Un cancer létal
7.2K views | +0 today
Follow
Un cancer létal
Un redressement s'impose au niveau des moeurs politiques
Curated by Hermil LeBel
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

La juge France Charbonneau et l'intégrité à géométrie variable...

La juge France Charbonneau et l'intégrité à géométrie variable... | Un cancer létal | Scoop.it

 

Maintenant, une organisation n'est jamais plus solide que le plus faible de ses maillons. N'oubliez jamais le copinage malsain existant entre la politique et le judiciaire tel qu'il fut exposé devant la commission Bastarache à travers les post-it de Chantal Landry.

 

La juge France Charbonneau doit son poste de magistrat a une nomination partisane effectuée par le gouvernement sous influence de Paul Martin, l'homme de main de Paul Desmarais comme tout le monde fut en mesure de le constater après avoir visionné 'Le temps des bouffons' tourné à Sagard. Or il appert que la juge Charbonneau s'est copieusement salie les mains dans un dossier controversé impliquant l'Ordre des Ingénieurs du Québec, au cœur de la controverse justifiant la mise en place d’une commission d’enquête. http://bit.ly/bDsxFE

 

En raison de cet acte de prévarication, un citoyen croupit présentement à l'ombre depuis des années. Daniel Bédard s'avère être un prisonnier politique oublié dans les dédales du système carcéral. En outre, M. Bédard est réduit au silence par médication forcée, un peu comme le furent les dissidents sous la botte soviétique. Ce dossier devrait être la priorité de la commission Charbonneau, mais en raison de sa présidente, il y a fort à parier qu'il n'en sera rien.

 

 Daniel Bédard est actuellement persécuté parce qu'il a osé dénoncer un ingénieur qui est, soit un incompétent, soit un fieffé voleur. M. Bédard, technicien en architecture, détenait un contact avec un gros client, donneur d’ouvrage. Daniel a dessiné les plans soumis par la suite à l’ingénieur afin d’approbation. Le rôle de l’ingénieur Pierre Sicotte, domicilié à Longueuil, consistait simplement à approuver de son sceau d'ingénieur les plans dessinés par un tiers. Or, pour d’obscures raisons, Sicotte a subséquemment modifié les plans d'origine en y introduisant une erreur fatale empêchant M. Bédard de finaliser le projet.

 

M. Bédard est persécuté parce qu’il a osé demander à un ingénieur fautif de rectifier une erreur de conception sur un plan, ceci dans le but de protéger le public. Depuis l’effondrement du viaduc de la Concorde, les Québécois sont conscients que les ingénieurs peuvent parfois concevoir des plans erronés, n’est-ce pas ? L’ingénieur en question, orgueilleux comme un paon, n’a jamais accepté de se faire corriger par un simple technicien et, plutôt que de s’amender, a plutôt entrepris de se plaindre du comportement de M. Bédard auprès de son ordre professionnel. C’est à partir de ce moment que la situation a dégénéré.

 

Comme tout professionnel le sait dans cette province, les ordres professionnels existent davantage pour protéger leurs membres cotisants ($$$) que le public, et ce en dépit de leur mandat pourtant très clair de protéger le public. C’est ainsi que nous sombrons lentement mais inexorablement vers un corporatisme malsain en droite ligne vers le fascisme. Et la magistrature ne représente qu’un autre rouage de transmission dans cette dynamique.

 

Sans vous inonder de détails inutiles et fastidieux, je vous signale 2 petits éléments tirés de cette histoire rocambolesque qui devraient nous faire réfléchir quant au rôle de la justice et de l'ordre des ingénieurs dans cette affaire :

 

1- Comment interpréter le fait que le verdict du jury, moment crucial de tout procès (min 3.03 de l’enregistrement) soit inaudible alors que l’enregistrement est très net, avant et après ? http://youtu.be/3vaRepk3q14

 

2- Comment comprendre que l’ordre des Ingénieurs a en bout de ligne donné raison à Daniel Bédard au sujet de sa demande d’enquête relativement au travail inadéquat de Sicotte sans jamais donner suite à sa demande d’enquête ? http://is.gd/uN8QSW

 

 

 

 

           

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Entrevue avec Alain Deneault - Le Journal des Alternatives

Entrevue avec Alain Deneault - Le Journal des Alternatives | Un cancer létal | Scoop.it
Alain Deneault est cet auteur engagé qui participe à la vie intellectuelle du Québec depuis des années. Il a écrit de nombreux essais, notamment Paul (...)
Hermil LeBel's insight:

Q : Quelle est votre démarche, votre méthodologie ainsi que votre motivation dans l’élaboration d’un tel livre ?
R : J’ai une approche interdisciplinaire inspirée de Georg Simmel, penseur allemand. Selon cet auteur, toute recherche en sciences sociales est intrinsèquement interdisciplinaire, c’est-à-dire que l’objet de la recherche recoupe l’histoire, la psychologie, la sociologie, l’économie et la philosophie. Plus spécifiquement, j’ai abordé ces disciplines selon les croisements entre le Canada et ses paradis fiscaux des Caraïbes. J’ai donc approfondi l’histoire de cette relation en plus de développer sur sa politique fiscale et sur son droit. Comme point d’ancrage, mon intérêt s’est confirmé après un état d’étonnement. Au fil de mes lectures, j’ai réalisé que le Canada était au centre du développement d’une législation caribéenne transformant ces pays en paradis fiscaux. Pourtant, le pays se conçoit officiellement comme un modèle de démocratie. Un discours qui contraste avec la réalité impérialiste néocoloniale qui amène le pays à être complaisant avec les territoires britanniques caribéens. Pour mettre en lumière cette contradiction, j’ai dû éplucher des rapports annuels de banque, des décisions de justice aux États-Unis et des propositions autobiographiques d’acteurs ayant influencés la transformation de ces paradis fiscaux.


