Japon : séisme, t...
Follow
Find tag "zone-exclusion"
366.1K views | +16 today
Publications terminées (sauf commémoration annuelle), mais gardons cette histoire en mémoire ... jusqu'à la prochaine catastrophe ? | @japon_tsunami
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Les fonctionnaires de la ville évacuée appellent au démarrage précoce de la décontamination | asahi.com

[Eng] Les fonctionnaires de la ville évacuée appellent au démarrage précoce de la décontamination | asahi.com | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Namie, Préfecture de Fukushima - La lecture des radiation sur un chemin de gravier près d'une autoroute à environ 10 kilomètres de la centrale nucléaire Fukushima n°1 était de 76,0 microsieverts par heure.

 

A proximité du complexe de réunion Omaru, située parmi les rivières de rizières encerclant les montagnes, le dosimètre a enregistré 52,0 microsieverts, plus de 13 fois la norme du gouvernement de 3,8 microsieverts par heure indiqué pour évaluer si une évacuation est nécessaire.

 

Shigeyuki Ito, 59 ans, fonctionnaire de la ville Namie envoyé a mesurer le rayonnement dans la municipalité abandonnée, regard baissé. Les responsables avaient espéré mesurer une réduction marquée des radiations dans la région quand je les ai accompagnés pour une étude des rayonnements le 2 septembre. Au contraire, il a été conseillé, pour ma propre sécurité, de revenir avec la camionnette qui nous avait amenés là.

 

À d'autres endroits dans les montagnes dans l'ouest de Namie, le rayonnement reste élevé. Les niveaux dans d'autres zones sont inconnus car les glissements de terrain ont empêchés les fonctionnaires de la ville de les atteindre.

(...)

--

NB : un long reportage au sein de la zone d'exclusion conseillée qui rèvêle encore une fois l'étendue du niveau des radiations.

more...
No comment yet.
Suggested by prestant
Scoop.it!

[opinion] Quel est le danger dans la zone d'exclusion de Fukushima? | Mark Lynas

[opinion] Quel est le danger dans la zone d'exclusion de Fukushima? | Mark Lynas | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Avec la situation des réacteurs de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima Daiichi aujourd'hui relativement stable, l'aspect de la catastrophe au Japon sur le plus long terme et le plus inquiétant est la zone d'exclusion, qui a déplacé des milliers de personnes de leurs maisons, villages et écoles à cause du danger des rayonnements. Inutile de dire que ceci rajoute considérablement à la misère et aux traumatismes du séisme et du tsunami. Dans cet article, j'examine ce que la science peut nous dire quant à savoir si la zone d'exclusion est vraiment nécessaire, et quel est le degré de risque des retombées radioactives près de Fukushima en comparaison avec d'autres dangers.

 

Ces derniers jours, certains groupes anti-nucléaires ont insisté comme quoi la zone d'évacuation devrait être élargie, que la situation est plus dangereuse que ce qu’on croit couramment, et que les sources officielles ne sont pas fiables. Ce que je pense va à l'encontre de la leçon principale du pire cas de catastrophe nucléaire civile au monde - Tchernobyl en 1986 - qui a démontré de façon convaincante que la peur des radiations, et le traumatisme social et pyschologique subis par des «victimes» irradiées est au moins aussi, et probablement plus, dangereux que l'impact physique et biologique de la radiation elle-même.

(….)

--

PS : Ce billet est un parfait contrepoint des conclusions de nombreuses organisations ou personnalités sur les risques sous-estimés que court la population « proche » de Fukushima.

--

[article d'opinion dont il faut prendre l'interprétation avec précaution]

more...
trifouillax's comment, September 3, 2011 4:42 AM
M. Lynas fait passer tente de faire passer pour urgent un danger lointain et encore hypothétique - le réchauffement climatique - en écartant d'un revers de main un danger actuel et bien réél : le nucléaire. Par chance nous n'avons pas - trop - en France de cette race d'écologistes d'opérette souvent à la solde des multinationales. M. Lynas était curieusement initialement tout aussi farouchement "anti" qu'il est maintenant "pro", et se permet une attitude très "démocratique" de débattre avec ses opposants voir : http://www.youtube.com/watch?v=TOg8IqkS4PA&feature=player_detailpage
Etienne Servant's comment, September 4, 2011 11:40 AM
Article qui reprend intégralement une doctrine du nucléaire, qui distile sa désinformation à l'image de la contamination.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Publication de mesures de radioactivité dans les zones évacuées | NHK WORLD French

Publication de mesures de radioactivité dans les zones évacuées | NHK WORLD French | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Le gouvernement japonais a publié les résultats des mesures détaillées de radioactivité, effectuées dans les zones évacuées autour de la centrale nucléaire endommagée de Fukushima Dai-ichi.

