Japon : séisme, t...
Follow
Find tag "restos"
377.7K views | +33 today
Publications terminées (sauf commémoration annuelle), mais gardons cette histoire en mémoire ... jusqu'à la prochaine catastrophe ? | @japon_tsunami
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] L'Industrie du Restaurant va créer des emplois dans les villes touchées par le séisme | Nikkei.com

[Eng] L'Industrie du Restaurant  va créer des emplois dans les villes touchées par le séisme | Nikkei.com | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] TOKYO (Nikkei) - Watami Co. et HotLand Corp sont parmi les chaînes de restaurants qui vont accroître l'emploi dans les régions durement touchées par le séisme et le tsunami.

 

Watami planifie de construire un centre d'appel pour son service de livraison de repas pour les aînés à Rikuzentakata, préfecture d'Iwate, en Février 2012. Le site emploiera quelque 100 habitants, y compris les diplômés des écoles secondaires et les personnes qui ont perdu leur emploi.

 

Cette filiale Watami Takushoku Co., livre des repas dans 32 préfectures, mais a seulement un centre d'appels, situé à Nagasaki Préfecture. Avec la flambée des commandes à près de 40% en six mois, soit environ 160.000 repas par jour, installer des centres d'appels sera une solution.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] L'industrie du sushi touchée par les peurs des radiations | JapanToday

[Eng] L'industrie du sushi touchée par les peurs des radiations | JapanToday | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Peu de temps après le séisme du 11 mars au Japon, j'ai entendu parler de panique aux sushis. Mais pas au Japon.

Avant les amateurs de cess restaurants dans des endroits comme New York, San Francisco et Los Angeles se précipitaient pour manger du poisson cru avant qu'il ne soit trop tard. Beaucoup de ces amateurs de sushi spéculaient que le rayonnement de la centrale nucléaire de Fukushima pourrait contaminer la mer, les poissons et puis les gens.
Ce n'est pas un scénario impossible. Mais il est hautement improbable.

Pourtant, depuis le 11 Mars, l'industrie du sushi au Japon est en plein désarroi. Mais pourquoi, alors que ce scénario est peu probable?

Si vous voulez tout savoir sur les sushis, Yoshitaka Narita est votre homme. Il est l'homme largement crédité de la rationalisation de l'industrie du sushi au Japon, conseillant sur les normes d'hygiène, de tarification et de marketing pour l'entreprise.
(...)
--
PS : merci d'éviter toutes les blagues habituelles sur le suchi ;-)
more...
prestant's comment, August 1, 2011 5:30 AM
Il se suffit pas de le penser, je préfère l'écrire : la censure est un gros soucis !
Elisabeth Paul-Takeuchi's comment, August 1, 2011 10:26 AM
Toute la côte Est du nord de Tsukiji ne sort plus un bateau de pêche. C'est bien parce que le poisson n'est pas mangeable, ni vendable. En revanche, la pêche est partie sur la côte Ouest. Comment le poisson arrive à Tsukiji, mystère. Quand à espérer que le gouvernement contrôle la radioactivité, je pense que c'est du pur aveuglement, puisque le boeuf contaminé a été vendu, les fonctionnaires ne feront pas plus de zèle pour le poisson, ou trop tard. Tepco continue à rejeter des pollutions totalement mortelles pour la pêche. Hautement improbable, la mer polluée ? C'est ça, la mauvaise blague. :-(
Yvan Camille Indirego's comment, August 1, 2011 1:23 PM
il suffit d'interdire un truc pour que tout le monde se jette dessus
c'est comme quand on à fait venir les patates des amériques le
bruit à couru que ce serait réprimandé alors que le but était justement
que la précieuse racine se répande dans les jardins.
Mais bon sur les sushis tout a déjà été fait, ou presque...
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] La propriétaire d'une auberge populaire balayée par le tsunami décide de ne pas reprendre son activité | The Mainichi Daily News

[Eng] La propriétaire d'une auberge populaire balayée par le tsunami décide de ne pas reprendre son activité |  The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Miyako, Iwate - Une femme propriétaire d'une auberge installée depuis longtemps ici, a décidé de ne pas reconstruire son entreprise après qu'elle ait été emportée par le tsunami provoqué par le tremblement de terre du 11 Mars dans le Grand Est du Japon.