Pour lire la suite : http://past.is/XOgv

more...
No comment yet.
Rescooped by Hermil LeBel from Histoire de la Fin de la Croissance
Scoop.it!

ÉQUATEUR : CHEVRON-TEXACO le jugement du siècle, 19 200 000 000 de dollars d'amende

ÉQUATEUR : CHEVRON-TEXACO le jugement du siècle, 19 200 000 000 de dollars d'amende | Un cancer létal | Scoop.it

Les avocats des 30 000 Indigènes et Paysans qui composent l’Assemblée des Victimes de Texaco, n’ont pas tardé à entreprendre des démarches pour recouvrer cette somme. Pas en Équateur, d’où l’entreprise américaine a retiré ses fonds il y a un moment, mais au Canada, au Brésil, en Colombie et en Argentine.

C’est dans ce dernier pays que les démarches ont donné leurs premiers résultats. Le 7 novembre la justice argentine a décrété la saisie de tous les fonds de l’entreprise. Une nouvelle que n’ont pas spécialement apprécié les investisseurs : la neuvième industrie pétrolière dans le monde a commencé le mois de décembre avec de fortes chutes en Bourse. Le premier pas pour réparer un des plus grands épandages toxiques de l’Histoire est maintenant franchi.

Le premier baril de pétrole

Le 27 juin 1972, le premier baril de prétrole de l’Amazonie Equatorienne est arrivé à Quito, et a été reçu avec tous les honneurs dus à un Chef d’État. Il était exposé sur un coussin en haut d’un char et le cortège avançait au milieu de la foule jusqu’à ce qui représentait le Temple du Collège Militaire. Au bord des rues se bousculaient les habitants de Quito qui souhaitaient la bienvenue à une nouvelle « ère de prospérité », selon la voix nasillarde de la presse nationale.

Quarante ans plus tard, la région où a été extrait le pétrole qui a rempli ce baril est la plus pauvre de l’Équateur. Et c’est celle qui présente les taux de cancer les plus élevés de tout le pays. L’air sent l’essence, la terre sent l’essence, l’eau sent l’essence.

Hermenegildo Criollo nous a raconté dans une cafeteria du centre de Lago Agrio, capitale de cette région pétrolière, sa première rencontre avec la Texaco. Criollo est né dans la communauté Cofán (Indigène] de Dureno. Il était suffisamment âgé pour se rappeler : les rivières qui entouraient le hameau fournissaient l’eau pour boire ainsi que du poisson en abondance ; et les forêts, des animaux à chasser ainsi que des remèdes naturels.

Ils sont venus en hélicoptère. « Tout le monde avait peur, nous n’avions jamais vu de notre vie quelque-chose comme ça , qui volait dans l’air, et nous nous sommes cachés dans la forêt » . C’était en 1964. Texaco a entrepris la construction de son premier puits, Lago Agrio I. . « En passant par là nous avons vu cinq hectares de forêt coupés. Ils nous ont appelés pour que nous nous approchions. » En ce temps là, ils ne parlaient pas un mot d’espagnol, raconte Criollo. Et encore moins d’anglais. Ils leur donnèrent trois assiettes, quelque-chose à manger, et quatre cuillers. Ce fut le seul prix qu’ils reçurent en échange de centaines de milliers d’hectares.

Les jours suivants, les Cofán s’aperçurent d’un changement dans le bruit qui venait des machines. L’entreprise commençait à creuser. Un matin, sur les rives de la rivière et très près de la communauté, une grande tache noire est apparue.

- Qu’est-ce que c’est que ça ? D’où ça vient ? Se demandait la communauté. Ni les anciens ni les chamanes n’avaient jamais vu une marée noire.

« Nous ne savions pas que c’était le pétrole », dit Hermenegildo Criollo. Les marées noires et les déversements toxiques finissaient par couler jusqu’à la rivière qu’utilisaient les Cofán pour boire, se baigner, arroser leurs cultures, et là où buvaient les animaux. « Nous vivions à côté du pétrole et prenions l’eau en contrebas. Nous ne savions pas que cette eau était contaminée », dit Criollo.

« Alors ont commencés les maux d’estomac, les maux de tête. Nous nous baignions dans la rivière et avions le corps couvert d’éruptions. C’étaient des maladies que nous n’avions jamais vues » . Son premier enfant est mort à 6 mois pour des problèmes de croissance. Le second est né sain mais les choses n’ont pas tardé à s’envenimer. « Quand il avait trois ans, il pouvait déjà nager et marcher. Je l’ai emmené un jour à la rivière. Et l’enfant, en se baignant, a pris de l’eau contaminée. Il a commencé à vomir en rentrant à la maison. Il a fini par vomir du sang. Il est mort en moins de 24h. Deux enfants. Alors, j’ai dit « Que puis-je faire ? Comment pouvons-nous nous défendre de maladies qui viennent de partout ? »

Le cas de la communauté de Dureno n’est pas un cas isolé. Quand Texaco a abandonné l’Équateur en 1992, il a oublié d’emporter 60 millions et demie de litres de pétrole répandus dans l’écosystème amazonien et 68 000 millions de litres d’eaux toxiques qui avaient été déversées dans les rivières. Sans parler des millions de mètres cubes de gaz qu’ils ont brûlé à l’air libre. Un désastre environnemental et social qui n’est comparable qu’aux plus grands de l’Histoire : Tchernobyl, la marée noire du Golfe du Mexique, Bophal ou Exxon Valdez. Encore que, dans ce cas, il ne s’agisse pas d’un accident mais d’une volonté délibérée de faire des économies – ainsi que l’a stipulé le jugement.