 

Le gouvernement a mesuré en juillet et en août les niveaux de radiation à 2696 emplacements situés à l'intérieur du périmètre de 20 kilomètres interdit d'accès ainsi que dans les zones évacuées adjacentes. Ces mesures, qui ont concerné principalement des écoles et des parcs, sont consultables sur des cartes publiées sur un site web gouvernemental.

 

La radiation la plus forte a été mesurée dans la ville d'Okuma, dans la préfecture de Fukushima, à environ un kilomètre de la centrale. 139 microsieverts par heure y ont été enregistrés, ce qui correspond à plus de 700 millisieverts par an.

 

Le gouvernement va utiliser ces données pour mettre en place des plans de décontamination des substances radioactives.

--

Vidéo sur NHK Eng : http://bit.ly/hO8kS6

 

--

PS : le système de classification des articles de NHK ne permettant pas de retrouver les articles anciens, les articles sont désormais intégralement publiés, pour la postérité !

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[vidéo] Un agriculteur refuse de quitter la zone nucléaire de Fukushima | Associated Press [Eng]

[traduction] Six mois après la catastrophe de Fukushima au Japon Dai-ichi centrale nucléaire, un agriculteur solitaire à l'intérieur de la zone d'exclusion refuse obstinément de quitter sa terre. (31 août)

--

NB : après l'article (http://bit.ly/p9IK4r) de ce midi voici le reportage vidéo de l'Associated Press.

more...
Pascal Faucompré's comment, September 1, 2011 2:09 AM
Une autre vidéo en allemand : http://youtu.be/Fs3Kt411ZS8
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Photo] Et pendant ce temps là ... à Namie Fukushima | toshiya-watanabe

[Photo] Et pendant ce temps là ... à Namie Fukushima | toshiya-watanabe | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Cette photo a été prise le 12 juin à Namie Fukushima, située dans une zone d'exclusion de la centrale de Daiichi. On peut donc penser que la situation à cet endroit n'a pas changé !

 

D'autres photos dans cette galerie : http://bit.ly/4xiuGo

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Les conseils d'évacuation à l'extérieur de la zone des 20km de la centrale vont être levés | Kyodo News

[Eng] Les conseils d'évacuation à l'extérieur de la zone des 20km de la centrale  vont être levés | Kyodo News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Le gouvernement prévoit de lever l'avis d'évacuation en cas d'urgence pour les résidents hors de la zone d'exclusion de 20 km autour de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi touchée par la crise, d'après des sources gouvernementales mardi.

 

Le gouvernement va également permettre à des personnes évacuées dans la zones à 3 km de l'usine de retourner dans leurs foyers temporairement.

 

Bien que les deux mouvements se feront plus tard ce mois-ci, le gouvernement va respecter la décision du calendrier de mise en œuvre des autorités locales.

--

NB : une information révoltante que j'avais déjà évoqué ici (http://bit.ly/ncAcNW) ou là (http://bit.ly/rr2wnx) et qui se confirme aussi sur la Mainichi : http://bit.ly/ov8lel

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Minami-Soma va nettoyer les points chauds de la ville | The Daily Yomiuri

[traduction] Minami-SOMA, Fukushima - Le gouvernement de Minami-Soma a révélé un plan pour décontaminer les zones de la ville polluées par les radiations en collaboration avec un laboratoire de l'Université de Tokyo, à l'exception des endroits à l'intérieur du zone d'interdiction.

 

Le projet conjoint sera mené avec le Centre de l'université de radio-isotopes,  adéclaré le gouvernement municipal . Il exclura la zone de non-entrée, qui se trouve dans un rayon de 20 kilomètres autour de Fukushima n ° 1 .

