La branche japonaise de l'ONG Save the Children projette d'offrir des espaces de détente aux enfants qui ont survécu à la double catastrophe du 11 mars.

Basée à Tokyo, l'organisation souhaite ouvrir 300 espaces dans les préfectures d'Iwate, de Miyagi et de Fukushima.

Les enfants qui vivent dans les refuges et dans les logements temporaires restent seuls la plupart du temps parce que leurs parents sont occupés à chercher du travail ou à dégager leur domicile recouvert de boue et de débris.

L'accès à ces établissements sera gratuit pour les enfants du Nord-Est du Japon qui pourront s'amuser sous la surveillance d'un adulte.

Leur coût de construction et de gestion pour les 5 prochaines années est estimé à environ 12,5 millions de dollars. Ils seront financés par les donations. Le premier d'entre eux sera édifié sur un terrain vague, à proximité d'abris temporaires dans la ville de Rikuzentakata, dans la préfecture d'Iwate.

Plus d'infos NHK Eng : http://bit.ly/eLq6PH