 Indigènes et Colons.

L’un des obstacles principaux pour affronter Texaco était le manque de confiance régnant entre les deux groupes principalement touchés par la contamination : les peuples Indigènes et les Colons, peuples de la Sierra équatorienne qui étaient arrivés dans la région à la recherche d’un emploi au fur et à mesure que Texaco gagnait du terrain sur la Forêt.

Humberto Piaguaje fait partie du peuple Secoya (Indigène]. Il reste à peine 445 membres de sa culture millénaire, guettée par la contagion générale et les changements forcés de son mode de vie. « Ce fut un processus de construction bien difficile au début », dit-il. Il se souvient quand Luis Yanza, un des premiers leaders des Colons, a commencé à convoquer des réunions : « Les gens disaient : Merde ! Comment allons nous nous unir avec les colonisateurs ? Eux qui sont venus aussi pour détruire notre Forêt ? » Les rives de la rivière, d’où ils tiraient l’eau et le poisson, étaient constamment polluées par le pétrole. Des maladies pour lesquelles ils n’avaient pas de remède décimaient la population, amenant au bord de l’extinction ses coutumes, sa langue, sa mémoire et ses croyances.

« Nous nous sentions bien seuls face à tout cela. Mais nous avons dit :’ Non, car nous devons nous battre au delà de tout cela, nous devons faire front en nous unissant tous. Malgré tant de différences, celles de ne pas connaître la culture, de parler d’autres langues’. Nous avons créé le Front de Défense de l’Amazonie », dit Humberto Piaguaje.

Des années plus tard, en 2001, l’organisation s’agrandit avec la création de l’ Assemblée des Victimes de Texaco. Aujourd’hui, Piaguaje remplit les fonctions de Coordinateur Adjoint de cette organisation qui rassemble 30 000 Indigènes et Colons. Le but principal de l’Assemblée est d’obtenir par les tribunaux la justice et la réparation de tous les dommages environnementaux et sociaux produits pas Texaco durant ses 28 années d’activité pétrolière.

« Le jugement du siècle »

En 1993, un groupe d’avocats, Colons et Indigènes, avaient déjà déposé plainte contre Texaco à New York. Mais le jugement avait été systématiquement bloqué par l’équipe millionnaire des avocats de l’entreprise. L’argument principale de l’entreprise pétrolière était que le procès devait se tenir en Equateur. « Texaco considérait qu’ici la justice est très corrompue et qu’ils pourraient acheter les juges avec quelques centimes », explique Alejandra Almeida, d’Action Ecologique. En 2002, Texaco a atteint son but : le jugement de New York a été transféré en Equateur.

Mais les choses ne se sont pas passées comme l’espérait l’entreprise, dit Almeida : « Texaco n’avait pas compté sur le fait que la mobilisation allait être vigilante tout le temps et c’est ce qui a fait pression sur les juges pour qu’ils ne puissent pas se vendre. Avec des centaines d’Indigènes à la porte du tribunal, il ne pouvait arriver à aucun juge de faire quoi que ce soit d’atroce . En Équateur, les procès se gagnent dans la rue. C’est avec cela que n’a pas compté Texaco ». Les médias ont commencé à parler de « Jugement du siècle ».

Le 23 juin 2003 a commencé le procès contre Chevon-Texaco à Lago Agrio. Comme soutien aux avocats qui représentaient les 30 000 victimes, il y avait un jeune homme appelé Pablo Fajardo. Il était né dans une famille de Colons modeste. Il était sur le point de terminer ses études de Droit au loin.

« J’étais l’assistant de deux avocats de Quito très connus. L’un vivait aux États-Unis, l’autre à Quito, mais il s’est déclaré malade pendant le procès. Et en 2005, j’ai décidé d’assumer moi-même le procès. J’étais avocat depuis à peine un an. En face de moi il y avait huit avocats de Chevron. Celui qui avait la plus petite expérience en avait une de 25 ans », raconte Pablo Fajardo dans son appartement de Lago Agrio. Il faudrait plus de deux maisons entières pour regrouper tout le matériel du procès : 230 000 heures qui comprenaient les témoignages des victimes, les analyses sur le terrain, et les éléments de 18 années de procédure.


La fin d’une « guerre de 50 ans »


Il est difficile d’imaginer un procès plus inégal. Depuis le début, Chevron a dépensé plus de I 000 000 000 $ en avocats et en expertises. « Nous, nous avons dû chercher jusqu’au dernier centime pour poursuivre la lutte. Non seulement cette différence est considérable mais ils ont les moyens de manipuler l’information, d’acheter les gouvernements, de soudoyer les journalistes, ils ont l’argent suffisant pour diriger le monde entier » dit Fajardo.

