URPS et e santé
1.2K views | +0 today
Follow
URPS et e santé
Partage d'informations sur le inititative e santé en France par les Unions Régionales de professionnels de santé
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Géraldine GOULINET FITE
Scoop.it!

ARS 2.0 vers une structuration numérique régionale par le Dr Sandrine Segovia-Kueny, experte en SI

ARS 2.0 vers une structuration numérique régionale par le Dr Sandrine Segovia-Kueny, experte en SI | URPS et e santé | Scoop.it
L’accélération du développement des technologies numériques en santé s’opère. La e-santé connaît des expérimentations nombreuses, des
more...
No comment yet.
Scooped by Géraldine GOULINET FITE
Scoop.it!

Focus sur le marché de la m-santé

Focus sur le marché de la m-santé | URPS et e santé | Scoop.it
A l'heure de la gloire du smartphone et du connecté, le marché de la "m-santé" se présente comme un secteur en devenir, propice aux projets novateurs des entreprises.
more...
No comment yet.
Scooped by Géraldine GOULINET FITE
Scoop.it!

Une enquête sur l'accessibilité des services de santé en Aquitaine

Géraldine GOULINET FITE's insight:

Plusieurs  enquêtes  nationales  s’intéressent  régulièrement  au  vécu  des  Français  dans  leur  relation avec le système de santé. Parmi les plus récentes,
il convient de noter les enquêtes d’associations de consommateurs,  le  baromètre  santé  2014  (Deloitte/IFOP),  l’observatoire  de  l’égalité  d’accès  aux soins (IPSOS/Fédération Hospitalière de France).
Chacun de ces « baromètres » pointe certaines difficultés et inégalités d’accès aux soins :  
- soit   en   matière   de   délai   de   rendez-vous   (médecins   s
pécialistes,   en   particulier ophtalmologues, IRM - imagerie par résonance magnétique...),
- soit en matière d’accessibilité financière aux soins,
- soit des difficultés en raison d’un éloignement des
 lieux de soins,...
Dans la même optique, l’Agence régionale de santé (ARS) et la Conférence régionale de la santé et de l’autonomie  (CRSA)  ont  décidé  de  réaliser  la première  enquête  d’opinion  au  niveau  régional.
L’objectif  est  de  donner  directement  la  parole  aux Aquitains,  citoyens  et  professionnels,  afin  de mieux  connaître  les  sujets  de  santé  qui  les  préoccupent,  ainsi  que  leur  perception  de  l’accès  aux services  de  santé  dans  la  région. 

Les enseignements qui  pourront  être  tirés  de  cette  enquête
d’opinion permettront d’améliorer la situation en Aquitaine.                                            

more...
No comment yet.
Rescooped by Géraldine GOULINET FITE from E-sante, web 2.0, 3.0, M-sante, télémedecine, serious games
Scoop.it!

Picasso 2.0, le nouveau projet de télésanté de la Picardie - Ariase

Picasso 2.0, le nouveau projet de télésanté de la Picardie - Ariase | URPS et e santé | Scoop.it
Ariase
Picasso 2.0, le nouveau projet de télésanté de la Picardie
Ariase
C'est avant tout un besoin essentiel pour de nombreux secteurs professionnels, pour les collectivités et pour le développement de l'e-santé sur tout le territoire.

Via Festival Communication Santé
more...
No comment yet.
Scooped by Géraldine GOULINET FITE
Scoop.it!

Stratégie nationale de santé : la FMF pour un investissement massif sur la médecine de ville

Stratégie nationale de santé : la FMF pour un investissement massif sur la médecine de ville | URPS et e santé | Scoop.it
A la veille de la présentation des orientations de la future loi de santé publique de Marisol Touraine, la Fédération des Médecins de France (FMF) dénonce les mesures prises par la ministre de la Santé depuis deux ans.
more...
No comment yet.
Rescooped by Géraldine GOULINET FITE from Qualité et sécurité des soins
Scoop.it!

