Japon : séisme, t...
Follow
Find tag "officiel"
366.1K views | +5 today
Publications terminées (sauf commémoration annuelle), mais gardons cette histoire en mémoire ... jusqu'à la prochaine catastrophe ? | @japon_tsunami
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] IPPNW au Premier ministre Kan: «Placer la santé publique avant tout autre intérêt» à Fukushima | IPPNW

[Eng] IPPNW au Premier ministre Kan: «Placer la santé publique avant tout autre intérêt» à Fukushima | IPPNW | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] IPPNW a envoyé une lettre au Premier ministre japonais Naoto Kan exprimant sa préoccupation au sujet de la crise du réacteur nucléaire de Fukushima Daiichi en cours et appelant le gouvernement à prendre un certain nombre de mesures spécifiques pour s'assurer que la santé et la sécurité des populations affectées par les rejets de rayonnement des réacteurs paralysés soient placés  »sans équivoque ... au-dessus d'autres intérêts."

 

La lettre, signée par la fédération IPPNW et ses trois co-présidents, Sergey Kolesnikov de la Russie, Vappu Taipale de la Finlande, et Robert Mtonga de Zambie- transmet sa "sympathie" aux victimes de la catastrophe, qui a commencé le 11 Mars quand un violent séisme a endommagé la centrale nucléaire , pour aboutir finalement à l'effondrement de trois des cœurs de réacteur.

 

«Dès les premières semaines de la crise", les médecins ont écrit, "nous avons exprimé notre regret que le public japonais et la communauté internationale ne semblent pas avoir été pleinement informé sur la nature et l'ampleur des émissions radioactives provenant des réacteurs paralysés, que les populations touchées n'ont pas été suivis de façon adéquate à l'exposition aux rayonnements; que les résidents peuvent ne pas avoir été évacués d'une zone assez large autour des réacteurs, et que les limites d'exposition semblent en deçà de ce qui est nécessaire pour protéger les Japonais  vulnérables-en particulier la population des enfants et des femmes enceintes, conformément aux meilleures pratiques internationales ».

(...)

more...
Etienne Servant's comment, August 23, 2011 3:26 PM
l ' AIEA et OMS ne font pas leur boulot !
RK's comment, August 24, 2011 8:20 AM
l'ont-elles fait auparavant ?? (ex Tchernobyl)
d'ailleurs à ce sujet le superbe documentaire La Bataille de Tchernobyl est rediffusé en ce moment sur LCP. On y apprend notamment que l'AIEA et les pays de l'ouest ont fait pression sur les russes pour diminuer très largement le nombre de victimes du rapport "final' et aucune étude épidémio n'a été réalisée.
+ de 1 000 000 de victimes selon le rapport de l'Académie des sciences de NY (2010)
Combien de victimes pour Fukushima ?? ce n'est pas leur préoccupation. Leur job c'est la promotion du nucléaire civil partout dans le monde...
Suggested by Prestant IV
Scoop.it!

[eng] Communiqué de presse - Amélioration des procédures de contrôle d'accès à la centrale | TEPCO

Communiqué de presse (08 août 2011)

 

Amélioration du contrôle d'accès à Fukushima Daiichi centrale nucléaire

 

Le 7 Juillet 2011, une inspection sur site a été menée par le CSRN à la centrale de Fukushima suite au fait que les identités de certains travailleurs n'ont pu être confirmées.

 

(...)

(1) Amélioration du contrôle d'accès

 

(1.1). Depuis le Juillet 19, 2011, nous avons effectué une identification par un fonctionnaire ; identification avec photo (permis voiture, passeport, ..., carte d'enregistrement de résident étranger »).

(1.2). Depuis le 19 Juillet 2011, nous avons changé la procédure pour remettre directement l' autorisation d'accès aux individus.

(1.3). En outre, pour vérification d'identité stricte, depuis le 29 Juillet 2011,
nous avons commencé l'émission de l'autorisation d'accès avec photo (entrant
carte d'enregistrement).

 

(2) Résultats du sondage pour les personnes que nous n'avons pas pu contacter

 

Au 8 août, il ya 150 personnes (sous-traitants ) que nous n'avons pas pu contacter.

