scoop.it
L’activité ralentit nettement dans les pays émergents
Le climat conjoncturel dans les pays émergents reste dans l’ensemble dégradé tout au long de l’année. En Chine, l’activité continue de ralentir graduellement (+ 6,9 % en 2015 après + 7,3 %). Ce ralentissement résulterait de la transition d’un modèle de croissance fondé sur les exportations et l’investissement vers un modèle fondé sur la demande des ménages. Une telle transition induit un changement de la structure des importations chinoises, avec notamment un repli du commerce d’assemblage. Les importations chinoises décrochent ainsi plus vite que l’activité : elles se replient en 2015, pour la première fois depuis plus de vingt ans. La baisse des prix des matières premières pénalise les grands exportateurs comme la Russie et le Brésil. La crise du rouble et l’augmentation brutale de l’inflation affaiblissent fortement la demande intérieure de la Russie, dont l’activité se contracte nettement. Au Brésil, l’économie s’enfonce dans une crise que le gouvernement ne semble pas maîtriser : les finances publiques se détériorent rapidement et malgré une augmentation très importante de son taux directeur, la banque centrale ne parvient pas à endiguer l’inflation. Le pouvoir d’achat et la confiance des ménages continuent donc de se dégrader et la demande intérieure se contracte lourdement. De leur côté, les pays importateurs de matières premières que sont l’Inde et les pays d’Europe de l’Est sont favorisés par la baisse des prix et la croissance de leur activité résiste au ralentissement d’ensemble.
HG Académie de Rennes's insight:
L'économie française - Comptes et dossiers, L'économie française - Comptes et dossiers - Insee Références - Édition 2016
Comme chaque année, L'Économie française - Comptes et dossiers présente une synthèse des mouvements essentiels ayant affecté les économies française et mondiale au cours de l'année écoulée. Une ressource toujours utile pour faire le point sur les tendances économiques de l'année 2015. La situation de l'économie française est évidemment présentée (très utile pour ses cours sur les systèmes productifs) mais également celle plus générale, du monde, de grands ensembles régionaux, etc. Une ressource à exploiter pour actualiser ses cours. A découvrir !
more...
No comment yet.
Scooped by HG Académie de Rennes
Scoop.it!

Fréquence médiévale : la Tour Jean-sans-Peur - Histoire Médiévale

Fréquence médiévale : la Tour Jean-sans-Peur - Histoire Médiévale | Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ? | Scoop.it
Située en plein cœur de Paris, la Tour Jean-sans-Peur est un lieu unique. Construit par le duc de Bourgogne Jean sans peur (1371-1419), ce lieu est un témoignage de la puissance de cette famille qui fit trembler la royauté Valois sur ses bases lors de la seconde phase de la guerre de Cent ans. Gérée aujourd’hui par une association qui fait un magnifique travail de préservation et de vulgarisation, nous l’avons visité en compagnie d’Agnès Lavoye, responsable des publics pour la Tour Jean-sans-Peur.
HG Académie de Rennes's insight:
Fréquence médiévale vous fait visiter la Tour Jean-sans-Peur construite au XVe siècle en compagnie d'un de ses responsable, Agnès Lavoye. Dernier vestige du palais des ducs de Bourgogne (1409 – 1411), la plus haute tour civile médiévale de la capitale a conservé son escalier à vis dont la voûte est un chef d’œuvre de la sculpture française. Le parcours muséographique aborde l’histoire de la tour, son contexte de création (histoire, architecture et société au temps de Jean sans Peur) et les vestiges du Paris médiéval. A découvrir.
more...
No comment yet.
Scooped by HG Académie de Rennes
Scoop.it!

À la poursuite des origines de l’humanité - CNRS

À la poursuite des origines de l’humanité - CNRS | Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ? | Scoop.it

Au matin, deux hommes, des enfants et un chien arrivent au camp du baobab pour encaisser le tarif de la nuit passée. Plus connus sous le vocable colonial de Bushmen, les Sans sont les descendants des premiers habitants de l’Afrique australe. Des tasses de café et cigarettes circulent de mains en mains pendant une ébauche de conversation. Les trois scientifiques partent ensuite faire le tour de la colline toute proche. Laurent Bruxelles et Marc Jarry la connaissent déjà en partie. L’an dernier, leur courte mission de repérage a permis d’y découvrir des empreintes de félin dans une petite cavité. Cette seconde exploration ne révèle ni grotte ni fossile, mais Marc Jarry a tout de même trouvé son bonheur : « Il y a plusieurs sites lithiques contenant des outils ou des éclats, s’enthousiasme le préhistorien, spécialiste des dynamiques de peuplements au cours du Paléolithique. Ils datent sans doute du Middle Stone Age, entre 400 et 50 000 ans. On a ici une espèce d’usine à outils car les hommes de cette époque y trouvaient de la matière première, du quartzite en l’occurrence. »

