Japon : séisme, t...
Follow
Find tag "politique"
364.2K views | +2 today
Publications terminées (sauf commémoration annuelle), mais gardons cette histoire en mémoire ... jusqu'à la prochaine catastrophe ? | @japon_tsunami
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Japon: Yukio Edano choisi comme nouveau ministre de l'Economie | L'Express.be

Japon: Yukio Edano choisi comme nouveau ministre de l'Economie | L'Express.be | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Le Premier ministre japonais, Yoshihiko Noda, a décidé de nommer Yukio Edano ministre de l'Economie, après la démission du titulaire du poste pour des propos liés à l'accident de Fukushima, ont affirmé lundi les médias.

 

M. Edano, 47 ans, était le porte-parole du gouvernement précédent de Naoto Kan. Il est devenu familier des Japonais en apparaissant très régulièrement sur les écrans après le séisme, le tsunami et l'accident nucléaire du 11 mars, afin d'informer sur l'état des recherches et l'évolution de la crise à Fukushima.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Yoshihiko Noda, le Premier ministre japonais favorable au nucléaire | RFI.fr

Yoshihiko Noda, le Premier ministre japonais favorable au nucléaire | RFI.fr | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Le nouveau Premier ministre japonais Yoshihiko Noda s'est rendu à Fukushima, conscient qu'il ne peut pas faire l'impasse sur les conséquences de la catastrophe nucléaire. Les suites de cet événement constituent l'un des principaux chantiers de son gouvernement. Même si ses premiers mots sont allés à ceux qui, au péril de leur vie, travaillent sans relâche sur le site endommagé, il n’est pas question pour lui d’abandonner l'énergie nucléaire.

 

« Vous êtes en première ligne pour le peuple japonais », déclare le Premier ministre Yoshihiko Noda à des centaines d’ouvriers de la centrale de Fukushima rassemblés à J-village, le centre national de football qui jouxte la centrale accidentée. « Oui, c’est grâce à ces centaines de techniciens si le pire a pu être évité à Fukushima ». C’est la première fois, qu’un chef de gouvernement japonais leur rend hommage.

(...)

--

PS [Edit] : Etrange car Yoshihiko Noda a annoncé qu'il souhaitait "réduire à zéro le nombre de réacteur nucléaireé (via son ministre de l'industrie : http://bit.ly/pi1phv) dès les 1ers jours de son mandat !!

more...
prestant's comment, September 8, 2011 3:07 PM
RFI = Radio France Internationale !!
Site pro chinois ?
Frédéric Charles , c'est le journaliste suisse qui est allé en zone interdite et qui est au Japon depuis si longtemps.
Je ne pense pas qu'il y ait erreur.
A chaque jour, son discours ? On a déjà vu çà plus près de chez nous ...
Pascal Faucompré's comment, September 8, 2011 3:13 PM
A ne pas confondre avec CRi: China-radio-international.
Pffffffffff, fatigué le scoopeur :(
Merci Prestant pour avoir relevé cette erreur ! Mais ça ne justifie pas le contenu orienté (sans justification) de l'article. Rien n'indique que Noda serait pro-nucléaire pour le moment !
trifouillax's comment, September 9, 2011 2:30 AM
Je crois que rien n'est encore décidé définitivement d'où les déclarations contradictoires ; les Japonais attendent par exemple de voir les résultats à moyen terme de la "feuille de route" de Fukushima Daiichi et surveillent anxieusement la survenue des inévitables premiers effets sanitaires de la contamination rampante.

Le Japon croit toujours, ou veut toujours croire qu'il peut se sortir de la phase accidentelle sans dommage majeur !
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Japon va demander des conseils de l'AIEA avant de redémarrer les réacteurs | Japan Today

[Eng] Japon va demander des conseils de l'AIEA avant de redémarrer les réacteurs | Japan Today | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Le Japon envisage de demander conseil à l'Agence internationale atomiques avant de redémarrer les réacteurs nucléaires arrêtés par mesure de précaution après le séisme et le tsunami du 11 Mars.

 

Le nouveau ministre de l'Industrie du Japon,  Yoshio Hachiro a dit qu'il voulait que l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) évalue la sécurité des réacteurs et espère qu'ils seraient en mesure de redémarrer dès que possible.