«Même si je prends un nouveau prêt maintenant, il n'est pas sûr que je puisse rembourser l'argent», explique Seiko Akanuma, la propriétaire dru restaurant traditionnel japonais "Budget Inn Zensuke-ya" à Miyako, la préfecture d'Iwate.

«J'ai l'impression que ma vie entière a été balayé par le tsunami, tout comme mon auberge", a déclaré Akanuma, 72 ans, avec un soupir.
(...)
more...
Pascal Faucompré's comment, June 29, 2011 12:43 PM
Le gouvernement subventionne les coûts de réparation des magasins endommagés et réduit les taux d'intérêt des prêts. Mais il n'y a pas de système pour fournir une aide financière directement aux personnes qui ont perdu leurs entreprises dans la catastrophe.
Un drame pour des milliers d'entrepreneurs de cette région !
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] La peur du sushi radioactifs frappe les marchés | Globalpost.com

[Eng] La peur du sushi radioactifs frappe les marchés | Globalpost.com | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Le marché de 2,4 milliards de dollars des exportations de fruits de mer prend une raclée. Les pêcheurs sont touchés.

KYUBUN, Japon - Il est à admirer les pêcheurs dépossédés de Tohoku, dans la région du nord-est du Japon détruit par le tsunami du 11 Mars. Ils réparent leurs bâteaux, reconstruisent les ports et, dans certains cas, à surmontent leur peur de retourner à la mer.

Mais il est une conséquence de la catastrophe sur laquelle ils sont impuissants: les eaux côtières contaminées par la centrale nucléaire de Fukushima Dai-ichi, et les consommateurs au Japon commme à l'étranger pour qui l'amour de sushi a succombé à la peur de la radioactivité.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Solidarité] Des chefs beaunois et japonais s’engagent pour les victimes de Sendai. - Des étoiles sur le Japon | Bien Public

[Solidarité] Des chefs beaunois et japonais s’engagent pour les victimes de Sendai. - Des étoiles sur le Japon | Bien Public | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Moins médiatisée que le tremblement de terre du 11 mars, la situation au ­Japon reste critique. Émus, des chefs japonais et bourguignons ont décidé d’agir. Coup de feu...

Inquiétudes. Plus que d’autres secousses, c’est la menace nucléaire qui inquiète maintenant les Japonais. Sushi. C’est une spécialité japonaise, faite d’une boulette
de riz, entourée de poisson cru de la première fraîcheur.

Ils sont neuf, chefs ou seconds, Japonais de souche ou amoureux du pays et ils exercent tous à Beaune. Face à la situation que vivent encore de nombreux habitants du pays du Soleil Levant, ils ne peuvent rester inactifs. Les premiers à avoir proposé une action commune sont naturellement ...
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

A Tokyo la restorésistance s'organise | Facebook Event

A Tokyo la restorésistance s'organise | Facebook Event | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Un restaurateur du centre de Tokyo (La gargote) qui a subi de lourdes pertes suite au retour des expatriés étrangers qui constituaient une grande partie de sa clientèle est scandalisé par la situation à Fukushima.

Il ne paie plus ses notes d’électricité , dans l’espoir de rencontrer l’agent de recouvrement de TEPCO pour lui dire tout son mépris vis à vis de cette société.
Dans sa vitrine en plus de la carte (avec les Frenchs wines ) , on peut lire Evacuate Fukushima , le message a le mérite d’être clair.

