Scénario 3 : "Postpolisation" - Territoires 2040 | Urbanisme | Scoop.it

En 2040, l’urbanisation et la mondialisation auront infusé l’intégralité du territoire national et les manifestations s’en feront sentir par-tout, sous la forme d’une périurbanisation généralisée. Il s’agit donc du scénario qui signe la « victoire » de la périphérisation la moins dense sur la centration et la généralisation du principe de la diffusion, conçue à la fois comme un principe d’évolution et une forme urbaine, valable à toutes les échelles en même temps.

Toutefois, la centralité sera maintenue a minima comme système spatial fonctionnel (doté d’une certaine capacité de fixer des images urbaines et des imaginaires sociaux positifs), mais ses géographies évolueront (périphérisation et spécialisation sociale et fonctionnelle des centres). Des effets d’agrégations continueront d’exister, mais seront atténués par les logiques d’étalement accentuées et de différentiation désormais focalisées sur les micro-échelles. Il existera donc encore un gradient de métropolisation (0=>max), la valeur maximale restant méta-stable par rapport à la situation actuelle et la moyenne tendant à diminuer du fait de la diffusion.