Japon : séisme, tsunami & conséquences
460.3K views | +10 today
Follow
Japon : séisme, tsunami & conséquences
Publications terminées (sauf commémoration annuelle), mais gardons cette histoire en mémoire ... jusqu'à la prochaine catastrophe ? | @japon_tsunami
Curated by Vie toxique
Your new post is loading...
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] 54% des personnes évacuées frappées par la catastrophe se veulent s'installer ailleurs au Japon de manière permanente | The Mainichi Daily News

[Eng] 54% des personnes évacuées frappées par la catastrophe se veulent s'installer ailleurs au Japon de manière permanente | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Quatre-vingt-sept pour cent des personnes évacuées des préfectures d'Iwate, Miyagi et Fukushima - durement touchés par les catastrophes du 11 Mars séisme, tsunami et nucléaires - n'ont aucune perspective de retour dans leur maison, et pour 54 pour cent, elles envisagent de s'installer ailleurs au Japon, selon un sondage du Mainichi.

 

En outre, plus de la moitié des ménages interrogés disent que les membres de leur famille ont été forcés de vivre séparément.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] 40% des survivants du tsunami n'ont pas évacué rapidement* | The Daily Yomiuri

[Eng] 40% des survivants du tsunami n'ont pas évacué rapidement* | The Daily Yomiuri | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Un rapport du gouvernement central sur la catastrophe a révélé que plus de 40% des survivants du tsunami provoqué par le tremblement de terre du 11 Mars n'ont pas évacué immédiatement après le séisme parce qu'ils ont cherché des membres de leur famille ou sont rentrés chez eux.

 

L'enquête a été menée conjointement le mois dernier par le Bureau du Cabinet,  l'Agence des Feux et de gestion des catastrophes du Ministère des affaires intérieures et des communications et l'Agence météorologique dans les installations d'hébergement temporaire et des installations d'évacuation dans les zones côtières d'Iwate, Miyagi et des préfectures de Fukushima, qui ont été gravement touchées par la catastrophe.

 

Selon l'enquête, 361 des 870 personnes interrogées ont déclaré ne pas avoir évacué immédiatement.

 

Selon le rapport, 22% des 361 personnes ont dit qu'elles étaient rentrées chez elles, 21 % ont dit qu'elles étaient allé chercher des membres de la famille ou les récupérer , et 11% ont dit qu'elles n'étaient pas préoccupés par le tsunami comme elles ne les avaient pas expérimenté dans des séismes antérieurs.

 

(...)

 

- - - -

 

NDLR :  * : on notera cependant la faiblesse de l'échantillon qui amène à fournir le ratio.

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] L'industie du Tohoku face un avenir sombre | Nikkei.com

[Eng] L'industie du Tohoku face un avenir sombre | Nikkei.com | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] TOKYO (Nikkei) - Cinq mois après le violent séisme et le tsunami qui ont ravagé les zones côtières dans le nord du Japon, 18 usines appartenant à 16 grands constructeurs restent portes fermées après la catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi.

 

Une enquête réalisée par le Nikkei a constaté que sur ces usines, 10 sont soit fermées pour de bon ou n'ont pas de perspectives claires pour la reprise des opérations.

 

Les biens automobiles, les équipements électriques et les usines d'électronique dans les régions intérieures ont repris assez rapidement, les responsables de matériels et des transformateurs de produits marins, entre autres, qui s'appuient davantage sur le transport maritime, ont été plus durement touchée par le séisme et le tsunami du 11 Mars, et mis plus de temps à se reconstruire.

(...)

more...
bernard's comment, August 11, 2011 9:55 PM
Cela n'arrangera pas le moral des habitants de cette region,et le pire est avenir.....Qu'elles seront les niveaux de d'alcoolisation(et aussi de tabagisme) des suicides ... La region n'etait deja pas tres riche avant ......que restera-t-il????
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Sondage : Que pensez-vous d'une boutique pour le topic ? | PF

Sondage : Que pensez-vous d'une boutique pour le topic ? | PF | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Comme certains le savent, je réalise ce topic à titre bénévole suite au désastre du 11 mars qui a touché le grand Est du Japon.