Ces différences et son manque d’expérience en tant qu’avocat ne semblent pas avoir été un obstacle contre les avocats de Chevron-Texaco . Il s’appuyait sur une évidence de contamination que l’entreprise elle-même ne s’est sentie gênée de nier à aucun moment. Elle a même essayé d’en nuancer la portée. Entre 2003 et 2010, le procès s’avançait sans bonnes perspectives pour la multinationale. Son équipe d’avocats n’en a pas moins tenté plusieurs tactiques.

D’abord, elle a tenté de refuser le procès sous pretexte que l’Assemblée des Victimes était une « association criminelle » qui avait pour but de pressurer l’entreprise. Ensuite, elle a essayé que le procès revienne aux États-Unis parce que l’Equateur ne remplissait pas les conditions pour un procès juste.

Ça n’a pas marché. La pression extérieure était constante. De même que les manifestations à Quito, appuyées par des groupes écologistes, la confédération indigène de l’Amazonie et celle de tout l’Equateur. Constantes aussi étaient les assemblées massives, les prises d’assaut de la Justice de la République et les services de veille, à toutes les heures du jour, tous les jours de l’année, pour empêcher des contacts indésirables entre les représentants de l’entreprise et les juges.

Une issue collective

Le 14 février 2011, la justice Equatorienne a fini par émettre un jugement. Et elle l’a répété en janvier 2012 : Chevron-Texaco était coupable.


L’entreprise devait payer 19 200 000 000 de dollars, dédommagement le plus élevée de l’histoire de l’humanité.


Mais les victimes ne pensaient pas à devenir des millionnaires au milieu de la contamination et de la misère. Les 30 000 plaignants ont décidé que l’argent ne serait pas distribué individuellement mais de façon collective. La majeure partie de l’indemnisation servira à la réparation de l’environnement. Le reste ira aux hôpitaux, aux écoles, à l’approvisionnement en eau potable et autres investissements pour le développement de la région.


Maintenant, il faut toucher l’argent, ce qui est une question sensible dans la mesure où Chevron n’a pas de fonds en Equateur. « Nous devons obliger par la loi Chevron à payer pour les crimes commis. Nous irons là où Chevron a des fonds », dit l’avocat des victimes, Pablo Fajardo. La justice d’Argentine a été la première à accepter la demande de l’Equateur. Mais il sera nécessaire de s’appuyer sur davantage de pays pour parfaire la réparation. Le Canada, le Brésil et la Colombie sont quelques uns des pays où la lutte continuera pour compenser les dommages causés par Texaco entre 1964 et 1992.

Indépendamment de ce qui arrive concernant les dédommagements, le jugement est d’ores et déjà « historique » dit Fajardo .  Pour cet avocat ce jugement ne concerne pas seulement Chevron, les plaignants, et l’Amazonie. « Ce qui est en jeu, c’est tout un système d’entreprises qui a pendant des dizaines d’années commis en toute impunité des crimes énormes en Amérique Latine, en Afrique, en Asie et dans toutes les parties du monde », dit-il.

Pablo Fajardo parle d’une « guerre de quasi 50 ans » en Amazonie Equatorienne. Les premières 28 années furent un « massacre constant » de la part de Texaco. 28 années au cours desquelles ils ont « bombardé avec des toxiques » l’air, l’eau , la terre et la forêt. « Les derniers 18 ans nous avons peu à peu réagi et nous avons pu affronter ce pouvoir réél [ou royal]. Jusqu’à il y a peu, les gens en Équateur et dans le monde pensaient qu’il était impossible qu’un groupe d’Indigènes, de Paysans, de Gens Pauvres, dans un pays du tiers-monde, puisse affronter une entreprise aussi puissante que Chevron.


Nous sommes en train de démontrer que c’est possible et que ça peut se faire, qu’il est possible d’aller beaucoup plus avant, qu’on peut changer les choses, qu’elles ne sont pas intouchables, qu’ils ne sont pas invincibles ».  


Via Damoclès
more...
No comment yet.
Rescooped by Hermil LeBel from Informations
Scoop.it!

SCOOP ! Les armes chimiques des "amis de BHL" capturées par l'armée syrienne !!

SCOOP ! Les armes chimiques des "amis de BHL" capturées par l'armée syrienne !! | Un cancer létal | Scoop.it

A l'issu de la reconquête par l'armée Syrienne à Jobar, les djihadosionistes de l'ASL ont dû fuir, abandonnant derrière eux les armes chimiques ayant servi aux opérations de propagande relayées de manière virulente notamment par ... BHL ! 


Via Scoop.it Infos
Hermil LeBel's insight:

Mensonges d'état à faire circuler afin de contrer la propagande gouvernementale destinée à embraser le proche-orient

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Kna blog

Kna blog | Un cancer létal | Scoop.it

Alexey Yablokov est Docteur ès Sciences biologiques (PhD), ancien membre du parlement de l'Union Soviétique, conseiller environnemental du président Eltsine et de l'administration Gorbachev, membre de l'Académie des Sciences de Russie, co-auteur du livre "Chernobyl: Consequences of the Catastrophe for People and the Environment". 
(Extrait traduit en Français)
Il revient lors de cet exposé sur les nombreux impacts négatifs de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, que ce soit sur l'homme  ou son environnement, y compris dans les zones contaminées soumises à de faibles doses de radiations. Il nous rappelle également que là aussi, mensonges et dissimulations ont été de règle de la part des autorités, qu'elle soient soviétiques ou internationales.
Autant d'attitudes et de périls que l'on retrouve inévitablement, hélas, au Japon suite à la catastrophe de Fukushima.

