Japon : séisme, t...
Follow
Find tag "tohoku"
366.1K views | +7 today
Publications terminées (sauf commémoration annuelle), mais gardons cette histoire en mémoire ... jusqu'à la prochaine catastrophe ? | @japon_tsunami
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Suggested by prestant
Scoop.it!

Yoshihiko Noda promet de l'aide pour reconstruire le Tohoku | NHK

Yoshihiko Noda promet de l'aide pour reconstruire le Tohoku | NHK | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Le premier ministre japonais Yoshihiko Noda souhaite que les besoins des communautés locales des préfectures sinistrées le 11 mars soient pris en compte dans la préparation du troisième budget supplémentaire de l'exercice en cours.

 

M. Noda s'est rendu samedi dans les préfectures de Miyagi et d'Iwate, à la veille du sixième mois de la catastrophe du 11 mars.

 

Lors d'une rencontre avec le maire de Kesennuma, dans la préfecture de Miyagi, il a déclaré qu'il ferait tout son possible pour que les demandes des habitants soient reprises dans le budget supplémentaire. Puis il s'est rendu à la mairie de Rikuzentakata, ville de la préfecture d'Iwate, détruite par le tsunami.

 

Il a fait une prière silencieuse pour les victimes et écouté des témoignages sur la destruction de la ville par la vague qui a dépassé les 10 mètres. Des responsables de la ville et de la préfecture lui ont demandé de prévoir suffisamment de fonds pour une reconstruction rapide de la zone. Ils ont suggéré que ces fonds soient prélevés en partie sur le troisième budget supplémentaire de l'exercice fiscal en cours. D'autres financements pourraient provenir d'une allocation inscrite dans un budget du prochain exercice fiscal.

 

--

NB : le système de classification des articles de NHK ne permettant pas de retrouver les articles anciens, les articles sont désormais intégralement publiés, pour la postérité !

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Le tsunami du Tohoku a déposé de l'arsernic | asahi.com

[traduction] La boue contenant de l'arsenic s'est répandue sur les communautés côtières qui luttent déjà pour se remettre de l'énormité de la destruction causée par le méga-tremblement de terre, le tsunami et la catastrophe nucléaire de Fukushima du 11 mars.

 

Sur 36 points de 129 échantillonnage des préfectures d'Iwate, Miyagi et Fukushima, les trois préfectures les plus durement touchées par la catastrophe du 11 Mars,  des chercheurs de l'Université de Tohoku ont trouvé des concentrations d'arsenic dépassant les normes environnementales.

 

A plusieurs endroits, la contamination en arsenic a été de 4 ou 5 fois le maximum fixé par le gouvernement, et un point de prélèvement à Kesennuma, dans la préfecture de Miyagi, la concentration était de 25 fois la norme.

(...)

--

NB : "L'étude a également constaté du plomb à 12 endroits en dépassement  des normes environnementales"

--

PS : ça fait des mois que je vous signale des points de pollution possibles sur des photos de la zone dévastée. Voici enfin les premières preuves. Et il y en aura d'autres, car on a vu beaucoup de vidéos et photos de containers, réservoirs ou silos contenant des produits chimiques ou autres détruits ou inondés.

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Le travail des bénévoles du Tohoku se transforme en assistance morale | The Japan Times Online

[Eng] Le travail des bénévoles du Tohoku se transforme en assistance morale | The Japan Times Online | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Les bénévoles apportant un soutien aux sinistrés d'Iwate, Miyagi et Fukushima préfectures trasnforme leur activité de travail manuel, comme l'enlèvement des débris, pour fournir une assistance morale et d'autres de soins aux survivants, en particulier les personnes âgées et les enfants.

 

Les organisateurs continuent de faire appel à des gens du pays pour participer à des activités bénévoles pour répondre à des besoins qui se diversifient.

 

"Devenons n ° 1 des contemporains japonais", a déclaré Naoto Yamazaki, un étudiant de l'Université de Tokyo, alors qu'il tutore Hiroki Suto, 12 ans, qui est à sa première année d'école secondaire, dans un abri d'évacuation dans Minamisanriku, préfecture de Miyagi.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Plus de 80% des débris du tsunami du Tohoku "complètement enlevés" | PanOrient News

[Eng] Plus de 80% des débris du tsunami du Tohoku "complètement enlevés" | PanOrient News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Le Ministère de l'Environnement du Japon a déclaré que plus de 80% des décombres de du séisme et du tsunami du 11 mars a été supprimée dans les préfectures de Miyagi et Fukushima, Miyagi et Iwate.

