Japon : séisme, t...
Follow
Find tag "reconstruction"
366.1K views | +0 today
Publications terminées (sauf commémoration annuelle), mais gardons cette histoire en mémoire ... jusqu'à la prochaine catastrophe ? | @japon_tsunami
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Suggested by prestant
Scoop.it!

Yoshihiko Noda promet de l'aide pour reconstruire le Tohoku | NHK

Yoshihiko Noda promet de l'aide pour reconstruire le Tohoku | NHK | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Le premier ministre japonais Yoshihiko Noda souhaite que les besoins des communautés locales des préfectures sinistrées le 11 mars soient pris en compte dans la préparation du troisième budget supplémentaire de l'exercice en cours.

 

M. Noda s'est rendu samedi dans les préfectures de Miyagi et d'Iwate, à la veille du sixième mois de la catastrophe du 11 mars.

 

Lors d'une rencontre avec le maire de Kesennuma, dans la préfecture de Miyagi, il a déclaré qu'il ferait tout son possible pour que les demandes des habitants soient reprises dans le budget supplémentaire. Puis il s'est rendu à la mairie de Rikuzentakata, ville de la préfecture d'Iwate, détruite par le tsunami.

 

Il a fait une prière silencieuse pour les victimes et écouté des témoignages sur la destruction de la ville par la vague qui a dépassé les 10 mètres. Des responsables de la ville et de la préfecture lui ont demandé de prévoir suffisamment de fonds pour une reconstruction rapide de la zone. Ils ont suggéré que ces fonds soient prélevés en partie sur le troisième budget supplémentaire de l'exercice fiscal en cours. D'autres financements pourraient provenir d'une allocation inscrite dans un budget du prochain exercice fiscal.

 

--

NB : le système de classification des articles de NHK ne permettant pas de retrouver les articles anciens, les articles sont désormais intégralement publiés, pour la postérité !

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Japon: le Premier ministre Noda donne la priorité à la reconstruction | voila actualités

Japon: le Premier ministre Noda donne la priorité à la reconstruction | voila actualités | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
"Comme pour le gouvernement précédent, la reconstruction après le désastre reste la principale priorité de mon équipe", a expliqué M. Noda quelques heures après avoir présenté son gouvernement.

 

Reconnaissant que de nombreux Japonais jugeaient les travaux trop lents, M. Noda a souligné que le devoir de son gouvernement était "d'accélérer les efforts de reconstruction".

 

Le chef du gouvernement a succédé mardi à Naoto Kan, issu comme lui du Parti Démocrate du Japon (PDJ, centre-gauche), dont la gestion de la catastrophe du 11 mars a suscité de virulentes critiques dans l'archipel.

 

Le nord-est du Japon a été dévasté par un séisme de magnitude 9 et un tsunami géant qui ont fait plus de 20.000 morts et disparus et entraîné un accident nucléaire majeur à la centrale Fukushima Daiichi.

 

"Sans solution à la crise de Fukushima, la renaissance du Japon est impossible", a expliqué le chef du gouvernement de centre-gauche.

(...)

more...
Lufilau's comment, September 2, 2011 7:49 AM
18 c'est 1 très bon chiffre ;0)
prestant's comment, September 2, 2011 1:39 PM
@lufilau , pour gérer le feu oui !

Lufilau's comment, September 2, 2011 1:42 PM
@ Prestant bien sûr !!! tu commences à connaitre l'oiselle !!!
Après pour le gouvernement Japonais, je suis pas assez experte pour me prononcer.........
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Enquête : seulement 15 pour cent des écoles détruites par le séisme entièrement reconstruites | The Mainichi Daily News

[Eng] Enquête : seulement 15 pour cent des écoles détruites par le séisme entièrement reconstruites | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction]Seulement 15 pour cent des écoles publiques détruites par le tsunami du 11 Mars ont été entièrement reconstruit ou le seront dans un avenir proche, selon un sondage que le journal Mainichi Shimbun a menées après des gouvernements locaux dans les zones sinistrées.

 

Les résultats du sondage montrent également que le problème est imputable à une insuffisance dans le système de subvention du gouvernement, un retard dans la compilation du gouvernement d'un plan de restauration et les effets des radiations dégagées par centrale nucléaire frappée par le tsunami.