La conclusion du Dr. Yablokov sera que l'industrie nucléaire fait courir à l'humanité et à notre planète autant de risques avec les centrales nucléaires que le nucléaire militaire avec les armements nucléaires.

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Meaux : un juge des affaires familiales suspendu

Meaux : un juge des affaires familiales suspendu | Un cancer létal | Scoop.it
Le palais de justice de Meaux est sonné par la mise en examen d’un juge des affaires familiales dans le cadre d’une affaire de mœurs instruite par...
Hermil LeBel's insight:

Un juge aux affaires familiales pédophile !

« Le juge suspendu est un magistrat reconnu, docteur en droit, il est chargé d’enseignement à l’université Panthéon-Assas (Paris-II). Il a aussi écrit de nombreux ouvrages dont celui du « Droit de la famille » avec des coauteurs comme Frédéric Debove et Renaud Salomon. »

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Arrêter une centrale nucléaire, plus facile à dire qu'à faire. - Le blog ...

Arrêter une centrale nucléaire, plus facile à dire qu'à faire. - Le blog ... | Un cancer létal | Scoop.it
29 Janvier 2013Arrêter un réacteur nucléaire, c'est facile.Chaque réacteur est arrêté tous les dix-huit mois pour le renouvellement d'une partie du combustible, et tous les dix ans pour les … Hébergé par OverBlog.
more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Rencontre avec la juge Andrée Ruffo

Rencontre avec la juge Andrée Ruffo | Un cancer létal | Scoop.it
Rencontre avec la juge Andrée Ruffo
Hermil LeBel's insight:

Une rare entrevue avec l'ex juge Andrée Ruffo qui a le courage de dénoncer le monopole inacceptable dévolu au cartel de la DPJ et l'absence totale d'indépendance du judiciaire au sein de cette institution, un véritable goulag d'enfants au Québec.

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Video: 2 Mass Shootings Connected To Libor Scandal? | Economics and Politics

Video: 2 Mass Shootings Connected To Libor Scandal? | Economics and Politics | Un cancer létal | Scoop.it
Hermil LeBel's insight:
The father of Connecticut school shooter Adam Lanza, Peter Lanza, was the tax director for General Electric, a corporation that paid -0- taxes on 14.2 billion dollars in profits last year. According to Fabian4Liberty, Peter Lanza was scheduled to testify in the ongoing global LIBOR scandal. In what could only be described an amazing coincidence, the father of Colorado Batman shooter James Holmes, Robert Holmes, was also a LIBOR witness in his position with FICO. According to the link at FICO, Robert Holmes was a ‘Fraud Scientist’.Ladies and gentlemen, we have a motive and a link. This coincidence is impossible to overlook. Two mass shootings connected to LIBOR.
more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Propos trop crus...

Propos trop crus... | Un cancer létal | Scoop.it
Me Anne-France Goldwater a dépassé les bornes en ­envoyant un collègue «manger de la m...» et en déclarant que le client de ce dernier, un «cheap», avait «un zizi trop petit pour satisfaire sa femme», en pleine salle d’audience.
more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

L'exil doré du Dr Porter | Vincent Larouche | Actualités

L'exil doré du Dr Porter | Vincent Larouche | Actualités | Un cancer létal | Scoop.it

La police a perquisitionné aux bureaux du centre hospitalier le 18 septembre. La Presse a ensuite révélé que l'enquête cible des dirigeants de SNC-Lavalin, soupçonnés d'avoir fait des paiements douteux de 22 millions pour mettre la main sur le contrat de construction du grand hôpital, l'un des plus importants projets gouvernementaux en chantier de l'Amérique du Nord. Le contrat a été accordé en 2010 à un consortium formé de SNC-Lavalin et de la société anglaise Innisfree.

 

Selon plusieurs sources, la police soupçonne par ailleurs Arthur Porter d'avoir été la «porte d'entrée» de SNC-Lavalin pour obtenir le contrat. Directeur général de l'établissement au moment de l'appel d'offres, il a quitté son poste en décembre 2011, à l'époque où des comptables de SNC-Lavalin ont commencé à recevoir des renseignements sur les paiements douteux de 22 millions.

 

Le mystère autour du Dr. Porter se dévoile peu à peu, un jour à la fois... http://is.gd/zFDZKD

 

30/10/2012 Nouvelle tuile pour le Dr. Porter : http://is.gd/CHecRF

 

Lire également 'Dans l'antichambre de la corruption' afin d'explorer plus à fond les dessous de la firme de génie-conseil SNC-Lavalin : http://is.gd/rAlVbl

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

CATASTROIKA

CATASTROIKA | Un cancer létal | Scoop.it

Les créateurs du Debtocracy, le documentaire vu par plus de 2 millions de spectateurs, reviennent avec une nouvelle production. CATASTROIKA cherche les conséquences de la liquidation totale de la Grèce.

Révisant des exemples de privatisations dans des pays développées, CATASTROIKA essaie de prévoir ce qui va se passer si le même modèle s΄applique à un pays sous surveillance économique.

 

Articles au sujet du documentaire : http://is.gd/QfOBo4

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Paradis fiscaux : La grande arnaque

L'hypocrisie de nos élus au sujet de la grande arnaque 'légale' que représente les paradis fiscaux n'a d'égale que la complaisance des médias de désinformation de masse à leur sujet. Il importe de préciser ici que ces médias sont détenus par les oligarques qui bénéficient de ces oasis financiers. La présente vidéo nous explique comment les entreprises 'multinationales' se soutraient à leurs obligations fiscales en toute conformité avec les dispositions de la loi de l'impôt sur le revenu (LIR) qui, faut-il également le rappeler, fut adopté à titre une mesure temporaire sous le couvert d'un effort de guerre sans trop de débat en 1917 !