 

Le projet sera plus intensivement réalisé dans les parties centrales de la ville en Août et Septembre, laissant les forêts et autres endroits de faible priorité à décontaminer plus tard.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Le gouvernement pourrait autoriser les évacués à de brèves visites dans la zone d'exclusion | NHK WORLD French

Le gouvernement japonais pourrait autoriser les évacués dont les maisons sont proches de la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi à rentrer temporairement chez eux.

 

En réponse à l'accident nucléaire de mars, le gouvernement avait mis en place une zone d'exclusion de 20 km autour du complexe. Plus tard il avait permis de brèves visites aux habitants dont les maisons étaient situées entre 3 et 20 km de la centrale. Mais les visites dans un rayon de 3 km avaient été interdites.

 

Le gouvernement explique qu'il effectue actuellement des préparatifs pour que ces habitants puissent rentrer temporairement chez eux car les réacteurs de la centrale sont refroidis de manière stable et les niveaux de radiation baissent.

 

Le gouvernement entamera bientôt des contrôles détaillés de la radioactivité dans la zone afin d'assurer la sécurité des évacués pendant leur retour.

--

PS : le système de classification des articles de NHK World French ne permettant pas de retrouver les articles anciens, je publie désormais intégralement leurs articles, sauf si une version anglaise avec vidéo est disponible.

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Hosono : La décontamination des terres, un élément clé pour permettre aux personnes évacuées de rentrer chez elles | The Mainichi Daily News

[Eng] Hosono : La décontamination des terres, un élément clé pour permettre aux personnes évacuées de rentrer chez elles | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] TOKYO (Kyodo) - Goshi Hosono, ministre d'Etat en charge de la gestion de la crise nucléaire, a déclaré mercredi que la décontamination des zones autour de l'usine de Fukushima Daiichi sera l'élément clé pour décider du retour des évacués.

Hosono a également déclaré lors d'une conférence de presse à Tokyo qu'il se concentre actuellement sur l'amélioration de l'environnement de travail, ainsi que les systèmes de gestion médicale et radiothérapie, pour les ouvriers de l'usine car ils ont le plus contribué à contenir la crise nucléaire et doivent avoir un traitement prioritaire.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Bref retour pour des résidents de la zone d'exclusion de Fukushima | BBC News

[Eng] Bref retour pour des résidents de la zone d'exclusion de Fukushima | BBC News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Les gens qui se sont rassemblés dans un gymnase de l'école sur le bord de la zone d'exclusion de Fukushima n'auraient pas pu imaginer, il y a quelques mois seulement, qu'ils auraient besoin d'un costume de anti-rayonnement pourse rendre dans leur propre maison.

Ils sont aidés à enfiler des tenues que les travailleurs portent déjà, salopette en plastique blanc, surbottes, masques et chapeaux. Les planchers et les murs étaient recouverts de plastique rose.

«Le rayonnement est invisible, donc nous sommes inquiets ... nous portons ces costumes, car on nous a dit que c'est la seule façon pour nous de venir ici."Shigeru SuzukiAncien résident

Ce sont des gens qui vivaient dans la région autour des réacteurs, qui ont fui les radiations plus de quatre mois après le séisme et le tsunami du Japon aient paralysé la centrale de Fukushima.
(...)

[Edit] NB : autre reportage sur ce retour également consacré à un monument sur Japan Today : http://bit.ly/olO72I
more...
Marie Normandie's comment, July 25, 2011 3:56 AM
Ils vont avoir honoré leurs défunts pour la fête d'O-bon. Ils sont partiellement en paix avec eux-mêmes ..
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Vacances d'été pour les enfants des régions sinistrées | asahi.com

[Eng] Vacances d'été pour les enfants des régions sinistrées | asahi.com | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Aizu-Misato, la préfecture de Fukushima - Alors qu'il y avait des sourires attendus, le dernier jour du semestre de l'école fut empreint d'un petit pincement de mélancolie et d'une vague d'une détermination renouvelée pour les enfants dans les zones sinistrées du nord du Japon.