Malheureusement, je ne suis ni philanthrope, ni rentier, et je dois bien aussi nourrir ma famille. J'ai donc déjà fait appel à votre générosité (ici : http://bit.ly/qwEtcH) avec plus au moins de succès. Cet appel à dons reste évidemment d'actualité.

Cependant, il existe une pratique très répandue sur le net :la mise en place de boutiques d'objets/vêtements personnalisés. Ce serait l'occasion d'une part de garder un souvenir concret et pourquoi pas utile (vêtement ou autre) du topic, mais aussi de faire une bonne action. Je reverserai en effet un don sur chaque vente à une organisation caricative, de préférence liée avec le Japon et sa reconstruction.

Donc, plutôt que de me lancer à l'aveugle, je vous propose de répondre en commentaire au sondage suivant :

1- Préférez-vous faire un don ou acheter un objet personnalisé ?
2- Quel type d'objet/vêtement seriez-vous prêt à acheter ?

En fonction de vos réponses, j'étudierai l'éventualité d'ouvrir cette e-boutique.

Par avance merci de votre participation.
Pascal Faucompré.
more...
Vie toxique's comment, August 3, 2011 11:55 AM
@Elisabeth : merci pour tes conseils, mais
1/ le collaboratif n'est pas possible avec l'outil scoop.it
2/ je connais très bien la problématique du collaboratif pour l'avoir pratiquer à maintes reprises depuis 2005 (et oui, je suis un pionnier dans ce secteur) et j'aimerai bien savoir aujourd'hui qui en vit réellement, les financeurs ou les rédacteurs ?
3/ j'ai fait différentes propositions (légitimes) à scoop.it, sans aucune réponse de leur part. Ils privilégient l'anglais !!

Pour le moment, j'en reste aux dons. aujourd'hui, ils me financent jusqu'au 10 août, après ....
Elisabeth Paul-Takeuchi's comment, August 3, 2011 1:41 PM
@Pascal : Je ne parlais pas de collaboratif. Tes services pourraient être rémunérés par une association ou une société comme une prestation de service.
Bee Api?'s comment, August 4, 2011 11:52 PM

A tous : absolument aider Pascal à trouver les moyens de tenir. Croyez moi, c'est important, plus que vous ne l'imaginez. Je suis de ceux qui ont été témoins de Tchernobyl et des mensonges d'alors. Il faut qu'il tienne au nom du "Droit à l'Information" au moins jusqu'à ce que on entende enfin au JT de 20h de France 2 le mot catastrophe au lieu de "accident" et qu'on lise ce mot sur les rapports de l'IRSN , http://www.irsn.fr/FR/Actualites_presse/Actualites/Pages/20110713_Synthese_IRSN_contamination_environnement_terrestre_japonais-accident_Fukushima.aspx
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Sondage : soutien au PM Naoto Kan pour en finir avec le nucléaire | Reuters

[Eng] Sondage : soutien au PM Naoto Kan pour en finir avec le nucléaire | Reuters | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
(Reuters) - Plus des deux tiers des Japonais appellent au soutien du Premier ministre Naoto Kan pour en finir avec le nucléaire, d'après un sondage des médias dimanche, en soulignant l'opposition croissante à l'énergie atomique dans le sillage de la crise à l'usine de Fukushima Daiichi.

Plus tôt ce mois-ci l'impopulaire Kan a expliqué que la crise de Fukushima, déclenchée par le massif séisme et le tsunami du 11 mars, l'avait convaincu que le Japon devrait se sevrer de l'énergie nucléaire et finalement ne plus avoir de centrales atomiques.