 

Le Mainichi Shimbun a interrogé des conseillers municipaux de l'éducation dans 41 villes et villages dans les zones côtières des préfectures d'Iwate, Miyagi et Fukushima les plus durement touchées par la catastrophe et dans un rayon de 30 kilomètres de la centrale estropiée de Fukushima n ° 1, à la fin août.

 

Selon les résultats, les bâtiments de 129 écoles - 84 primaires et 45 écoles secondaires - étaient inutilisables lorsque le premier trimestre scolaire a commencé début avril.

 

En date du 11 septembre, six mois après le Grand tremblement de terre l'Est du Japon du 11 mars, les installations de 128 des écoles seront encore probablement inutilisables tandis que des classes ont été transférées vers d'autres - une école secondaire de premier cycle.

(...)

--

PS : ces médias japonais sont toujours aussi friands d'enquêtes et études diverses, mais souvent très instructives.

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Reconstruction Myiagi : alors que les reconstructions émergent doucement, les urbanistes accélèrent le pas | asahi.com

[Eng] Reconstruction Myiagi : alors que les reconstructions émergent doucement, les urbanistes accélèrent le pas | asahi.com | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Cela fait cinq mois depuis que le GrandeTremblement de Terre de l'Est du Japon a ravagé de nombreuses villes et villages de Tohoku, mais des liscussions sérieuses sur la reconstruction et la revitalisation future semble être coincées dans des sables mouvants bureaucratique.

 

En d'autres termes, très peu de progrès ont été faits pour faire avancer les choses.

 

Environ 980 personnes ont été rapportés morts ou portés disparus sur la ville de Minamisanriku dans la préfecture de Miyagi. Aujourd'hui encore, près de la 6 mois après le séisme, la ville demeure jonchée de gravats et est étrangement calme en raison d'une pénurie de personnes. Appelez ça la journée moderne d'une «ville fantôme».

 

Bunichi Miura, 57 ans, était de retour de sa  de station d'essence, deux jours après le tremblement de terre. Il est de plus en plus impatients.

 

«Avec aucune perspective de relance en vue, les résidents quittent régulièrement la ville», se plaignit-il. «Il n'y a plus personne à qui parler dans ce genre de ville où nous devrions travailler à la reconstruction."

 

En attendant, les experts de l'urbanisme de l'étranger ont concentrés leur attention sur les moyens d'aider à reconstruire les zones sinistrées de la région de Tohoku.

(...)

--

NB : 1er article d'une série spéciale consacrée à la reconstruction après une catastrophe

- Port au Prince : http://bit.ly/qx7DOn

- Banda Aceh : http://bit.ly/pgdjof

- Christchurch : http://bit.ly/nXjozJ

- New Orleans : http://bit.ly/nEO16q

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Le Tohoku tente de redessiner le retour des entreprises sinistrées | Nikkei.com

[Eng] Le Tohoku tente de redessiner le retour des entreprises sinistrées | Nikkei.com | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] SENDAI (Nikkei) - Alors qu'ils luttent pour créer des emplois et relancer leur économie moribonde, les gouvernements locaux dans les zones intérieures de la région de Tohoku distribue des terres gratuites ou à prix réduit aux entreprises qui ont été endommagés par le séisme et le tsunami du 11 mars.

 

La ville de Kitakami au sud-ouest de la préfecture d'Iwate accueille un certain nombre d'installations liés à l'automobile. La ville à 50km de la côte ravagée par le tsunami et bénéficie d'une bonne route et d'un accès ferroviaire. Non loin du centre-ville est Kitakami Nambu parc industriel.

 

Le gouvernement de la ville vise à transmettre une ordonnance en Septembre autorisant la location de 49 hectares de terres inutilisées dans le parc industriel pour les entreprises de Iwate et les préfectures voisines qui ont été endommagés dans le désastre de Mars.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Pas de plan encore solide pour les sols liquéfiés / des obstacles au coût élevé pour le déplacement ou le recyclage de tonnes de boue | The Daily Yomiuri

[traduction] Urayasu, Chiba - Plus de cinq mois après le grand séisme du Japon, peu de progrès ont été réalisés dans l'élimination ou le recyclage d'une quantité massive de ce qu'on appelle le sol liquéfié stocké temporairement dans un parc et ailleurs à Urayasu.

 

Sept énormes piles de la terre, qui ont été amené à la surface pendant le séisme par un processus connu sous le nom de liquéfaction, sont actuellement entreposés à une municipalité appartenant à Park Cemetery, dans le quartier de Hinode de la ville et un site dans le district de Chidori sur lequel le gouvernement de la ville prévoit de construire un parc.