 

L'imposture atteignit de nouveaux sommets lorsque Paul Martin, alors ministre des finances et, à ce titre, ministre responsable de l'application de la LIR, signa une convention fiscale avec les Bahamas afin d'éviter la double imposition alors que la compagnie de transport maritime, la Canadian Steamship Line, dont il était propriétaire, y était domiciliée. Songez-y la prochaine fois que vous aurez à compléter votre déclaration d'impôt !

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Grèce : Un rapport dénonce les atteintes aux droits humains résultant de la politique d'austérité

Grèce : Un rapport dénonce les atteintes aux droits humains résultant de la politique d'austérité | Un cancer létal | Scoop.it
Les mesures d'austérité adoptées en réponse à la crise économique grecque ont eu des impacts très négatifs sur les droits humains et les libertés fondamentales dénoncent la FIDH et son organisation membre, la ligue hellénique des droits de l'homme (HLHR), dans un rapport présenté aujourd'hui à Athènes.
Hermil LeBel's insight:

« Le rapport présente les résultats d’une mission d’enquête menée par la FIDH et la HLRH en janvier 2014. Il décrit un pays où les difficultés économiques combinées à l’austérité menacent les bases de la démocratie et portent atteinte aux droits humains ; des droits sociaux et économiques aux droits civiques et politiques. Le rapport expose également les risques inhérents aux politiques qui ne tiennent pas compte de leurs impacts sur la société, et souligne la part de responsabilité des institutions nationales et internationales, en particulier de l’Union européenne et de ses États membres. Il formule des conclusions qui s’appliquent non seulement à la Grèce mais aussi à tous les pays bénéficiant d’une assistance économique dans le contexte d’une grave récession économique. »

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Révèlations explosives sur les raisons du lynchage de Dieudonné.

Révèlations explosives sur les raisons du lynchage de Dieudonné. | Un cancer létal | Scoop.it

Dieudonné M'Bala Bala a une histoire personnelle secrète qui va bien au dela de celle annoncée par les médias officiels concernant les accusations d'antisémitisme dont il est victime.

Hermil LeBel's insight:

Les réseaux pédocriminels fréquentés par les notables et les oligarques de cette société doivent être exposés et démantelés. Le partage de cette information contribuera a éveiller les consciences à cette réalité occultée par les mercenaires de l'information à l'œuvre au sein des médias corporatistes.

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Louisiana refuses to release former Black Panther despite court order

Louisiana refuses to release former Black Panther despite court order | Un cancer létal | Scoop.it
Herman Wallace, a member of the so-called 'Angola Three' who has just days to live, at the centre of unseemly legal tussle
Hermil LeBel's insight:

Un système de justice qui n'est pas disposé à faire respecter ses ordonnances n'est pas digne de respect.

more...
No comment yet.
Rescooped by Hermil LeBel from libertarianism
Scoop.it!

COLOSSAL : le +grand mvt sociétal jamais vu en France, pour défendre la #Famille

COLOSSAL : le +grand mvt sociétal jamais vu en France, pour défendre la #Famille | Un cancer létal | Scoop.it

Plus d'1 million de personnes  à nouveau présentes pour demander l'abrogation de la loi Taubira    Et plutôt qu'à mettre en place des lois que personne ne veut, ceux qui tendent à vouloir desespére...

http://affairesfamiliales.wordpress.com/2013/05/27/colossal-le-grand-mvt-societal-jamais-vu-en-france-pour-defendre-la-famille/


Via Patrick Scheffer
Hermil LeBel's insight:

Quand l'idéologie a préséance sur la raison...

more...
No comment yet.
Rescooped by Hermil LeBel from Informations
Scoop.it!

L'usure, première responsable des souffrances (emploi, famille, éducation, santé, ...)

L'usure, première responsable des souffrances (emploi, famille, éducation, santé, ...) | Un cancer létal | Scoop.it

L’usure est la principale responsable des souffrances (emploi, famille, éducation, santé,…) et les usuriers les 1ers esclavagistes de vos vies. De tout temps, elle a été considérée comme le premier mal des civilisations.

 

Tout leader, tout citoyen qui prétend vouloir faire de la politique sans s’être plongé dans le concept de l’usure (création monétaire, endettement, …), gagnerait à préférer faire du jardinage…

 

http://bestofactus.wordpress.com/2013/02/21/dette-rendons-a-rothschild-ce-qui-appartient-a-rothschild/


Via Scoop.it Infos
Hermil LeBel's insight:

Les banksters nous ont révélé un nouveau volet de leur plan à travers les manœuvres dans le système bancaire Chypriote. Il s'agit d'un ballon d'essai. La zone Euro sera la prochaine cible

more...
SERGIO ESCANILLA's curator insight, May 5, 2014 3:27 PM

Parfois je pense que l'éducation doit améliorer pour ne pas avoir des choses comme celui-là que, aujourd'hui, se passent dans nos pays. 

C´est pour cela que l'éducation doit évoluer et innover (importance TICE). Il faut une participation active des individus à leur propre formation. L'apprentissage ne doit être une accumulation de connaissances, doit progresser pour être un facteur global de la personne.  Pour cela, il faut partir de ses centres d'intérêt et s'efforcer de susciter l'esprit d'exploration et de coopération. 

Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Jannett Seemann est libre !

Jannett Seemann est libre ! | Un cancer létal | Scoop.it

La célèbre enquêtrice du réseau pédocriminel est enfin libre...

 

« Mais elle a interdiction d’entrer en contact avec [aucun des autres enquêteurs] ! Elle n’a pas le droit d’utiliser internet et de parler de pédophilie. Elle n’a pas le droit d’être sur le territoire français ! Elle tient à remercier tous ceux qui l’ont soutenue ! ... » (La licorne) – 

 

 Félicitations à notre héroïne !

more...
No comment yet.
Rescooped by Hermil LeBel from Economie
Scoop.it!

The Federal Reserve is a private bank (VOSTFR) - "The Money Masters"

via @debredarocha

Les Maitres de la monnaie - The Money Masters (français) - Rothschild/Rockefeller

 

on Dossier sur l’effondrement monétaire : Effondrement monétaire | Scoop.it

 

 


Via Scoop.it Infos
Hermil LeBel's insight:

Un documentaire important à regarder et surtout à comprendre

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Les faits Karl Zéro "Zandvoort - le fichier de la honte"

Un CD Rom, 8000 photos. Des enfants torturés, violés.


Découvert en 1998 à Zandvoort aux Pays-Bas, son propriétaire a été assassiné en Italie. Qui sont ces enfants ? Que fait-on pour les retrouver ?
Malgré la reconnaissance de plus de 80 enfants, dont certains victimes dans de célèbres procès comme celui des Disparues de l'Yonne, les actions d'associations comme Innocence en Danger, ou les interrogations préoccupantes d'un rapporteur de l'ONU, la justice conclut à un non lieu et le fichier ne sera plus jamais évoqué.


Pourquoi un tel silence autour des réseaux pédophiles ?

A l'occasion de la diffusion de ce numéro exceptionnel des Faits Karl Zéro Le Prime, 13ème RUE soutient l'action de l'association Innocence en danger.

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Paradis fiscaux et fraude fiscale pour les riches, austérité budgétaire pour les pauvres | Mondialisation

Paradis fiscaux et fraude fiscale pour les riches, austérité budgétaire pour les pauvres | Mondialisation | Un cancer létal | Scoop.it

Les services bancaires extraterritoriaux – ou banques offshore - sont l’éléphant dans la pièce de l’économie mondiale que les élites politique et financière tentent de garder à l’abri des regards. Ils imposent des mesures d’austérité aux vaillants citoyens tout en étant conscients des sommes astronomiques détenues secrètement dans des banques extraterritoriales, donc perdues en impôts. D’où vient cet argent et à quoi sert-il?

 

Les cartels de la drogue, la fraude, l’évasion fiscale et le blanchiment d’argent font partie des réponses courantes à ces questions. En dépit de cette réalité et même en cette période d’austérité budgétaire, les dirigeants mondiaux évitent la question suivante : pourquoi le secret bancaire est-il encore permis? Sont-ils en mesure d’y mettre un terme et peu disposés à le faire en raison des avantages qu’il procure? Certainement.

 

Source : http://is.gd/msmRmR

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Le syndrome du larbin

Chez un individu, le syndrome du larbin est un comportement pathologique visant à prendre systématiquement la défense des classes les plus favorisées au détriment de celles dont il est issu. Ce syndrome diminue les capacités d’analyse du larbin et se traduit par un blocage psychologique l’incitant à agir préférentiellement contre ses propres intérêts au profit de ceux qui l’exploitent. L’amour démesuré qu’affiche le larbin à l’égard des patrons, des rentiers ou des milliardaires est l’acte de foi qui structure son discours.

 

Le larbin agit sans discernement de ce qui pourrait être bon pour lui. Il intellectualise le débat pour tenter de nous convaincre que piocher chez les riches est toujours la pire des solutions quand bien même il en serait bénéficiaire. Les arguments économiques qu’il invoque inlassablement n’ont pas servi à forger sa conviction. Le syndrome du larbin est malheureusement une vocation qui se trimballe dès le plus jeune âge et contre laquelle il n’existe aucun remède.

 

Lire la suite : http://is.gd/hCl6iP

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Mondialisation - Quand Le FMI Fabrique La Misère - Documentaire [HD]

Avant les années 80, le Ghana était considéré comme un pays en voie de développement prometteur. La crise économique que connaît le pays va amener une situation locale désastreuse au niveau des services de base. Le FMI et la Banque Mondiale proposent des prêts au pays, sous la condition dite d'ajustement structurel. Le pays est contraint de s'impliquer dans le libre échange, en orientant la production interne vers l'or et la cacao plutôt que vers les productions vivrières. L'incitation à la "récupération des coûts" va entraîner la privatisation des services publics de base de soins et d'adduction d'eau. L'implantation d'entreprises étrangères est favorisée grâce une politique fiscale avantageuse et une réglementation peu contraignante, notamment vis à vis de l'environnement. La richesse en or de la province du Katanga a attiré l'industrie minière. L'état ghanéen a délocalisé la population locale qui vivait de banane plantin, manioc, huile de palme et arachide. Les paysans on touché une indemnisation ridicule, les manifestants ont été éloignés par la force militaire. L'activité d'extraction a stérilisé les champs alentours : les déblais ont envahi les champs de manioc, la pollution métallique affecte l'air et l'eau. Les rizières sont aujourd'hui en jachère...