 

Actuellement, 35 des 54 réacteurs du Japon sont désactivé, soit en raison du séisme ou pour des travaux d'entretien de routine.

more...
Pascal Faucompré's comment, September 6, 2011 1:40 PM
On peut vouloir l'arrêt des réacteurs à long terme (http://bit.ly/pi1phv) mais leur remise en route au plus vite !!
prestant's comment, September 6, 2011 1:58 PM
Je trouve que le positionnement choisi est assez malin.

Que va répondre l'AIEA ?
Vincent Cantin's comment, September 7, 2011 12:15 AM
@Pascal, ca fait un peu penser au toxico en manque (logique, vu la dependance).

Je me demande si ce nouveau premier ministre ne serait pas une langue de bois, en racontant ce que veut entendre le peuple, et en rejetant la tache de l'arret "a long terme" a ses successeurs sans s'en occuper durant la duree de son mandat.

L'avenir le dira.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Le chef de la diplomatie japonaise va promouvoir les énergies renouvelables | Romandie.com

TOKYO - Le nouveau ministre japonais des Affaires étrangères a indiqué lundi que le Japon allait davantage mettre l'accent sur l'exportation de technologies liées aux énergies renouvelables, au détriment des techniques nucléaires, du fait de l'accident de la centrale de Fukushima.

 

Les centrales nucléaires ne sont pas les seules infrastructures que le Japon est en mesure d'exporter, a souligné Koichiro Gemba, lors d'un de ses premiers entretiens avec la presse en tant que chef de la diplomatie nippone.

 

Nous avons aussi, entre autres, les Shikansen (trains à grande vitesse). A partir de maintenant, nous aurons également les technologies environnementales, a insisté cet élu de la préfecture sinistrée de Fukushima, au centre de la crise atomique.

 

M. Gemba, 47 ans, a été nommé vendredi ministre des Affaires étrangères à la suite de l'investiture de Yoshihiko Noda au poste de Premier ministre, après la démission de Naoto Kan, critiqué pour sa gestion des suites du séisme du 11 mars et de la série d'avaries à Fukushima Daiichi.

 

Le ministre a insisté sur le fait que le Japon devait être particulièrement actif dans le développement des moyens d'exploitation des ressources énergétiques naturelles propres comme l'énergie solaire ou éolienne.

(...)

more...
Ralala's comment, September 5, 2011 12:06 PM
Salut tout le monde,

Voilà LA SEULE VRAIE BONNE NOUVELLE DEPUIS 6 MOIS DANS CE PAYS.

Faudra t'il un accident nucléaire en France pour que tout un chacun s'aperçoive qu'il a tout perdu, pour des siècles et des siècles, dans un pays qui vit massivement du tourisme ?

Il est plus que temps de traduire les leçons de Fukushima dans les urnes de 2012, et de sortir de cette mafia du nucléaire !

Hardi ! Montjoie ! Saint-Denis !
Je n'aime pas le nationalisme pour ses dérives historiques et sanguinaire, mais merde, là, vu l'enjeu d'une pollution éternelle, j'ai mal à la France !
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Japon. Vers la fin du nucléaire | LeTélégramme.com

Japon. Vers la fin du nucléaire | LeTélégramme.com | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Le nouveau Premier ministre japonais, Yoshihiko Noda, a déclaré vendredi qu'il était selon lui difficile de construire de nouveaux réacteurs nucléaires au Japon après l'accident de Fukushima. Il s'est dit toutefois favorable à la réactivation des unités stoppées.

 

"Il y avait 14 réacteurs en projet, mais je pense qu'il est difficile de les construire", a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse suivant la formation de son gouvernement, tout en espérant la compréhension de la population pour relancer les centrales qui auront passé les tests de résistance prévus.

 

 80% du parc nucléaire actuellement arrêté

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Le premier ministre japonais présente son gouvernement | LeMonde.fr

Le premier ministre japonais présente son gouvernement | LeMonde.fr | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Le gouvernement est composé de 18 membres qui appartiennent tous au Parti démocrate du Japon (PDJ, centre gauche), présidé par M. Noda, à l'exception de Shozaburo Jimi, ministre délégué aux services financiers et à la réforme postale, un dirigeant du Nouveau Parti du peuple (NPP, nationaliste).

 

M. Noda, 54 ans, a confié le portefeuille des finances à Jun Azumi, 49 ans, originaire de la préfecture de Miyagi (nord-est) dévastée le 11 mars, un parlementaire qui n'a jamais été membre d'aucun gouvernement.