Pour environ 20 enfants, faisant partie d'un groupe de 54 élèves transférés de cette région montagneuse de l'ouest de Fukushima de la ville côtière de Naraha suite à l'accident de la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1, il a été à nouveau le temps de dire au revoir.

Les 20 auront bientôt déménager avec leur famille vers un logement temporaire de la ville méridionale côtière du Pacifique, d'Iwaki pour aller à l'école là-bas.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Le gouvt annoncera dans quelques jours les nouveaux Hot Spots près de Fukushima | The Mainichi Daily News

[Eng] Le gouvt annoncera dans quelques jours les nouveaux Hot Spots près de Fukushima | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] TOKYO (Kyodo) - Le gouvernement va annoncer de nouveaux «points chauds» recommandé pour l'évacuation près de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi paralysée dans les deux prochains jours", a déclaré jeudi Yukio Edano le secrétaire général du gouvernement
Le mois dernier, pour la première fois depuis la crise nucléairedéclenchée par le tremblement de terre et le tsunami de Mars, le gouvernement a désigné environ 100 ménages dans la ville de date dans la préfecture de Fukushima comme étant situés dans les endroits dits chauds, où les niveaux de radiation sont sporadiquement plus élevé que d'autres lieux à proximité.
Le niveau annuel de radiation est estimée ua plus haut à 20 millisieverts sur les points chauds et le gouvernement, ainsi que les autorités locales, est prêt à aider ceux qui souhaitent évacuer.
(...)

--
Autre article sur le sujet
- Kyodo New : http://bit.ly/ru4Y7t
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Le gouvt examine la possibilité de revoir la zone interdite lorsque les réacteurs seront en arrêt et refroidis | MCOT.net

[Eng] Le gouvt examine la possibilité de revoir la zone interdite lorsque les réacteurs seront en arrêt et refroidis | MCOT.net | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Fukushima, Japon, Juillet 17 (Kyodo) - Le Premier ministre Naoto Kan et Goshi Hosono, le ministre d'Etat en charge de la gestion de la crise nucléaire, a rencontré samedi les dirigeants des municipalités près de l'usine de Fukushima Daiichi et a déclaré que le gouvernement central envisage de revoir sa politique sur la zone de non-entrée près de l'usine lorsque les réacteurs au complexe seront stabilisés.

Selon les participants, les deux ont déclaré que le gouvernement peut envisager de revoir les zones situées dans un rayon de 20 km de l'usine de Fukushima, bien qu'il continue de cracher ses radiations et également déclaré que le gouvernement vise à faire avancer le calendrier pour stabiliser les réacteurs en Janvier comme prévu.
(...)

[Edit] A lire aussi sur le Japan Times : http://bit.ly/qAojMt
more...
ubick's comment, July 17, 2011 8:20 AM
J'ai bien peur que les ONG n'y puissent rien, quand à la réaction internationale, elle brille par son absence. Triste constat ou une feuille de route destinée à rassurer les marchés a plus d'importance que la vie des gens. Au passage, le blog de D Leglu sur Sciences et Avenir ne répond plus de nouveau. Quand à un certain "cirque" ou j'allais glaner des informations techniques, il a décidé de faire une épuration et de vider purement et simplement les forumeurs qui ne seraient pas "nucléairement correct". Un certain Trifouillax en a fait les frais le premier. Sale temps pour l'info et les Japonais...(Et je ne parle pas du typhon)
ubick's comment, July 17, 2011 8:35 AM
D'autre part, en ce qui concerne la "stabilisation" des réacteurs, on est toujours sans nouvelles des 3 coeurs en fusion qui ont percé les cuves. Sur le forum technique du Cirkus, il se dit que l'information existe forcément, puisqu'on arrive par divers moyens à surveiller celui de Tchernobyl enfoui dans sa gangue de béton, mais elle n'est pas dévoilée. Dans ces conditions, parler de stabilisation des réacteurs est une vaste fumisterie.
Pascal Faucompré's comment, July 17, 2011 11:57 AM
A lire aussi sur le Japan Times : http://bit.ly/qAojMt
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Dans une ville japonaise, des Hot Spots à éviter | WallStreet Journal (+vidéo)

Dans une ville japonaise, des Hot Spots à éviter | WallStreet Journal (+vidéo) | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Le gouvernement avise les résidents de la ville contaminés de rester, mais de maintenir à une distance avec les lieux à risques d'irradiation.

