Japon : séisme, tsunami & conséquences
461.1K views | +15 today
Follow
Japon : séisme, tsunami & conséquences
Publications terminées (sauf commémoration annuelle), mais gardons cette histoire en mémoire ... jusqu'à la prochaine catastrophe ? | @japon_tsunami
Curated by Vie toxique
Your new post is loading...
Rescooped by Vie toxique from Toxique, soyons vigilant !
Scoop.it!

Nouveau tsunami à Fukushima Daiichi - les faits et conséquences

Nouveau tsunami à Fukushima Daiichi - les faits et conséquences | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Situation de l’épicentre par rapport à la centrale de Fukushima DaiichiAlors que le Premier ministre japonais, depuis l’Argentine, donnait un ordre d’évacuation concernant 100 000 personnes, on a tremblé aussi hier soir à Fukushima Informations en apprenant la nouvelle d’un tsunami. A 5h59 au Japon et 22h59 en Europe, un tremblement de terre d’une magnitude annoncée de 7,3 (puis abaissée à 6,9) a eu lieu au large de la centrale de Fukushima Daiichi, produisant un tsunami annoncé de 3 m (en réalité jusque 1,4 m aux alentours de Sendai). Les souvenirs des évènements de mars 2011 se sont soudain réactivés. Quelques personnes ont été légèrement blessées et un début d’incendie a été signalé dans une raffinerie. Mais l’alerte a été levée. Selon Tepco, aucun problème majeur n’a été recensé sur le site de Fukushima Daiichi. Cette secousse de rappel nous fait cependant frémir avec raison, car les problèmes atomiques sont loin d’être réglés.

Via Build Green
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Cinq ans après le tsunami et Fukushima, les photos qui hantent le Japon

Cinq ans après le tsunami et Fukushima, les photos qui hantent le Japon | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Le 11 mars 2011, un séisme record au large du Japon génère une vague géante. Ces désastres tuent 18 500 personnes et provoquent l'accident nucléaire de Fukushima. Voici les images les plus marquantes de cette triple catastrophe.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Tsunami au Japon : il y a 3 ans

Tsunami au Japon : il y a 3 ans | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Il y a trois ans, le 11 mars 2011, un séisme de magnitude 8,9 sur l’échelle de Richter dévastait le Nord-Est du Japon, suivi de 3 répliques.

 

Ce tremblement de terre s’est produit à une profondeur de 25 km, à 130 km à l’Est de Sendai, sur l’île de Honshu, la plus grande du pays. Une vague de 10 mètres de hauteur a déferlé sur la ville de Sendaï et les secousses ont été ressenties jusqu'à Pékin, à 2500 km.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Japon: il fouille la mer à la recherche de son amour perdu dans le tsunami

Japon: il fouille la mer à la recherche de son amour perdu dans le tsunami | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Onagawa — "Tsunami énorme?. Ce sont les derniers mots que Yasuo Takamatsu a lus sur le portable de sa femme retrouvé dans un amas de boue et de décombres.
 
Alors, Yasuo a décidé d'apprendre à plonger pour fouiller la mer dans l'espoir fou de retrouver l?amour de sa vie trois ans après le drame.
 
Ces deux mots, il ne les avait jamais reçus ce 11 mars 2011. Réfugiée sur le toit d?une banque d'Onagawa, un petit port de pêche de la côte est du pays, Yuko a été emportée par un mur d?eau de près de 20 mètres.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Manga: 3 ans après le tsunami au Japon

Manga: 3 ans après le tsunami au Japon | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Le 11 mars 2011 est une date gravée à tout jamais dans la mémoire collective des Japonais. Il y a trois ans, un terrible séisme de magnitude 9 sur l'échelle de Richter frappait de plein fouet le nord-est du Japon. S'en est suivi un gigantesque tsunami qui fut responsable de la mort de plus de 20 000 personnes ainsi qu'une catastrophe nucléaire sans précédent, la pire après l'explosion de la centrale de Tchernobyl en ex-URSS, en 1986.

 

Après la tragédie, de nombreux auteurs ont tenu à souligner l'ampleur des dégâts en relatant des histoires, réelles ou de fiction, dans leurs œuvres. Aujourd'hui, je vous présente deux mangas qui traitent de la catastrophe. Ces deux ouvrages m'ont particulièrement plu et touché.