 

Sous le premier ministre Naoto Kan, qui vient de démissionner, M. Azumi était responsable des rapports du Parti Démocrate du Japon avec le Parlement, où il s'est employé à chercher la coopération de l'opposition conservatrice dans un pays frappé par une catastrophe naturelle et un accident nucléaire. Il aura la lourde tâche de succéder au ministère des finances à M. Noda lui-même, partisan d'une rigueur budgétaire et d'une réforme fiscale destinée à financer les besoins de la reconstruction du nord-est et à alléger la dette colossale du pays.

--

NB : la composition complète du gouvernement en fin d'article.

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Japon : un nouveau Premier ministre pour rassurer les marchés | Atlantico.fr

Japon : un nouveau Premier ministre pour rassurer les marchés | Atlantico.fr | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

C'est ce mardi que le nouveau Premier ministre japonais Yoshihiko Noda prend ses fonctions.

 

 Evelyne Dourille-Feer : Le grand échec de Naoto Kan a été la gestion de la crise nucléaire. Si la gestion de crise a été extrêmement rapide (vitesse et efficacité des secours), la population attendait plus. Les déclarations contradictoires du gouvernement, les vidéos des centaines de milliers de réfugiés et les retards dans la mise en place des logements préfabriqués ont gravement terni l’image de Naoto Kan. Les populations des régions sinistrées ont l’impression d’être oubliées. Elles réclament des logements décents et la décontamination des terres pour qu’une partie des résidents puisse rejoindre l’endroit où ils habitaient autrefois. Ils attendent également un redémarrage de l’activité, qui tarde à venir.

(...)

Là-dessus, Fukushima arrive. Le Premier ministre Naoto Kan, favorable à une restriction budgétaire, doit assurer maintenant la reconstruction d’une grosse partie du pays (estimée à 3-4% du PIB et facturée sur dix ans). L’endettement, l’augmentation des taxes et des impôts sont inévitables. Or, le contexte actuelle étant quand même fragile, tant au niveau de la consommation que des bénéfices des entreprises avec un Yen fort, il n’était pas évident d’augmenter les recettes.

(...)

--

PS : Une analyse parmi tant d'autres sur l'échec de Naoto Kan et les challenges qui attendent Yoshihiko Noda

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[vidéo] Japon: Y. Noda, le ministre des Finances, futur Premier ministre | AFP

Le ministre des Finances, Yoshihiko Noda, a été désigné par le parti au pouvoir pour devenir le sixième Premier ministre japonais en cinq ans, avec pour mission de redresser un pays lourdement endetté et traumatisé par la tragédie du 11 mars. Extraits de son discours après l'élection qui s'est déroulée lundi 29 août dans un hôtel tokyoïte.

more...
prestant's comment, August 29, 2011 2:20 PM
TIME en parle : http://bit.ly/p2LazF
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Le nouveau Premier ministre promet la vérité aux Japonais | LesEchos.fr

Le nouveau Premier ministre promet la vérité aux Japonais | LesEchos.fr | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Le ministre des Finances sortant, Yoshihiko Noda, devrait être nommé mardi 30 août à la tête du gouvernement. Il est favorable à une hausse de plusieurs impôts.

 

Un bref discours plein d'humour aura peut-être permis à Yoshihiko Noda, le ministre des Finances, de créer la surprise, hier, en emportant face à des candidats de poids la présidence de son parti le DPJ, dont les élus, majoritaires au Parlement, le désigneront aujourd'hui comme le nouveau Premier ministre. « Un poème que j'aime bien rappelle qu'il ne sert à rien à la loche de tenter de se faire passer pour un poisson rouge », a-t-il lancé aux parlementaires amusés de cette comparaison avec un petit poisson boueux peuplant les rizières de l'Archipel. « Avec mon look, on ne va pas immédiatement progresser dans les sondages »,...

more...
Pascal Faucompré's comment, August 29, 2011 10:07 AM
Hé bien qu'il ne traîne pas le môssieur, car il va avoir du boulot avec Fukushima (pour nous dire la vérité) !
Vincent Cantin's comment, August 29, 2011 12:07 PM
Je ne peux pas m'empecher de poster ce lien qui trahit mes pensees : http://www.youtube.com/watch?v=-O3y2A7g7Qw ;-)
prestant's comment, August 29, 2011 2:16 PM
Il aurait déclaré

"Laissez-nous suer ensemble pour le bien du peuple. C'est mon souhait sincère."

Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Bataille rangée pour le poste de Premier ministre au Japon | Japonation

Bataille rangée pour le poste de Premier ministre au Japon | Japonation | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Cinq membres du parti majoritaire au Japon se sont officiellement déclarés samedi candidats pour succéder au Premier ministre démissionnaire, Naoto Kan, et devenir le sixième chef de gouvernement en cinq ans dans un pays traumatisé par la catastrophe du 11 mars.

 

L’élection, qui s’annonce très serrée, se déroulera en deux temps: lundi, les 398 parlementaires du Parti Démocrate du Japon (PDJ) vont désigner un nouveau président, qui sera ensuite élu Premier ministre, probablement le lendemain, par le Parlement.

(...)

--

PS* : un peu de culture politique pour comprendre les enjeux de cette élection pour le pays.

*(PS) à ne pas comparer avec Parti Socialiste et ses primaires !!

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Commentaire sur le départ de Naoto Kan | NHK WORLD French

Dans notre commentaire du jour, l'analyste de NHK World Masayo Nakajima revient sur les raisons qui ont poussé le premier ministre Naoto Kan à quitter son poste.

 

Masayo Nakajima
La première est que M. Kan ne pouvait plus résister aux critiques grandissantes émises au sein même de son parti. Il a également souffert d'une cote de popularité qui a très vite baissé après son entrée en fonction en juin 2010, en raison de ses revirements sur d'importants sujets. Il s'est ainsi exprimé en faveur d'une hausse de la taxe sur la consommation. Or sa formation, le Parti démocrate du Japon, le PDJ, avait promis de ne pas augmenter les impôts.
Après le début de la crise nucléaire à la centrale de Fukushima, il s'est soudainement prononcé pour la fin de la dépendance du Japon à l'énergie atomique. Un geste perçu comme une tentative de regagner le soutien de l'opinion. Mais, comme il n'avait pas de projets concrets pour fournir suffisamment d'électricité sans avoir recours au nucléaire, il a dû admettre que son annonce reflétait un espoir personnel et non la volonté de son gouvernement. Puis son taux de soutien a plongé jusqu'à s'établir à son plus bas niveau depuis l'arrivée au pouvoir en 2009 du PDJ.


En outre, l'opposition a refusé de collaborer avec M. Kan. Les dirigeants du PDJ ont alors considéré qu'avec ce chef du gouvernement, aucun texte ne pourrait surmonter l'écueil d'un Parlement divisé.
Certains de ces dirigeants ont envisagé de déposer une nouvelle motion de censure contre lui. Plusieurs membres de son cabinet ont même pensé démissionner. M. Kan n'avait finalement plus d'autres choix que de quitter son poste.

 

Radio-Japon
En quoi les troubles politiques japonais ont-ils une influence sur la diplomatie de l'Archipel ?

 

Masayo Nakajima
Un exemple important est celui des relations avec les Etats-Unis. M. Kan a tout fait pour organiser cet automne un sommet avec le président Barack Obama. Mais les Etats-Unis ont refusé, principalement car s'ils avaient accepté une rencontre avec M. Kan, cela aurait été perçu comme un signe de soutien pour lui.

 

Radio-Japon
Quelles sont les réalisations de Naoto Kan pendant son mandat?

 

Masayo Nakajima
Au final, le premier ministre a réussi à faire passer la loi de promotion des énergies renouvelables. Cette législation oblige les compagnies d'électricité à acheter tout le courant produit à partir de sources d'énergies naturelles, le soleil et le vent notamment.
Mais, en-dehors de ce texte, M. Kan n'a pas obtenu beaucoup de succès.

Il avait évoqué la possibilité de voir le Japon participer aux discussions sur le Partenariat trans-Pacifique, orienté sur le libre-échange. M. Kan était déterminé mais il s'est heurté à de vives oppositions, principalement du monde agricole et des politiciens bénéficiant du soutien des agriculteurs. Et il n'a pu tenir sa promesse.
Il a également échoué dans sa tentative de finaliser une réforme globale de la fiscalité devant contribuer au financement des coûts de la Sécurité sociale, en forte augmentation au Japon.

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[opinion] « Fukushima : le vrai visage du capitalisme », par Andreas Exner. | palim-psao.over-blog.fr

[opinion] « Fukushima : le vrai visage du capitalisme », par Andreas Exner. | palim-psao.over-blog.fr | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Andreas Exner est rédacteur pour le magazine autrichien Streifzüge consacré à la critique de la valeur. Il est connu également pour son engagement écologiste. Il a notamment eu une longue correspondance avec André Gorz. Le texte suivant a été publié en allemand en mars 2011.