Accident vasculaire cérébral : la télémédecine au service de l'accès aux soins - MARSADHOC

Accident vasculaire cérébral : la télémédecine au service de l'accès aux soins - MARSADHOC | URPS et e santé | Scoop.it

L'agence nationale d’appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (ANAP) publie un nouveau guide sur le thème "accident vasculaire cérébral (AVC) et télémédecine". Séquelles physiques et psychologiques, 3e cause de mortalité en France, vieillissement de la population, évolution de modes de vies : l'AVC est une priorité évidente de santé publique, du fait de sa fréquence, de ses conséquences et de sa probable augmentation dans le futur proche. Cette priorité se traduit par un objectif clair : faire en sorte que "tout patient se trouve à moins de 30 minutes d’une structure pouvant le prendre en charge dans les règles de l’art, sauf exception géographique particulière".


Via Florentin Clère
more...
No comment yet.
Scooped by Géraldine GOULINET FITE
Scoop.it!

Infirmière : 9 minutes par jour de temps gagné grâce à la connectivité - ActuSoins

Infirmière : 9 minutes par jour de temps gagné grâce à la connectivité - ActuSoins | URPS et e santé | Scoop.it
Infirmière : 9 minutes par jour de temps gagné grâce à la connectivité ActuSoins L'arrivée du Dossier patient informatisé (DPI) implique pour les infirmières l'enregistrement des données et des constantes du patient au sein des programmes...
more...
No comment yet.
Rescooped by Géraldine GOULINET FITE from E-Health
Scoop.it!

Marisol Touraine veut relancer le dossier médical personnalisé

Marisol Touraine veut relancer le dossier médical personnalisé | URPS et e santé | Scoop.it
Dans le cadre de la future loi de santé publique, la ministre proposera un DMP 2.0, « plus pragmatique ». Une dernière chance pour le dossier médical après dix ans de promesses non tenues ?

Via Henri Lefèvre
more...
No comment yet.
Rescooped by Géraldine GOULINET FITE from Jeunes Médecins et Médecine Générale
Scoop.it!

Castelnau-Magnoac. Télémédecine : la MSP connectée

Castelnau-Magnoac. Télémédecine :  la MSP connectée | URPS et e santé | Scoop.it
Déjà précurseur lors de son ouverture, le pôle de santé vient réellement d’entrer dans le XXIe siècle : il est désormais en ligne sur un réseau de fibre optique, à haut débit dédié et sécurisé (secret médical oblige), permettant la téléconsultation et la téléexpertise. Ce lundi 20 janvier, cette pratique a été présentée à Alain Charrier, secrétaire général de la préfecture ; Isabelle Gaume, déléguée départementale de l’ARS (Agence régionale de santé) ; aux professionnels locaux de la santé et du paramédical ainsi qu’à l’ensemble du conseil de la CCM (Communauté de communes du Magnoac).

Via SNJMG
more...
No comment yet.
Rescooped by Géraldine GOULINET FITE from Télémedecine en pratique
Scoop.it!

Santé digitale: médecins et patients acteurs du changement

Quelles que soient leurs formes, les principaux actes de télémédecine (téléconsultation, télé-expertise, télésurveillance) ne sont pas remboursés et les praticiens qui participent aux nombreuses expérimentations en la matière, médecins ou pharmaciens, ne sont pas rémunérés pour le service médical rendu. Si le PLFSS 2014 prévoit le financement d’actes ciblés, ils ne seront pilotés et évalués qu’au décours des trois prochaines années. Nous sommes donc loin d’un modèle économiquement viable et reproductible au niveau national, à la différence de nos voisins européens (Italie, Allemagne ou Espagne) qui ont profité d’une autonomie de gestion et de fonctionnement au niveau régional pour définir des protocoles de prise en charge. Pour autant, la France fourmille d’initiatives portées par les professionnels, certaines en toute indépendance. Toutes visent un bénéfice immédiat pour les patients montrant que les outils sont bien au service des usages et non l’inverse, comme le rappelle Pierre Traineau, Directeur général du CATEL. Les patients eux-mêmes se mobilisent et tirent profit des nouvelles solutions technologiques mises à leur disposition pour prévenir, suivre ou mieux accompagner leurs symptômes et leurs maladies. Preuve en est la consommation croissante des applications mobiles de Santé et l’explosion du « Quantified self ». Ces deux tendances pourraient inciter les différents acteurs de la chaîne de Santé à basculer définitivement vers une économie de services.


