Japon : séisme, t...
Follow
Find tag "presse-japonaise"
364.7K views | +2 today
Publications terminées (sauf commémoration annuelle), mais gardons cette histoire en mémoire ... jusqu'à la prochaine catastrophe ? | @japon_tsunami
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Suggested by prestant
Scoop.it!

(Quand) la télévision japonaise s'intéresse à la Cité du livre | ouest-france.fr

(Quand) la télévision japonaise s'intéresse à la Cité du livre  | ouest-france.fr | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

(...)

 

Redynamisation d'une cité

 

Ce thème de la redynamisation d'une cité, pour les Japonais, n'est pas un effet de mode, mais une réalité de tous les jours, après les dévastations causées par les récents tremblements de terre et tsunami. Dans les localités dévastées, des élus municipaux et des organisations citoyennes oeuvrent pour sortir de l'ornière. Des centaines de milliers de bénévoles se mobilisent dans des actions multiformes pour la reconquête de la vie des cités, la recréation du lien social et la reconstruction d'un quotidien commun. Par le biais de son émission, NHK propose des exemples.

(...)

more...
No comment yet.
Suggested by prestant
Scoop.it!

Fessenheim, vedette du petit écran japonais | L'Alsace

Fessenheim, vedette du petit écran japonais | L'Alsace | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
centrale nucléaire de Fessenheim.L’accident de Fukushima a amené les Japonais à s’intéresser aux choix des pays étrangers en matière d’énergie nucléaire. Dans ce contexte nouveau, la centrale EDF de Fessenheim fait, pour eux aussi, figure de symbole, en raison de son âge, de l’annonce — attendue tout ce printemps — de la prolongation de son activité, et de sa situation frontalière.

 

Une « contradiction »

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[vidéo] Les journalistes ont porté une plainte pénale contre les scientifiques du lavage de cerveau et de la gestion TEPCO | tokyobrowntabby [JPN]

Dans leur déclaration officielle des accusations, M. Shunichi Yamashita, conseiller en gestion du risque de rayonnement, est cité pour avoir déclaré en avril dans l'une des zones les plus contaminées à Fukushima, «Pour les gens de plus de 20 ans, il y a« zéro »risque d'avoir le cancer. Alors, si le public ici, a un cancer dans l'avenir, il ne sera pas à cause de l'accident de la centrale nucléaire, mais à cause de vos problèmes de vie. "
--
NB : il semblerait que ce soit une conférence de presse de l'association des journalistes japonais qui souhaite attaquer en justice ce fameux professeur Shunichi Yamashita, pour sa désinformation.
(rectifiez-moi en commentaire si je me trompe)

PS : il est possible d'obtenir la traduction en sous-titrage (beta) français à partir du bouton cc dans le menu de la vidéo (près 360 à droite). Il faut pour ça d'abord visionner la vidéo sur le site de Youtube (cliquer sur YouTube en bas à droite)
more...
Lufilau's comment, August 1, 2011 3:48 PM
il dit <<si vous avez 1 cancer ce sera à cause de vos problèmes de vie>> comment peuvent t'ils avoir une hygiène de vie sans problèmesssss
si ce n'est leur santé mantale qui trinque, c'est la nourriture qui est contaminée ..... oui c'est cela ...... c'est pas le nucléaire alors il faut aussi manger 5 fruits et légumes par jour et tout ira bien..... pfff est c'est 1 professeur..........
Marie Normandie's comment, August 1, 2011 3:52 PM
Finalement faudrait-il s'en étonner ?
Quand même si je ne l'avaispas vu pour le Pr Kodama...alors qu'apparemment les versions japonaises sont disponibles, celles avec sous-titrage en anglais et en allemand aussi ,...mais celle avec sous-titrage en français et celle du Topic (site français) ne le sont plus...oui, bizarre, comme c'est étrange... Commissaire Adamsberg, vos lumières !
Marie Normandie's comment, August 1, 2011 4:30 PM
Les personnalités poursuivies et les chefs d'accusation (résumé sous la vidéo sur You Tube)

Journalists Takashi Hirose and Shojiro Akashi announced at a press conference on July 15 that they had pressed criminal charges against 32 people including TEPCO management, Minister of Education, Culture, Sports, Science and Technology, and Fukushima's Radiation Health Risk Advisors including Shunichi Yamashita.