 

DATE, Japon-cette ville tentaculaire, à 55 km des réacteurs paralysés de Fukushima Daiichi, est le en tête de la prochaine phase de luttes du Japon avec le radiations : décider comment gérer les populations dans les communautés où le niveau de contamination n'est pas assez élevé pour justifier l'évacuation.

 

Cinq mois après l'accident nucléaire qui a fait exploser les particules radioactives à travers la campagne, la contamination de Date (prononcé DAH-tay) est réputée suffisamment faible pour être gérable, aussi longtemps que les habitants ne passent pas trop de temps dehors, et évitent les zones tels que les parcs et les forêts , où les éléments radioactifs ont tendance à se rassembler. Le césium radioactifs a tendance à se lier à la terre, et couler le long du limon dans l'eau.

 

Le gouvernement exhorte les citoyens de Date de  décontaminer leurs maisons et leurs terrains.

(...)

--

 NB : un très bon reportage agrémenté d'une vidéo qui témoigne de la difficulté des résidents de Date face à cette situation critique.

more...
No comment yet.
Suggested by prestant
Scoop.it!

[PhotoBlog] A l'intérieur de la zone d'exclusion | MSNBC

[PhotoBlog]  A l'intérieur de la zone d'exclusion | MSNBC | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

"Vous ne pouvez pas le voir. Ce n'est pas tangible. Il s'agit d'une peur de l'inconnu. "
Patrik Lundin me dit que c'est être entouré par un danger invisible: des niveaux élevés de rayonnement !

--

PS (pascalf49) : des photos qui feraient presque oublier le contexte.

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Des écoles de la zone de non-entrée proche de la centrale de Fukushima rouvrent après leur relocalisation | The Mainichi Daily News

[Eng] Des écoles de la zone de non-entrée proche de la centrale de Fukushima rouvrent après leur relocalisation | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Fukushima, Japon (Kyodo) - Quatre écoles et un jardin d'enfants qui avaient été fermées dans la zone de non-entrée dans un rayon de 20 kilomètres de l'usine touchés par la crise nucléaire à Fukushima Daiichi ont rouvert jeudi après avoir déménagé à un site à environ 50 kilomètres plus loin.

 

Deux écoles primaires, deux collèges et une école maternelle dirigée par la ville de Tomioka, sur la côte Pacifique dans la préfecture de Fukushima avient été transférés à l'ancien bureau d'une usine dans la ville de Miharu à l'ouest de Tomioka.

 

Une cérémonie d'ouverture conjointe s'est tenue jeudi pour les écoles. Elles serviront un total de 54 étudiants sur les 1.400 environ qui étaient inscrits pour l'année qui a commencé en avril, avant la crise nucléaire qui a éclaté en Mars, selon le conseil d'éducation de Tomioka.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Commentaire : objectifs et procédures de décontamination | NHK WORLD French

Le ministre japonais chargé de la crise nucléaire, Goshi Hosono, a annoncé au début du mois que le gouvernement envisageait d'entamer en septembre les opérations de décontamination, ou d'élimination des matériaux radioactifs, dans les zones affectées par l'accident à la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi. Plusieurs municipalités de la préfecture de Fukushima se sont déjà engagées dans des travaux de décontamination.

 

Aujourd'hui, nous avons demandé à l'ex-président de la Commission japonaise de l'énergie atomique, Shunichi Tanaka, un expert en radiation, de nous parler de la décontamination et des problèmes qui risquent de se poser.

 

Radio Japon
M. Tanaka, vous avez été impliqué dans les opérations de décontamination prônées par la municipalité de Date depuis juin et avez éliminé des substances radioactives des écoles et habitations locales. Qu'avez-vous fait exactement ?

 

Shunichi Tanaka
Nous avons décontaminé avec les habitants trois fermes en juillet. Les substances radioactives sont présentes dans les gouttes de pluie et s'attachent à la surface de divers objets. Aussi, le moyen le plus efficace de décontaminer a été d'enlever physiquement les parties contaminées d'une façon ou d'une autre.