 

Cette horreur n’en finit pas. Fukushima, 11-septembre de notre système énergétique fondé sur l’utilisation du nucléaire et des combustibles fossiles. Le cauchemar d’un monde qui ne s’intéresse qu’au profit et à l’argent apparaît en résumé dans ce terrifiant réacteur nucléaire, émetteur d’invisibles et mortels rayonnements.

Au vu des images et des informations qui nous parviennent du Japon, on croirait assister à un film catastrophe. L’idée que nous nous faisions du potentiel destructeur inhérent au capital semble s’être soudain matérialisée. Quelqu’un a fait remarquer un jour que nous avions moins de difficultés à nous représenter la destruction et les souffrances de populations entières que la vie dans une société fondée sur les notions de partage, d’attention, de coopération.

 

Comment pourrait-il en être autrement ? Le monde ne se montre-t-il pas tel que nous le concevons ? Et de toute éternité nous l’avons conçu ainsi, puisque c’est ainsi qu’il nous apparaît.

(...)

more...
Bee Api?'s comment, August 26, 2011 8:01 AM
Même pas j'ai ouvert ce blog que déjà j'applaudis des deux mains et tout de suite! merci, de quoi alimenter des discussions, pas de doute là dessus
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Naoto Kan annonce sa démission | NHK WORLD French

Naoto Kan annonce sa démission | NHK WORLD French | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Le premier ministre japonais Naoto Kan a annoncé formellement sa démission lors d'une réunion des dirigeants du Parti démocrate du Japon au pouvoir.

 

L'annonce est intervenue vendredi après-midi, après l'adoption par la Chambre haute de la Diète de deux projets de loi phares du gouvernement, l'un portant sur l'émission d'obligations d'Etat destinées à couvrir le déficit public, l'autre sur la promotion des énergies renouvelables.M. Kan s'était engagé à démissionner après l'adoption de ces deux projets.

 

Le PDJ annoncera samedi l'ouverture officielle de la campagne pour les élections à la présidence du parti.

Les parlementaires voteront lundi pour le nouveau président de la formation. Deux jours seulement sépareront donc l'ouverture de la campagne et la tenue du scrutin.

 

Le nouveau président du PDJ sera élu premier ministre par la Chambre basse et la Chambre haute mardi, soit un jour avant la clôture de la session parlementaire en cours.

 

Le nouveau premier ministre formera ensuite son gouvernement. Le prochain premier ministre sera le sixième qu'aura connu le Japon en près de cinq ans.

--

PS : le système de classification des articles de NHK ne permettant pas de retrouver les articles anciens, je publie désormais intégralement leurs articles, pour la postérité !

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Le premier ministre Noda offre de l'aide aux responsables municipaux de Fukushima | NHK WORLD French

Le premier ministre Noda offre de l'aide aux responsables municipaux de Fukushima | NHK WORLD French | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Le premier ministre japonais Yoshihiko Noda a assuré les élus municipaux des zones proches de la centrale nucléaire endommagée de Fukushima que le gouvernement ferait tout ce qui est en son pouvoir pour aider les réfugiés à se réinstaller dans leur foyer.

 

M. Noda a rencontré jeudi dans la ville de Fukushima les élus des 12 municipalités concernées par les évacuations d'habitants suite à l'accident nucléaire du 11 mars.

 

M. Noda a déclaré que le gouvernement ferait tous les efforts nécessaires pour revitaliser la région et aider les évacués à rentrer chez eux.

Il a évoqué notamment les 220 milliards de yens, soit environ 2,8 milliards de dollars, que le gouvernement va dépenser dans le cadre du second budget supplémentaire pour l'année fiscale 2011 pour nettoyer les zones contaminées par des matières radioactives.

 

Il a précisé que le gouvernement allait désigner les districts soumis aux opérations de décontamination.

Tamotsu Baba, maire de la ville de Namie, a déclaré qu'il espérait que le nouveau gouvernement allait prendre rapidement les décisions qui s'imposent. Il a salué le fait que le nouveau premier ministre était venu très rapidement à Fukushima, contrairement à son prédécesseur. Mais il souhaite obtenir plus de détails sur les projets gouvernementaux de décontamination.

--

NB : le système de classification des articles de NHK ne permettant pas de retrouver les articles anciens, les articles sont désormais intégralement publiés, pour la postérité !

--

PS : j'ai choisi justement de (re)diffuser cette information déjà abordée ... pour la postérité !

