www.agendaide.fr

 

Margot Woelk, une Allemande de 95 ans, vient de révéler au Daily Mail une incroyable histoire : pendant la deuxième guerre mondiale, elle était goûteuse pour Adolf Hitler.

Un "emploi" qu'elle occupait bien malgré elle : en 1942, après le bombardement de son appartement de Berlin et l'engagement de son mari dans l'armée, elle part s'installer à la campagne.

Quinze femmes testent tous les plats.

Mais bien vite, les SS frappent à sa porte et l'emmènent, de force, à la "tanière du loup", nom du QG du front Est du Führer. C'est là, en compagnie de quatorze autres goûteuses, qu'elle passera les deux années suivantes.

"J'étais terrifiée. si un plat avait été empoisonné, je ne serais pas là aujourd'hui. Entre 11 heures et midi, nous devions goûter la nourriture, et c'est uniquement après que nous l'avions essayée toutes les quinze qu'elle était apportée." Et encore, la garde personnelle du dictateur attendait une heure avant de la servir, pour ne prendre aucun risque.

Ni viande, ni poisson

Margot Woelk découvre ainsi les habitudes d'Hitler. Son végétarisme, notamment."Tout était frais, des asperges aux poivrons en passant par les petits pois, servis avec du riz et de la salade", raconte-t-elle. En deux ans, la goûteuse attitrée ne se souvient pas avoir touché à une viande ou un poisson.

En 1944, alors que l'armée russe se rapproche du QG, une possibilité de fuite s'ouvre à elle. Grâce à la bienveillance d'un officier, elle s'échappe en montant à bord du train de Goebbels, qui rentre à Berlin. Juste à temps : ses compagnes d'infortune, abandonnées sur place, seront fusillées par l'armée rouge.

 

http://www.europe1.fr/International/Margot-Woelk-gouteuse-d-Hitler-1415439/