 

Environ les trois quarts de la terre à Urayasu ont subis les dommages de la liquéfaction des sols. Le total du sol et du sable recueilli à partir des propriétés résidentielles et des routes est estimée à plus de 75.000 mètres cubes.

 

Le gouvernement de la ville d'Urayasu envisage l'élimination de la terre dans la mer ou de la réutiliser comme matériaux de construction pour le béton, mais jusqu'ici, un plan ne s'est pas matérialisée.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Une ville de Fukushima déclare le mois d'août de la décontamination | JapanToday

[Eng] Une ville de Fukushima déclare le mois d'août de la décontamination | JapanToday | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Minami-SOMA - C'est une tâche ardue. La contamination de la pire catastrophe nucléaire du monde depuis Tchernobyl s'est propagée très loin, à travers des champs et des fermes, rivières et forêts.

 

Des dizaines de milliers de résidents ont été forcés de fuir leurs maisons. Mais, pelletée après pelletée, une ville à moitié vidée, sur le bord de la zone d'évacuation se bat pour rebatir son avenir.

 

Se sentant oubliée et laissée en grande partie à eux-mêmes par le gouvernement central, les responsables de Minami-Soma, à environ 20 kilomètres de l'établissement nucléaire paralysé par le tsunami de Fukushima a désigné août comme le «Mois de décontamination» dans une campagne pour courtiser les habitants effrayés à leur maison.

 

"Nous avons décidé que nous ne pouvions pas rester passif et attendre de Tokyo nous dise ce qu'il faut faire », a déclaré Yoshiaki Yokota officiel de ville.

(...)

--

En image : des travailleurs décontaminent le rayonnement de la toiture de la maternelle de Yasawa à Minami-Soma.

more...
No comment yet.
Suggested by prestant
Scoop.it!

[Eng] Les efforts doivent aider le Gouv à atteindre l'objectif d'une renaissance dans la région de Tohoku | The Mainichi Daily News

[traduction] Près de 9000 personnes ayant perdues leurs maisons dans le grand tremblement de terre et le tsunami du Japon vivent encore dans des centres d'évacuation. La promesse antérieure du Premier ministre, Naoto Kan, que la construction d'installations d'hébergement temporaire serait terminée à la mi-août , période d'Obon,  a été repoussé à Septembre.

 

Afin de s'assurer que les personnes vivant dans des abris pendant de longues périodes ne sont pas obligés d'endurer le froid dans des abris une fois de plus, les gouvernements centraux et locaux doivent travailler pour soulager la situation du logement avant la chute. En outre, des mesures doivent être prises pour réduire les tracasseries administratives qui pourraient devenir un obstacle potentiel pour fournir à ceux qui ont déménagé dans des installations d'hébergement temporaire et privés logements locatifs, le soutien dont ils ont besoin.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

87,000 personnes encore dans la précarité après la catastrophe | The Japan Times Online

87,000 personnes encore dans la précarité après la catastrophe | The Japan Times Online | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Morioka - Des services commémoratifs ont eu lieu ce jeudi pour marquer le passage des cinq mois depuis le séisme et le tsunami du 11 Mars, les survivants pleurent la perte de leurs proches, tandis que commence progressivement à trouver du réconfort à partir des signes de reconstruction.

 

Plus de 15 600 personnes ont été confirmées mortes et la police continuent à rechercher plus de 4.700 autres qui sont toujours portés disparus. Quelques 87 000 personnes évacuées restent dispersés dans tout le pays.

 

«Je rappelle encore une fois aujourd'hui que nous devons travailler dur vers la reconstruction", a déclaré dans la matinée le Premier ministre Naoto Kan, en réponse à la question d'un journaliste dans son bureau à Tokyo.

 

La commémoration des cinq mois de la catastrophe tombe au moment du festival national Bon , une coutume bouddhiste japonaise pour honorer les esprits des ancêtres décédés à la mi-août.

 

A Kesennuma, préfecture de Miyagi, où plus de 1.400 personnes sont mortes ou disparues, Matsuko Hatakeyama, 59 ans, dit avec des larmes dans ses yeux, «J'ai un parent dont le corps n'a pas encore été trouvé. Je me sens tellement vide et vidé."