Le complexe de Fukushima fuit toujours quatre mois après la catastrophe et le public est de plus en plus inquiet de la sécurité sur les autres centrales sujettes au séisme à travers le Japon.
more...
Marie Normandie's comment, July 28, 2011 3:54 PM
Question ? Peut-être pas...mais se pose-t-on la question d'un problème tant qu'il n'est pas censé exister ou se produire dans un avenir que l'on croit toujours plus lointain que proche ...on verra bien ! et puis il s'agit d'installations dont la sécurité ne saurait être remise en cause car d'éminents spécialistes l'ont assuré, non ?
Vie toxique's comment, July 28, 2011 4:01 PM
@Marie N. : je pense que si Tchernobyl avait eu lieu il y seulement a dix ans (à l'ère d'internet), l'impact sur l'industrie nucléaire n'aurait pas été le même. On se serait déjà tous posé la question, car les médias traditionnels n'ont malheureusement plus vraiment d'impact sur l'opinion publique (sauf pour les affaires "people futiles" !)
Marie Normandie's comment, July 28, 2011 6:03 PM
@Pascalf49
oui Internet a permis la diffusion mondiale en quelques secondes de l'information, l'utile comme l'inutile mais à chacun de faire le tri, le réel comme l'hoax, et tout est perçu avec la même intensité : un évènement est tout à la fois réel et virtuel. Tout doit aller vite, être résumé en 5 mots maximum : "le poids des mots, le choc des photos"..ça reste d'actualité !
Oui un évènement comme Tchernobyl aurait certainement eu une influence sur l'évolution de l'industrie nucléaire européenne. Ceci à condition que l'accès au net soit autorisée , c'était l'URSS. Actuellement que sait-on des catastrophes dans les mines de charbon en Chine ? des inondations catastrophiques ? du déraillement du train à grande vitesse ? de la désertification de cetains territoires à cause de la construction d'énormes barrages et détournement des fleuves ? des journalistes ou écrivains qui croupissent dans des geôles infâmes? pas grand-chose.....et Fukushima aura-t-il quelque influence sur la politique énergétique de pays à économie émergente comme la Chine, l'Inde ou le Brésil ? j'en doute, malheureusement.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Japon/sondage: Naoto Kan au plus bas | LeFigaro.fr

Le taux de popularité du premier ministre japonais Naoto Kan a chuté à 15%, le plus bas niveau depuis que son parti de centre-gauche est arrivé au pouvoir en 2009, a indiqué un sondage publié mardi. Par ailleurs, 70% des personnes interrogées réclament le départ de Naoto Kan avant la fin de la session parlementaire fin août, selon cette enquête publiée par le journal Asahi (centre-gauche).

Naoto Kan, 64 ans, très critiqué pour sa gestion de la catastrophe dans le Tohoku et de la crise nucléaire de Fukushima, est le cinquième premier ministre en cinq ans, depuis le départ en 2006 du très populaire Junichiro Koizumi, resté plus de cinq années en poste.
(...)
more...
Vie toxique's comment, July 12, 2011 4:21 AM
Et Sarkozy, il en est où au baromètre du Figaro ?
Marie Normandie's comment, July 12, 2011 6:06 AM
Déjà avant le 11 mars Naoto Kan était en chute libre, aurait dû démissionner et laisser la place à un autre membre de son parti. La crise nucléaire ne pouvait améliorer les scores !
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] 72% veulent le départ de Naoto Kan à fin août | The Daily Yomiuri

[Eng] 72% veulent le départ de Naoto Kan à fin août | The Daily Yomiuri | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Plus de 70 pour cent des gens pense que le Premier ministre Naoto Kan devrait démissionner d'ici la fin du mois d'août - lorsque la session parlementaire se terminera - selon un sondage du Yomiuri Shimbun.
(...)
Trente-sept pour cent des personnes interrogées ont dit que Kan devrait démissionner dès que possible, tandis que 35 pour cent ont dit qu'il devrait démissionner d'ici la fin du mois d'août, portant le pourcentage combiné de ceux qui veulent voir Kan partis avant Septembre à 72 pour cent.

Le sondage a également révélé que 66 pour cent pensent que la décision de Kan de rester en tant que Premier ministre est à l'origine de la stagnation politique.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Pas si facile de se passer de nucléaire | MoneyWeek

Le gouvernement japonais tente de passer outre l’opinion publique devenue très négative sur le nucléaire et souhaite redémarrer au plus vite certaines centrales. Un exemple qui montre une nouvelle fois la difficulté à remplacer l’atome civil pour de nombreux pays.
(...)
Plus de 30% de l’énergie du Japon est produite par ses centrales nucléaires. Le problème, c’est qu’aujourd’hui seuls 17 des 54 réacteurs nucléaires de l’Archipel sont en route. 35 sont toujours arrêtés. A terme, cela pourrait entraîner des pénuries pour les grosses industries.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Quatre Japonais sur cinq souhaitent une sortie du nucléaire | LePoint.fr

Après l'accident de la centrale de Fukushima, le Premier ministre japonais a affirmé que le nucléaire resterait un pilier de la politique énergétique du pays.