Via Xavier SEDES, Denis Granger, dbtmobile, sylvie Royant-Parola
Géraldine GOULINET FITE's insight:

Ces remarques ont été au coeur des discussions de la table ronde organisée le 16 novembre dernier à la Cité Mondiale de Bordeaux à l'intiative de l'Union Régionale des Médecins Libéraux d'Aquitaine : la e-santé, quel modèle économique ? http://www.rencontres-esante.fr/

 

A partir d'une confrontation entre les pratiques quotidiennes des médecins libéraux de plus en plus utilisateurs de dispositifs numériques, des besoins organisationnels au niveau d'un territoire, des expériences menées à l'étranger et des difficultés en France de stabiliser un mode de rémunération au bénéfice des professionnels de santé, certains freins ont été identifiés... et tous les intervenants présents autour de table ont remarqués, eux aussi, le risque d'un écosystème biface entre résistances politiques et pression sociétale des patients comme du marché.

 

more...
sylvie Royant-Parola's curator insight, December 5, 2013 2:14 AM
Effectivement, en France on le chic pour bloquer ce qui marche!
Rescooped by Géraldine GOULINET FITE from Revolution in HealthCare
Scoop.it!

Santé digitale: médecins et patients acteurs du changement

Quelles que soient leurs formes, les principaux actes de télémédecine (téléconsultation, télé-expertise, télésurveillance) ne sont pas remboursés et les praticiens qui participent aux nombreuses expérimentations en la matière, médecins ou pharmaciens, ne sont pas rémunérés pour le service médical rendu. Si le PLFSS 2014 prévoit le financement d’actes ciblés, ils ne seront pilotés et évalués qu’au décours des trois prochaines années. Nous sommes donc loin d’un modèle économiquement viable et reproductible au niveau national, à la différence de nos voisins européens (Italie, Allemagne ou Espagne) qui ont profité d’une autonomie de gestion et de fonctionnement au niveau régional pour définir des protocoles de prise en charge.

Pour autant, la France fourmille d’initiatives portées par les professionnels, certaines en toute indépendance. Toutes visent un bénéfice immédiat pour les patients montrant que les outils sont bien au service des usages et non l’inverse, comme le rappelle Pierre Traineau, Directeur général du CATEL. Les patients eux-mêmes se mobilisent et tirent profit des nouvelles solutions technologiques mises à leur disposition pour prévenir, suivre ou mieux accompagner leurs symptômes et leurs maladies. Preuve en est la consommation croissante des applications mobiles de Santé et l’explosion du « Quantified self ». Ces deux tendances pourraient inciter les différents acteurs de la chaîne de Santé à basculer définitivement vers une économie de services.


Via Xavier SEDES
more...
Xavier SEDES's curator insight, November 30, 2013 9:31 AM

Les professionnels s’organisent

 

Le Dr Fabrice Denis installé au Mans est un médecin pionnier. Ancien chercheur de l’INSERM et féru de numérique, il s’est associé à une équipe du CNRS pour concevoir une application inédite, utilisable sur n’importe quel smartphone, ordinateur ou tablette, permettant au patient de rester en contact régulier avec son cancérologue pour prévenir les rechutes de cancer du poumon. Plusieurs paramètres cliniques sont surveillés de façon hebdomadaire parmi lesquels le poids, la fatigue, la perte d’appétit, la douleur, l’essoufflement ou la toux. Des algorithmes d’alerte ont été conçus permettant de repérer de potentiel rechutes, en moyenne 6 semaines plus tôt que les examens d’imagerie programmés, selon une étude réalisée auprès de 43 patients et publiée dans la revue Supportive Care in Cancer (Springer - Septembre 2013). Encourageant, sachant que la survenue d’une perte de poids, d’un essoufflement ou d’une toux n’amène pas forcément les malades à consulter. Le système est simple d’utilisation, ne prend que 5 minutes par semaine au patient et lui permet de rester en liaison étroite avec son médecin. Il devrait être prochainement élargi à d’autres cancers, œsophage, vessie, colon-rectum et ovaire.