Vous aussi pouvez participer à cet évènement : http://on.fb.me/nJK8YK
more...
Marie Normandie's comment, August 1, 2011 6:41 PM
JAMAIS !!!!
Etienne Servant's comment, August 2, 2011 2:28 AM
Pour ceux et celles qui sont allergiques à Facebook vous trouverez notre plateforme dédiée wake up http://www.wakeupx.com/
Marie Normandie's comment, August 2, 2011 9:31 AM
@Etienne Servant
Merci beaucoup de l'invitation. Bien sûr je garde le lien.
Pour l'instant je serais plutôt à la recherche d'un" logiciel temps" à ajouter aux 24 heures quotidiennes selon les besoins : une heure, deux heures pour faire , par exemple, des journées de 26 heures....une toute petite amélioration, mais il faut savoir se satisfaire de peu !
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Nouveau départ pour un restaurant de nouilles d'un village évacué près de la centrale de Fukushima | The Mainichi Daily News

[Eng] Nouveau départ pour un restaurant de nouilles d'un village évacué près de la centrale de Fukushima |  The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Fukushima - Un restaurant de nouilles originaire du village de Iitate - évacués à la fin juin en raison de la crise nucléaire de Fukushima- a été rouvert pour redémarrer ailleurs.

Le restaurant Ebisuan, fondée il ya 59 ans, était toujours à Iitate bien que le village ait été désigné pour l'évacuation. Les portes sont restées ouvertes jusqu'à la veille de l'obligation d'évacuer de la mairie du village fin Juin, et a fait une fête d'aurevoir aux résidents locaux.

Environ un mois plus tard, le restaurant était de nouveau en marche dans le quartier de Arai de la ville de Fukushima, et fut bientôt le dessin non seulement pour les locaux mais aussi pour les réfugiés vivant dans la capitale préfectoral de Iitate.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Les Tokyoïtes n’avalent pas tout | Libération

Entretenus par le manque d’information, les doutes des habitants sur la contamination des aliments persistent.

Dans un coin du restaurant familial Ootoya, une affichette rassure ceux qui s’inquiéteraient de l’origine des légumes servis : ils ont passé les tests de radioactivité et sont sains à la consommation. «Je ne m’inquiète pas trop, réagit Akiko Yamaguchi, fan des enseignes Ootoya. Je fais confiance dans ce que j’achète au supermarché et consomme au restaurant. Pas le choix…» Chez Ootoya pourtant, le riz blanc servi est un mix des rizières de Yamagata et de Fukushima (4e région productrice de riz dans le pays). «C’est le riz des récoltes 22 [de l’année 2010] et des mois de janvier et février de la 23 [2011]», précise, dans un autre Ootoya, à Yoyogi (quartier de Tokyo), une responsable de la chaîne.
(...)
more...
Lufilau's comment, June 28, 2011 10:14 AM
en espérant qu'ils ne changent pas les étiquettes de la provenance du produit ..........
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Ce restaurant sert des boites de conserve "mystères" issues du séisme ? | asahi.com

[Eng] Ce restaurant sert des boites de conserve "mystères" issues du séisme ? | asahi.com | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[Google trad] Appelez cela la roulette russe culinaires, ou appelez "le retournant une faveur". Mais lorsque vous commandez le poisson au restaurant Sabanoyu , vous ne savez jamais exactement ce que vous obtiendrez.

Situé dans le quartier Kyodo près de Tokyo Setagaya, l'endroit sert des spécialités de la conserverie Kinoya Ishinomaki Suisan dans Ishinomaki, la préfecture de Miyagi. La conserverie, repérable par son réservoir d'eau de 10,8 mètres, peint pour ressembler à une compote géante de baleine, était tout sauf ravagée par le tsunami qui a suivi le grand tremblement de l'Est du Japon le 11 Mars. Les boîtes sont livrées à Sabanoyu, mais il manque les étiquettes, certaines sont griffonnées avec des points d'interrogation, et ont été retirés quelques jours plus tard des débris.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Les restaurants japonais n'ont plus la cote | Japon Information

Les restaurants japonais n'ont plus la cote | Japon Information | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
La centrale de Fukushima inquiète toujours dans le monde, et plus particulièrement les amateurs de cuisine nipponne qui sont dorénavant réticents devant leurs assiettes.

La crainte d’une catastrophe nucléaire du niveau de Tchernobyl pèse lourd et se ressent dans de nombreux domaines. Mais le risque de manger irradié pousse les consommateurs à tourner le dos aux restaurants japonais, dans le monde entier.
(...)
more...
No comment yet.