Plus de quatre Japonais sur cinq souhaitent voir leur pays abandonner le nucléaire à la suite de l'accident de la centrale nucléaire de Fukushima qui a suivi le séisme et le tsunami du 11 mars, selon un sondage publié dimanche. Le nucléaire fournit un tiers des besoins énergétiques du Japon, pays pauvre en ressources naturelles. Selon le Premier ministre Naoto Kan, le nucléaire restera un pilier de la politique énergétique de l'archipel. Mais selon ...
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Japon: 74 % pour sortir du nucléaire | Le Figaro

Près de trois Japonais sur quatre (74%) sont favorables à une sortie progressive du nucléaire, selon un sondage publié aujourd'hui, au moment où Tepco, l'opérateur de la centrale endommagée de Fukushima-Daiichi, a dit se préparer à verser des dédommagements aux populations affectées.

D'après ce sondage, réalisé pour le quotidien Asahi, 65% des personnes interrogées se déclarent en outre prêtes à payer davantage pour leur électricité afin de promouvoir les sources d'énergie renouvelables, contre 19% d'un avis contraire. En revanche, ils sont 51% à se prononcer pour ...
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] La plupart des maires des zones dévastées ont besoin de logements relocalisés à un terrain plus élevé | The Mainichi Daily News

[google trad] Près de 70 pour cent des maires des municipalités à Iwate, Miyagi et Fukushima durement touchées par le séisme et le tsunami du 11 Mars sont en faveur de l'idée de déplacer leurs quartiers sur les hauteurs pour éviter un tsunami à l'avenir, selon un sondage du Mainichi.

Le Mainichi Shimbun a sondé les maires de 37 villes et villages dans les zones côtières - 12 à Iwate, Miyagi et 15 en 10 dans Fukushima - ainsi que ceux des cinq municipalités de hors-limites et les zones d'évacuation progressive autour de l'infirme Fukushima n ° 1 Nuclear Power Plant, un total de 42 personnes.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

66% des maires des zones dévastées n’envisagent pas de retour à la normale | Japon Information

66% des maires des zones dévastées n’envisagent pas de retour à la normale | Japon Information | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Un sondage, réalisé auprès de 41 maires de communes du nord-est du Japon, ravagées par le tsunami, a révélé que 27 d’entre eux ne savaient quand leur ville retrouverait une vie normale.

16 maires ont avoué vouloir déplacer une partie de leur municipalité dans des endroits plus élevés. Seuls 9 des 41 interrogés ont déclaré vouloir reconstruire leur ville à l’endroit où elle était avant la catastrophe.
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] 58% n'approuvent pas la gestion de la crise des centrales nucléaires par le gouvernement | Kyodo News

[Google Trad] Un total de 58,2 pour cent des répondants n'approuvent pas la gestion gouvernementale de la crise nucléaire à la centrale de Fukushima Daiichi paralysé l'énergie nucléaire, tandis que 39,3 pour cent ont approuvé, selon la dernière enquête de Kyodo Nouvelles publié dimanche.

D'autre part, 57,9 pour cent ont dit qu'ils approuvent la manière dont l'Etat a traité avec le soutien en cas de catastrophe et la victime dans le nord et l'est du Japon touchés par le tremblement de terre catastrophique qui a suivi le tsunami et sur Mars 11.

Le sondage téléphonique national mené samedi et dimanche ...
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Sondage AP-GfK :Les japonais se méfient du gouvt après la catastrophe | Google

[Eng] Sondage AP-GfK :Les japonais se méfient du gouvt après la catastrophe | Google | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Le tsunami de cette année et les catastrophes nucléaires ont sérieusement ébranlé la confiance du public japonais en leur gouvernement, et beaucoup sont pessimistes sur l'avenir du pays, d'après un Associated Press-GfK.

 

Les résultats publiés jeudi montrent également que les Japonais sont généralement méfiants de leurs dirigeants et que près de 60 pour cent estiment que le pays se dirige dans la mauvaise direction - un accueil à réfléchir pour le nouveau Premier ministre Noda Yoshihiko, élu cette semaine.

