Urban Life
Follow
Find tag "gardens"
10.0K views | +0 today
Urban Life
what to do to improve our lives in the city where we live
Curated by Jandira Feijó
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jandira Feijó
Scoop.it!

À Manhattan, les citadins échappent à l'enfer urbain grâce à un jardin aérien

À Manhattan, les citadins échappent à l'enfer urbain grâce à un jardin aérien | Urban Life | Scoop.it

New-York, ses gratte-ciels, sa pollution, son trafic, sa foule de passants… Pour oublier un instant les désagréments de la métropole, les citadins se rendent dans le nouveau lieu à la mode : la High Line. Une ancienne voie ferrée aérienne reconvertie en parc urbain. 

more...
Rescooped by Jandira Feijó from Nature to Share
Scoop.it!

LES ANGLAIS ACCÉLÈRENT ! Les parcs deviennent des potagers citoyens !

LES ANGLAIS ACCÉLÈRENT ! Les parcs deviennent des potagers citoyens ! | Urban Life | Scoop.it

Autosuffisance ALIMENTAIRE, les anglais ACCÉLÈRENT...

 

Du jamais VU, il faut le VOIR pour le CROIRE !!

 

Les sacro-saints PARCS publics et jardins à l'anglaise se transforment en espaces potagers de NOURRITURE à partager par les habitants avec le SOUTIEN des collectivités locales britanniques.

 

On ne compte plus le nombre d'INITIATIVES citoyennes au Royaume-Uni où les COOPÉRATIONS des pouvoirs publics avec les citoyens jardiniers solidaires sont pleines et entières pour rendre POSSIBLE l'autosuffisance alimentaire des territoires par la démarche participative Incredible Edible avec les INCROYABLES comestibles de la nourriture à partager.

 

Après Todmorden, les unes après les autres, les collectivités en transition TRANSFORMENT leur paysage urbain en espaces de partage et de CONVIVIALITÉ. Le bac de culture des incroyables comestibles en nourriture à partager au coin de la rue devient le plus puissant CATALYSEUR de reconnexion des gens entre eux en lien avec la Terre Nourricière. Les solidarités INTERGÉNÉRATIONNELLES connaissent un niveau jamais atteint dans les Nouveaux Territoires donnant naissance à la Nouvelle Société Éthique et Solidaire.

 

Un Nouveau Monde émerge...

 

L'autosuffisance alimentaire des territoires, ça marche parce que c'est simple à réaliser : on PLANTE, on ARROSE et on PARTAGE. C'est si simple que même les enfants peuvent le faire. Les grands parents aussi !

 

En transformant l'espace public en jardin potager GÉANT et gratuit, la nourriture à partager devient une ressource ABONDANTE alimentée par TOUS et accessible à CHACUN.

 

Avec les INCROYABLES comestibles, si chacun fait un geste, on change la VILLE. Et si on s'y met TOUS, on change le MONDE !

 

MERCI aux citoyens jardiniers BIENVEILLANTS des collectivités Incredible Edible de plus en plus nombreuses dans le Monde pour ces merveilleuses initiatives citoyennes solidaires.

Avec Gratitude,

 

Nous PARTAGEONS...

 

Nature to Share
http://www.scoop.it/t/naturetoshare/

http://www.incredible-edible.info/


Via Damoclès
more...
Thierry Curty's comment, June 5, 2013 1:33 AM
Elle a bon dos la crise. Il n'est pas question de crise, là. Il n'y en a d'ailleurs pas. Comme le dit très justement Michel Serres : « ce n'est pas une crise, mais un changement de monde ».

Bien sûr que si les terrains ça se trouve facilement, surtout dans le Béarn, y'en a partout.