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Rayon de soleil dans le nettoyage des débris au Japon | AsiaOne.com

[Eng] Rayon de soleil dans le nettoyage des débris au Japon | AsiaOne.com | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] JAPON - Les monticules de débris de la catastrophe du 11 Mars déversés dans des zones résidentielles et à proximité des abris temporaires sont censés être complètement enlevée ce mois-ci, d'après une enquête du ministère de l'environnement.

 

L'enlèvement des débris, qui a donné des poussières étouffantes, a bloqué la circulation et émis une odeur nauséabonde dans certaines régions, un symbole de progrès sur la voie de la reprise près de cinq mois après le séisme et le tsunami dévastateurs.

 

Cependant, cette prévision positive s'applique uniquement aux débris laissés dans des zones résidentielles. Certaines municipalités sinistrées trouvent qu'il est difficile d'effacer tous les débris et les déchets à la date butoir fixées par le gouvernement de la fin de Mars prochain.

 

Le ministère a interrogés 32 gouvernements municipaux côtièrs d'Iwate, Miyagi et Fukushima préfectures, à l'exception des cinq villes de zones de exclues autour de la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1. Parmi elles, les débris de 24 municipalités dans les zones résidentielles avaient été enlevés pour la plupart, et huit autres ont déclaré que cet objectif serait atteint à fin août.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Divergences entre majorité et opposition sur le financement de la reconstruction | NHK WORLD French

La classe politique japonaise est divisée sur l'éventuelle augmentation des impôts destinée à financer la reconstruction des régions de l'est du pays sinistrées par le séisme et le tsunami du 11 mars.

Les responsables de la majorité et de l'opposition ont évoqué différents moyens de collecter des fonds pour la reconstruction, dans une émission télévisuelle du dimanche sur la chaîne NHK.

Koichiro Gemba, directeur politique du Parti démocrate au pouvoir et ministre de la Stratégie nationale, s'est engagé à réduire les dépenses, notamment celles liées à la fonction publique, pour allouer des fonds à la reconstruction. Il a également souligné la nécessité de puiser dans la fiscalité.

Des participants au débat se sont toutefois opposés à toute augmentation des impôts.
Le directeur politique du Parti libéral démocrate de l'opposition, Shigeru Ishiba, a observé que le projet du gouvernement semblait privilégier les augmentations d'impôts.

Des membres de l'opposition se sont prononcés pour la vente de certains avoirs gouvernementaux et l'émission de bons du Trésor. Ils préconisent par ailleurs une baisse des salaires dans la fonction publique et une réduction du nombre de parlementaires.
--
PS : le système de classification des articles de NHK World French ne permettant pas de retrouver les articles anciens, je publie désormais intégralement leurs articles, sauf si une version anglaise avec vidéo est disponible.
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Ville modèle avant la catastrophe, Kesennuma apporte la joie aux résidents | asahi.com

[Eng] Ville modèle avant la catastrophe, Kesennuma apporte la joie aux résidents | asahi.com | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Kesennuma, Préfecture de Miyagi - Des résidents et les étudiants diplômés ont créé un modèle miniature de Kesennuma, préfecture de Miyagi, comme il était avant que le tsunami balaye la ville le 11 Mars.

La miniature de 1 mètre carré, faits de polystyrène expansé et papier, sera à un 500e de la taille de la ville réelle.

Pour répliquer les moindres détails de Kesennuma, des photographies aériennes et des cartes de résidence, ainsi que les souvenirs des habitants, sont intégrés dans le processus.
(...)
more...
Pascal Faucompré's comment, July 29, 2011 4:09 AM
J'ne veux surtout pas être médisant, mais si je voyais une telle miniature, ça me soutirerait plutôt des larmes qu'un sourire :(
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Le gouvernement envisage Fukushima comme une centre de recherche et développement | The Daily Yomiuri

[google trad] Le gouvernement espère transformer la préfecture de Fukushima en un centre de médecine et d'énergie renouvelables pour des établissements de recherche, une initiative visant à promouvoir la Reconstruction de la de catastrophe de l'après-11 Mars dans la préfecture touchée par la crise nucléaire.

L'idée est inclus dans un projet final dont les lignes directrices sont élaborées par le gouvernement d'ici la fin de ce mois pour réhabiliter les zones frappées par le Grand séisme de l'Est du Japon, selon des sources gouvernementales.