 

Cinq mois après la triple catastrophes du 11 Mars - tremblement de terre, tsunamis et accident nucléaire - près des trois quarts de la population n'a pas confiance dans la capacité du gouvernement à gérer une autre catastrophe majeure. Quatre-vingts pour cent ont estimé que les dirigeants n'étaient profondément pas à la hauteur en leur disant la vérité sur les crises, et une légère majorité veulent réduire le nombre de réacteurs nucléaires de la nation.

 

Globalement, les japonais sont pessimistes quant à l'état de leur pays, actuellement et pour l'avenir.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Le prochain Premier Ministre ne durera pas : Sondage Reuters | Yahoo! News

[Eng] Le prochain Premier Ministre ne durera pas : Sondage Reuters | Yahoo! News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

L'actuel Ministre japonais des Finances, Yoshihiko Noda, un conservateur fiscal, est le choix préféré des marchés financiers parmi les candidats à la succession de l'impopulaire Premier ministre Naoto Kan; mais celui qui prendra le relais ne devrait pas durer plus d'un an dans le travail, selon un sondage Reuters.

 

Kan, qui a pris ses fonctions en Juin 2010 comme Premier ministre du Japon cinquième en autant d'années, a signalé qu'il quittera dès que le Parlement aura édicté des lois clés, y compris un projet de loi pour permettre au gouvernement d'emprunter davantage pour financer le budget de cette année.

 

Le Parlement devrait faire passer les projets de loi en attente la semaine prochaine et l'élection du nouveau dirigeant du Parti démocratique du Japon pourrait avoir lieu dès le 28 août, sauf de nouvelles mésententes avec l'opposition entraînaient  des retards.

 

Le prochain Premier ministre doit mettre en balance la nécessité de fixer des finances sous pression (eng: tattered) tout en assurant la reconstruction après la triple catastrophe de Mars : tremblement de terre, tsunami et la crise nucléaire qui a suivi.

 

(...)

 

- - - -

 

Crédit photo : Reuteurs

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

70 pour cent des habitants de Minami-Sanriku souhaitent être moins exposés aux tsunamis | NHK WORLD French

Au Japon, la ville de Minami-Sanriku, dans la préfecture de Miyagi, est l'une des zones les plus durement touchées par la double catastrophe du 11 mars. Près de 70 pour cent des familles souhaitent s'installer dans des lieux plus élevés et moins exposés aux tsunamis. Dans la ville, environ 70 pour cent des foyers ont été détruits par le raz-de-marée.

 

Le mois dernier, la municipalité a soumis un questionnaire à tous les habitants de la région afin de recueillir leurs suggestions pour la reconstruction. 3316 familles ont répondu, soit environ 62 pour cent de la population.

 

L'enquête révèle que près de 80 pour cent des riverains souhaitent rester à Minami-Sanriku.

Concernant les meilleures stratégies à adopter pour se prémunir contre les risques de tsunami, 67,7 pour cent des personnes interrogées ont suggéré la construction d'habitations à plus haute altitude.

 

Pour la municipalité de Minami-Sanriku, qui compte demander au gouvernement de contribuer au financement des efforts de reconstruction, il est clair que la plupart des riverains sont disposés à s'installer dans des zones plus élevées.

--

PS : le système de classification des articles de NHK World French ne permettant pas de retrouver les articles anciens, je publie désormais intégralement leurs articles, sauf si une version anglaise avec vidéo est disponible.

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Etude : 80% des entreprises sinistrées par la grande catastrophe de retour à la normale | Nikkei.com

TOKYO (Nikkei) - Environ 80% des productions de base des entreprises endommagées par les séisme et tsunami du 11 Mars sont revenus à des niveaux de pré-séisme en Juin, selon les résultats du sondage publié lundi par le ministère de l'Economie, du Commerce et l'Industrie.

Le METI a sondé 123 grands fabricants, détaillants et sociétés de service entre le 14 Juin et le 1er Juillet, suite à une enquête d'avril.