(...)

more...
No comment yet.
Rescooped by Vie toxique from Science Actualités
Scoop.it!

La cause du tsunami de 2011 identifiée ?

La cause du tsunami de 2011 identifiée ? | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Une fine couche d'argile située dans le plancher océanique serait à l’origine du séisme de Tōhoku, survenu le 11 mars 2011 au large des côtes japonaises, qui a provoqué le terrible tsunami.

(...)


Via LeJournaldelaScience
more...
No comment yet.
Suggested by prestant
Scoop.it!

11 Mars 2011, jour funeste pour le Japon

11 Mars 2011, jour funeste pour le Japon | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Un des premiers "suiveurs" de ce site créé dans les heures suivant le séisme nous propose 4 liens vers des reportages sur la partie naturelle de la catastrophe

 

http://bit.ly/rlk4Sr et http://bit.ly/ool7Zp

http://bit.ly/qfgZRv et http://bit.ly/n1mktN

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Les personnes âgées plus exposées à la menace du tsunami | The Daily Yomiuri

[traduction] A propos des soins infirmiers de 730 installations de logement plus de 27.000 personnes âgées sont situées dans les municipalités considérées comme à risque d'être frappé par des séismes majeurs ou inondées par le tsunami, selon une récente étude réalisée par le Yomiuri Shimbun.

 

Alors que les gouvernements locaux dans les zones à risque sur la côte du Pacifique reconnaissent la nécessité de prendre des mesures de précaution, peu de progrès ont été accomplis sur ces questions aussi fondamentales nécessitant les installations concernées de déménager à un terrain plus élevé, selon l'enquête.

 

Dans le grand tremblement de terre de l'Est du Japon, environ 50 établissements de soins infirmiers ont été inondées par le tsunami, laissant près de 500 résidents âgés morts ou disparus.

 

L'étude du mois dernier du Yomiuri Shimbun montre que les municipalités dans les zones côtières de Tokyo et 16 autres préfectures, couvrant les régions de Kanto au Kyushu, seraenit susceptible d'être affectées par un tsunami déclenché par un séisme de Tokai, Tonankai ou Nankai.

(...)

--

NB : une longue enquête sur les actions à réaliser compte tenu de la situation actuelle de vulnaribilité face aux séismes et tsunamis prédits.

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Le tsunami du Tohoku a déposé de l'arsernic | asahi.com

[traduction] La boue contenant de l'arsenic s'est répandue sur les communautés côtières qui luttent déjà pour se remettre de l'énormité de la destruction causée par le méga-tremblement de terre, le tsunami et la catastrophe nucléaire de Fukushima du 11 mars.

 

Sur 36 points de 129 échantillonnage des préfectures d'Iwate, Miyagi et Fukushima, les trois préfectures les plus durement touchées par la catastrophe du 11 Mars,  des chercheurs de l'Université de Tohoku ont trouvé des concentrations d'arsenic dépassant les normes environnementales.

 

A plusieurs endroits, la contamination en arsenic a été de 4 ou 5 fois le maximum fixé par le gouvernement, et un point de prélèvement à Kesennuma, dans la préfecture de Miyagi, la concentration était de 25 fois la norme.

(...)

--

NB : "L'étude a également constaté du plomb à 12 endroits en dépassement  des normes environnementales"

--

PS : ça fait des mois que je vous signale des points de pollution possibles sur des photos de la zone dévastée. Voici enfin les premières preuves. Et il y en aura d'autres, car on a vu beaucoup de vidéos et photos de containers, réservoirs ou silos contenant des produits chimiques ou autres détruits ou inondés.

more...
No comment yet.
Suggested by Prestant IV
Scoop.it!

[Eng] TEPCO avait prévu un tsunami de 10 métres en 2008 | The Daily Yomiuri

[traduction] On a appris que Tokyo Electric Power Co. a estimé en 2008 qu'un tsunami de plus de 10 mètres pourrait atteindre sa  centrale nucléaire de Fukushima n ° 1 , mais a omis de prendre les mesures nécessaires, telles que la relocalisation des groupes électrogènes d'urgence sur un terrain plus élevé.