Le projet intègre également un plan pour fournir des logements publiques à loyer modique pour les victimes du séisme qui ont difficultés à reconstruire leurs maisons.
(...)
more...
Pascal Faucompré's comment, July 27, 2011 6:03 PM
Par contre, pour le circuit touristique : attendre 25 ans (d'après quelques amis ukrainiens !)
GOREDINI's comment, July 28, 2011 11:16 AM
Bonne idée un centre de recherche médical, le Japon va
certainement battre son vieux concurent ex-soviétique
avec 80 000 malformations congénitales recensées récemment
en Ukraine : record prenable dans quelques années...
Le vieux Docteur Mengéle n'aurait pas rêvé mieux
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Le gouvernement va discuter de taxes provisoires pour la reconstruction`| NHK WORLD French

Le gouvernement japonais va reprendre cette semaine les discussions sur une hausse des impôts pour financer la reconstruction des régions dévastées par le séisme et le tsunami du 11 mars. Ces pourparlers avaient été suspendus le temps de l'élection du nouveau président du Parti démocrate du Japon, le PDJ au pouvoir.

 

La priorité du gouvernement du nouveau premier ministre Yoshihiko Noda est de préparer rapidement le troisième budget supplémentaire de l'exercice fiscal en cours. Il souhaite lever 130 milliards de dollars par l'intermédiaire d'une hausse provisoire des impôts.

 

La commission gouvernementale sur la fiscalité doit se réunir mercredi au plus tôt. Elle devrait privilégier une hausse des impôts sur le revenu et les entreprises. Elle pourrait également considérer une augmentation des taxes sur le tabac et l'alcool,

ainsi qu'une hausse de la taxe sur la consommation.

--

PS : le système de classification des articles de NHK ne permettant pas de retrouver les articles anciens, les articles sont désormais intégralement publiés, pour la postérité !

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Le ministère de la défense réduit les troupes dans le Tohoku | The Daily Yomiuri

[traduction] Le ministère de la Défense a annoncé la fin du déploiement à grande échelle du personnel des Forces d'auto-défense pour soutenir les zones touchées par le séisme du Grand Est du Japon.

 

Toutefois, certaines unités continueront à travailler dans la préfecture de Fukushima, à la demande du gouvernement préfectoral.

 

Selon l'annonce du ministère, ce mercredi, un total de 500 à 600 membres provenant d'unités SDF basé dans la région de Tohoku vont exploiter des installations de bain pour les personnes évacuées et aider à l'élimination de substances radioactives.

(...)

 

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Le retrait des débris reste encore un défi dans le Tohoku | NHK WORLD English (+vidéo)

[Eng] Le retrait des débris reste encore un défi dans le Tohoku | NHK WORLD English (+vidéo) | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Les gouvernements locaux du nord du Japon ont encore du mal à enlever les débris du séisme et du tsunami du 11 mars, près de 6 mois plus tard.

 

Le ministère de l'Environnement estime que la catastrophe laissé quelque 23 millions de tonnes de débris. Le ministère a précédemment appelé les villes et villages d'enlever tous les débris dans les zones résidentielles en stockage temporaire d'ici la fin du mois d'août.

 

Le ramassage des résidus est presque terminé dans 32 villes et villages côtiers à Iwate, Miyagi et Fukushima préfectures, sauf dans la zone de non-entrée près de l'usine de Fukushima paralysée . L'objectif du gouvernement est de dégager complètement la zone sinistrée par la fin de Mars prochain.

 

Mais 12 gouvernements locaux, qui représentent environ un tiers du total, disent que moins de la moitié des débris ont été enlevés. Ils disent avoir des problèmes avec la démolition de maisons endommagées et d'autres structures.

 

Les gouvernements locaux affirment qu'ils ont besoin de l'approbation des propriétaires du bâtiment pour la démolition, et qu'ils n'ont pas assez de personnel pour faire le travail.

 

Des entreprises spécialisées doivent également être mandatées pour retirer l'amiante des bâtiments endommagés. Le ministère dit qu'il va fournir une assistance à ces gouvernements locaux après avoir saisi de la situation complète.

--

PS : le système de classification des articles de NHK ne permettant pas de retrouver les articles anciens, les articles sont désormais intégralement publiés, pour la postérité !