 

Hors les débris de maisons démantelées, le taux d'enlèvement des décombres se de 87% pour Iwate, Miyagi 94% pour et 43% pour Fukushima, où les efforts sont retardés par les fuites de rayonnement d'une centrale nucléaire [ah bon, laquelle ?!].

 

Les travaux devraient être à peu près terminé à Miyagi dès le mois prochain selon le ministère qui note que l'effort de nettoyage s'est accélérée après que le financement gouvernemental est devenu disponible et les travailleurs ont réussi à surmonter les obstacles initiaux.

 

Le gouvernement central a affecté ¥ 351 900 000 000 (+ de 3 milliards d'Euros) pour l'enlèvement des décombres dans le premier budget supplémentaire pour l'exercice 2011 .

 

Ishinomaki a été enterré sous environ 6,16 millions de tonnes de gravats, la plus importante parmi les localités sinistrées.

(...)

more...
No comment yet.
Suggested by Marie Normandie
Scoop.it!

[eng] Où en est actuellement le travail volontaire dans les zones sinistrées ? | The Mainichi Daily News

[eng] Où en est actuellement le travail volontaire dans les zones sinistrées ? | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

(traduction)  Le Mainichi Shinbun répond aux questions les plus courantes des lecteurs sur l'état actuel du travail volontaire dans les régions dévastées par les séisme et tsunami du 11 mars.

 

Question :

 

J'ai entendu dire que le nombre de volontaires était insuffisant dans ces régions très durement touchées par les catastrophes du 11 mars. Est-ce vrai ?

 

Réponse :

 

Il est vrai que ces zones dévastées, qui s'étendent sur une très vastge région, se battent pour obtenir suffisamment de "ressources humaines". Le genre d'aide demandée est aussi variable, et il est moins fait appel à des volontaires qui viennent quelques jours comme main d-oeuvre pour nettoyer les décombres et la boue. Bien sûr, ceci est un travail très important, mais la demande actuelle porte plutôt sur l'assistance liée au mode de vie que sur l'assistance physique.

 

Q: Quels exemples du travail volontaire fait récemment peut-on donner ?

 

R :Deux exemples :  nettoyer les photographies  tachées de boue, écouter et enregistrer les récits des victimes du désastre. Aider aussi pour les manifestations et les fêtes  locales. Sur les sites des centres de volontaires et des organisations à but non lucratif des zones sinistrées,  le genre de travail demandé ainsi que l'endroit, sont précisés.

 

Q : Combien de volontaires sont-ils déjà venus depuis la survenue du  désastre ?

 

R : Selon le Conseil National Japonais du Bien-Etre, le nombre enregistré dans les centres de volontaires des trois préfectures les plus durement touchées  de Iwate, Miyagi et Fukushima était de 54 700 en mars, 148 200 en avril, 168 000 en mai, 127 000 en juin, et 121 700 en juillet, soit un total d'environ 620 000volontaires sur quatre mois et demi.

 

Il faut également savoir que des dizaines de milliers de membres d'organisations à but non lucratif ont travaillé sans être enregistrés dans les centres de volontaires.

Le nombre de volontaires est cependant environ la moitié seulement des 1,7 million de volontaires qui avaient aidé durant 3 mois, après le grand séisme du Hanshin en1995, selon les statistiques du gouvernement de la préfecture de Hyogo.

 

Q : Pourquoi cela ?

R : Une  raison  importante est que, cette fois-ci,  l'accès aux zones sinistrées est plus difficile à partir de la métropole (Tokyo) et de ses environs, d'où vient la majeure partie des volontaires.  Cela veut dire que beaucoup plus d'argent a été dépensé pour le transport et le logement. Dans le cas du séisme du Hanshin, les volontaires pouvaient venir d'Osaka ou de Kyoto, vers les zones dévastées, aider, et retourner chez eux dans la journée.

 

Q : Existe-t-il une quelconque aide financière pour les volontaires ?

R : De façon générale , les volontaires doivent couvrir leurs propres dépenses d'équipement, de voyage, de nourriture et de logement. Cependant quelques municipalités  et des organisations sans but lucratif, ont frété des bus au départ de Tokyo ou de gares proches vers les zones sinistrées. Certaines compagnies ont aussi offert des réductiosn sur les billets de retour par cars de tourisme.

 

Entretien réalisé par Seiji Toshima.