 

Selon ses sources, TEPCO a expliqué l'estimation de 2008 à au groupe de travail  du gouvernement qui enquête sur la crise à la centrale nucléaire, déclenchée par le séisme et le tsunami du 11 Mars.

 

Egalement, le comité d'enquête et de vérification sur les accidents nucléaires du gouvernement se penche sur le cas, en supposant que les dommages causés par la catastrophe auraient pu être moins graves si la compagnie avait pris des précautions basées sur l'estimation de 2008.

 

TEPCO avait précédemment estimé qu'un éventuel tsunami ne serait pas plus élevé que 5,7 mètres. Cette estimation était basée sur les directives que la Japan Society of Civil Engineers avait compilé en Février 2002 pour évaluer les niveaux de sécurité des centrales nucléaires en cas de tsunami.

 

La compagnie avait supposé que les tremblements de terre possibles qui pourraient frapper l'usine ne seraient pas plus grand que le tremblement de Terre magnitude 7.5 - au large de Shioyazaki  -,  qui avait  frappé la préfecture de Fukushima en 1938.

 

Basé sur l'hypothèse du tsunami de 5,7 mètres, TEPCO avait  surelevé un moteur d'une pompe destiné à prendre de l'eau de mer pour le refroidissement des réacteurs.

 (...)

--

[Edit] D'autres articles en complément sur le sujet :

- The Japan Times : http://ow.ly/6cbP0

- NHK English : http://bit.ly/f761NQ

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Tsunami au Japon: les communautés locales doivent être plus impliquées | AFP

Tsunami au Japon: les communautés locales doivent être plus impliquées | AFP | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Les solutions pour prévenir et réagir à de nouveaux tsunamis doivent être confiées davantage aux communautés locales, selon des études réalisées après la catastrophe naturelle du 11 mars au Japon et présentées lundi à Stockholm.

 

"Le format de la communauté locale est crucial" pour répondre aux conséquences du tsunami ayant frappé le littoral nord-est du Japon, a estimé Yoshiyuki Kawazoe, professeur à l'Institut de sciences industrielles à l'Université de Tokyo, dans le cadre de la Semaine de l'eau (World Water Week) qui a ouvert lundi dans la capitale suédoise.

 

A l'échelle nationale, "nous devons mieux tirer les leçons des expériences locales", a estimé Makoto Taniguchi, un chercheur à l'Institut de recherche pour l'humanité et la nature (RIHN) de Kyoto.

 

Ainsi, le 11 mars dernier, le village de Yoshihama n'a-t-il connu aucune perte humaine grâce à la planification urbaine locale, a expliqué M. Kawazoe.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] 40% des survivants du tsunami n'ont pas évacué rapidement* | The Daily Yomiuri

[Eng] 40% des survivants du tsunami n'ont pas évacué rapidement* | The Daily Yomiuri | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Un rapport du gouvernement central sur la catastrophe a révélé que plus de 40% des survivants du tsunami provoqué par le tremblement de terre du 11 Mars n'ont pas évacué immédiatement après le séisme parce qu'ils ont cherché des membres de leur famille ou sont rentrés chez eux.

 

L'enquête a été menée conjointement le mois dernier par le Bureau du Cabinet,  l'Agence des Feux et de gestion des catastrophes du Ministère des affaires intérieures et des communications et l'Agence météorologique dans les installations d'hébergement temporaire et des installations d'évacuation dans les zones côtières d'Iwate, Miyagi et des préfectures de Fukushima, qui ont été gravement touchées par la catastrophe.

 

Selon l'enquête, 361 des 870 personnes interrogées ont déclaré ne pas avoir évacué immédiatement.

 

Selon le rapport, 22% des 361 personnes ont dit qu'elles étaient rentrées chez elles, 21 % ont dit qu'elles étaient allé chercher des membres de la famille ou les récupérer , et 11% ont dit qu'elles n'étaient pas préoccupés par le tsunami comme elles ne les avaient pas expérimenté dans des séismes antérieurs.

 

(...)

 

- - - -

 

NDLR :  * : on notera cependant la faiblesse de l'échantillon qui amène à fournir le ratio.

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] La vérité explosive derrière la fusion à Fukushima | independent.co.uk

[Eng] La vérité explosive derrière la fusion à Fukushima | independent.co.uk | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Par David McNeill à Tokyo et Jake Adelstein

 

(traduction) C'est l'un des mystères de la crise nucléaire en cours au Japon : quels dommages le tremblement de terre a t-il infligé aux réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi avant que le tsunami ne survienne ?