 

Mars: 11 personnes,

Avril: 66 personnes,

Mai: 73 personnes

 

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Le petit journal de Fukushima Daiichi - édition 28/07/2011 | TEPCO : Press Room

[Eng] Le petit journal de Fukushima Daiichi - édition 28/07/2011 | TEPCO : Press Room | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Tepco publie ce 28/07/11 une série de documents dont voici une synthèse :
(en image le prélèvement de gaz dans la cuve de confinement primaire des unités 1 et 2)

- État de l'installation de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi à 10h00 : http://bit.ly/p2z6sY
NB : De 11h00 le 26 Juillet à 16h00 le 27 Juillet, nous avons transféré l'eau accumulée à la construction de turbines Unité 6 au réservoir temporaire. Au-10h00 le 27 Juillet, nous avons commencé à transférer de l'eau accumulée faible niveau du réservoir extérieur temporaire à la "Méga-Float". Cependant, il a été arrêté à 10h45 en raison de fuites à la pompe de transfert. Les travaux de remplacement ont été lancé à partir à 14h00 et terminés à 00h30. Nous avons repris le transfert à 10h00 le 28 Juillet 2011.

- État de l'installation de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi à 15h00 : [pdf] http://bit.ly/oBErT7
NB : A 11h00 le 28 Juillet, nous avons commencé à transférer de l'eau accumulée à la construction de turbines Unité 6 au réservoir temporaire. A 14h33 le 28 Juillet, nous avons commencé l'injection d'eau douce dans le réacteur et la fosse de séparation plus sèches de l'unité 4, afin d'abaisser le niveau de radiation au 5ème étage du bâtiment réacteur de la tranche 4.

- Modification du rapport à la NISA en ce qui concerne l'installation de refroidissement alternatif et le système de purification de la piscine de combustible usé de l'Unité de Fukushima Daiichi 1-4 de la centrale nucléaire.: [pdf] http://bit.ly/oIG7GP
NB : En ce qui concerne l'installation de la climatisation et du système de purification alternatif à la piscine de combustible usé de l'Unité de Fukushima Daiichi 1-4 de la centrale nucléaire, nous avons compilé les résultats de l'analyse concluant que ce système est efficace pour le refroidissement stable et qu'il n'ya pas de problème de sécurité, et signalé ce à la NISA. Le rapport comprend 3 schémas

- Enquête Terrain de l'injection d'eau verser sur le réacteur 3 (3 schémas + 1 photo) : [pdf] http://bit.ly/riZbn2
NB (Prestant) : TEPCO cherche à injecter de l'eau dans le coeur nucléaire et non pas autour comme actuellement.

- Prélèvement de gaz dans la cuve de confinement primaire des unités 1 et 2 (1 schéma) : [pdf] http://bit.ly/qbQDZF
NB : installation prévue le 29/08 pour le 1 et début Août pour le 2.

- Résultats de l'analyse des nucléides et de matières radioactives dans l'eau de mer : [pdf] http://bit.ly/p04loR + annexe : http://bit.ly/r48VBk

- Résultats de l'analyse des nucléides, des sous-drains : http://bit.ly/odxuKc + annexe : [pdf] http://bit.ly/nwTGvT

- Détection de matières radioactives à partir d'eau de mer à proximité de Fukushima Daiichi centrale nucléaire (127e mis à jour) : http://bit.ly/pyrWca + annexe : [pdf] http://bit.ly/oLCtex

- Résultats de l'analyse des nucléides, de matières radioactives dans l'air au site de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi (125e mise à jour) : [pdf] annexe 1 : http://bit.ly/q1KdZz - annexe 2 : http://bit.ly/okpBjI - annexe 3 : http://bit.ly/plQctE

