Urban Greens Watch
Follow
Find
504 views | +0 today
 
Rescooped by Urban Greens Watch from Agriculture urbaine et rooftop
onto Urban Greens Watch
Scoop.it!

Des fermes sur les toits à Paris - leJDD.fr

Des fermes sur les toits à Paris - leJDD.fr | Urban Greens Watch | Scoop.it
Une jeune société parisienne propose de créer des filières agricoles bio en ville, en haut des immeubles. Son projet vient d’être primé.

Via Agriculture urbaine
Urban Greens Watch's insight:

UrbAgri, start-up primée francilienne, lance un service d'accompagnement au développement de l'agriculture urbaine.

more...
No comment yet.

From around the web

Urban Greens Watch
Observing the rampant growth of urban gardening and agriculture around the world. http://urban-greens-watch.tumblr.com
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Urban Greens Watch
Scoop.it!

Trois ans d'habitat participatif : "pas facile tous les jours" - Rue89 Strasbourg

Trois ans d'habitat participatif : "pas facile tous les jours" - Rue89 Strasbourg | Urban Greens Watch | Scoop.it
L'Open Média des Strasbourgeois.
Urban Greens Watch's insight:

Belle collecte de témoignages sur un exemple d'habitat participatif à Strasbourg.

more...
No comment yet.
Scooped by Urban Greens Watch
Scoop.it!

A Villeurbanne, un « village vertical » comme une alternative à la crise du logement

A Villeurbanne, un « village vertical » comme une alternative à la crise du logement | Urban Greens Watch | Scoop.it
A Villeurbanne, un « village vertical » comme une alternative à la crise du logement
Urban Greens Watch's insight:

Un modèle qui monte en puissance, vivement la loi-cadre ESS !

more...
No comment yet.
Scooped by Urban Greens Watch
Scoop.it!

Open source seeds

Open source seeds | Urban Greens Watch | Scoop.it
For a participatory plant breeding community
Urban Greens Watch's insight:

To take care of our future, protect seeds from patents: use open source.

more...
No comment yet.
Scooped by Urban Greens Watch
Scoop.it!

Boatanic : une ferme urbaine flottante !

Boatanic : une ferme urbaine flottante ! | Urban Greens Watch | Scoop.it
Découvrez Boatanic, une ferme urbaine flottante en plein cœur d'Amsterdam ! Une autre initiative en agriculture urbaine !
Urban Greens Watch's insight:

Un beau concept, à évaluer sérieusement du point de vue de la durabilité.

more...
No comment yet.
Rescooped by Urban Greens Watch from Urban Agriculture
Scoop.it!

Urban Agriculture for Food Security: Good but Not Enough ...

Urban Agriculture for Food Security: Good but Not Enough ... | Urban Greens Watch | Scoop.it
For 12 years, City Slicker Farms (CSF), an urban farming and food justice organization in West Oakland, California, has been growing fresh fruits and vegetables for residents who otherwise have very limited options for healthy food.

Via Anonymousagri
Urban Greens Watch's insight:

"R. Ford Denison, a professor at University of Minnesota, estimates that a farm the size of Connecticut is required to grow enough food to feed New York City."

more...
No comment yet.
Scooped by Urban Greens Watch
Scoop.it!

Les "toits verts" se multiplient dans les villes françaises

Les "toits verts" se multiplient dans les villes françaises | Urban Greens Watch | Scoop.it
Les vertus des surfaces végétalisées pour lutter contre la chaleur urbaine ne sont pas toutes avérées.
Urban Greens Watch's insight:

Un millions de mètre carrés de nouvelles toitures végétalisées en France en 2012.

more...
No comment yet.
Scooped by Urban Greens Watch
Scoop.it!

Les Moutons de la Cité

Urban Greens Watch's insight:

Une merveilleuse histoire de trashumance urbaine, créatrice de lien social.

more...
No comment yet.
Rescooped by Urban Greens Watch from Nature to Share
Scoop.it!