Cette fois-ci, 93% des 91 entités dont la production avaient été interrompue par la catastrophe sont remises en service. Les entreprises avaient prévu dans le sondage d'avril que la production reviendrait à la normale d'ici l'été à 90%, ce qui suggère que les réparations ont bien progressé dans les délais.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] 38% des entreprises endommagées impossible à contacter | NHK WORLD English

[Eng] 38% des entreprises endommagées impossible à contacter | NHK WORLD English | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Une enquête a révélé que près de 40 pour cent des entreprises de la zone touchée par le séisme et le tsunami du 11 Mars ne peuvent pas être contactées. Un cabinet de recherche privé, Teikoku Databank, a réalisé l'enquête auprès de 4280 entreprises dans les préfectures sinistrées de Iwate, Miyagi et Fukushima.

Certaines entreprises sont à l'intérieur des zones d'évacuation autour de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi. L'institut de recherche indique qu'il a été incapable de contacter 1632 entreprises, soit environ 38 pour cent du total, dont beaucoup d'entre elles peuvent avoir été détruits par le tsunami. Environ 10 pour cent ont répondu à l'enquête, en disant qu'ils avaient suspendu leurs opérations commerciales.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Japon : 4 gouvernements locaux veulent fermer leurs centrales nucléaires | NHK WORLD French

Selon un sondage de la NHK auprès des gouvernements locaux où sont installées des centrales nucléaires, 4 des 28 répondants se disent prêts à renoncer à l'énergie nucléaire.

La semaine dernière, la NHK a demandé aux responsables des entités locales où se trouvent des centrales, à l'exception de ceux de Fukushima, dans quelle mesure leur position avait changé depuis l'accident de Fukushima.

Sur les 28 préfectures et municipalités concernées, 15 ont répondu ne pas être en mesure de prendre une décision immédiate sur la fermeture de leurs centrales.

Cinq municipalités répondent qu'elles ne chercheront pas à faire fermer les installations parce que le nucléaire restera une source vitale d'énergie.

En revanche, la préfecture de Shizuoka affirme vouloir lancer immédiatement une campagne pour faire démanteler ses centrales atomiques.

Trois autres gouvernements locaux disent souhaiter le lancement des campagnes de sortie du nucléaire dans un proche avenir.
--
PS : le système de classification des articles de NHK World French ne permettant pas de retrouver les articles anciens, j'ai décidé de publier intégralement leurs articles, sauf si une version anglaise avec vidéo est disponible.
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[eng] Les municipalités prudentes sur les redémarrages de centrales | NHK WORLD English (+vidéo)

[eng] Les municipalités prudentes sur les redémarrages de centrales | NHK WORLD English (+vidéo) | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Près de 80 pour cent des municipalités japonaises avec les centrales nucléaires ont exprimé des réserves sur la reprise des opérations de réacteurs suspendus.

NHK a demandé à 29 municipalités sauf celles de la préfecture de Fukushima s'ils autoriseraient de telles reprises. 28 ont répondu. cinq municipalités ont déclaré qu'ils ne le feraient pas pour l'heure, tandis que 17 autres ont dit qu'ils ne peuvent pas décider maintenant. Seulement 2 municipalités - la ville occidentale de Genkai et le village de Kariwa au centre du Japon - ont dit qu'ils le feraient bientôt. 21 pour cent des répondants ont montré une attitude positive envers les opérations de reprise.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Le soutien mondial pour l'énergie nucléaire diminue après Fukushima | Reuters

Le soutien mondial pour l'énergie nucléaire diminue après Fukushima | Reuters | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
(Reuters) - Soutien à l'énergie nucléaire a plongé à la suite du séisme et du tsunami du Japon qui a paralysé la centrale de Fukushima, avec 62 pour cent des gens opposés autour du globe .

L'énergie nucléaire est maintenant dépassé par le solaire, l'éolien et l'hydroélectrique, le gaz naturel et le charbon comme source d'énergie privilégiée, avec des critiques plus fortes en Allemagne, en Italie et au Mexique, selon un nouveau sondage Ipsos / Reuters sondage publié mercredi.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] 11 gouverneurs pour l'abolition ou la réduction des centrales nucléaires | asahi.com

Des 47 gouverneurs des préfectures du Japon, 11 ont dit que les centrales nucléaires doivent être abolies ou réduites dans l'avenir, mais la plupart ont éludé la question, selon un sondage Asahi Shimbun.

Trente et un des gouverneurs ne veulent pas s'engager, choisir "aucune des réponses données» ou ne répondent pas à la question.