Après, que le voisin ne soit pas solidaire est normal, c'est génétique, ça fait partie de la régulation de la surpopulation. Nous sommes surpeuplés et la nature met en place des éléments pour nous réguler, dont certains sont en nous. Et si le besoin de sauvegarder le foyer se fait sentir, des atavismes préprogrammés resurgissent.
kitty de bruin's comment, June 5, 2013 1:41 AM
je pense une crise peut réunir les voisins pour partager, économisez et pansez ensemble comment on peut sortir de ça
Thierry Curty's comment, June 5, 2013 3:05 AM
Oui, à la condition que les voisins veuillent...Mais voilà, ils ne veulent pas!

Non, ce n'est pas comme ça que les choses marchent. D'économiser sous prétexte que nous sommes surpeuplés est une absurdité. Il n'y a qu'à diminuer le nombre d'humains, c'est tout.

Quand au partage et la solidarité, ce sont des fonctions sociales qui se pratiquent s'il y a bénéfice pour l'ensemble, pas s'il y a déficit.

Partages ton toit, il ne diminue pas,
Partages ton pain il diminue
Partages ta joie, elle augmente

Aujourd'hui, cette notion de partager revient à s'appauvrir pour rendre moins pauvre un plus pauvre. Il n'y a aucun gain, que du déficit, aussi bien pour la société que pour soi, sauf à se sentir bien moralement d'avoir fait un geste envers un plus défavorisé.

Mais, fondamentalement, ça va même à l'encontre des principes mêmes qui régissent la vie. Le plus pauvre est le plus faible, si de partager avec lui revient à diminuer la part des plus forts, il doit disparaître, parce que sinon, les plus forts ne sont plus des plus forts et viennent grossir les rangs des faibles et l'espèce disparaît. Ca s'appelle la sélection naturelle et c'est ce qui nous a permis d'être là aujourd'hui.

Si votre notion du partage consiste à mettre en commun la force de chacun pour résoudre le problème qui nous préoccupe, alors vous avez raison et ça passe par une intervention organique volontariste. De réunir des gens dans la culture de légumes qu'ils pourront se partager gratuitement me semble une excellente idée pour parvenir à ce résultat.

Mais la vraie solution est d'accepter le changement de monde. Et alors la pauvreté continuera de diminuer. Jusqu'à présent, le capitalisme à permis de diminuer la misère en se basant sur le consumérisme. Avec l'épuisement de la ressource, cette époque est révolue. Nous allons vers une époque plus contributive, ou les capacités cognitives de chacun seront appelées à produire des idées, de la solution.

J'ai d'ailleurs écrit un livre sur la transition sociétale inéluctable qui se prépare et les solutions pour développer ensemble l'avenir : http://sco.lt/8VcfCr
Scooped by Jandira Feijó
Scoop.it!

Grandes metrópoles mundiais apostam na sustentabilidade dos jardins verticais

Grandes metrópoles mundiais apostam na sustentabilidade dos jardins verticais | Urban Life | Scoop.it
O que Buenos Aires e Milão têm em comum?
more...
No comment yet.
Scooped by Jandira Feijó
Scoop.it!

Bastam algumas flores…

Bastam algumas flores… | Urban Life | Scoop.it
Divertida esta procura pelo ar livre, pelo sol, pelas varandas, parques e jardins. As pessoas não suportam mais janelas fechadas, aquecedores e luz elétrica.
more...
No comment yet.
Rescooped by Jandira Feijó from Cities of the Future
Scoop.it!

Garden Exchange and Social Connections

Garden Exchange and Social Connections | Urban Life | Scoop.it

When my friend and I set out on a walk through her neighborhood, we never imagined we’d stumble upon an inspiring and heartwarming event along the journey; but, that’s one of the greatest things about life and its myriad potentials unfolding.


Via Mark Jagdev
more...
No comment yet.
Scooped by Jandira Feijó
Scoop.it!

Interview with Jinny Blom on the Therapeutic Effect of Gardens

Interview with Jinny Blom on the Therapeutic Effect of Gardens | Urban Life | Scoop.it
Jinny Blom is one of the leading garden designers in the United Kingdom. Her work has been featured in The Guardian, The Telegraph, Gardens Illustrated, House & Gardens, Vogue, and other public...
more...
No comment yet.