Cochon fluo et sauce à l'arsenic : la malbouffe made in China

Cochon fluo et sauce à l'arsenic : la malbouffe made in China | Urban Greens Watch | Scoop.it

Coup de chaud sur le lait en poudre. En Australie, la vente est désormais strictement rationnée : quatre boîtes au maximum par acheteur. En Nouvelle-Zélande, la demande est telle que l'industrie prévoit d'augmenter sa production d'un tiers. A Hongkong, des filières sauvages de contrebande vident quotidiennement les étalages, au point que des parents furieux ont lancé une pétition sur le site de la Maison-Blanche, intitulée : "Les bébés de Hongkong menacés par la faim ! Appel à l'aide internationale."

 

300 000 bébés malades

 

Cette curieuse pénurie a pour origine la Chine, où une avalanche de scandales alimentaires pousse les parents à se ruer sur les produits d'importation, faisant grimper les prix et créant un appel d'air dans toute la région.

 

Cinq ans après la retentissante affaire du "lait mélaminé" qui a tué six bébés et en a rendu malades 300 000 autres, la sécurité alimentaire reste un vœu pieux en Chine. Les coupables ont beau avoir été sévèrement punis - la PDG de la compagnie laitière Sanlu a été condamnée à perpétuité -, une nouvelle affaire de lait toxique a éclaté il y a quelques mois, obligeant Yili, une grande marque nationale, à rappeler ses produits.


Pour les autorités chinoises, l'affaire Findus est un cadeau tombé du ciel, qu'elles ne se privent pas d'exploiter dans les médias officiels. Pas moins de 313 vidéos sur ce thème ont été diffusées par la chaîne nationale CCTV depuis le début de février. Malgré cette insistance, les Chinois réagissent par l'incompréhension. "Pourquoi ces Européens sont-ils si énervés ? Le cheval est bien meilleur que le bœuf, et plus cher aussi, même si rien ne vaut la viande d'âne. Qu'ils nous envoient toute cette bonne viande dont ils ne veulent pas."

 

Des filets de canard marinés dans le nitrite de sodium

 

Certains internautes redoublent de hargne contre CCTV, notant qu'elle a pris garde de n'aborder qu'une seule fois le dernier scandale alimentaire domestique, déclenché par la saisie dans la province du Liaoning de quantités industrielles de faux mouton. Il s'agissait en réalité de canard, deux fois moins cher.

 

Quarante tonnes de filets marinaient dans un jus peu ragoûtant nécessaire à la "transformation", mêlant la graisse d'agneau à un produit chimique hautement toxique, le nitrite de sodium, utilisé à des quantités 2 000 fois supérieures à la norme. En 2009 déjà, une première escroquerie au canard avait déclenché l'émoi. Le procédé consistait à tremper les flets dans de l'urine d'agneau, histoire de leur donner "bon" goût.

 

Le catalogue des scandales alimentaires est aussi long qu'ahurissant. De la sauce soja à l'arsenic présent dans les sols ; du pop-corn fluorescent, à la suite d'un traitement à un produit décolorant ; du riz au cadmium, métal lourd rejeté par les fonderies ; des fruits de mer pleins de formaline, un fongicide ; des pastèques, aspergées d'accélérateur de croissance, qui "explosent" comme des grenades ; du tilapia nourri aux excréments humains ; du porc, surnommé "Tron bleu", couvert de bactéries qui diffusent une lueur bleuâtre dans l'obscurité.


A quoi s'ajoute la liste d'une gigantesque industrie de la contrefaçon : desserts dont la gélatine a été obtenue à partir du cuir de vieilles chaussures ; faux œufs faits d'acide alginique, de gélatine industrielle, de paraffine et de colorants ; faux riz composé d'un mélange de pomme de terre et de résine synthétique ; vin dilué d'eau sucrée ; faux miel fabriqué à partir de sirop de maïs, de malt d'orge et de mélasse. Largement distribué, le pire produit demeure l'huile récupérée dans les égouts, au pied des restaurants.

 

300 millions de Chinois affectés chaque année

 

Avant la multiplication des scandales en 2007, la Banque asiatique de Développement estimait à 300 millions le nombre de Chinois affectés chaque année par des maladies liées au défaut de sécurité alimentaire. Pour cette nation de fines gueules qui mettent les plaisirs de la table au-dessus de tous les autres, la frustration est terrible. "Déjà notre air est totalement vicié, notre eau polluée, voici que notre merveilleuse cuisine est devenue nauséabonde", tempête la classe moyenne.