17 people are charged with "bodily injury through negligence in the conduct of occupation", including Dr. Shunichi Yamashita, Fukushima's Radiation Health Risk Advisor, Ms. Shizuyo Kusumi, member of Nuclear Safety Commission of Japan and specialist in radiation
biology, and Mr. Yoshiaki Takagi, Minister of Education, Culture, Sports, Science and Technology, and some other specialists in radiation.

15 people are charged with "death through negligence in the conduct of occupation", including Chairman Katsumata and Ex-President Shimizu from TEPCO, and Dr. Haruki Madarame, Nuclear Safety Commission Chief.

Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Censure : des blocages de rapports de l'accident nucléaire de Fukushima en haut lieu | asahi.com

[Eng] Censure : des blocages de rapports de l'accident nucléaire de Fukushima en haut lieu  | asahi.com | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Immédiatement après le Tremblement de terre du 11 Mars du Grand Est du Japon, la situation à la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1 s'est rapidement détériorée.

En réponse à des rapports qui consistait à transmettre les annonces faites par l'exploitant Tokyo Electric Power Co. la critique est née de la population qui a comparé avec ce qui s'est passé lors de la Seconde Guerre mondiale lorsque les organisations des médias suivaient les instructions du siège de l'armée impériale japonaise qui transmettait seulement l'information qui n'était pas jugée négative.
(...)
--
NB : un long article qui tente à montrer que des informations ont été filtrées en haut lieu, une censure bien organisée ?!
more...
prestant's comment, July 14, 2011 3:51 AM
Bien qu'un peu désordonné cet article est excellent puisqu'il pose clairement la question de l'indépendance des média, de leur capacité à délivrer une information "au delà" / "par dessus" les sources officielles qui voudraient canaliser et maitriser la communication.

On y parle de la difficulté matérielle à cause de l'environnement contaminé, de la peur de témoigner des sources , etc....

Une question : Le journalisme est_il une valeur supra nationale ? Dans la mesure où les quêtes ici reportées rejoignent parfaitement celles émises dans nos contrées.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Insolite : conférence de presse à Fatuba près Fukushima | Daylife-AP Photo

[Eng] Insolite : conférence de presse à Fatuba près Fukushima |  Daylife-AP Photo | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Agence nationale de police en chef Takaharu Ando, au centre, l'équipement de protection est entouré par des journalistes voyageant avec lui à Futaba, une ville maintenant presque entièrement désertée après 20 km (12 mile) a été déclarée zone d'évacuation, dans le nord du Japon, le lundi 25 avril, 2011. La police japonaise a lancé lundi une opération de recherche dans la zone autour de 4,5 km (3 miles) de l'usine de rayonnement ...
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Major Japan daily : une page spéciale pour remercier l'aide étrangère | Kyodo News

[Eng] Major Japan daily : une page spéciale pour remercier l'aide étrangère | Kyodo News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Le Mainichi Shimbun, un grand quotidien national japonais, a publié dans son édition de vendredi matin d'une page spéciale exprimant sa gratitude pour l'aide étrangère depuis le 11 Mars séisme et le tsunami.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Sendai vu par un tabloïd japonais | Japon Information

Sendai vu par un tabloïd japonais | Japon Information | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Comme tous les médias japonais, le tabloïd Shukan Asahi Geino s’intéresse à la reprise des activités. Mais à sa manière. Dans le district « rouge » de Kokubuncho,où avant le séisme fonctionnaient plus de 3000 bars, restaurants et sex clubs, l’électricité et l’eau reviennent peu à peu explique l'auteur de l'article.

Et dans la journée on peut même trouver des échoppes qui vendent ...
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Lisez la presse japonaise | Libération

Lisez la presse japonaise | Libération | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Alors que la situation est toujours extrêmement tendue à la centrale de Fukushima, les quotidiens japonais continuent d'être mesurés dans la manière de traiter l'information.
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Fukushima : la couverture médiatique peut être nocive ! | New Scientist

[traduction] Les prédictions alarmistes sur les effets sanitaires à long terme de l'accident nucléaire de Fukushima au Japon étant pire que ceux qui suivent Tchernobyl en 1986 sont de nature à aggraver les effets néfastes psychologiques de l'incident. Ce fut l'avertissement entendu lors d'une conférence internationale sur la recherche en radiation à Varsovie, en Pologne, cette semaine.