 

légende photo: Volontaires en train de cuire de l'anguille pour des résidents de Rikuzentakata, préfecture d'Iwate , le 21 juillet.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Un avertissement d'un professeur de la santé sur les radiations en Tohoku fait des étincelles | The Mainichi Daily News

[Eng] Un avertissement d'un professeur de la santé sur les radiations en Tohoku fait des étincelles | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Un commentaire fait par un professeur d'université à la télévision indiquant que la viande et les produits du nord-est du Japon "ruineraient" la santé des gens a déclenché une forte réaction d'un maire local.

 

Le Professeur à l'Université de Chubu Kunihiko Takeda aurait déclaré dans une émission de télévision de Yomiuri l'après-midi 4 septembre, que «manger des légumes et de la viande de la région de Tohoku va ruiner votre santé,» et que «cultiver des produits agricoles en Tohoku est désormais une erreur."

 

Il a fait ces commentaires lors d'une partie de l'émission de télévision consacrée aux réponses des experts pour des questions sur les enfants, montrant les niveaux élevés de rayonnement détecté dans la région et prenant la ville de Ichinoseki, préfecture d'Iwate, comme un exemple.

 

Lorsque il fut défié par un autre participant au programme, Takeda aurait répondu: «Je n'ai aucune intention de retirer mes propos."

(...)

--

PS : La vérité n'est pas toujours bonne à entendre.

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Le ministère de la défense réduit les troupes dans le Tohoku | The Daily Yomiuri

[traduction] Le ministère de la Défense a annoncé la fin du déploiement à grande échelle du personnel des Forces d'auto-défense pour soutenir les zones touchées par le séisme du Grand Est du Japon.

 

Toutefois, certaines unités continueront à travailler dans la préfecture de Fukushima, à la demande du gouvernement préfectoral.

 

Selon l'annonce du ministère, ce mercredi, un total de 500 à 600 membres provenant d'unités SDF basé dans la région de Tohoku vont exploiter des installations de bain pour les personnes évacuées et aider à l'élimination de substances radioactives.

(...)

 

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[photos] La catastrophe dans le Tohoku | Wilfried Maisy

[photos] La catastrophe dans le Tohoku | Wilfried Maisy | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Touristes Japonais visitant la côte détruite. Le sol s'est affaissé de près d'un mètre et avec la marée, le centre ville est chaque jour innondé.

 

Album consacré au tohoku à voir ici : http://bit.ly/oxOQtJ - éléments pris entre le 16 & le 25 juillet 2011.

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Les routes sinistrées dangeureuses car 90% des feux de circulation ne fonctionnent pas | The Daily Yomiuri

[Eng] Les routes sinistrées dangeureuses car 90% des feux de circulation ne fonctionnent pas | The Daily Yomiuri | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Circuler sur les routes de la région touchée par la catastrophe de Tohoku est une entreprise précaire, puisque près de 90 pour cent des feux de circulation sont encore hors d'état de fonctionnement

 

Le séisme et le tsunami du 11 Mars ont endommagé ou emporté de nombreux panneaux de signalisation, et le retard dans les réparations ont perturbé le transport routier local et causé des accidents de la circulation. Au moins une personne a été tuée et huit blessées dans des accidents attribué à l'absence de feux de circulation.

(...)

more...
No comment yet.
Suggested by Prestant IV
Scoop.it!

[Eng][video] Vacances de "Bon" dans la zone dévastée par le tsunami | NHK English

[Eng][video] Vacances de "Bon" dans la zone dévastée par le tsunami | NHK English | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

La période de quatre jours pour les fêtes de "Bon" a commencé au Japon samedi; à cette occasion, les bouddhistes honorent les esprits de leurs ancêtres et des défunts de leur famille

 

Dans les cimetières dans tout le Japon, les familles offrent des fleurs, du saké et des prières silencieuses à leurs ancêtres.

 

Dans la région du Tohoku, les cicatrices du 11 Mars sont toujours évidentes.

 

Dans un cimetière de la préfecture de Fukushima, la plupart des pierres tombales ont été touchées par le tsunami et jusqu'à présent n'ont pas été remises en place.

 

Dans la préfecture d'Iwate, les prêtres d'un temple qui a été atteint par les flots du tsunami ont repris les services funéraires dans un bâtiment provisoire.

 

Un des prêtres a loué une parcelle plus en hauteur ce mois-ci et à construit la salle provisoire; à présent, ils peuvent célébrer les services funéraires pour les victimes du désastre.

more...
No comment yet.