En ce qui concerne les jardins, nous avons enlevé la surface du sol sur une profondeur de 1 à 2 cm. L'herbe a été prélevée avec le sol, en coupant les racines à environ 1 cm de profondeur. Comme le béton et les briques sont pleins de petits trous remplis de substances radioactives, nous avons demandé à des experts de gratter leur surface à l'aide d'outils spéciaux.

 

Radio Japon
Dans quelle mesure la décontamination a-t-elle été nécessaire ?

 

Shunichi Tanaka
Nous sommes partis de l'idée que tous les lieux touchés par la pluie radioactive devaient être décontaminés. En ce qui concerne le césium, le principal contaminant, une zone d'un rayon de 50 à 70 m devrait être décontaminée pour réduire le risque d'exposition aux radiations pour les habitants d'une maison située au centre.

En juillet, 40 personnes ont été mobilisées pendant trois jours pour la décontamination d'une zone entourant les trois fermes. Mais les niveaux de radiation dans les maisons elles-mêmes ont baissé seulement de moitié par rapport aux niveaux précédents.

Pour restaurer les niveaux d'avant l'accident, tous les objets contaminés entourant une structure doivent être éliminés. Par exemple, toutes les branches des arbres proches doivent être coupées et le toit et les poteaux électriques proches doivent être remplacés. C'est pratiquement impossible.

 

Radio Japon
Alors comment devrait-on effectuer la décontamination ?

 

Shunichi Tanaka
Le gouvernement et les municipalités concernées devraient discuter avec les habitants affectés et leur expliquer dans quelle mesure les niveaux de radiation devront être réduits, en soulignant les difficultés possibles. Les habitants devraient savoir que l'exposition aux radiations pourra se poursuivre même après la décontamination, bien qu'à des niveaux non nocifs pour la santé.

Il est naturel que les habitants souhaitent que les conditions d'avant l'accident soient restaurées, mais il faudra définir des objectifs réalisables de réduction de la radioactivité, si l'on veut décontaminer toutes les zones affectées.

--

PS : le système de classification des articles de NHK World French ne permettant pas de retrouver les articles anciens, je publie désormais intégralement leurs articles, sauf si une version anglaise avec vidéo est disponible.

more...
Pascal Faucompré's comment, August 23, 2011 3:19 AM
Cette interview démontre bien que la tâche est tellement titanesque qu'il en devient ridicule d'y dépenser toute son énergie (et des budgets colossaux) pour préserver une zone qui va rester irradiée pour des décennies. Il va bien falloir se résoudre à évacuer !
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] La crise nucléaire de Fukushima laisse une ville brisée | VONews.com (+vidéo)

[Eng] La crise nucléaire de Fukushima laisse une ville brisée | VONews.com (+vidéo) | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] La ville japonaise de Minamisoma a été durement touchée par le séisme et le tsunami en Mars. La catastrophe a tué plusieurs centaines de résidents. Des dizaines de milliers ont ensuite été forcés à évacuer les réacteurs à la centrale de Fukushima Daiichi nucléaire, qui se trouve à seulement 30 km, c'est le début de la crise.

 

Et la plupart des résidents qui restent se sentent comme abandonnés par le gouvernement japonais.

L'herbe et le riz sauvage ont empiétés la route menant à la zone d'évacuation de Fukushima.

 

La ville est déserte à part un seul bus, à bord ils sont quelques-uns, des anciens habitants de cette région, désormais vêtus de combinaisons de protection. Pendant trois heures précieuses, ils sont  autorisés à rentrer dans leurs foyers. Après avoir collecté les objets de valeur, documents, animaux abandonnés, ils sont une fois de plus escortés à l'extérieur.

(...)