A quelques centaines de kilomètres de là dans le Limousin, le Dr Patrick Dary a monté de toutes pièces son projet de télémédecine. Alors qu’il répond aux priorités définies par le gouvernement de lutte contre les déserts médicaux et les AVC, ce cardiologue a eu le plus grand mal à trouver des sources de financement. Sans une bourse de BOEHRINGER, reçue dans le cadre du programme international de prévention des AVC « 1 Mission – 1 Million » et l’aide de la structure mutualiste KLESIA, son projet n’aurait certainement pas vu le jour. Pourtant, les résultats cliniques obtenus sont remarquables. De quoi s’agit-il ? Le Dr DARY suit à distance plusieurs centaines de patients depuis 2011, poursuivant 3 principaux axes de recherche: mise en place d’une télésurveillance pour le suivi de l’hypertension artérielle mal contrôlée, de l’insuffisance cardiaque et de la fibrillation auriculaire (FA). Cette dernière approche est particulièrement novatrice sachant que la FA est une cause majeure de survenue d’AVC. Une personne âgée de 40 ans ou plus sur quatre développe au cours de sa vue une FA avec un risque d’AVC multiplié par 5. Le défi technique pour télé surveiller la FA suppose le port d’un holter par le patient, permettant de détecter les troubles du rythme. Le Dr DARY l’a relevé et les résultats de son étude observationnelle viennent d’être publiés dans la revue European Research in Telemedecine (Elsevier – Octobre 2013) et présentés au dernier congrès de l’ANTEL les 15 et 16 novembre dernier. Elle a été menée sur 200 patients à risque, le suivi était ambulatoire par la pose quotidienne d’un enregistreur sur une durée de 11 jours et 10 h par jour avec détection d’arythmie et transmission automatique d’ECG. Pour 33 % des patients, la télésurveillance a amélioré le diagnostic et le traitement de la FA, permettant d’ajuster et de sécuriser la thérapeutique délivrée. Prochain défi pour le Dr DARY et prochain axe de recherche, le déploiement de ce programme à plusieurs EHPAD et maisons pluridisciplinaires de la région limousine. 

 

OPTISAS, vaste étude de télé suivi du syndrome d’apnées du sommeil portée par les professionnels

 

Autre exemple, à large échelle celui-ci, l’étude OPTISAS a débuté en février 2013 sous l’impulsion de la Fédération Française de Pneumologie et de la Fédération des Spécialités Médicales. Elle durera 1 an (6 mois d’inclusion – 6 mois de suivi), impliquant 200 médecins et 1 800 patients. L’hypothèse du projet est que le télé-suivi pourrait réduire de 5 % le taux de patients abandonnant la PPC au cours de la 1ère année ainsi que les hospitalisations associées. Souvenons-nous que l'inobservance très élevée de la PPC, supérieure à 20 % la 1ère année, a conduit les autorités à modifier les conditions de prise en charge et de remboursement des patients nouvellement diagnostiqués à compter du 1er octobre 2013. L’étude OPTISAS  a été rendue possible grâce à l’existence d’un outil préalablement mis en place par la FFP et comptant 63 000 dossiers patients. 1ère du genre par son ampleur et l’origine de ses promoteurs, cette étude pourrait inciter les autres fédérations de médecins spécialistes à suivre la même voie.

 

Les patients se mobilisent

 