(tag : Yoshihiko Noda)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Le prix Nobel Oe presse le Japon d'abandonner l'énergie nucléaire | Japan Today

[Eng] Le prix Nobel Oe presse le Japon d'abandonner l'énergie nucléaire | Japan Today | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Le Lauréat du prix Nobel Kenzaburo Oe a exhorté le nouveau Premier ministre du Japon mardi de stopper les plans pour redémarrer les centrales nucléaires pour abandonner l'énergie nucléaire.

 

Oe averti le Premier ministre Yoshihiko Noda contre la hiérarchisation de l'économie sur la sécurité. Noda a annoncé qu'il permettra la reprise des opérations des centrales nucléaires lorsque leur sécurité sera confirmée.

 

"Le nouveau Premier ministre semble penser que les centrales nucléaires sont nécessaires pour l'économie du Japon, et reprendre leur opération est l'un de ses principaux programmes politiques, "a expliqué Oe. "Nous devons prendre la grande décision d'abolir toutes les centrales nucléaires."

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Hachiro : le nombre de centrales nucléaires du Japon réduit à zéro à l'avenir | The Mainichi Daily News

[Eng] Hachiro : le nombre de centrales nucléaires du Japon réduit à zéro à l'avenir | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Le ministre de l'Industrie Yoshio Hachiro a déclaré mardi que le nombre de centrale d'énergie nucléaire du Japon serait réduit à "zéro" à l'avenir, se basant sur la politique du Premier ministre Yoshihiko Noda de ne pas construire de nouvelles centrales nucléaires et de déclasser les plus âgées.

 

«Considérant les remarques du Premier ministre lors de conférences de presse, il sera de zéro", a déclaré à Hachiro en réponse à la question pour savoir si le nombre de centrales nucléaires serait  réduit à aucune dans le futur.

 

Hachiro a ajouté qu'il serait "difficile" de procéder à des plans pour construire de nouvelles centrales nucléaires dont la construction n'a pas encore commencé, comme des centrales de Kaminoseki Chugoku Electric Power Co. 's dans la préfecture de Yamaguchi.«L'opinion publique est plutôt consensuelle dans la réduction (centrales nucléaires), plutôt que de les augmenter", at-il dit.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Le gouvernement va discuter de taxes provisoires pour la reconstruction`| NHK WORLD French

Le gouvernement japonais va reprendre cette semaine les discussions sur une hausse des impôts pour financer la reconstruction des régions dévastées par le séisme et le tsunami du 11 mars. Ces pourparlers avaient été suspendus le temps de l'élection du nouveau président du Parti démocrate du Japon, le PDJ au pouvoir.

 

La priorité du gouvernement du nouveau premier ministre Yoshihiko Noda est de préparer rapidement le troisième budget supplémentaire de l'exercice fiscal en cours. Il souhaite lever 130 milliards de dollars par l'intermédiaire d'une hausse provisoire des impôts.

 

La commission gouvernementale sur la fiscalité doit se réunir mercredi au plus tôt. Elle devrait privilégier une hausse des impôts sur le revenu et les entreprises. Elle pourrait également considérer une augmentation des taxes sur le tabac et l'alcool,

ainsi qu'une hausse de la taxe sur la consommation.

--

PS : le système de classification des articles de NHK ne permettant pas de retrouver les articles anciens, les articles sont désormais intégralement publiés, pour la postérité !

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Japon: le Premier ministre Noda donne la priorité à la reconstruction | voila actualités

Japon: le Premier ministre Noda donne la priorité à la reconstruction | voila actualités | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
"Comme pour le gouvernement précédent, la reconstruction après le désastre reste la principale priorité de mon équipe", a expliqué M. Noda quelques heures après avoir présenté son gouvernement.

 

Reconnaissant que de nombreux Japonais jugeaient les travaux trop lents, M. Noda a souligné que le devoir de son gouvernement était "d'accélérer les efforts de reconstruction".

 

Le chef du gouvernement a succédé mardi à Naoto Kan, issu comme lui du Parti Démocrate du Japon (PDJ, centre-gauche), dont la gestion de la catastrophe du 11 mars a suscité de virulentes critiques dans l'archipel.

 

Le nord-est du Japon a été dévasté par un séisme de magnitude 9 et un tsunami géant qui ont fait plus de 20.000 morts et disparus et entraîné un accident nucléaire majeur à la centrale Fukushima Daiichi.

 

"Sans solution à la crise de Fukushima, la renaissance du Japon est impossible", a expliqué le chef du gouvernement de centre-gauche.