--

NB : un reportage poignant qui nous rappelle à quel point cette situation de crise est douloureuse pour ces évacués du nucléaire !

more...
Lufilau's comment, August 10, 2011 3:15 AM
les personnes n'y vont que 3H mais les gardes (policiers) j'espère qu'eux aussi se relais car toute la journée devant la barrière des 30 km........
J'ai vu dans le reportage des plantes qui ressemblaient drôlement à celle de Daiichi alors je vous dirais ce que c'est après vérification !
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Comment passer son dimanche à Fukushima ? | Safecast

Comment passer son dimanche à Fukushima ? | Safecast | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Les circuits de Safecast ont officiellement commencé après mon dernier voyage au Japon, alors j'ai regardé de loin ce que Pieter et une équipe de bénévoles, toujours plus de héros au total, ont énoncé à maintes reprises pour tenter de cartographier les niveaux de rayonnement dans les zones entourant la centrale Fukushima, ainsi que le reste du Japon. Sachant que j'allais être de retour à Tokyo pour un certain nombre de réunions SafeCast et le Séminaire de radiation dans le même temps que Miles O'Brien etXeni Jardin allaient travailler sur une histoire pour PBS News Hour qui ferait un focus sur SafeCast , l'organisation d'un circuit semblait être une option évidente.

 

Ce matin, Pieter, et moi Xeni sommes sur la  route avec Miles et la super-équipe père/fils Joe et Bryan Moross. Le plan était de déposer quelques compteurs Geiger à des bénévoles et d'essayer de couvrir une partie du terrain des nouvelles, peut-être près de la zone d'exclusion. Mais ça a fini par être tellement plus.

(...)

Autre article de Safecast : http://bit.ly/qhBj2r

--

NB : les reportages de Safecast sont toujours alambiqués mais il faut surtout regarder le travail de fond réalisé sur le terrain par ce Greenpeace local (tenu essentiellement par des européens !).

A voir aussi les nombreuses photos de qualité de ce reportage.

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Le Gouvt veut réduire de moitié en 2 ans la zone d'exposition aux radiations élevées annuelles | The Mainichi Daily News

[traduction] TOKYO (Kyodo) - Le gouvernement envisage de fixer un objectif de réduction de la  décontamination de moitié pour Mars 2013, le domaine dans lequel les habitants peuvent être exposés à plus de 20 millisieverts de rayonnement sur un an en raison de la crise nucléaire à la centrale de Fukushima Daiichi, selon des sources informées.

 

L'objectif de cette la période de deux ans après la crise nucléaire, déclenchée à l'usine par le Mars 11 touchée par le séisme et le tsunami, sera intégré dans un ensemble d'objectifs de décontamination clés, que le gouvernement devrait adopter et annoncer prochainement, toujours selon ces sources.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] L'ordre d'évacuation devrait être levé fin août | NHK WORLD English (+vidéo)

[Eng] L'ordre d'évacuation devrait être levé fin août | NHK WORLD English (+vidéo) | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[traduction] Le gouvernement annonce qu'il veut lever des avis d'évacuation dans quelques semaines pour les zones de 20 à 30 kilomètres de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi.

Un calendrier de retour publié mercredi propose de lever l'avis d'évacuation dès ce mois-ci et au plus tard l'année prochaine puisque la situation à l'usine s'est améliorée (sic !). Le plan couvre les zones entre 20 et 30 kilomètres de l'usine.

Les résidents sont actuellement conseillé de rester à l'intérieur et se préparer à une évacuation d'urgence. De nombreux résidents ont été forcés d'évacuer, et les écoles et les hôpitaux sont fermés.

Le gouvernement dit qu'il va entamer des négociations avec les municipalités locales au plus tard cette semaine pour leur demander de dresser un plan de reconstruction.

Ces mesures devraient inclure décontamination pour la réouverture des hôpitaux, d'autres services publics et les cours d'école . Le gouvernement affirme qu'il va soutenir les autorités locales pour les aider auretour des habitants chez eux.
more...
Lufilau's comment, August 4, 2011 3:51 AM
et pourtant ils ne sont pas dans l'ignorance et là c'est pas la catégorie 8 ? c'est plus que Tchernobyl, car il y a la catégirie connerie humaine.........
Etienne Servant's comment, August 4, 2011 10:24 AM
Souvenez vous vous de la vidéo avec remise des échantillons d'urine des enfants,Pour les négociations avec les municipalités ils vont etre bien recus ...
cheech68's comment, August 4, 2011 6:13 PM
N'oublions jamais que si un tel accident se produisait en France ,il y a de fortes chances ,que ça se passerait de la même manière ,et comme tous ces Japonais ,faute de mieux,et après des mois de galères dans des campements précaires ,nous serions aussi à bout de nerfs et nous accepterions, sans plus attendre , de pouvoir regagner nôtre domicile ,au lieu de tout perdre définitivement ...hélas ...
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] 310 enfants transférés dans des écoles en dehors de la ville de Fukushima | The Daily Yomiuri

[google trad] Fukushima - A Fukushima ville, 310 écoliers ont été éparpillés dans différentes écoles à la fin du premier semestre en raison de craintes des radiations, selon une enquête du conseil d'éducation de la ville.