 

Chez vous, les escrocs ne font que remplacer une viande par une autre. En Chine, ils la trafiquent, la déguisent, même s'il faut pour cela l'enduire de poison. On ne sait plus si ce qu'on mange est encore comestible, se lamente une mère pékinoise. Du coup, on ne va pratiquement plus au restaurant et je m'arrange pour que ma fille rentre déjeuner chaque jour à la maison. Dieu sait ce que sert la cantine."

 

Même quand ils ne sont pas frauduleusement adultérés, les produits alimentaires chinois sont souvent dangereux.

 

Le clenbuterol, par exemple, est généreusement administré aux porcs pour obtenir une viande maigre. Or ce produit, prisé des culturistes, peut avoir des effets cardio-vasculaires et neurologiques graves. Les produits d'élevage chinois en sont tellement gavés que les entraîneurs des équipes nationales interdisent à leurs sportifs de consommer de la viande plusieurs semaines avant les tournois, de peur que les contrôles d'urine se révèlent positifs.

 

Tout le monde intoxique tout le monde

 

"Nous vivons dans une malbouffe généralisée où tout le monde intoxique tout le monde, les coupables étant à leur tour victimes d'abus commis par d'autres", écrit un professeur de l'université Tsinghua.


"Moi, j'appelle ça bouffer la merde les uns des autres", déclare Wu Heng, surnommé "Food Warrior", le guerrier de la nourriture. Wu Heng, 27 ans, lunettes d'intellectuel, d'un enthousiasme contagieux, ne s'intéresse que depuis peu à la qualité du contenu de son assiette. "Comme je n'ai pas d'enfant, j'ai à peine remarqué cette histoire de lait à la mélamine", avoue-t-il.

 

Mais le jeune étudiant de Shanghai est un amateur de soupe au bœuf, qu'il avait l'habitude d'acheter 10 yuans le bol (1,20 euro) dans un boui-boui proche de la fac. "C'était pas cher ! Et il y avait plein de morceaux de boeuf !" Jusqu'au jour où éclate le scandale du faux bœuf. Wu Heng découvre que son plat préféré est en fait du porc passé au borax, un détergent, puis teint au rouge du Soudan, hautement cancérigène.

 

Je me suis senti floué, humilié. Et tellement honteux d'avoir mangé cette horreur, tout ça parce que c'était bon marché..."

 

Il lance un appel indigné sur le Net qu'il conclut par : "Allez ! On peut faire bouger les choses", suivi de 17 points d'exclamation. Avec une poignée de bénévoles qui lui répondent, il fonde un site conçu comme une base de données, qui recense les scandales rapportés par les organes officiels d'informations. "On a appelé notre site Zhichu chuangwai [«Jette par la fenêtre»], en référence au geste du président américain Theodore Roosevelt qui, en 1906, écœuré par la lecture d'un reportage sur les abattoirs de Chicago, jeta par la fenêtre de la Maison-Blanche la saucisse qu'il était en train de manger. Après quoi il a créé la Food and Drug Administration."

 

Aujourd'hui le site (www.zccw.info), qui affiche sur sa page d'accueil une carte de Chine des derniers scandales alimentaires, est géré par une trentaine de contributeurs qui se contentent de répertorier les informations "publiques". Le modèle collaboratif de Wikipedia a été choisi "pour éviter d'être soupçonnés de créer une organisation". Le succès est au rendez-vous avec 5 millions de clics par mois.

 

Dans le sillage de ce site, une application pour iPhone, nommée "le Guide de survie en Chine" est lancée en 2012 et se hisse d'emblée au premier rang des applications les plus téléchargées de Chine. Il y a de quoi faire. La dernière trouvaille des aigrefins de la bouffe, ce sont ces fausses noix, dont les cerneaux ont été remplacés par des petits cailloux emballés dans du papier blanc, avant que soient recollées soigneusement les deux moitiés de la noix. Une escroquerie quasi vénielle, si l'on songe à tous les poisons injectés dans la chaîne alimentaire.