 

Les enjeux sont élevés: si le séisme a structurellement compromis la centrale et la sécurité de son combustible nucléaire, alors tous les réacteurs similaires au Japon pourraient devoir être arrêtés. Avec la quasi-totalité des 54 réacteurs du Japon soit hors ligne (dans ce cas de 35) ou en arrêt programmé d'ici avril prochain, la question de la sécurité structurelle plane sur toute discussion au sujet de leur redémarrage.

 

L’opérateur TEPCO (Tokyo Electric Power Co ) et le gouvernement du Japon ne sont guère des arbitres fiables dans cette controverse. « Il n'y a pas eu de fusion», a répété le porte-parole du gouvernement Yukio Edano dans les jours suivants le 11 Mars. L’alors président de TEPCO, Masataka Shimizu, a déclaré contre toute attente «Ce fut un désastre imprévisible». Cinq mois après la catastrophe, nous savons maintenant que la débâcle était déjà en cours lorsque M. Edano parlait. Et loin d'être imprévisible, la catastrophe a été maintes fois prévenue par des mises en garde de l'industrie.

 

Après des mois de mensonges et de désinformation, une histoire est apparue: c’est le séisme qui a assommé (knocked out) la centrale électrique, arrêtant le refroidissement de ses six réacteurs. Le tsunami a alors inondé les générateurs de secours de la centrale nucléaire 40 minutes plus tard, interrompant tout refroidissement et entrainant la chaine d’événements qui allait causer la première triple fusion au monde.

 

(...) 

more...
bernard's comment, August 17, 2011 9:24 AM
Pascalf49 、

Tepco est totalement responsable de cette catastrophe ....
Dimanche dernier sur NHK. (Je vous invite a regarder les sequences des ingenieurs Americain...

http://www.dailymotion.com/video/xkjfd3_20110814-yyyyyyyyyyyyyyy_news
http://www.dailymotion.com/video/xkjjkj_20110814-yyyyyyyyyyyyyyy_news

L'ingenieur de Toshiba confirme ce que disent les ingenieurs americain, avec une prescision en plus ...il ne savait pas cela a l'epoque ou il etait en activite....

Le gajin vous souhaite une bonne reception
cheech68's comment, August 17, 2011 2:07 PM
Voilà ce qui va se passer ,d'ici peu ,Les Russes expliquent en 3 min, à partir de 31min 50 sec, jusqu'à 34 min 50 sec, ce qu'ils ont dû éviter à tout prix,à l'inverse de tout ce que fait Tepco depuis le début !!!
http://www.infiniteunknown.net/2011/06/17/the-battle-of-chernobyl-documentary-hq/
Marie Normandie's comment, August 18, 2011 5:44 AM
Enfin ! du vrai journalisme d'investigation, pas un article dans l'urgence avec 5 ou 6 copié/collé de sources diffférentes enveloppé dans une sauce indignation.....une étude , prouvant s'il en était besoin, que tous les journalistes ne travaillent pas pour des tabloïds ou de la presse de caniveau ! Mais si Tepco n'était que l'arbre cachant la forêt de tous les producteurs régionaux ? David Mc Neill et Jake Adelstein ont encore bien du travail devant eux ...les fils d'Ariane ne manquent pas ...leur temps, lui manquera peut-être, surtout sur place !
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

DIAPORAMA. Les images marquantes de la catastrophe nucléaire de Fukushima

DIAPORAMA. Les images marquantes de la catastrophe nucléaire de Fukushima | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
DIAPORAMA. Les images marquantes de la catastrophe nucléaire de Fukushima
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Japon: trois ans après le tsunami, Ishinomaki pleure ses morts (vidéo)

Japon: trois ans après le tsunami, Ishinomaki pleure ses morts (vidéo) | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Trois ans après le tsunami, le cimetière d'Ishinomaki garde les traces de la vague de 10 mètres qui s'est abattue. La catastrophe a fait plus de 2.000 morts dans la ville. Reportage de nos envoyés spéciaux.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Tsunami au Japon: l'infinie patience des survivants dans les préfabriqués

Tsunami au Japon: l'infinie patience des survivants dans les préfabriqués | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

 ISHINOMAKI (Japon), 10 mars 2014 (AFP) Ils ont essayé d'oublier la vague, mais combien de nuits sans sommeil, les yeux rivés sur le plafond de leur préfabriqué ? Trois ans après le tsunami du 11 mars 2011, M. et Mme Takeyama sont toujours des "réfugiés".