HG Académie de Rennes's insight:
Au printemps 2016, des chercheurs français sont partis en Namibie à la recherche de pièges à fossiles humains. Carnet de voyage de cette première mission d’exploration. Un voyage dans le temps et dans l'espace à découvrir dans ce carnet de voyage. Un véritable intérêt pour les élèves afin de leur montrer comment se construit l'histoire de l'Humanité, par un travail minutieux d'enquête archéologique, anthropologique. Toujours utile pour travailler en classe de 6e, "la longue histoire de l'Humanité". A découvrir !
more...
No comment yet.
Scooped by HG Académie de Rennes
Scoop.it!

Atlas de Paysage des Pays de la Loire

Atlas de Paysage des Pays de la Loire | Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ? | Scoop.it
Le paysage est un élément essentiel de notre patrimoine commun et de notre cadre de vie. Il entre ainsi en jeu dans nombre de nos décisions au titre des politiques publiques - valorisation, protection, gestion et aménagement -, ou bien à titre personnel, -choix du lieu de résidence, loisirs. La promotion économique du paysage et la qualité de vie sont également depuis plusieurs années au cœur des actions menées par les collectivités territoriales. Que vous soyez élu, technicien, représentant associatif ou citoyen, cet atlas vous permettra de découvrir, comprendre et interpréter les paysages de la région et leurs enjeux. Le paysage se construit à travers les regards que nous portons sur une partie du territoire dont le caractère résulte de l’action de facteurs naturels et/ou humains et de leurs interrelations. Cet atlas met en lumière les différentes dynamiques à l’œuvre dans la composition des paysages qu’elles soient environnementales, sociales ou économiques. Il offre un socle de connaissance pour mettre en valeur notre patrimoine paysager et prendre en compte le paysage quotidien dans les projets d’aménagement du territoire. L’atlas est entièrement disponible sur ce site internet dont les nombreuses fonctionnalités en font un outil de travail, susceptible d’être abondamment utilisé. Henri-Michel Comet, Préfet des Pays de la Loire
HG Académie de Rennes's insight:
L’atlas de paysage des Pays de la Loire s’inscrit dans un processus de révision des atlas départementaux existant (pour tous les départements en dehors de la Vendée). Cette particularité induit une approche spécifique de la dynamique des paysages. Quatre grandes thématiques ont été choisies pour faciliter la compréhension des dynamiques à l’œuvre sur les paysages à l’échelle régionale :
- Paysage, infrastructures et zones d’activités 
- Paysage, urbanisme et habitat
- Paysage, tourisme et loisirs
- Paysage, dynamiques agro-naturelles
Tout l’enjeu du travail est de proposer une réflexion à l’échelle régionale, qui n’est pas une synthèse des dynamiques paysagères à l’échelle des unités paysagères. A découvrir !
more...
No comment yet.
Scooped by HG Académie de Rennes
Scoop.it!

Le nombre de réfugiés dans le monde équivaut à l’ensemble de la population française - Le Monde

Le nombre de réfugiés dans le monde équivaut à l’ensemble de la population française - Le Monde | Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ? | Scoop.it

En 2015, le nombre total de déracinés atteignait 59,5 millions. Cette progression de plus de 5 millions en un an traduit tout d’abord une tendance de fond : celle de l’augmentation progressive du nombre de réfugiés et de déplacés dans le monde depuis 2011. Le rythme s’est accru en raison de l’apparition ou de l’intensification de situations de conflit (Syrie, Irak, Burundi, Ukraine…), mais aussi de l’enlisement de situations qui durent depuis plusieurs décennies (Somalie, Afghanistan). Par ailleurs, dans certains pays d’accueil, des voix s’élèvent contre l’asile et des frontières se ferment, ce qui bloque les réfugiés dans leur voyage ou les conduit à prendre tous les risques lors de traversées qui leur sont souvent fatales. Cet énorme stock de personnes est principalement issu des pays du Sud, surtout de l’Afrique et du Moyen-Orient, et s’y trouve encore, comme on peut le voir sur les cartes ci-dessous.

HG Académie de Rennes's insight:
Les décodeurs - Un seuil historique a été franchi. Selon le rapport statistique annuel du Haut Commissariat aux réfugiés des Nations unies (HCR), le nombre de personnes déracinées dans le monde en 2015 a dépassé les 60 millions, atteignant le seuil historique de 65,3 millions de personnes. Soit l’équivalent de l’intégralité de la population française (ou italienne), ou encore un être humain sur 113. Toujours utile pour actualiser ses cours. A découvrir.
more...
No comment yet.
Scooped by HG Académie de Rennes
Scoop.it!