(...)

more...
Lufilau's comment, September 2, 2011 4:49 AM
18 c'est 1 très bon chiffre ;0)
prestant's comment, September 2, 2011 10:39 AM
@lufilau , pour gérer le feu oui !

Lufilau's comment, September 2, 2011 10:42 AM
@ Prestant bien sûr !!! tu commences à connaitre l'oiselle !!!
Après pour le gouvernement Japonais, je suis pas assez experte pour me prononcer.........
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Sondage AP-GfK :Les japonais se méfient du gouvt après la catastrophe | Google

[Eng] Sondage AP-GfK :Les japonais se méfient du gouvt après la catastrophe | Google | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Le tsunami de cette année et les catastrophes nucléaires ont sérieusement ébranlé la confiance du public japonais en leur gouvernement, et beaucoup sont pessimistes sur l'avenir du pays, d'après un Associated Press-GfK.

 

Les résultats publiés jeudi montrent également que les Japonais sont généralement méfiants de leurs dirigeants et que près de 60 pour cent estiment que le pays se dirige dans la mauvaise direction - un accueil à réfléchir pour le nouveau Premier ministre Noda Yoshihiko, élu cette semaine.

 

Cinq mois après la triple catastrophes du 11 Mars - tremblement de terre, tsunamis et accident nucléaire - près des trois quarts de la population n'a pas confiance dans la capacité du gouvernement à gérer une autre catastrophe majeure. Quatre-vingts pour cent ont estimé que les dirigeants n'étaient profondément pas à la hauteur en leur disant la vérité sur les crises, et une légère majorité veulent réduire le nombre de réacteurs nucléaires de la nation.

 

Globalement, les japonais sont pessimistes quant à l'état de leur pays, actuellement et pour l'avenir.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[opinion] Pourquoi le Japon désespère de sa classe politique | LesEchos.fr

Le Japon va assister ce matin à la nomination de son sixième Premier ministre en à peine cinq ans. Et ses jours sont déjà comptés. Hier, Yoshihiko Noda, le ministre des Finances sortant, a été élu à la présidence du parti majoritaire, le Parti démocrate du Japon (DPJ), et devrait être nommé aujourd'hui à la tête du gouvernement par la Chambre des représentants, que sa formation contrôle, en remplacement de Naoto Kan.

 

Mal connu d'un grand public qui aurait, selon les sondages, voulu voir le DPJ choisir un leader plus charismatique, Yoshihiko Noda aura su séduire les courants clefs de sa formation de centre gauche, aujourd'hui extrêmement divisée. Une large partie de la brève campagne des candidats à la succession de Naoto Kan s'est d'ailleurs concentrée, au grand dam de l'opinion, sur des questions de cuisine interne à la formation et non sur les grands problèmes auxquels est confronté le Japon.

(...)

--

NB : Hier soir, Yoshihiko Noda a poliment appelé à la fin des querelles partisanes et souhaité une forme d'unité nationale pour relancer le pays.

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Le Ministère diminue le dispositif d'élimination des cendres contaminées | AJW by The Asahi Shimbun

[Eng] Le Ministère diminue le dispositif d'élimination des cendres contaminées |  AJW by The Asahi Shimbun | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Le ministère de l'Environnement a considérablement abaissé le 27 août le niveau de cendres contaminées par les radiations qui peuvent être éliminés dans des usines d'enfouissement municipales, tout en exigeant des mesures strictes pour empêcher les cendres de contaminer les eaux souterraines.

 

Selon les nouvelles directives, données aux municipalités, les cendres contaminées avec 100.000 becquerels par kilogramme ou moins de césium radioactif peuvent être enterrées sur la ligne ordinaire des usines de transformation finale, contre les niveaux précédents de 8.000 becquerels ou moins.

 

Les municipalités seront tenues de prendre des mesures strictes, incluant la cimentation des cendres contaminées, en les plaçant dans des containeurs résistants, la mise en place d'une couche (bébé ?) pour éviter les infiltrations d'eau et l'utilisation d'installations d'élimination couverte. À la réunion des experts du ministère, le 27 août, certains ont suggéré que ces quatre mesures soient adoptées pour des raisons de sécurité.

(...)

more...
prestant's comment, August 29, 2011 1:30 PM
En fait ils ont baissé le niveau d'exigence en remontant le seuil de tolérance....

Comme ce pays est peuplé de gens consciencieux et honnêtes et qu'aucune magouille n'existe, pour sûr les règles de précaution énoncées seront suivies scrupuleusement....

