Japon : séisme, t...
Follow
Find tag "science²"
364.7K views | +29 today
Publications terminées (sauf commémoration annuelle), mais gardons cette histoire en mémoire ... jusqu'à la prochaine catastrophe ? | @japon_tsunami
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Fukushima : un vaste chantier nucléaire | {sciences²}

Fukushima : un vaste chantier nucléaire | {sciences²} | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Six mois après la catastrophe, la centrale nucléaire dévastée de Fukushima Dai-ichi s’est muée en un vaste chantier sur lequel plus de 10.000 travailleurs sont déjà intervenus. Mission d’urgence : stabiliser et refroidir les réacteurs fondus et les piscines où se trouvent les combustibles usés et très radioactifs, éliminer les sources d’émissions de matières radioactives. A plus long terme, démanteler les installations et surtout évacuer les combustibles des piscines afin d’éviter un nouveau drame en cas de séisme de grande ampleur. Où en sont les Japonais dans ce long et douloureux cauchemar ?

 

Les réacteurs.

Les trois cœurs fondus lors de l’accident (les réacteurs 1, 2 et 3 de la centrale, le 4 était vide et les 5 et 6 à l’arrêt) sont refroidis par l’injection d’eau directement dans les cuves, avec un débit de 4 à 9 m3/h. Leur température diminue petit à petit, et approche des 100°C , parfois passe en dessous ...

--

NB : un très bon point de la situation à Fukushima Daiichi. On attend la suite sur la contamination radioactive au Japon ...

more...
philw03's comment, September 19, 2011 1:01 PM
ça y est vous baissez les bras!!!!! on dit presque du bien de fukushima, et de Tepco qui nous prends pour des cons, avec très peu de travaille par jour, une pollution mondiale en cours, de qui se moque t-on
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Académie des sciences : Le mégaséisme du 11 mars était prévisible | {sciences²} Libération

Académie des sciences : Le mégaséisme du 11 mars était prévisible | {sciences²} Libération | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Ce matin, l'Académie des sciences présentait un premier rapport sur la double catastrophe - naturelle et nucléaire - japonaise.

Il devait comporter trois volets - séisme et tsunami, l'accident de Fukushima Dai-ichi, ses conséquences sanitaires. Le troisième n'a pas été présenté car "non terminé" d'après son responsable Etienne-Emile Baulieu.

Les présentations par Jacques Friedel et Edouard Brézin des deux premiers rapports ne pouvaient pas bouleverser la connaissance du sujet, mais on peut en tirer quelques remarques intéressantes. Surtout, la mise en ligne des annexes des rapports, constitués de textes écrits spécifiquement pour ce travail de l'Académie, renferment des informations ou des présentations intéressantes. Cette note ne traite que de l'aspect séisme et tsunami, une prochaine traitera du volet nucléaire.
(...)
more...
Marie Normandie's comment, June 30, 2011 6:54 AM
Rapport reprenant certaines données parcellaires déjà publiées en Post et fait un point beaucoup plus complet point. Pas aussi indigeste qu'on pourrait le penser en lecture complète !
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Fukushima : l'IRSN répond à la CRIIRAD | {sciences²}

Fukushima : l'IRSN répond à la CRIIRAD | {sciences²} | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Ce matin, l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire a publié un texte répondant aux critiques émises par la CRIIRAD sur son activité.

Ces critiques (lire ici) étaient extrêmement virulentes, accusatoires et se concluaient par une demande de «commission d'enquête» auprès du Premier ministre et du Président de l’Autorité de Sûreté Nucléaire sur les «dysfonctionnements» allégués.

Dysfonctionnements d'une particulière gravité, s'ils étaient avérés, puisque selon la CRIIRAD ....
more...
Pascal Faucompré's comment, June 17, 2011 4:14 PM
J'ai dû déjà publié un post à ce sujet. Mais ce journaliste fait généralement des articles très complets et pertinents ...
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

La CRIIRAD et l'IRSN polémiquent sur la radioactivité due à Fukushima | {sciences²} - Libération.fr

La CRIIRAD et l'IRSN polémiquent sur la radioactivité due à Fukushima | {sciences²} - Libération.fr | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
La CRIIRAD a violemment accusé l'IRSN d'avoir menti aux Français et au gouvernement sur la date d'arrivée de la contamination radioactive de Fukushima en France.