Le marché de la m-Santé explose. On estime que le marché mondial des applications mobiles de santé passera de 1,3 milliards de $ en 2013 à plus de 10 milliards de $ en 2018. Même tendance pour le nombre d’objets connectés et de tablettes numériques. Sur les 100 000 applications disponibles à ce jour, celles dites de « bien-être » sont prépondérantes, notamment les applications visant une perte de poids. Le suivi ou la mesure de ses constantes biologiques (Quantified self) est devenu un créneau commercial juteux. Dans le sillage de WITHINGS, véritable success story à la française qui vend balances et tensiomètres connectés, une multitude d’objets communicants pour mesurer stress ou activité physique envahissent le marché: bracelet AIRO, FuelBand Nike, coach électronique FITBIT, etc.  L’offre fait elle la demande ? Dans le cas présent, on serait plutôt tenté de dire que le besoin à couvrir est énorme. S’il est encore trop tôt pour évaluer le bénéfice sur la santé, le succès est au rendez-vous. Recommandées ou non par les médecins, comme c’est déjà le cas en Angleterre pour certaines applications mobiles, ces nouvelles solutions sont plébiscitées par les utilisateurs. Que l’on soit adepte de la prévention ou malade chronique, le suivi de l’activité physique et des mesures hygiéno-diététiques restent des fondamentaux pour aller mieux. Les acteurs du monde médical, laboratoires, médecins, institutionnels, opérateurs télécom et mutuelles ne s’y trompent pas. NOVARTIS a lancé le programme CARDINAL autour de la nutrition et de l’activité physique. Les médecins du sport utilisent des solutions high-tech comme celles de la société PULS@CARE et sont très actifs sur la toile, tel le Dr Philippe Chaduteau. Appuyée par le gouvernement, la société IDS a lancé l’opération MySanté mobile pour mesurer l’activité physique de 1000 volontaires entre juin et novembre 2013. ORANGE soutient le mHealth Grand Tour qui est à la fois une course cycliste et une étude d’envergure sur l’adaptation à l’effort pour les diabétiques de type I. Du côté des mutuelles, les patients du programme VIGI Santé de Malakoff Médéric suivent un programme individualisé d’accompagnement hygiéno-diététique.

Aux Etats Unis, les patients sont mis devant leur responsabilité. Les assureurs mettent en place des polices plus intéressantes pour les patients suivant de tels programmes... CQFD.

 

Xavier Sédès, xavier@xaviersedes.fr, consultant e-Santé

 

Rescooped by Géraldine GOULINET FITE from Actualités E-santé
Scoop.it!

Lancement de la carte de coordination des soins par les URPS

Lancement de la carte de coordination des soins par les URPS | URPS et e santé | Scoop.it
Les URPS infirmiers libéraux, médecins libéraux et pharmaciens d'Île-de-France lancent la carte de coordination des soins. L'objectif : faciliter la communication entre les professionnels en charge d'un patient chronique.

Via L'Université d'été de la e-santé
more...
No comment yet.
Scooped by Géraldine GOULINET FITE
Scoop.it!

Que fait la CNAMTS pour faciliter le développement de la télémédecine en France ?

Que fait la CNAMTS pour faciliter le développement de la télémédecine en France ? | URPS et e santé | Scoop.it
Santé connectée et télémédecine - http://www.telemedaction.org/
more...
No comment yet.
Scooped by Géraldine GOULINET FITE
Scoop.it!

Les exigences à remplir pour obtenir le label e-santé | esante.gouv.fr, le portail de l'ASIP Santé

Les exigences à remplir pour obtenir le label e-santé | esante.gouv.fr, le portail de l'ASIP Santé | URPS et e santé | Scoop.it
Contenu Le référentiel fonctionnel
more...
No comment yet.
Rescooped by Géraldine GOULINET FITE from Pharmabook
Scoop.it!

A l'hôpital, une borne pour créer son dossier médical

A l'hôpital, une borne pour créer son dossier médical | URPS et e santé | Scoop.it
Depuis début juin, les patients du centre hospitalier de Niort peuvent eux-mêmes créer leur carnet de santé numérique. Une première en Deux-Sèvres.

Via Philippe Loizon
more...
No comment yet.
Rescooped by Géraldine GOULINET FITE from Silver économie | Le Numérique pour les Personnes âgées & Autonomie
Scoop.it!

A  la une - Bas-Rhin : la Silver économie en ligne - e-alsace

A  la une - Bas-Rhin : la Silver économie en ligne - e-alsace | URPS et e santé | Scoop.it
Le Conseil général du Bas-Rhin souhaite mettre en place une plateforme Web sur la Silver économie qui représente les activités économiques relatives aux personnes âgées.

Via France Silver Eco
more...
No comment yet.
Rescooped by Géraldine GOULINET FITE from Sécurité des services et usages numériques : une assurance et la confiance.
Scoop.it!

Axa entrouvre la porte de l'utilisation des objets connectés dans l'assurance

Axa entrouvre la porte de l'utilisation des objets connectés dans l'assurance | URPS et e santé | Scoop.it
Axa va offrir aux nouveaux clients de sa formule Modulango le bracelet connecté Pulse de Withings. Un premier pas vers l'utilisation des données personnelles dans le secteur des assurances.