L'accès aux services essentiels dans les villes africaines : eau, électricité, assainissement - RFI

L'accès aux services essentiels dans les villes africaines : eau, électricité, assainissement - RFI | Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ? | Scoop.it

A Nairobi, ville de 4 millions d’habitants, 60% de la population vit dans des bidonvilles, sans égouts, ni eau courante. La pollution est une cause majeure de maladies et d’inconfort. Les toilettes publiques ou privées mal entretenues, les fosses sceptiques vidées, au mieux, une fois par an... Le tout est vecteur de nombreuses maladies. Dans la capitale kényane, la solution est venue d’une entreprise sociale : Sanergy. Fondée par trois Américains passés par le MIT, la société vend depuis cinq ans des toilettes à la sèche, munis de petits conteneurs, sous la marque Fresh life, à des opérateurs franchisés, dans les bidonvilles. Ce dernier facture l’accès à ses toilettes et paie en retour Sanergy pour la collecte, qui est quotidienne. Sanergy valorise ensuite les excréments, en les traitant et les revendant sous forme d’engrais naturel ou de biogaz. Le succès est là : Sanergy emploie 250 personnes et ses 625 toilettes Fresh life sont utilisées tous les jours par 30 000 personnes. Cette année, l’entreprise prévoit de vendre 4200 tonnes d’engrais bon marché à 220 fermiers kényans. Pour comprendre le succès de Sanergy, Bruno Meyerfeld, s’est rendu à Mukuru, à Nairobi, l’un des deux bidonvilles où opère Sanergy.

HG Académie de Rennes's insight:
7 MILLIARDS DE VOISINS - Une émission animée par Emmanuelle Bastide .
Comment pallier le manque d’infrastructures de base et les défaillances des Etats ? Faut-il impliquer les citoyens pour une véritable amélioration dans les quartiers précaires ? Une émission particulièrement intéressante pour actualiser ses connaissances et ses exemples sur le développement des villes africaines. Exploitation possible en classe de 6e (Habiter une métropole), en classe de 5e sur la question démographique et l’inégal développement, en 4e sur "Des villes inégalement connectées aux réseaux de la mondialisation". Incontournable !
more...
No comment yet.
Scooped by HG Académie de Rennes
Scoop.it!

L’urgence à s’adapter redessine la lutte contre le changement climatique - The Conversation

L’urgence à s’adapter redessine la lutte contre le changement climatique - The Conversation | Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ? | Scoop.it

Tout d’abord, quelle est notre capacité, d’un pays à l’autre, à transformer nos économies au point qu’elles deviennent neutres en carbone ? C’est la question de la mise en œuvre des engagements des pays, point-clé des négociations climatiques post-2015 qui ont repris en mai dernier à Bonn, Allemagne. Ensuite, et même si la perspective du « moins de +2 °C » nous éloigne considérablement de scénarios catastrophes comme celui du +4 °C représenté par l’un des scénarios du GIEC, quels seront ses impacts ? La science est en effet très claire : même si l’on arrête d’émettre des gaz à effet de serre dès maintenant, des latences dans les processus atmosphériques et océaniques expliquent que des impacts surviendront quand même, voire pour certains telle l’élévation du niveau de la mer, se poursuivront au-delà de ce siècle. Sur ce point de la mesure des risques d'impacts dans un monde à +1,5-2 °C, la science est en marche, notamment dans la perspective de produire un rapport spécial du GIEC. Enfin, c’est la dernière pièce manquante du puzzle que met en avant un article récemment paru dans la revue Science : quelle(s) preuve(s) avons-nous de notre capacité à être adaptés à un réchauffement global de « moins de +2 °C » ? Autrement dit, cet objectif ne peut être qualifié de souhaitable qu’à la condition que les sociétés soient adaptées aux impacts inévitables d’un tel réchauffement. C’est une idée forte qui émerge de l’Accord de Paris, même s’il ne la formule pas si explicitement.

HG Académie de Rennes's insight:
La signature de l’Accord de Paris en décembre 2015 a marqué une étape importante en matière de coopération internationale. Succès diplomatique, puisque signé par quasiment tous les pays de la planète, il est le résultat d’une volonté commune – qui s’est construite petit à petit depuis l’Accord de Kyoto en 1995 – d’aller dans le même sens : celui de la « décarbonation » de nos économies et de nos modes de vie pour un futur soutenable. Un article engagé proposé par Alexandre K. Magnan Docteur en géographie, Chercheur "Vulnérabilité et Adaptation au changement climatique", Iddri. A découvrirpour préparer le programme de géographie de la classe de 5e !
more...
No comment yet.