--
PS : pour retrouver le petit Journal de Fukushima, tag "Petit Journal" : http://bit.ly/rrsA5g
more...
Pascal Faucompré's comment, July 28, 2011 1:05 PM
@Etienne : faut savoir ce qu'on veut ! de la transparence ou de la censure ? là, on a quelques infos, libre à chacun de les lire et de les interpréter. Pour le corium, c'est une autre affaire ... qu'il faut effectivement suivre. Mais Moetia semble travailler dessus ...
Mulotine de la Mulotière's comment, July 28, 2011 1:07 PM
opss pardon pour l' erreur d’orthographe
...;.)
@Prestant : exact :-)
Marie Normandie's comment, July 28, 2011 1:40 PM
Mise en page extrêment claire qui permet de prendre connaissance "morceau par morceau", en faisant un pause éventuelle entre deux résultats d'analyse, et prendre ainsi le temps de "digérer," regarder à nouveau, comparer, resituer par rapport aux publications antérieures, surtout lorsque manquent des notions de base à aller vérifier pour essayer de bien assimiler l'information
Un article de fond, à garder comme référence comparative ultérieure.
Chronophage à la lecture, mais certainement plus encore lors de la rédaction !
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Synthèse des informations disponibles sur la contamination radioactive de l’environnement terrestre japonais provoquée par l’accident de Fukushima Daiichi | IRSN

Synthèse des informations disponibles sur la contamination radioactive de l’environnement terrestre japonais provoquée par l’accident de Fukushima Daiichi | IRSN | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Synthèse des informations disponibles sur la contamination radioactive de l’environnement terrestre japonais provoquée par l’accident de Fukushima Daiichi...

L’IRSN recueille et analyse régulièrement les données publiées relatives à la contamination de l’environnement terrestre après l’accident survenu à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi. Cette note d'information de l'IRSN fournit un état des données récemment acquises, permettant d’actualiser la note d’information du 25 mai consacrée à ce sujet.
--
Télécharger la note d'information de l'IRSN : "Synthèse des informations disponibles sur la contamination radioactive de l’environnement terrestre japonais provoquée par l’accident de Fukushima Daiichi" (document pdf) : http://bit.ly/o45uJS
more...
Pascal Faucompré's comment, July 13, 2011 12:07 PM
l'IRSN nous refourgue ses vieilles données ! Le schéma ci-dessus date d'avril ! Heureusement que certains veillent pour vous donner des infos à jour (merci Marie N.)
Marie Normandie's comment, July 13, 2011 12:32 PM
Voilà Pascalf49 qui m'ôte la parole de la bouche...ou presque car en fait j'allais proposer de comparer les données des uns et des autres.
Je sais que les personnes sur place qui font des mesures de taux de radioactivité tous les jours (trajet maison, gare, lieu de travail, différents endroits fréquentés, et différentes pièces à l'intérieur de la maison) à peu près dans les mêmes conditions et en notant les variations météo ont des résultats qui se rapprochent beaucoup plus de ceux faits par le municipalités. Mais il peut y avoir un "hot spot" à 200mètres d'une zone à taux pratiquement normal. Ceci continue d'alimenter une certaine anxiété surtout pour les parents.
Autre référence absente : quels étaient les taux réels de radio-activité aux mêmes endroits le 10 mars 2011 ?
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Les niveaux d'eau contaminés commence à diminuer à Fukushima Daiichi | Nuclear Energy Institute

[Eng] Les niveaux d'eau contaminés commence à diminuer à Fukushima Daiichi | Nuclear Energy Institute | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[Google trad] Tokyo Electric Power Co. poursuit les préparatifs pour stabiliser de l'enceinte de confinement primaire du réacteur 3 de Fukushima Daiichi . La société utilise une caméra du robot monté pour vérifier si un joint de pénétration est convenable pour l'injection d'azote qui va aider à stabiliser les conditions de l'intérieur de la cuve du réacteur.

TEPCO est également vérifier les niveaux de radiation, qui ont diminué de moitié après l'installation des plaques d'acier sur le sol de la zone de travail à l'intérieur du bâtiment réacteur. Toutefois, les niveaux de radiation dans le bâtiment sont toujours en hauteur, à 5 rem par heure.

TEPCO fait son chemin dans la réduction du volume de l'eau contaminée sur le site. Dans la dernière semaine, le système de filtration de l'eau nouvelle a traité plus de 13 000 tonnes d'eau. Le recyclage de l'eau traitée par les systèmes de refroidissement a également commencé la semaine dernière, et le taux d'accumulation de l'eau est en train de s'inverser.