Fukushima, dont le centre est à environ 60 kilomètres de la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1, n'est actuellement pas inclus dans les zones d'évacuation désignées.

L'enquête est la première qui révêle que des écoliers dans les zones obligatoires d'évacuation, sont réinstallées à cause des craintes de rayonnement.

Parmi les 310 enfants, dont beaucoup ont été transférés par leurs parents ou tuteurs d'écoles dans les zones de parents ou des connaissances résidant en dehors de la préfecture de Fukushima. Beaucoup de mères ont accompagné les enfants, tandis que les pères sont restés dans la ville de Fukushima, d'après un fonctionnaire au Conseil
de l'éducation.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[vidéo] Intervention du Ministre Hosono au sujet des évacuations 1/2 | sengoku1904

Intervention du Ministre récemment nommé (après le scandale du précédent), Goshi Hosono, chargé du dossier nucléaire.

Part2 : http://bit.ly/n1ynFi

La vidéo est en japonais et traduite sur la voix de droite en anglais : stéréo obligatoire !
--
NB : l'interview est ponctuée de reportages
more...
Lufilau's comment, July 23, 2011 6:19 PM
Quel bel homme !!!!!! sa change des plus âgés........... combien de temps va t'il être ministre ? le temps nous le dira............
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Les clés de la décontamination de l'eau pour mettre fin à la crise nucléaire | The Daily Yomiuri

[Eng] Les clés de la décontamination de l'eau pour mettre fin à la crise nucléaire | The Daily Yomiuri | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Alors que l'étape 1 de son calendrier est pratiquemment terminé, le gouvernement a déclaré qu'il reste sur la bonne voie pour mettre fin à la crise à la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1.

Alors que les dangers immédiats, tels que ceux posés par la fuite d'eau radioactive, ont été évitées, les défis restent nombreux. Le gouvernement doit achever la phase suivante de son calendrier en Janvier pour ramener la crise nucléaire sous contrôle ainsi que de travailler vers le retour des personnes évacuées de leur domicile.
(...)
more...
prestant's comment, July 21, 2011 2:35 PM
Comme si l'eau contaminée était le seul problème !
Marie Normandie's comment, July 21, 2011 4:52 PM
Sur un schéma les séquences décontamination/refroidissement semblent presque élémentaires, mais dans la pratique, les difficultés ont déjà semblé surgir à chaque instant . Pour le reste des hypothèses plausibles , bien difficile de dire si la feuille de route a bien pris tous les éléments en compte....mais tant que Tepco n'a pas mesuré ou "vu" , rien ne sera dit ...Pas plus d'anticipation que lors de la surveillance ou de la maintenance.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Décontamination des sols, l'abaissement des niveaux de radiation nécessaire pour lever l'ordre d'évacuation | The Mainichi Daily News

[Eng] Décontamination des sols, l'abaissement des niveaux de radiation nécessaire pour lever l'ordre d'évacuation | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Afin de lever l'ordre d'évacuation dans les zones autour de la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1 , le contrôle de la dose de radiations à des niveaux bas et la décontamination des sols sont les 2 conditions préalables.
Cependant, une fois l'ordre d'évacuation levé, les zones touchées devront faire face à une série de problèmes, y compris la reconstruction de l'emploi et de la communauté.
«Les gens ne pourront pas s'installer à moins qu'ils aient un emploi. Je veux que les autorités lève non seulement l'ordre d'évacuation, mais prennent aussi toutes les mesures possibles pour que les gens retournent chez eux", a déclaré un responsable de 50 ans d'un commerce de détail de Minamisoma, préfecture de Fukushima.
(...)
more...
Marie Normandie's comment, July 21, 2011 4:45 AM
Un voeu pieux ?