N'est-ce pas ?
Suggested by prestant
Scoop.it!

Le ministre des Finances, Yoshihiko Noda, désigné à la tête du gouvernement | France24

Le ministre des Finances, Yoshihiko Noda, désigné à la tête du gouvernement | France24 | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Chantre de la rigueur budgétaire, le ministre japonais des Finances a été désigné par le parti au pouvoir pour occuper le poste de Premier ministre. Il remplace Naoto Kan, contraint à la démission après la gestion contestée de la crise de Fukushima.
more...
Marie Normandie's comment, August 29, 2011 2:59 AM
Si comme le dit le photojournaliste Kazuma Obara - post August 28 à 3h51PM - Fukushima Daiichi est "la porte de l'enfer", est-il permis de dévoiler le programme du nouveau gouvernement comme le chantait Charles Trenet dans la célèbre Java du Diable :
"1, 2, 3, 4...1, 2, 3, 4... c'est mon programme ...est-ce qu'il vous plait ?".....
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Les rescapés du tsunami révoltés par les joutes politiques à Tokyo | 24Heures.ch

Les rescapés du tsunami révoltés par les joutes politiques à Tokyo | 24Heures.ch | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

mécontentement | Alors que les élites politiques japonaises se préparent à désigner un Premier ministre à Tokyo, le sixième en cinq ans, la colère monte parmi les rescapés de la catastrophe du 11 mars qui s’estiment oubliés.

 

Près de six mois après le séisme et le tsunami qui ont provoqué un grave accident nucléaire, des dizaines de milliers de personnes continuent de vivre dans des abris surpeuplés et des préfabriqués, sans aucune certitude sur leur avenir. Ils s'estiment oubliés.

 

La réaction jugée trop lente du gouvernement au plus grand désastre frappant le Japon depuis la Deuxième guerre mondiale a contraint le Premier ministre de centre-gauche Naoto Kan, au plus bas dans les sondages, à annoncer sa démission.

(...)

(image : Le 12 août dernier, les fermiers de la zone de Fukushima ont protesté contre le gouvernement qui les aurait oublié)

more...
Marie Normandie's comment, August 28, 2011 1:34 AM
Naoto Kan était déjà à 20% de popularité dans les sondages début mars, ce qui conduisait normalement à désigner une autre personne pour diriger le parti et de fait à être Premier Ministre...donc ce ne fut que chose remise , avec quelle triple catastrophe entre temps ! Parmi les 5 autres postulants lequel aurait fait mieux ? et gérera mieux ? l'avenir le dira !!!
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

L’empire du solaire levant | Journal de l'environnement

L’empire du solaire levant | Journal de l'environnement | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Traumatisé par la catastrophe de Fukushima Dai-Ichi, le Japon vient d’adopter une loi qui va soutenir le développement des énergies renouvelables.

 

Avant de démissionner, le premier ministre Naoto Kan l’avait promis. Pour réduire la place laissée jusqu’alors à l’énergie nucléaire (30% de la production d’électricité nippone), il ferait adopter une loi soutenant le développement des énergies renouvelables (ENR). C’est chose faite ! Vendredi, trois jours après la chambre basse du parlement, le sénat a voté la loi sur les ENR. Un texte plutôt ambitieux.

 

Il institue deux principes bien connus des promoteurs des énergies « vertes » européens : l’obligation faite aux compagnies électriques de racheter le courant produit par les installations de production décentralisées et les tarifs de rachat.

(...)

--

Source : Uncas

more...
Bee Api?'s comment, August 26, 2011 7:33 PM
Petit mot sur ce site : sa vocation, entre autres, publier les textes de lois et décrets pour tout ce qui concerne "l'Environnement". Accès payant pour la majorité des articles, il est destiné aux professionnels. Néanmoins c'est une mine de renseignements intéressants même en "limité" , il est dans mes favoris et abonné à niouzletter. Bonne lecture!
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

La Bourse de Tokyo en hausse après la démission annoncée du Premier ministre | LePoint.fr

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a achevé la séance de vendredi en petite hausse, de 0,29%, gagnant 25,42 points à 8.797,78 points, à la suite de l'annonce de la démission du Premier ministre Naoto Kan et avant le discours du président de la Réserve fédérale américaine.

 

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part fini sur un gain de 4,25 points (+0,57%), à 756,07 points.

 

La séance a été moyennement active, avec 1,89 milliard de titres échangés sur le premier marché.

(...)

more...
No comment yet.