La société affirme que niveaux d'eau dans les caves des bâtiments réacteur pourrait chuter de plus de trois pieds par mois. Environ 120.000 tonnes d'eau se sont accumulés dans les caves de l'établissement et dans les installations de stockage.
(...)

--
L'IRSN a publié également un bulletin d'information le 08 juillet en pdf ici : http://bit.ly/p2a0KR
more...
prestant's comment, July 8, 2011 6:18 PM
Qu'on ne nous dise pas à ce stade que l'eau qui sort du retraitement est parfaitement décontaminée !

Car si il faut en croire les propres données TEPCO publiées (en japonais http://bit.ly/oAhAMX ) cette semaine, la décontamination décontamine assurément mais pas vraiment l'iode 131 .

Par contre, celle ci diminue naturellement chaque 8 jours de moitié.

Mors des mesures du 5/7, on était encore à 11.250 (onze mille deux cent cinquante) fois la dose maximale légale.

Je suis par conséquent étonné que cet aspect ne soit pas évoqué.

En regardant à nouveau les données, je me dis que TEPCO procéde à un tour de passe passe sur l'iode 131 ces temps ci; car en fait pour la décontamination ils affichent "ND" , comme aujourd'hui sur la piscine #3. Sauf que donc le ND avant décontamination c'est 200.000 fois la dose maxi légale ! Alors le "non détectable" c'est un gros mensonge . Mais c'est le mensonge dont ils ont besoin pour prétendre bien décontaminer !!

En réalité c'est d'ici fin Octobre que l'iode 131 reviendrait tout seul au taux légal sur la base du taux publié dans le document cité.


Ensuite, il est étonnant qu'ils ne doivent pas publier sur les taux de radiation des boues qui sortent; ils doivent dire "c'est pas à nous, c'est à Areva ou à Machin "dont on n'est pas responsable ? Et les autres : on n'est pas japonais : botus et mouche cousue ?


Petit à petit le couvercle de l'opacité redescend ?
ubick's comment, July 8, 2011 6:58 PM
je confirme l'analyse de Prestant, d'après ce que j'ai appris sur des sites de radioprotection. La radioactivité ne disparait pas d'un coup de baguette magique. Et quand on sait qu'il est prévu de recycler ces boues dans des matériaux de construction, ça fait froid dans le dos...
Marie Normandie's comment, July 8, 2011 8:21 PM
Tepco et consorts ont eu l'habitude, depuis bientôt 4 mois on ne peut pas s'aveugler à penser le contraire, de communiquer sur le mode de la transparence obscure ou de l'obscurité transparente..si la situation n'était aussi préoccupante on pourrait prendre le temps de déterminer la meilleure formule..mais plus maintenant .<br/>Cette façon de faire semble commune à tous les opérateurs quand on reprend l'historique des très nombreux incidents qui ont émaillé la maintenance des 54 réacteurs nippons. Le syndrome du sarcophage ?<br/>ND : ces deux lettres sont retrouvées quotidiennement dans l'analyse de l'air (communiqués officiels) de grandes villes à 2 hauteurs différentes mais fixes, pour césium et iode radio-actifs...étonnant surtout quand les mesures faites par les particuliers ne correspondaient pas , étaient le plus souvent le double , même quelquefois triple (hot spots)..jusqu'au jour où des résidents ont découvert que seuls les rayonnements gamma étaient mesurés mais ni césium ni iode n'étaient recherchés ..donc, à moins d'un radio nucléide suicidaire qui serait venu avec sa pancarte : "parlez de moi SVP j'existe" on ne peut éventuellement trouver que ce que l'on cherche...l'information filtre mais soit tardive, soit incomplète soit même les deux.<br/>a part essayer de recouper ses sources, qu'y faire ?<br/>Les boures récupérées ne seront peut-être pas employées dans les matériaux de construction si leur taux n'excède pas la dose maximale officielle , ce qu'il est facile de faire par un tour de passe passe en mélangeant savamment avec d'autres déchets non radio-actifs...<br/>Quant aux responsabilités respectives , comments sont-elles déterminées dans les contrats signés ? et peu de personnes doivent avoir lu ces précieux documents ....
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Japon - Point information sur la situation de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi | Autorité de sûreté nucléaire

