Des avocats de tout le Japon ont décidé d'entamer une action en justice pour fermer des centrales nucléaires.

Plus de 50 avocats de 20 préfectures se sont réunis aujourd'hui samedi, à Tokyo.

Ils ont décidé de déposer une plainte pour empêcher la remise en route du réacteur 1 à la centrale de Oi dans la préfecture de Fukui. Le réacteur est sur le point d'être mis hors service pour dysfonctionnement. L'un des objectifs de leur procès sera également d'empêcher une remise en route du réacteur 1 à la centrale de Takahama, actuellement en inspection de routine.

Les avocats souhaitent lancer une procédure à l'automne afin de stopper la construction de la centrale d'Oma dans la préfecture d'Aomori. Le projet a été suspendu après la double catastrophe du 11 mars.

"Les directives gouvernementales en vigueur sont sérieusement remises en question puisqu'elles ne prévoient rien en cas de rupture prolongée de courant", ont commenté les avocats.
--
PS : le système de classification des articles de NHK World French ne permettant pas de retrouver les articles anciens, j'ai décidé de publier intégralement leurs articles, sauf si une version anglaise avec vidéo est disponible.