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Un long chemin vers la récupération | Time.com

Un long chemin vers la récupération | Time.com | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Il est 8 heures passé et Hiroshi Hasegawa a beaucoup de légumes radioactifs à numériser. Il scanne impatiemment un homme en attente dans les bureaux moite de la station de mesure de la radioactivité des citoyens par-dessus son bureau, sur lequel Akihisa Takahashi, un professeur de lycée,  a déposé un sac d'aubergines hachées. Hasegawa demande au professeur où l'aubergine a été cultivé et s'il avait enlevé toute la terre contaminée de son jardin. Pas encore, répond Takahashi. Mais il a testé ses pêches pour le rayonnement, et elles semblaient bien. «C'est une bonne chose», dit Hasegawa, entrant les données dans un ordinateur portable. "Vous pouvez être content de ça."

 

Cinq mois après les séisme, tsunami et la crise nucléaire qui ont tué jusqu'à 22 000 personnes et déplacé près de 125 000 autres, Fukushima a encore du mal à nettoyer et passer. La lenteur de la reprise pose la question : le Japon va t'il l'emporter dans la foulée de la tragédie? Le japon sera t'il la nation résiliente qui renaît de ses cendres comme après la Seconde Guerre mondiale quand le pays est devenu le plus connu au cours des deux dernières décennies pour sa torpeur économique et sociale?

(...)

--

Source : Prestant

more...
Pascal Faucompré's comment, August 30, 2011 1:51 AM
On dirait le reportage vidéo de cet article :http://youtu.be/XT_KT1yd1Uk mais en Allemand
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Les réfugiés du Nucléaire luttent pour faire face à un avenir incertain | The Japan Times Online

[Eng] Les réfugiés du Nucléaire luttent pour faire face à un avenir incertain | The Japan Times Online | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Comme des milliers d'autres personnes, la vie de Miwa Kamoshita a été bouleversée lorsque le 11 Mars le tsunami a frappé la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1, conduisant elle et sa famille à évacuer volontairement leur maison à Iwaki, à quelque 40 km au sud de la centrale infirme.

 

Lors des cinq derniers mois, Kamoshita et ses deux enfants ont vécu une vie en exil, déménageant à cinq reprises - de la maison d'un parent à Yokohama pour un appartement dans la banlieue ouest de Tokyo, de l'Akasaka Grand Prince Hôtel dans un autre hôtel à Shibuya Ward et, enfin, dans un appartement à Chiyoda Ward à la fin de Juillet que le gouvernement métropolitain a mis à disposition jusqu'à la fin de Juillet prochain.

 

Bien Kamoshita est soulagée d'avoir une demeure sûre pour les 12 prochains mois, la famille n'a aucune idée où ils vont aller lorsque la date de sortie arrivera, toujours incapable de comprendre comment établir une vie familiale stable maintenant ruinée par la catastrophe nucléaire.

(...)

NB : un long article qui détaille, par des témoignages, la difficulté des réfugiés à se reconstruire après l'évacuation de la zone interdite de Fukushima.

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Les dons de la Croix Rouge américaine atteignent $260 Millions | Japan Today

[traduction] La Croix-Rouge américaine a contribué mardi par une somme supplémentaire de 15 millions de dollars pour la Croix-Rouge du Japon, apportant ses investissements dans la reprise après sinistre dans le pays à près de 260 millions $ (près de €180 millions).

 

Moins de six mois depuis le séisme et le tsunami environ 88% de l'argent remis à la Croix-Rouge américaine a été transférée à ses partenaires locaux alors qu'ils continuent de répondre aux besoins d'urgence et de redressement à long terme des familles vivant dans des centres d'évacuation et un logement temporaire.

 

La Croix-Rouge américaine, par exemple, représente plus de la moitié du programme d'aide japonaise Croix-Rouge et a appuyé le programme alimentaire mondial et l'Organisation internationale pour les migrations.

 

"Des progrès significatifs ont été réalisés depuis le 11 Mars- l'ambiance a changé, les conditions se sont améliorées et les perspectives sont encourageantes», a déclaré Alex Mahoney, conseiller de gestion des catastrophes à la Croix-Rouge américaine. "Pourtant, il faudra de nombreuses années avant que certaines villes reviennent vraiment à la vie."

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Le gouvt pourrait couvrir l'intégralité des coûts des déménagements des victimes de la catastrophe | Nikkei.com

[traduction] TOKYO (Nikkei) - Dans un effort pour réduire le fardeau financier des municipalités, le gouvernement central prévoit de couvrir un plus grand pourcentage des coûts pour la relocalisation des personnes déplacées par la catastrophe de Mars, Nikkei a appris dimanche le Nikkei.