Japon - Point information sur la situation de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi  | Autorité de sûreté nucléaire | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
I. La situation de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi

L’injection d’eau douce dans les réacteurs 1 à 3 et les piscines d’entreposage du combustible 1 à 4 se poursuit en circuit ouvert. La sûreté ne peut être considérée comme stabilisée tant que cette situation persiste.

Les dernières analyses japonaises montrent que le combustible des réacteurs 1 à 3 a fondu rapidement après le début de l’accident. Le combustible fondu peut se retrouver en fond de cuve, ce qui risque d’entrainer leur percement.

Pour traiter les effluents générés par les actions de refroidissement du combustible, une installation de décontamination des eaux, fournie pour partie par Areva, est en cours de test en vue d’un fonctionnement d’ici la mi-juin.

(...)
more...
Marie Normandie's comment, June 17, 2011 3:20 AM
A le mérite de faire un point officiel à une date donnée. Après à chacun de rechercher un complément d'information pour se forger sa propre opinion, en sachant que tout ce qui est radiation ou particules ne s'arrête pas aux limites géographiques d'une préfecture et que la situation peut même être différente d'un quartier à un autre... de l'indiscipline des éléments !
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Point Informations pour les résidents français au Japon | IRSN

Point Informations pour les résidents français au Japon | IRSN | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
(Sauf événement significatif survenant sur la centrale de Fukushima Dai-Ichi et ayant un impact
sur son environnement, ce bulletin ne sera plus mis à jour.)

Les rejets radioactifs accidentels provenant de la centrale de Fukushima Dai-Ichi ont causé une pollution radiologique sur une partie du territoire terrestre et maritime, concernant principalement les préfectures de Fukushima, Tochigi, Ibaraki et Miyagi. Les informations et recommandations fournies dans ce bulletin ont pour objectif d’aider à limiter autant que possible les expositions à cette pollution environnementale persistante.
Des rejets radioactifs dans l’air continuent probablement d’être émis par la centrale de Fukushima
Dai-Ichi mais ils ne conduisent pas à une exposition significative de la population. Après la dispersion des rejets atmosphériques émis entre le 12 et le 23 mars, le risque principal d’exposition à court terme était celui lié à la consommation d’aliments contaminés par les retombées atmosphériques et les rejets directs en mer. Dans le milieu terrestre, les denrées les plus sensibles
à cette pollution radioactive sont les légumes à feuilles (ainsi que les feuilles de thé) ou toute production d’origine végétale et le lait des animaux qui consomment de l’herbe ou du fourrage contaminé. Aujourd’hui, la contamination radioactive de ces denrées a globalement diminué (notamment celle due à l’iode 131) mais doit continuer d’être surveillée. Dans le milieu marin, la pollution radioactive en cours de dispersion entraîne une contamination des espèces végétales et animales qui y sont exposées. Ainsi, certaines espèces de poissons (lançons japonais) débarqués dans les ports situés au sud de la centrale de Fukushima Dai-Ichi ont présenté des concentrations en radionucléides ayant atteint jusqu’à 25 fois le niveau maximal admissible pour leur commercialisation.
(...)

Le document complet en pdf ici : http://bit.ly/l7iGSj
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Communiqué] JAPON : le laboratoire de la CRIIRAD est sur le terrain depuis le 24 mai.

[Communiqué] JAPON : le laboratoire de la CRIIRAD est sur le terrain depuis le 24 mai. | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
SITUATION AU JAPON : une équipe scientifique de la CRIIRAD est sur le terrain depuis mardi 24 mai. Cette mission d’étude a un triple objectif:

1/ CONTROLER
Bruno CHAREYRON (ingénieur en physique nucléaire, responsable du laboratoire de la CRIIRAD) et Christian COURBON (technicien spécialiste des investigations de terrain) procèdent depuis mardi 24 mai à des mesures de terrain, d’abord sur la préfecture d’IBARAKI et, depuis deux jours, sur celle de FUKUSHIMA. Il s’agit évaluer les niveaux d’irradiation auxquels sont soumis les habitants des zones contaminées, de mesurer le niveau de contamination de l’environnement et des denrées alimentaires, de vérifier, sur un nombre ciblé de paramètres, si les chiffres officiels rendent correctement
compte de la réalité du terrain.
(..)

