[Eng] Est ce le séisme ou le tsunami qui a entrainé la fusion à Fukushima ? | New Scientist | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

(traduction) L'Agence japonaise de sûreté nucléaire a rejeté aujourd'hui une allégation dans le journal britannique "The Independent" (cf http://bit.ly/pPcoxq)  que le séisme lui-même, et non pas le tsunami qui a suivi, ont détruit les systèmes de refroidissement conduisant aux fusions  à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi.

 

Un porte-parole de l'organisme de contrôle de la sûreté nucléaire du Japon , l'Agence de sûreté nucléaire et industrielle (NISA), a déclaré au New Scientist : "Ce n'est pas correct".

 

L'affirmation faite dans "The Independent" contredit les assurances publiques de la Tokyo Electric Power Company (TEPCO), la société propriétaire de l'usine, que son installation a résisté au séisme comme il se doit, mais a été submergé par le tsunami. Si le séisme a causé des dommages, cela pourrait remettre en question la résilience des autres installations nucléaires de TEPCO au Japon. TEPCO et l'industrie nucléaire du Japon dans son ensemble ont été critiqués pour avoir tenté de dissimuler les accidents dans le passé.

 

Le journal a rapporté que les travailleurs ont dit qu'ils avaient vu des tuyaux des circuits de refroidissement éclatant  alors qu'ils ils évacués de la centrale nucléaire après le séisme à 14:52 le 11 Mars - avant que le tsunami qui a frappé environ 45 minutes plus tard.

 

Il a également cité des ingénieurs nucléaires qui ont conclu des données publiées par TEPCO que les systèmes de refroidissement doivent avoir échoué peu après le séisme.

 

(...)