Via Damoclès
Urban Greens Watch's insight:
"Je me suis senti floué, humilié. Et tellement honteux d'avoir mangé cette horreur, tout ça parce que c'était bon marché..."
more...
No comment yet.
Rescooped by Urban Greens Watch from Nature to Share
Scoop.it!

PARIS: Une réappropriation jardinière et potagère de la Petite Ceinture

PARIS: Une réappropriation jardinière et potagère de la Petite Ceinture | Urban Greens Watch | Scoop.it

Alors que certains s’interrogent, à la Ville de Paris ou à RFF, sur la destinée de la Petite Ceinture, d’autres ont décidé de passer à l’action.

 

Sans attendre donc l’issue d’une concertation dont on peut se demander par ailleurs si celle-ci n’est pas un écran de fumée, samedi 16 mars sur le coup des 13h30, une quinzaine de dangereux individus ont bravé courageusement les interdits pour déclencher une opération hautement répréhensible…Faire pousser des courges et autre salades, sans oublier quelques groseilliers, en bordure de du ballast.

 

Munis de pelles, râteaux, sécateurs sans oublier le carton nécessaire à la culture en lasagne, les jardiniers guérilleros se sont donc le temps d’un après-midi, quelque part du côté de la rue Ernest Roche dans le 17eme, réappropriés cette portion de la Petite Ceinture. Une réappropriation pas si illégitime car ce territoire n’est il pas en quelque sorte un bien commun ?

 

Pouvoir et établissement public laisseront ils aux légumes le temps de s’épanouir pour être croqués, la question reste entière. Mais avec cette action, les différents collectifs présents (Incroyables Comestibles, Brin de Paille, Vergers Urbains, Guerilla Gardening, Quartiers en Transition…) ont montré la nécessité de rapprocher un peu plus encore l’agriculture du citoyen citadin. En clair, l’agriculture urbaine n’est pas un effet de mode mais bien un mode de consommation et surtout donc de production à mettre de manière urgente à l’ordre du jour.


A l’heure de l’épuisement des ressources énergétiques, des scandales alimentaires et de l’agriculture intensive, la possibilité de bénéficier d’un potager au bout de sa rue en plein Paris doit devenir une utopie.. concrète !

 

La preuve que ceci est un rêve partagé et donc l’expression d’une attente ?

 

Durant tout l’après-midi, riverains et passants bientôt rejoints par des enfants venus prêter mains fortes, se sont arrêté pour regarder ces téméraires, ces fous de la laitue et de la courgette, et leur prodiguer conseils et encouragements…

 

Il y aura d’autres rendez-vous et d’autres initiatives vont continuer à fleurir ici et ailleurs, aujourd’hui et demain. Mais si vous avez le temps ou si vous passez du côté de la rue Ernest Roche, n’hésitez pas à vous arrêter quelques instants pour découvrir ces quelques mètres carrés de jardins citoyens. Ils ne sont à personne et à tout le monde, ils sont un bien commun, un espace de gratuité et de lien social pour imaginer la ville de demain.


Via Damoclès
more...
No comment yet.
Rescooped by Urban Greens Watch from Agriculture urbaine, architecture et urbanisme durable
Scoop.it!

Startup Seeks to Use Open Source Monitoring Tech to Improve Efficiency on Small-Scale Farms

Startup Seeks to Use Open Source Monitoring Tech to Improve Efficiency on Small-Scale Farms | Urban Greens Watch | Scoop.it
Michael Alt launched into research and design drafting, churning out a prototype for an automated monitoring system that allowed him to nearly triple the size of his mushroom operation.

Via Bruno Vitasse \\ Zone-AH!
Urban Greens Watch's insight:

Very promising.

more...
Bruno Vitasse \\ Zone-AH!'s curator insight, February 19, 2013 8:06 PM

"After years of continual experimentation, the much-evolved design is now in its final stages of development. The system is two-fold: the HarvestBot is the device itself, which monitors the key environmental variables of gardens, greenhouses and hydroponic operations and adjusts equipment (lights, fans, air and water pumps, etc) accordingly. That data is relayed to the HarvestGeek web platform, lovingly dubbed the “Modern Farmer’s Almanac” by Alt. It feeds the info back to the growers with notifications via SMS, e-mail, or even Facebook or Twitter, so that users are always kept abreast of conditions despite being off premises. HarvestGeek then provides users a detailed analysis of their data and the opportunity to compare and share results with others on the platform. Everything – the software, hardware, and user data – will be open source."