 

Le gouvernement central couvre effectivement 94% des coûts aujourd'hui, notamment grâce à des allocations fiscales pour les gouvernements locaux.

 

Lorsque de telles calamités naturelles comme les inondations et les tremblements de terre rendent des régions inhabitables, les municipalités doivent désigner des sites d'évacuation et élaborer des plans de masse à la réinstallation avec le consentement des habitants. Le gouvernement central couvre une partie des coûts d'achat et l'aménagement de terrains pour des maisons, la construction de routes dans les nouvelles résidences et achètent des terres agricoles des zones sinistrées. Le gouvernement central ne subventionne pas la construction des habitations.

(...)

more...
No comment yet.
Suggested by RK
Scoop.it!

[Eng] La dissolution de la zone (de préparation d'évacuation d'urgence) apporte confusion et peur | yomiuri.co.jp

[Eng] La dissolution de la zone (de préparation d'évacuation d'urgence) apporte confusion et peur | yomiuri.co.jp | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Récemment annoncés des plans pour dissoudre la zone de préparation d'évacuation d'urgence ont rencontré une certaine appréhension dans les municipalités touchées, dont les résidents et les responsables s'inquiètent à propos de la contamination radioactive et quand à savoir si les évacués vont effectivement revenir.

 

Le gouvernement central a décidé mardi de dissoudre la zone de préparation d'évacuation d'urgence, qui a été créé dans le sillage de la crise à la centrale nucléaire Fukushima n ° 1 de la TECPO (Tokyo Electric Power Co.'s).

 

(Dans cette zone,) les résidents au sein de la zone de préparation d'évacuation d'urgence doivent être prêts à partir, ou rester dans leurs maisons, dans les cas d'urgence. Certains résidents sont partis volontairement.

 

La dissolution sera probablement annoncée à la fin de ce mois ou au début de Septembre, après que tous les gouvernements municipaux connexes auront présenté des plans de reconstruction. Cependant, les gouvernements locaux ont déclaré que les autorités centrales devraient dissoudre la zone après avoir présenté des plans pour la décontamination.

 

Les magasins restent fermés à Hironomachi, Préfecture de Fukushima , où plus de 90% des habitats sont partis. Certains évacués on déclaré qu'ils ne peuvent pas mener une vie normale dans la ville dans la situation actuelle.

 

(...)

 

NB : sur la carte il s'agit des zones numérotées 1 à 5 (subsistance d'un couloir reconnu comme fortement contaminé)

more...
Prestant IV's comment, August 13, 2011 5:26 AM
N'hésitez pas à soumettre les articles avec votre proposition de traduction des premiers paragraphes !
Suggested by Prestant IV
Scoop.it!

[eng] Dans des écoles de Fukushima , des travaux de décontamination résonnent | JapanRealTime

[eng] Dans des écoles de Fukushima , des travaux de décontamination résonnent | JapanRealTime | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Cinq mois jour pour jour depuis les catastrophes du 11 Mars, les cours d'école dans la préfecture de Fukushima sont pleines de bruit et de mouvement.

 

Mais cette activité ne provient pas des enseignants ou des enfants se préparant pour le second semestre, qui commencera dans la plupart des cas le 25 août. Ce qui fait des écoles des endroits besogneux dans la préfecture qui abrite la centrale nucléaire accidentée de Fukushima Daiichi ce sont des travaux de décontamination.

 

À la fin des vacances d'été, selon la Commission préfectorale de l'éducation de Fukushima , environ 60% des écoles publiques interrogées dans la préfecture auront terminé les travaux pour enlever la terre végétale des cours d'école, avec la contamination radioactive pontentiellement contenue en elle.

 

Mais tandis que les autorités espèrent voir autant d'enfants que possible de retour à leur ancienne école, il apparait que près de 10% des inscrits antérieux aura migré,
avec la crainte de la menace invisible du rayonnement comme motif pour la plupart des départs.

 

Les travaux de décontamination ont permis à ce jour de réduire le rayonnement de 70%-80% dans de nombreux endroits, selon les autorités de l'éducation. Le travail peut être efficace: selon un exemple, le rayonnement après décontamination a été mesuré à 0,12 microsieverts par heure, contre 2,1 microsieverts par heure avant le processus.