"Lundi investigation a diffusé un excellent reportage sur l'origine de la misère qui sévit en Afrique et plus particulièrement au Ghana. Le système est simple : Le Fond Monétaire International octroie des crédits aux états africains, les taux sont évidemment exorbitants, si bien que les gouvernements doivent privatiser dans tous les secteurs afin de rembourser (temporairement) la dette ... Les secteurs touchés sont les hôpitaux, le système de santé en général, l'eau potable, l'extraction de minerais, de pétrole, etc .... La quasi totalité de la production agricole part désormais à l'exportation au Ghana et le pays importe du riz d'Amérique alors qu'il en exportait il y a seulement 10 ans, les agriculteurs Ghanéens ne comprennent plus le fonctionnement de leur propre pays ! Il y a aussi les entreprises étrangères qui ne sont pas soumises à une réglementation contraignante, si bien qu'elles polluent sans états d'âmes, déchargent leurs rebuts sur les terres agricoles, tout est fait afin qu'elles soient le plus rentable possible et ce, au détriment de l'environnement et des populations locales. C'est là qu'est la formidable arnaque du FMI, car la majorité de la population croient que le FMI vient en aide aux pays pauvres, mais, dans les faits, on observe exactement l'inverse ..."
http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/quand-le-fmi-fabrique...

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

SQ probed allegations against Louisbourg, Abdallah in 1980s

SQ probed allegations against Louisbourg, Abdallah in 1980s | Un cancer létal | Scoop.it

Les deux individus dont les noms furent fréquemment invoqués durant les récentes audiences de la Commission Charbonneau cette semaine étaient déjà dans la ligne de mire de la Sûreté du Québec depuis au moins 30 ans. Ils furent l’objet d’enquête lors de la mise en oeuvre d’un des plus gros chantiers hydro-électrique de la province, selon ce que The Gazette a appris.

 

Une action en justice depuis longtemps oubliée, intentée en 1986 au palais de justice de Montréal, en réfère à une enquête concernant des allégations relatives au fait que Robert Abdallah - alors cadre à Hydro-Québec - aurait accepté des pots-de-vin de Construction Louisbourg - une compagnie contrôlée par Tony Accurso – afin d'approuver des ‘extras’ dans les projets menés par Louisbourg à Manic 5, le gigantesque barrage de Daniel-Johnson sur la rivière Manicouagan au nord de Baie-Comeau.

 

Traduction de l'original

 

Two men whose names have attracted much attention during testimony heard at the Charbonneau Commission this week were already on the Sûreté du Québec’s radar almost three decades ago and were the subject of an investigation into work done on one of the province’s largest hydro dams, The Gazette has learned.


A long forgotten lawsuit, filed at the Montreal courthouse in 1986, makes reference to a Sûreté du Québec investigation into allegations that Robert Abdallah — then an executive at Hydro Québec — accepted bribes from Louisbourg Construction — a company owned at the time by Tony Accurso — to approve so-called extras for work Louisbourg did on Manic 5, the giant Daniel Johnson Dam on the Manicouagan River near Baie Comeau.

 

Source : http://is.gd/kh6pOH

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Avocat radié: il s'en prend aux juges et aux avocats

Avocat radié: il s'en prend aux juges et aux avocats | Un cancer létal | Scoop.it

Commentaire personnel

Comment démêler le bon grain de l'ivraie dans la nouvelle livrée par les médias de désinformation de masse? Quoiqu'il en soit, la présente manchette devrait nous interpeler ne serait-ce que parce que l'individu ciblé par la plainte s'avère être un ancien ministre de la justice provisoirement radié du barreau pour un manque d'intégrité allégué. Or, les faits dénoncés par Jérôme Choquette représentent malheureusement le menu quotidien offert dans les basses-cours du Québec. Voici un exemple limpide de corruption judiciaire documenté hors de tout doute raisonnable à même les originaux produits par le greffe de la cour des miracles

http://bit.ly/evX2IN

 

Et maintenant la manchette

 

L'avocat montréalais et ancien ministre de la Justice du Québec Jérôme Choquette se retrouve en mauvaise posture et fait présentement l'objet d'une radiation provisoire pour avoir accusé ses collègues et certains juges d'avoir manqué d'intégrité.

 

Dans la plainte qui pèse contre Me Choquette, il est dit que ce dernier a allégué que les avocats de la partie adverse dans un de ses dossiers «avaient détruit, falsifié, fabriqué ou vendu de la preuve, acheté des informations confidentielles, acheté ou forcé des témoins à mentir, et assassiné un témoin».

 

Il ne se serait toutefois pas arrêté là. Toujours selon la plainte, il aurait également accusé certains juges d'avoir fait l'objet d'influence de la part d'avocats et qu'ils auraient «comploté» pour étouffer une plainte qu'il avait formulée à leur endroit.

 

Il aurait allégué entre autres que les décisions de deux de juges de la Cour supérieure du Québec «avaient été arrangées», qu'elles étaient le résultat d'un «détournement» du cours de la justice et d'un «railroading».

 

Reproches sérieux

 

Étant donné que ce qu'on reproche à Me Choquette est «sérieux et grave», le Conseil de discipline du Barreau du Québec n'a pas hésité à radier provisoirement l'avocat, jusqu'au moment de la décision sur le mérite de la plainte.

 

Le Conseil a notamment soutenu que «la protection du public risque d'être compromise si l'intimé continue à exercer sa profession».

more...
No comment yet.