 

Avant le séisme et le déferlement meurtrier de la mer sur Ogatsu, sur la côte est du Japon, Toichi et Iwako étaient heureux. Ces septuagénaires avaient une jolie petite maison, et leur fille aînée vivait juste à côté de chez eux avec sa famille.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Les survivants du tsunami souffrent en silence au Japon

Les survivants du tsunami souffrent en silence au Japon | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Hatsuko Ishikawa n’a jamais pu voir une dernière fois son fils de 36 ans, un pompier, avant qu’il ne soit balayé par le tsunami qui a dévasté la côte du nord-est du Japon il y a trois ans.

 

Hatsuko Ishikawa n’avait pu qu’entendre sa voix, appelant depuis son camion pompier alors qu’il se dépêchait de se rendre vers la mer pour tenter d’évacuer des habitants, avant que la vague ne le frappe. Alors que le camion passait devant elle, Hatsuko Ishikawa a entendu son fils appeler son petit-fils, en disant au garçon d’évacuer vers un terrain plus élevé. Puis il a disparu.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Japon : Ils reçoivent une lettre de leur fille disparue dans le tsunami

Japon : Ils reçoivent une lettre de leur fille disparue dans le tsunami | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

La lettre avait été écrite en janvier 2004 dans un musée, qui propose de garder les courriers dix ans avant de les poster…
 
«Papa, Maman, quand vous recevrez cette lettre, je me demande si vous aurez déjà des petits-enfants?» Trois ans après le tsunami qui a emporté leur fille âgée à l’époque de 26 ans, des parents ont reçu ce message qu’elle avait écrit il y a… 10 ans, rapporte le Yomiuri Shimbun.» Peut-être que je serai mariée et que j’aurai un enfant, mais… et si j’étais toute seule?», continue la lettre.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[NHK WORLD English] Alerte tsunami au Japon suite à un séisme de 7.3 sur la côte de Myagi Prefecture

[NHK WORLD English] Alerte tsunami au Japon suite à un séisme de 7.3 sur la côte de Myagi Prefecture | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Une alerte au tsunami vient d'être lancé au Japon suite à un séisme de magnitude 7.3 au large des côtes Est. Les mêmes régions sont concernées par cette alerte que le séisme de magniture 9.0 le 21/03/2011.

--

[Edit 09h55] Plusieurs répliques ont été ressenties : (@quake_alert_fr) heures locales

- 17h31 : 6.2

- 17h48 : 4.8

--

[Edit 10h03] La NHK conseille aux habitants de Myagi mais aussi Fukushima Iwate Aomoru Ibaraki de s'éloigner des côtes

--

[Edit 10h15] Pas de dommage apparent à feu la centrale nucléaire de Fukushima

--

[Edit 10h25] Nouveau séisme de 5.0 à 18:22

--

[Edit 10h50] L'alerte tsunami est toujours active avec des pointes à 2m par endroit

--

[Edit 11h05] Le tsunami semble avoir été observé sur certaines régions (0.8cm)

--

[Edit 11h25] L'alerte au tsunami est levée

more...
No comment yet.
Suggested by prestant
Scoop.it!

[Eng] Témoin de la catastrophe : six mois après le tsunami au Japon (+video) | CNN

[Eng] Témoin de la catastrophe : six mois après le tsunami au Japon (+video) | CNN | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Kamaishi, Japon (CNN) -

 

(traduction) Akiko Iwasaki pouvait le voir, ce bout de terrain plus élevé qui lui permettrait de se mettre en sécurité. Mais elle n'a pas réussi.

 

Elle n'était qu'à quelques mètres quand elle a été avalée par une vague massive qui a emportét voitures, maisons - quasiment tout sur son passage.

 

Au début, elle pensait que sa vie allait s'arrêter là. Mais elle n'avait pas peur. Elle a réalisé qu'elle n'était pas prête à mourir encore.