 

Toutes les écoles de Fukushima préfecture n'ont pas un planning de décontamination: celles dans des endroits tels que le district d'Aizu à l'ouest de Fukushima, où le rayonnement reste relativement faible, ne sont pas impliquées. Un autre lot d'écoles sans chantier de décontamination est celui des écoles situées dans la zone d'évacuation de 30 km autour de Fukushima Daiichi.

 

(...)

more...
Etienne Servant's comment, August 11, 2011 4:15 PM
Visiblement ces pauvres gents, n'on qu'une vague idée de ce qu' est une décontamination....
Prestant IV's comment, August 11, 2011 4:20 PM
@Etienne,
Un commentaire plus approndi est le bienvenu.

@tous

Qui peut nous expliquer comment les écoles sont gérées au sens des infrastructurres ? (pour mémoire en France, ce sont les municipalités qui gérent les écoles maternelles et primaires et ensuite les colléges sont pris en charge par les départements et les lycées par les régions. )
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Un coiffeur populaire d'Iwate rouvre avec un mobile-home | The Mainichi Daily News

[Eng] Un coiffeur populaire d'Iwate rouvre avec un mobile-home | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
YAMADA, Iwate - Un salon de coiffure populaires de Yamada, la préfecture d'Iwate, a rouvert dans une maison mobile le 31 Juillet, Plus de quatre mois après que sa boutique originale ait été détruite par le tsunami déclenché par l'énorme secousse du 11 mars.

Akihiko Hakoishi a acheté cette maison mobile de 10 mètres de long, 3,4 mètres de large à la mi-Juillet pour rouvrir "Hair Salon Epoch" vu que la maison mobile n'a pas besoin d'une autorisation en vertu des règlements de construction demandant aux propriétaires de terres de s'abstenir de construire de nouvelles maisons dans les districts qui ont été submergées par le tsunami.
(...)
more...
Pascal Faucompré's comment, August 1, 2011 4:55 AM
Le titre original parle de barbier mais je ne savais pas que les japonais étaient connus pour leur pilosité :-p
Et s'il arrivait un nouveau tsunami (à ne surtout pas souhaiter), le mobile-home se transformerait en bateau !!
prestant's comment, August 1, 2011 5:09 AM
Joli vide juridique que cette installation mobile qui ne l'est guère à l'instant t au vu de la photo.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Un bar détruit pas le tsunami réouvre avec l'aide des volontaires de la population locale | The Mainichi Daily News

[Eng] Un bar détruit pas le tsunami réouvre avec l'aide des volontaires de la population locale | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] OTSUCHI, Iwate - Un patron de bar qui avait perdu sa ses locaux lorsque le tsunami a frappé le 11 Mars, a maintenant rouvert à l'extérieur grâce à l'aide de bénévoles et de la collectivité.

"Il faudra du temps jusqu'à ce que j'obtienne un soutien financier suffisant pour reconstruire, mais en attendant, je voulais faire un endroit où les gens pourraient se réunir cet été», explique le directeur de bar de 50 ans, Hiromi Kashiwazaki.

La nouvelle version du pub, appelé Izakaya Don, est dans un quartier central de Otsuchi qui a été durement touchée par le tsunami. Le pub avant la catastrophe était à environ 1,5 kilomètres, mais il fut déruit avec sa maison de Kashiwazaki le 11 Mars.

La réouverture Izakaya Don a été rendue possible après une rencontre entre Kashiwazaki et une équipe de bénévoles de l'Université de Tokyo à la fin du mois de mai. Katsushi Nagumo, un designer de 54 ans à Tokyo, a commencé à faire des plans pour les stands en plein air, et Kashiwazaki a bénéficié de l'aide de charpentiers locaux et des étudiants bénévoles dans la construction des stands.
(...)
more...
Marie Normandie's comment, July 30, 2011 11:42 AM
quelle est la provenance des ormeaux servis ? la viande de daim d'Hokkaido, elle, ne devrait pas être contaminée .... un lieu de convivialité pour reconstruire une vie sociale dans ces régions dévastées.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[vidéo] 4 mois après le séisme et le tsunami, le Japon se reconstruit | busan.com [JPN]

more...
Marie Normandie's comment, July 28, 2011 9:33 AM
Auteur vidéo Coréen du Japon ?