L'accusation débouche sur la demande à François Fillon et à André-Claude Lacoste (le président de l'Autorité de sûreté nucléaire) de l'ouverture d'une "enquête" sur ce dysfonctionnement supposé. L'accusation, souligne t-on à l'IRSN est extrêmement grave puisqu'elle met en cause l'honnêteté et sincérité non seulement de l'Institut mais également des ingénieurs et techniciens qui réalisent les mesures et rédigent les bulletins d'information. Puisqu'il s'agit d'une question de santé publique, dans un cadre réglementaire, si l'accusation était vraie, l'affaire relevait carrément de la forfaiture et du tribunal. On mesure donc...
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

L'IRSN alerte sur le risque radioactif de Fukushima | {sciences²} Libération.fr

L'IRSN alerte sur le risque radioactif de Fukushima | {sciences²} Libération.fr | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Gérer correctement le risque radioactif de Fukushima exige de nouvelles évacuations ciblées. C'est le message du dernier rapport de l'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire sur la situation au Japon.

Le gouvernement japonais a utilisé l'évacuation des zones menacées comme moyen principal d'éviter aux populations de subir des expositions dangeureuses à la radioactivité. (Carte ci-contre: Superposition de la carte des dépôts des césiums 137 + 134 et de la carte des doses pour la 1ère année pour 3 niveaux : 5, 10 et 20 millisieverts par an.)
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Fukushima : des techniciens entrent dans le bâtiment du réacteur N°3 | {sciences²}

Fukushima : des techniciens entrent dans le bâtiment du réacteur N°3 | {sciences²} | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Cette nuit, deux techniciens sont entrés dans le bâtiment du réacteur N°3 de la centrale nucléaire dévastées de Fukushima Dai-ichi. C'est la première fois depuis l'explosion d'hydrogène survenue trois jours après le séisme et le tsunami du 11 mars dernier. (photo, entrée dans le bâtiment n°3, diffusée par Tepco)

Après les entrées dans les réacteurs N°1(le 5 mai) et N°2 (le 17 mai), les trois bâtiments où se trouvent les réacteurs en fonctionnement lors du séisme et partiellement détruits ont donc reçu, après les robots (le 17 avril pour la première), la visite de travailleurs.

Ces deux techniciens étaient équipés de protections individuelles et de systèmes respiratoires afin d'éviter toute inhalation de particules radioactives. Ils sont restés dix minutes seulement dans le bâtiment afin d'y relever ...
more...
prestant's comment, May 19, 2011 1:22 PM
Il y a un article nettement plus intéressant dans libé du jour.
Pascal Faucompré's comment, May 19, 2011 3:10 PM
oui mais réservé aux abonnés - je ne peux pas publier le pdf pour des pb de droits :-(
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Fukushima : le mystère du césium dans la ville | {sciences²} Libération

Fukushima : le mystère du césium dans la ville | {sciences²} Libération | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
La gestion de la contamination radioactive au Japon pose de délicats problèmes d'information. Un exemple récent survenu dans la ville de Fukushima, à 60 km de la centrale nucléaire dévastée permet de le mesurer.

Des acteurs sociaux conduits par des objectifs, convictions et intérêts divers voire divergents interfèrent avec une bonne information des citoyens.

Une bonne information en cette matière est assez aisée à définir : c'est celle qui permet de se protéger au mieux des risques sanitaires de la contamination radioactive due à l'accident nucléaire de la centrale de Fukushima Dai-ichi.
(...)
more...
RK's comment, July 6, 2011 6:22 PM
Huet est le plus pro-nucléaire des journalistes. il se contente de reprendre les sources officielles et les rapports des agences étatiques. Jamais d'investigation, d'enquête, il copie colle les communiqués de l'ASN et de l'ISRN c'est vraiment le prototype du mauvais journaliste. En plus il alimente lui même son blog avec de fausses identités... pathétique !
Marie Normandie's comment, July 6, 2011 7:24 PM
@RK
pour le copier/coller cette personne n'a pas l'exclusivité ! Il suffit de comparer des articles dans des journaux d'opinions bien différentes, relatant un même fait ...c'est quelquefois identique à la virgule près, provenant de la même source souvent Reuters ou AFP qui ont des correspondants permanents sur place...et même parfois un savant mélange d'une ou plusieurs sources qui ne sont pas citées...
Un article qui se veut d'information réclame rigueur et précision, ce qui n'est pas tout à fait le cas de celui traitant du césium retrouvé à Fukushima.. ce n'est pas faux, c'est incomplet mais l'interprétation par un public non averti peut aboutir à des conclusions erronées ! Pour mémoire, l' ACRO cité dans l'article n'est pas, si mes renseignements sont exacts, un organisme d'état ?
RK's comment, July 7, 2011 4:35 AM
non l'ACRO est indépendante et sur place au Japon. après comme tu l'écris c'est la façon d'interpréter les informations... et surtout de laisser penser que tout va bien et que ce sont juste des associations de citoyens paranoiaques qui ne veulent plus vivre à Fukushima et que leurs enfants portent des dosimètres
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