Via Jean-Robert Bos
more...
Jean-Robert Bos's curator insight, June 4, 2014 2:53 PM

A méditer : la médecine prédictive et les algorithmes ont permis aux assureurs de réduire les risques en devenant des experts de la prévention personnalisée

Scooped by Géraldine GOULINET FITE
Scoop.it!

PAERPA : la HAS donne les outils aux médecins pour établir les plans personnalisés de santé | Le Quotidien du Medecin

PAERPA : la HAS donne les outils aux médecins pour établir les plans personnalisés de santé | Le Quotidien du Medecin | URPS et e santé | Scoop.it
more...
No comment yet.
Rescooped by Géraldine GOULINET FITE from Télésanté, e-santé
Scoop.it!

Atlas des systèmes d’information hospitaliers : la publication officielle

Atlas des systèmes d’information hospitaliers : la publication officielle | URPS et e santé | Scoop.it

Depuis 2013, la DGOS publie annuellement un Atlas des SIH. En 2014, l’atlas s’est enrichi d’un état des lieux des indicateurs du socle commun du programme Hôpital numérique. Télécharger le document.

 

 

Les principaux enseignements de l’atlas 2014

Un panel de plus en plus représentatif des systèmes d’information ; 2 056 établissements répondants sur 3 328 établissements référencés.

Le déploiement et l’usage du SIH...


Via TéléSanté Centre
more...
No comment yet.
Scooped by Géraldine GOULINET FITE
Scoop.it!

l’URPS ML Languedoc Roussillon lance Cormedal, système d’alerte par smartphone

l’URPS ML Languedoc Roussillon lance Cormedal, système d’alerte par smartphone | URPS et e santé | Scoop.it
Présente des dossiers santé et de pratique professionnelle, une publication en ligne, l'actualité destinés aux (...)
Géraldine GOULINET FITE's insight:

L’URPS Médecins-Libéraux du Languedoc-Roussillon s’apprête à lancer Cormedal©, un nouveau système d’alerte par smartphone d’utilisation extrêmement simple, pour répondre à l’insécurité croissante des médecins. Une seule application, un seul site web, vont rassembler trois services immédiats. Cette application en phase de finalisaiton technique, présentée le 8 avril à Montpellier, pourrait être fonctionnelle avant l’été. Le service est développé avec la société Salicorne et pourra être proposé à d’autres professions de santé.

more...
No comment yet.
Rescooped by Géraldine GOULINET FITE from Pharmabook
Scoop.it!

La e-santé et l’exercice officinal : préparer le futur

La e-santé et l’exercice officinal : préparer le futur | URPS et e santé | Scoop.it
URPS IDF - Union Régionale des Professionnels de Santé Pharmaciens Ile-de-France.

Via Philippe Loizon
more...
No comment yet.
Scooped by Géraldine GOULINET FITE
Scoop.it!

Les Echos Etudes : « Les perspectives de la télésanté et de la télémédecine pour les personnes âgées dépendantes » — Silver Economie

Les Echos Etudes : « Les perspectives de la télésanté et de la télémédecine pour les personnes âgées dépendantes » — Silver Economie | URPS et e santé | Scoop.it
L'étude des Echos sur la télésanté et la télémédecine pour les personnes âgées dresse un bilan et met en perspective les enjeux et les freins de la télémédecine et de la télésanté.
more...
No comment yet.
Scooped by Géraldine GOULINET FITE
Scoop.it!

dmdPost - Santé numérique : un modèle médico-économique encore à définir

dmdPost - Santé numérique : un modèle médico-économique encore à définir | URPS et e santé | Scoop.it
Le dernier Colloque Numérique et Santé qui s'est déroulé les 4 et 5 juillet derniers en atteste : le rapprochement entre les secteurs du numérique et...
more...
No comment yet.
Scooped by Géraldine GOULINET FITE
Scoop.it!

dmdPost - Santé numérique : un modèle médico-économique encore à définir

dmdPost - Santé numérique : un modèle médico-économique encore à définir | URPS et e santé | Scoop.it
Le dernier Colloque Numérique et Santé qui s'est déroulé les 4 et 5 juillet derniers en atteste : le rapprochement entre les secteurs du numérique et...
more...
No comment yet.