 

Un rapport, dans le journal britannique The Independent , citant un chercheur qui avait prédit que plus d'un million allait mourir, et que la libération prolongée de la radioactivité de Fukushima aurait des effets sur la santé pires que celles de la libération soudaine vécue au réacteur nucléaire de Tchernobyl en Ukraine.

 

"Nous devons arrêter ces sortes de rapports à venir, parce qu'ils vont vraiment bouleverser la population japonaise», explique Gerry Thomas à l'Imperial College de Londres, qui participe à la réunion. «Les médias ont beaucoup de responsabilités ici, parce que le pire de l'après-Tchernobyl a été les effets des conséquences psychologiques et il faut que cela ne se reproduise pas. "

(...)

more...
Aimelle's comment, August 30, 2011 10:59 AM
Heureux les chiens et les chats, qui seront irradiés et ne le sauront pas.
Mais l'être humain doit-il être traité comme une créature ignorante?
prestant's comment, August 30, 2011 12:30 PM
Les poissons aussi ne le sauront pas mais ils finissent parfois dans notre assiette , et comme aurait pu écrire le poète : "le césium était dans la tombe* et ce poisson regardait l'hameçon".

Cf http://on.wsj.com/novKNI ( extrait : La préfecture de Gunma au Nord de Tokyo a déclaré lundi qu'un poisson dépassant le seuil de contamination avait été attrapé ....)

* la tombe, poisson aussi connu sous le nom de grondin
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

{Eng] Un journaliste italien dans la lumière des médias | The Japan Times Online

{Eng] Un journaliste italien dans la lumière des médias | The Japan Times Online | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Un ami de Naoto Kan et ennemi nucléaire dit que les "liens" avec le terrorisme sont exagérées.

 

Pio d'Emilia, journaliste italien et résident de long terme à Tokyo,  ami du Premier ministre Naoto Kan depuis environ 20 ans, a subitement été mis sous les projecteurs des médias japonais pour avoir influencé la position de Kan sur l'énergie nucléaire et sa connexion à distance avec un groupe d'extrême gauche.

 

Kan a dîné avec d'Emilie, 56 ans, et d'autres personnes dans la nuit du 29 Juin à un restaurant italien à Tokyo district de Roppongi après que le Premier ministre s'était auparavant rendu à un restaurant de sushi, puis à une "yakiniku" restaurant de barbecue coréen [quel appetit !].

 

Le Nihon Keizai Shimbun décrit le 10 Juillet le dîner entre Kan et d'Emilio, en adversaire avec un franc-parler sur le nucléaire, une série de réunions de groupes d'étude qui a aboutit à la déclaration du 13 juillet par  le Premier ministre, indiquant que le Japon devrait finalement mettre fin à sa dépendance à l'énergie nucléaire.

--

NB : une sombre histoire de collusion entre médias, politiques et mafieux. Une banalité !?

more...
RK's comment, August 5, 2011 3:56 AM
tentatives du lobby nucléaire via les média pour décrédibiliser Kahn qui après 5 mois d'enfer radioactif a conclu que le nucléaire c'était dangereux et qu'il fallait mieux investir ailleurs si le Japon voulait poursuivre son existence
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Un colloque critique la couverture médiatique sur la crise de la centrale nucléaire | The Mainichi Daily News

Un colloque sur le thème des centrales nucléaires et des médias s'est tenu à Tokyo suite à l'accident la centrale nucléaire de Fukushima.

Le symposium, qui s'est tenu dans une salle publique de Shinjuku à Tokyo Ward le 19 Juillet, a examiné quels rapports ont les médias nationaux sur la crise nucléaire et comment le climat social a changé depuis l'accident.

