Fukushima : des répercussions mondiales, en silence | Techniques de l'Ingénieur | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Alors que la catastrophe de Fukushima ne fait plus la une de l'actualité, la contamination des milieux naturels se poursuit au Japon, sur terre comme en mer. Le niveau d'irradiation est aujourd'hui jugé inacceptable à plus de 60 km de la centrale, sans que l'évacuation soit obligatoire. Le point sur la situation.

Le laboratoire de la CRIIRAD a effectué une mission au Japon du 24 mai au 3 juin 2011. Voici les constatations issues des premiers résultats d’analyse : les dépôts de césium radioactif sur les sols ont été très importants. Ils génèrent, et vont générer pendant longtemps, un flux de rayonnements gamma responsable de l’irradiation de la population sur des très vastes étendues. En l’absence de mesures de protection, des centaines de milliers de personnes vont recevoir, du fait de cette seule exposition externe, des doses de rayonnement très supérieures à la limite de 1 mSv/an. Il faut ajouter ...