 

«Je voulais vivre», a rappelé Iwasaki du moment près de six mois après le jour où le nord du Japon a été frappé par un tsunami géant provoqué par un séisme.

 

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] L'Agence Météo révise ses alertes au tsunami | NHK WORLD English

[Eng] L'Agence Météo révise ses alertes au tsunami | NHK WORLD English | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Un groupe d'étude expert à l'Agence météorologique du Japon a établi des directives pour l'amélioration de la délivrance des alertes au tsunami, dans le sillage de la  catastrophe du 11 mars.

 

Les alertes aux tsunamis qui furent émise juste après le séisme etaient basées sur une hauteur sous-estimé d'un tsunami potentiel.

 

Les nouvelles lignes directrices appelle à une alerte maximum possible donnée en premier lieu, quand un tremblement de terre frappe avec une magnitude de 8 ou plus.

 

L'agence peut prédire de tel séisme soit près de l'épicentre du séisme de Mars, dans le centre du Japon, le long de la côte du Pacifique, ou dans le nord à la préfecture de Hokkaido.

 

Les lignes directrices appellent également à simplifier les hauteurs prédites des tsunamis, ainsi que l'utilisation de mots plus simples quand les personnes sont avisées aux abris.

 

L'agence météorologique va examiner, avec les différentes municipalités, le libellé des alertes aux tsunamis d'ici la fin de la année. Il prévoit d'améliorer le système d'alerte aux tsunamis entièrement d'ici la fin de l'année prochaine.

--

NB : le système de classification des articles de NHK ne permettant pas de retrouver les articles anciens, les articles sont désormais intégralement publiés, pour la postérité !

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Beaucoup de centres de sécurités et d'évacuation situés dans les zones du tsunami | The Daily Yomiuri

Plus de 60 pour cent des municipalités situées dans les zones côtières du Pacifique qui risquent d'être frappé par des séismes majeurs ont leur gestion (QG) des catastrophes et les installations d'évacuation situées dans les zones qui devraient être inondées par le tsunami, selon une enquête du Yomiuri Shimbun.

 

Le sondage a été effectué le mois dernier dans 197 municipalités de 17 préfectures, du Kanto aux régions de Kyushu, qui devraient être affectées par le tsunami déclenché par un séisme de Tokai, Tonankai et Nankai. Ces tremblements sont prévus pour se produire dans le futur proche, éventuellement simultanément.

 

Selon les résultats du sondage, 127 municipalités, soit 64 pour cent des personnes interrogées, avaient des équipements publics comme les bureaux municipaux, des commissariats de police et les écoles situées dans des zones qui devraient être submergées par le tsunami. Ces zones sont indiquées sur des «cartes de risque de tsunami" établie par de nombreuses municipalités, qui incluent également des informations sur l'endroit où évacuer et les routes à prendre en cas d'évacuation.

(...)

--

NB : "Selon l'enquête, les 127 municipalités ont un total de 278 établissements situés dans les zones inondables devrait désignés sur les cartes des dangers."

--

PS : le Japon n'est pas un cas unique, malheureusement, la plupart des îles et des villes côtières de la planète sont menacées !

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Des moments terrifiants avant le tsunami révélés | The Daily Yomiuri

[traduction] Ishinomaki, Miyagi - Comme les eaux du tsunami l'engloutissaient, un garçon est resté désespérément à flot en s'accrochant à son casque d'évacuation. Il monta dans un réfrigérateur sans porte flottant passant devant lui et survécu en restant dans son «bateau de survie» jusqu'à ce que le danger soit finalement éloigné.

 

Ce conte fantastique de survie a émergé au cours des entrevues avec des étudiants et des enseignants de l'école primaire d'Okawa à Ishinomaki, qui a été abattue par le tsunami du 11 mars. Soixante-quatre élèves, soit près de 70 pour cent des inscrits à l'école, sont décédé dans le tsunami ou portés disparus.

 

Les entretiens qui ont été menées du 25 Mars au 26 mai ont été compilés dans un rapport qui a été révélé lundi.

 

La commission locale de l'éducation a interrogé 28 personnes, dont un professeur senior et quatre écoliers qui ont survécu après avoir été englouti par le tsunami. Les entretiens ont révélé qu'il ya eu beaucoup de confusion sur l'endroit où évacuer dans les minutes avant que le tsunami pilonne la zone.