Alors on a vu émerger un mouvement qui veut rompre avec la production d'énergie nucléaire dans le sillage du Grand tremblement de terre de l'Est du Japon du 11 mars, mais le panéliste Shigenori Kanehira, un présentateur du SCT, a averti que la tendance récente de la perte rapide d'intérêt du public dans l'accident nucléaire de Fukushima sera difficile à arrêter.

"Je me demande si c'est à cause de la distance physique (du lieu de l'accident), mais j'ai le sentiment que la préoccupation du public avec l'accident est rapidement sur le déclin", a déclaré Kanehira, qui a couvert les ouvriers luttant pour ramerner la centrale nucléaire sous contrôle.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Black-out médiatique des mots: MOX, le plutonium, et fusion | EneNews

[Google trad] Un des aspects les plus frappants de la couverture médiatique locale de Fukushima est l'omission des mots ". fusion" (ou effondrement/meltdown) Il semble raisonnable de spéculer que du 11 au 15 Mars, c'est précisément ce qui s'est passé. Une des raisons était la répétition de l'information sur la dispersion du césium dans l'atmosphère le 12 Mars. (...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

La presse japonaise lève le voile sur les premiers jours de la catastrophe de Fukushima | RFI

La presse japonaise lève le voile sur les premiers jours de la catastrophe de Fukushima | RFI | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Plusieurs milliers de Japonais manifestent, ces jours-ci, à Tokyo pour dire adieu au nucléaire et réclamer un changement d'énergie. De leur côté, les médias japonais commencent à évoquer les six premiers jours, considérés comme critiques, après l'accident nucléaire de la centrale de Fukushima. Si les Etats-Unis n'étaient pas intervenus pour dire au Premier ministre Naoto Kan et à la direction de Tepco que l'accident était plus grave qu'ils n'en avaient conscience, la succession d'événements à Fukushima auraient pu prendre une tournure plus dramatique, dévoile pour la première fois une partie de la presse japonaise.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[opinion] Pourquoi les médias japonais ne rendent pas compte objectivement sur Tepco ? | JapanSubculture.com [Eng]

[opinion] Pourquoi les médias japonais ne rendent pas compte objectivement sur Tepco ? | JapanSubculture.com [Eng] | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Lorsque le tremblement de terre a frappé le Japon le 11 Mars et mis hors du réacteur nucléaire de Fukushima TEPCO, déclenchant une réaction en chaîne de catastrophes Katsumata-président de TEPCO Tsunehisa était introuvable. Où était-il? Il était en tournée en Chine avec les membres de certains des plus grands médias du Japon points de vente et TEPCO a pied le projet de loi.

Le 30 Mars, non seulement TEPCO admettre que le président avait pris des médias japonais courtiers du pouvoir de masse sur le voyage en Chine, mais aussi que TEPCO payé la majorité des frais de Voyage pour les participants. Le 7 avril, un journaliste a demandé de révéler TEPCO les noms des médias de masse les entreprises qui avaient des cadres et / ou d'anciens cadres de rejoindre le président lors de son voyage, mais TEPCO a éludé la question.
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

JAPON • Le calme nippon ébranle la presse étrangère | CourrierInternational.com

JAPON • Le calme nippon ébranle la presse étrangère | CourrierInternational.com | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Depuis le séisme qui a frappé la région de Sendai, la communauté internationale porte sur le Japon un regard à la fois chaleureux et sévère. Tout en nous prodiguant ses encouragements, elle s’inquiète de plus en plus de la contamination nucléaire. Nous devons en tenir compte. Au début, les médias étrangers s’étonnaient que les sinistrés puissent garder leur calme dans une situation aussi tragique. Le premier article sur la catastrophe publié par le Wall Street Journal et intitulé Inébranlable Japon, en est un bon exemple. Tout en décrivant les ravages du tsunami, l’éditorialiste est admiratif. "Il ne faut pas se tromper. Le Japon reste une grande puissance industrielle", écrit-il. Ces messages chaleureux nous ont été adressés, non seulement par des pays occidentaux, mais par des voisins asiatiques comme la Chine et la Corée du Sud.

Dans les supermarchés où les produits se font rares, les gens forment des files d’attente ordonnées. Dans les reportages étrangers, on ne voit pratiquement pas ...
more...
No comment yet.