Rescooped by Urban Greens Watch from Agriculture urbaine, architecture et urbanisme durable
Scoop.it!

La choucroute, une source d'énergie électrique pour l'Alsace

La choucroute, une source d'énergie électrique pour l'Alsace | Urban Greens Watch | Scoop.it
En novembre dernier s'est ouverte à une vingtaine de kilomètres de Strasbourg la toute première centrale de France carburant au jus de choucroute.

Via Bruno Vitasse \\ Zone-AH!
Urban Greens Watch's insight:

Projets innovants de revalorisation énergétique des déchets.

more...
No comment yet.
Rescooped by Urban Greens Watch from Urban Agriculture
Scoop.it!

The Folly of Big Agriculture Fighting Nature - Organic Connections

The Folly of Big Agriculture Fighting Nature - Organic Connections | Urban Greens Watch | Scoop.it
Large-scale industrial agriculture depends on getting rid of natural diversity. But as the recent emergence of herbicide-tolerant weeds on U.S. farms has shown, nature ultimately finds a way to reassert itself.

Via Anonymousagri
Urban Greens Watch's insight:

"This is because research, in nature’s laboratory, never stops. It explores every possibility. It never lacks funding. It is never demoralized by failed experiments. It cannot be lobbied."

 

Excellent article on the topic of uniformity and diversity in nature and agricultural policies. Works also for antibiotics, economics, and other subjects were uniformity is killing our future.

more...
No comment yet.
Scooped by Urban Greens Watch
Scoop.it!

Le miel des toits de Monoprix : Nouveautés : Monoprix.fr

Le miel des toits de Monoprix : Nouveautés : Monoprix.fr | Urban Greens Watch | Scoop.it
Urban Greens Watch's insight:

Monoprix installe 18 ruches sur le toit de deux de ses magasins et produit 520 kg de miel en 2012.

more...
No comment yet.
Scooped by Urban Greens Watch
Scoop.it!

Histoire des coopératives agricoles dans le Jura - Information - France Culture

Histoire des coopératives agricoles dans le Jura - Information - France Culture | Urban Greens Watch | Scoop.it
Urban Greens Watch's insight:

A l'heure où l'innovation sociale et l'ESS ont le vent en poupe, un petit retour historique sur ce que pourrait être l'avenir d'une économie soutenable: les coopératives agricoles du Jura vivent en harmonie dans leur société et leur écosystème depuis le 12è siècle.

more...
No comment yet.
Scooped by Urban Greens Watch
Scoop.it!

"La croissance mondiale va s'arrêter"

"La croissance mondiale va s'arrêter" | Urban Greens Watch | Scoop.it
Quarante ans après son rapport au Club de Rome, Dennis Meadows réaffirme les limites de l'expansion économique.
Urban Greens Watch's insight:

"Si votre seul outil est un marteau, tout ressemble à un clou."

more...
No comment yet.
Scooped by Urban Greens Watch
Scoop.it!

P2P Food Lab

P2P Food Lab | Urban Greens Watch | Scoop.it
The P2P Food Lab project develops a open platform for peer-to-peer urban food systems that supports urban gardening, collective decision making, citizen science, and knowledge creation for all aspects...
Urban Greens Watch's insight:

Want to become a food prosumer ? Want to start from scratch a safer, more local and more transparent urban food system ? Vote for P2P Food Lab at Oui Share Fest Awards ! http://www.strikingly.com/ouisharefestawards#4 http://www.p2pfoodlab.net http://awardsprojects.ouisharefest.com/post/48037560700/p2p-food-lab

more...
No comment yet.
Rescooped by Urban Greens Watch from jardins partagés
Scoop.it!