A quoi ressemble l'information officielle sur Fukushima ? | {sciences²} Libération.fr

A quoi ressemble l'information officielle sur Fukushima ? | {sciences²} Libération.fr | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Quelles sont les informations officielles sur la situation à la centrale de Fukushima Dai-ichi ?

C'est l'une des questions les plus souvent posées aux journalistes par les lecteurs, ou lors de rencontres directes. Elle sous-entend deux autres interrogations, pas nécessairement exprimées ainsi, mais qui sont : que savez-vous ? et quelle confiance peut-on avoir dans vos articles ?

Les sources d'informations "officielles" sont diverses, selon qu'elles émanent de l'industriel (la TEPCo), de l'Autorité de sûreté japonaise, du gouvernement japonais. Elles sont très souvent incompréhensibles directement. Et l'effort ...
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Fukushima : les conseils de l'IRSN pour les résidents au Japon | {sciences²}

Fukushima : les conseils de l'IRSN pour les résidents au Japon | {sciences²} | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
L'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire vient de publier son "dernier" bulletin d'information pour les résidents français au Japon.

En qualifiant de "dernier" ce bulletin, l'IRSN fait un double pari : que les travaux conduits à la centrale de Fukushima permettent d'éviter toute nouvelle émission importante de radioactivité; et que les informations dont il dispose sur la contamination actuelle soient suffisantes pour déterminer des consignes définitives pour la protection des résidents français - permanents ou de passage - au Japon.
(...)
more...
Marie Normandie's comment, June 10, 2011 9:57 AM
Cela va-t-il suffire à convaincre les résidents ? Permettez-moi d'en douter fortement ! et c'est sans compter le risque toujours possible d'un nouveau séisme endommageant encore plus Daiichi et qui serait alors un élément à prendre en compte pour de nouvelles recommandations....
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Fukushima : questions et réponses avec les internautes | {sciences²} - Libération

Fukushima : questions et réponses avec les internautes | {sciences²} - Libération | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Voici le verbatim du tchat que j'ai tenu aujourd'hui avec les internautes de Libération. Le temps n'a pas permis de répondre à toutes les questions, j'en suis désolé. Encore merci aux participants.

Thierry. Peut-on faire confiance aux autorités japonaises? Sont-elles complètement transparentes quant aux risques encourus par les populations?
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Fukushima : polémique sur la fusion des réacteurs | {sciences²} Libération

Fukushima : polémique sur la fusion des réacteurs | {sciences²} Libération | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
L'état des réacteurs de la centrale nucléaire dévastée de Fukushima dai-ichi soulève une étrange polémique au Japon.

Cette polémique provient d'une déclaration de l’opérateur japonais TEPCo selon lequel le coeur nucléaire - le combustible, un assemblage d’uranium, de plutonium et de produits de fission - est «fondu en grande partie», pour les trois réacteurs et probablement amassé sous la forme d’un corium - un amas fondu - au fond des cuves.

Cette affirmation proviendrait de «l’un de principaux éléments nouveaux, l’entrée des équipes dans les bâtiments des réacteurs», explique Thierry Charles, qui ...
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Fukushima et radioactivité: la protection des populations japonaises | {sciences²} Libération

Fukushima et radioactivité: la protection des populations japonaises | {sciences²} Libération | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
{Sciences²} publie une interview d'Olivier Isnard, spécialiste en radio-écologie et radioprotection, envoyé par l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire au Japon peu après le séisme. Il a conseillé l’ambassade de France, et noué des contacts avec ses homologues japonais, transmis de précieuses informations. De retour, il nous parle surtout de la protection des populations.

Où en est la crise nucléaire de Fukushima en termes de protection des populations ?

Olivier Isnard : A ce stade, ce n’est plus une situation d’urgence comme celle qui prévalait lors de l’évacuation des populations vivant autour de la centrale. Mais une contamination dont on estime qu’elle ne va pas s’aggraver du fait de nouvelles émissions et qu’il faut affronter avec des dispositions permettant d’en minimiser les conséquences.

Quelles dispositions ?
(...)
more...
No comment yet.