 

Selon le rapport, après le grand séisme survenu à l'Est du Japon à 14:46 le 11 Mars, les enfants et professeurs se sont réunis dans la cour de l'école pendant environ 40 minutes avant d'évacuer le long d'une route vers la rivière Kitakamigawa. Ils marchèrent en lignes, les élèves de sixième année à l'avant suivi par les jeunes élèves.

(...)

--

NB : un article poignant qui détaille les circonstances de l'évènement pour ces enfants et professeurs de cette école. Cela marquera à jamais ces personnes. En espérant que ça serve de leçon pour les générations suivantes ....

more...
No comment yet.
Suggested by Marie Normandie
Scoop.it!

[Eng] Des traces de tsunamis anciens découvertes dans le Tohoku. | NHK WORLD English (+vidéo)

[Eng] Des traces de tsunamis anciens découvertes dans le Tohoku. | NHK WORLD English (+vidéo) | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Un universitaire japonais a découvert des traces de tsunamis anciens dans la région dévastée en mars. Se basant sur ses découvertes, il soupçonne des séismes d’importance majeure d’avoir ébranlé la région il y a 1000ans.

Le Professeur Kazuomi Hirakawa de l’Université d’Hokkaido, a étudié les couches géologiques de la zone côtière de Sanriku qui s’étend entre les préfectures d’Iwate et Miyagi.

 

Les 5 couches de la zone côtière de Miyagi sont constituées d’un amoncellement massif de pierres arrondies, qui y auraient été apportées par des tsunamis.

Ces couches sont situées au-dessus d’une couche de cendres vieilles de 5400ans, et il est probable qu’elles se sont progressivement accumulées jusqu’à présent.

Il a également découvert 6 couches de structure identique dans la préfecture d’Iwate (NDT au nord de la préfecture de Miyagi) et pense que l’une des dernières y a été apportée par un tsunami secondaire à un séisme datant d’il y a 115ans.

 

Dans l’arrière-pays des préfectures de Miyagi et d’Iwate, ont été retrouvées les traces d’un énorme tsunami. Il aurait été  occasionné par ce qui est connu au Japon comme le Jogan Earthquake, survenu il y a environ 1000 ans

En se basant sur ces découvertes, le Professeur Hirakawa croit, qu’un tsunami  de même puissance et hauteur que celui secondaire au séisme de mars, est déjà survenu
une fois il y a mille ans.

 

En tant que scientifique étudiant les tsunamis anciens, le Professeur Hirakawa, regrette de n’avoir pu être à la hauteur de ses responsabilités avant le désastre.

Il attend de soumettre un compte-rendu de ses découvertes au Comité Gouvernemental de Recherche sur les Séismes

more...
Marie Normandie's comment, August 22, 2011 2:22 PM
Inforamtion reprise avec beaucoup plus de détails dans le Mainichi Daily News
http://mdn.mainichi.jp/mdnnews/news/20110822p2a00m0na021000c.html
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Les japonais honnêtes rendent 78 Million $ en argent liquide trouvé dans les débris du tsunami | ABC News

[Eng] Les japonais honnêtes rendent 78 Million $ en argent liquide trouvé dans les débris du tsunami | ABC News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

(traduction) Le séisme et le tsunami qui ont frappé avec force le Japon ont laissé une grande partie de son littoral ravagé, mais ils ont laissé intacte une chose: la réputation d'honnêteté japonais.

 

Au cours des cinq mois écoulés depuis la catastrophe, les gens ont retourné des milliers de portefeuilles trouvés dans les débris, contenant 48 millions de dollars en cash.

 

Plus de 5700 coffres-forts échoués le long du Japon par le tsunami a ravagé la côte ont également été transportés vers des centres de police par des bénévoles et des équipes de recherche et de sauvetage. A l'intérieur de ces coffres-forts, les responsables ont trouvé 30 millions de dollars en cash. Un coffre-fort contenait à lui seul l'équivalent de 1 million de dollars.

 

(...)

- - - - -

 

NB : nous avons déjà publié un article NHK sur le sujet ; cet article australien contient plus de précisions (dans la suite de l'article).

more...
No comment yet.