Des ruches sur le toit de l'Assemblée - Portail public de l'alimentation

Des ruches sur le toit de l'Assemblée - Portail public de l'alimentation | Urban Greens Watch | Scoop.it

Insolite150


Via Bruno Vitasse \\ Zone-AH!, Laure
Urban Greens Watch's insight:

A l'initiative de Claude Bartolone, président de l'Assemblée Nationale. Du coup, ils ne veulent pas en profiter pour abandonner NDDL ?

more...
No comment yet.
Rescooped by Urban Greens Watch from Agriculture urbaine, architecture et urbanisme durable
Scoop.it!

Make Your Own Greenhouse

Make Your Own Greenhouse | Urban Greens Watch | Scoop.it

Via Bruno Vitasse \\ Zone-AH!
Urban Greens Watch's insight:

A nice instructable on how to build your own greenhouse.

more...
No comment yet.
Scooped by Urban Greens Watch
Scoop.it!

W.Afate 3D printer Made from E-Waste

W.Afate 3D printer Made from E-Waste | Urban Greens Watch | Scoop.it
On dit de l’imprimante 3D qu’elle aura le même impact que la machiné à vapeur. Un jeune togolais est peut-être en train d'écrire une des pages les plus belles et pleines de promesses de cette nouvelle épopée technologique...
Urban Greens Watch's insight:

Un beau projet d'upcycling mené au Togo, qui s'implantera aussi, je l'espère, dans nos villes européennes.

more...
No comment yet.
Scooped by Urban Greens Watch
Scoop.it!

Existing ZFarming Projects

Urban Greens Watch's insight:

A map of some existing urban agriculture projects around the world, designed from Berlin.

more...
No comment yet.
Scooped by Urban Greens Watch
Scoop.it!

En Grèce les initiatives se multiplient pour vivre autrement - Reporterre

En Grèce les initiatives se multiplient pour vivre autrement - Reporterre | Urban Greens Watch | Scoop.it
Semences locales et biodiversité, agriculture biologique, permaculture et agroécologie, réseaux de producteurs-consommateurs, jardins urbains (...)
Urban Greens Watch's insight:

L'émergence inspirante d'une alimentation par et pour tous en Grèce.

more...
No comment yet.
Scooped by Urban Greens Watch
Scoop.it!

Monsanto proteste contre le jardin bio de Michelle Obama « Bio 64

Monsanto proteste contre le jardin bio de Michelle Obama « Bio 64 | Urban Greens Watch | Scoop.it
Urban Greens Watch's insight:

Je ne crois pas que l'agriculture conventionelle ait besoin de l'aide de Mme Obama pour "nuire à son image". Elle se débrouille très bien toute seule, entre autres par ce genre de messages.

more...
No comment yet.
Rescooped by Urban Greens Watch from Agriculture urbaine et rooftop
Scoop.it!

Des fermes sur les toits à Paris - leJDD.fr

Des fermes sur les toits à Paris - leJDD.fr | Urban Greens Watch | Scoop.it
Une jeune société parisienne propose de créer des filières agricoles bio en ville, en haut des immeubles. Son projet vient d’être primé.

Via Agriculture urbaine
Urban Greens Watch's insight:

UrbAgri, start-up primée francilienne, lance un service d'accompagnement au développement de l'agriculture urbaine.

more...
No comment yet.
Rescooped by Urban Greens Watch from compost au pied des immeubles, jardins partagés
Scoop.it!

Plantes gratuites dans votre quartier

Plantes gratuites dans votre quartier | Urban Greens Watch | Scoop.it
PlantCatching vous aide à trouver plantes, surplus de récoltes et matériaux de jardinage donnés par vos voisins jardiniers, tout près de chez vous.

Via Laure, Nathalie Chaline
Urban Greens Watch's insight:

Une plateforme pour donner ses plantes, surplus de culture et outils inutilisés.

more...
No comment yet.
Rescooped by Urban Greens Watch from Vertical Farm - Food Factory
Scoop.it!

Quinoa, Commodities, and the Gentrification of the Food System

Quinoa, Commodities, and the Gentrification of the Food System | Urban Greens Watch | Scoop.it
First-world demand for quinoa means agrarian people in Bolivia and Peru can't afford the one-time staple crop. Is that entirely bad news? The answer is complicated.

Via Alan Yoshioka
Urban Greens Watch's insight:

Excellent article on food systemics, and how a global economy and competition can - once again - bring more poverty than empowerment.

more...
No comment yet.