Le communiqué complet [pdf] ici : http://bit.ly/lE53Xz
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Gestion radiologique des territoires contaminés suite accident de Fukushima : l’IRSN

Gestion radiologique des territoires contaminés suite accident de Fukushima : l’IRSN | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Très tôt, dès le 21 mars, l’IRSN a conclu sur la base de l’observation du déroulement de l’accident que les rejets radioactifs étaient « très importants », et pouvaient être de l’ordre de grandeur d’un dixième de ceux survenus à Tchernobyl. Cette appréciation n’a pas été démentie par la suite, et a même été corroborée par les résultats des mesures de la contamination atmosphérique à très longue distance, puis par les estimations du « terme source » retenues par les autorités japonaises.
more...
Pascal Faucompré's comment, May 23, 2011 11:42 AM
ils se sont passés le mot avec l'ASN. En tout cas on est content d'avoir quelques news :-))
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Informations pour les résidents français au Japon | IRSN

Informations pour les résidents français au Japon | IRSN | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Bulletin d’information n° 5 du 29 avril 2011 [Extraits]

1. Situation sur le site de Fukushima-Daiichi et plan de sortie de crise

L’état de trois réacteurs (1, 2 et 3) reste préoccupant. De l’eau douce est maintenant utilisée pour refroidir les réacteurs et les piscines. Néanmoins, ce refroidissement s’effectue toujours par injection d’eau en cuve en circuit ouvert et ne peut donc être pérenne. Les débits d’injection d’eau dans les réacteurs ont été augmentés afin de renoyer complètement les assemblages qui étaient jusqu’alors partiellement à découvert. TEPCO injecte depuis le 6 avril à un débit faible de l’azote à l’intérieur de l’enceinte du réacteur n°1 afin de limiter le risque d’explosion de l’hydrogène
présent dans ce bâtiment. La même action sera réalisée ultérieurement dans les enceintes des réacteurs 2 et 3. Ces opérations, qui dureront plusieurs jours pour chaque réacteur, pourront
générer de nouveaux rejets atmosphériques. TEPCO suit de près le comportement de l’installation pour vérifier que l’enceinte ne se dégrade pas (poids d’eau, résistance sismique). TEPCO n’a pas confirmé la présence de fuite sur cette enceinte à ce stade. Il est prévu d’injecter de l’eau également dans les enceintes des réacteurs n°2 et 3.
(...)

2. Historique du débit de dose mesuré à Tokyo depuis le 18 mars
Le graphe ci-dessus montre l’évolution du débit de dose ambiant mesuré par la balise Téléray à
l’ambassade de France à Tokyo depuis le 18 mars. Après le 23 mars, aucune présence significative
de radionucléides artificiels n’a été décelée dans l’air à Tokyo. En conséquence, seul le rayonnement émis par le dépôt radioactif contribue au débit de dose mesuré par la balise Téléray.
Ce débit de dose a diminué régulièrement du fait de la décroissance radioactive des radionucléides à vie courte présent dans le dépôt. On note actuellement que la valeur du débit de dose (environ 80 nSv/h) est comparable à celle couramment mesurée dans de nombreuses régions françaises du simple fait de la radioactivité naturelle.
(...)

3. Dépôts radioactifs et contamination des denrées alimentaires terrestres
Dépôts radioactifs
L’IRSN ne dispose pas de suffisamment d’informations pour apprécier précisément l’importance et la localisation des dépôts radioactifs.
Les informations fournies par les autorités japonaises ont permis à l’IRSN de reconstituer des dépôts de radioactivité dans différentes préfectures. Ces cumuls réalisés depuis la date du 18 mars (date des premières valeurs disponibles) ont atteint des niveaux élevés en césiums et en iode, par exemple 28300 Bq/m2 de césium 137 et 29700 Bq/m2 d’iode 131 dans la préfecture d’Ibaraki.
Sur la semaine du 19 au 25 avril (dernières données disponibles), des retombées radioactives atmosphériques ont pu être mesurées (voir tableau ci-après) mais elles sont négligeables au regard
des dépôts déjà accumulés au sol.
(...)