Aucun n'a déclaré que les centrales nucléaires devraient être augmentées à la suite de l'accident survenu à la centrale nucléaire de Fukushima.

Quatre ont dit que les centrales nucléaires doivent être maintenues au niveau actuel, et l'un dit qu'ils devraient être réduits ou maintenus à leurs niveaux actuels.
(...)
more...
Vie toxique's comment, June 17, 2011 4:14 AM
les journaux japonais semblent bien aimer les sondages. On devrait en prendre de la graine en France (sur des thèmes non politiques aussi). Pour le même sondage chez nous, je suis sûr que le résultat serait aussi affligeant, car, bien que nos régions soient gouvernées en majorité par la Gauche, combien oseraient s'engager contre le nucléaire ?
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] sondage Mainichi : plus de la moitié des survivants du séisme vivent encore dans des abris | The Mainichi Daily News

[Eng] sondage Mainichi : plus de la moitié des survivants du séisme vivent encore dans des abris |  The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[Google trad] Plus de la moitié des personnes touchées par le séisme au Japon vivent encore dans des abris, avec pour beaucoup peu d'espoir de gagner leur vie, d'après un sondage du Mainichi Shimbun.

L'enquête, réalisée entre le 31 mai et Juin 7, a couverte 100 personnes dans le nord du Japon au sujet de leur statut trois mois après la catastrophe du 11 Mars. Quatre-vingt-six d'entre eux ont répondu au sondage.

Selon le sondage, 35 pour cent des répondants ont dit qu'ils "n'ont pas de perspectives de gagner leur vie», jusqu'à 27 pour cent à partir d'un sondage similaire effectué deux mois après le 11 Mars séisme et le tsunami. Plus de 50 pour cent des répondants, soit 44 personnes, ont dit qu'ils vivent toujours dans des abris. Parmi eux, le pourcentage de personnes qui ne peuvent pas trouver un moyen de gagner sa vie a plus que doublé celui des personnes vivant en dehors des abris, soulignant l'élargissement du fossé économique entre les victimes du séisme.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Aucune différence dans les niveaux de radiations du Japon avec les textiles fabriqués à l'étranger | Japan Today

[Eng] Aucune différence dans les niveaux de radiations du Japon avec les textiles fabriqués à l'étranger | Japan Today | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[Google trad] Les niveaux de radiations des produits textiles fabriqués dans et en dehors du Japon n'avaient pas de différences majeures, d'après le ministère de l'industrie japonais lundi, qui se base sur une enquête par sondage pour vérifier l'impact de crise nucléaire sur le pays.

L'enquête a été menée en avril et en mai alors que le Japon continuait de se débattre avec de fausses informations sur la contamination de ses produits à la suite de l'accident de Fukushima Daiichi, à environ 220 kilomètres au nord de Tokyo.
(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] 27 pour cent des personnes évacuées disent qu'ils n'ont pas de perspective de s'en sortir, selon un sondage | The Mainichi Daily News

[Eng] 27 pour cent des personnes évacuées disent qu'ils n'ont pas de perspective de s'en sortir, selon un sondage | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[Google trad] Plus d'un quart des évacués qui ont répondu à un sondage du Mainichi un mois après le Grand Est du Japon Séisme disent qu'ils n'ont aucune perspective de gagner sa vie.

Le Mainichi a contacté 100 personnes du 5 au 9 avril et 48 pour cent ont dit qu'ils ont de la difficulté à reconstruire ou réparer leurs maisons; 53 pour cent ont répondu qu'ils n'ont pas d'endroit où aller une fois qu'ils quittent les centres d'évacuation et 45 pour cent ont déclaré qu'eux-mêmes ou le leur conjoint ne travaillent pas ou sont sans emploi.

Le Mainichi a communiqué avec le nouveau 100 personnes sur 4 au 8 mai. Douze personnes ont été hospitalisées ou ne pouvait être joint pour commenter. Sur 88 des répondants 35 sont dans la préfecture d'Iwate, 27 dans la préfecture de Miyagi, 16 dans la préfecture de Fukushima et 10 qui ont été évacués vers d'autres régions de la préfecture de Fukushima.
(...)
more...
No comment yet.