4. Contamination de l’eau de mer et des espèces marines au Japon
(...)

RECOMMANDATIONS GENERALES POUR LES RESIDENTS FRANÇAIS AU JAPON
(...)
ANNEXE 1 : Qu’est ce que la radioactivité ?
ANNEXE 2 : Effets des rayonnements ionisants ?

--
Le doct complet pdf à télécharger ici : http://bit.ly/lC0Vao
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Informations pour les résidents français au Japon | IRSN

Informations pour les résidents français au Japon | IRSN | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[Extraits du pdf téléchargeable ici : http://bit.ly/gyEBQg]

1.1. Situation sur le site de Fukushima-Daiichi
L’état de trois réacteurs (1, 2 et 3) reste très préoccupant. L’eau douce est maintenant utilisée
pour refroidir les réacteurs et les piscines. Néanmoins, les moyens utilisés pour l’injection d’eau restent précaires (injection d’eau en cuve en circuit ouvert). TEPCO injecte depuis le 6 avril à un débit faible de l’azote à l’intérieur de l’enceinte du réacteur n°1 afin de limiter le risque d’explosion de l’hydrogène présent dans ce bâtiment. La même action sera réalisée ultérieurement dans les enceintes des réacteurs 2 et 3. Ces opérations, qui dureront plusieurs jours pour chaque réacteur, pourront générer de nouveaux rejets atmosphériques. L’évolution de la pression enceinte du réacteur n°1 confirme la présence d’une fuite de cette enceinte selon TEPCO.
(...)

Conclusion :
Résider à Tokyo ou dans sa région ne constitue pas un risque réel pour la santé, mais il convient de prêter une attention particulière pendant les prochaines semaines à l’origine des denrées alimentaires fraiches consommées et d’adopter une attitude générale de vigilance, tant que la
situation des réacteurs nucléaires endommagés n’est pas totalement stabilisée.
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

le point sur la situation dans la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi et ses conséquences | ASN

le point sur la situation dans la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi et ses conséquences | ASN | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
I. Situation dans la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi

L’alimentation électrique externe des pompes de refroidissement des réacteurs 1, 2 et 3 a été rétablie depuis le 5 avril.

Les injections d’eau douce dans les réacteurs 1 à 3 et les piscines 1 à 4 se poursuivent en circuit ouvert. Cela signifie qu’une partie de l’eau apportée se répand dans l’enceinte de confinement ou dans d’autres bâtiments, essentiellement les salles des turbines. Des infiltrations en sous-sol et des ruissellements sont donc possibles.

L’exploitant japonais Tepco travaille actuellement sur trois priorités :

La prévention du risque d’explosion en raison de l’accumulation d’hydrogène dans les enceintes des réacteurs. L’exploitant japonais injecte de l’azote gazeux dans l’enceinte de confinement du réacteur n°1 depuis le 6 avril afin de réduire les risques d’explosion d’hydrogène. La fin de l’injection est prévue cette fin de semaine. La même opération est envisagée dans les enceintes des réacteurs 2 et 3.

La gestion de l’eau contaminée. Cette eau a servi au refroidissement en circuit ouvert du combustible nucléaire. Une fissure provoquant des écoulements vers la mer a été colmatée le 5 avril grâce à l’injection de silicate de sodium dans les fondations.

Tepco a évalué la quantité d’eau fortement radioactive à pomper dans les diverses installations du site à 60 000 tonnes. La moitié pourrait être stockée sur des installations extérieures (barge, plateforme flottante) et l’autre moitié sur site.

Plusieurs jours seront nécessaires pour vider les différents réservoirs sur site et pour vérifier leur étanchéité. A cette fin, un rejet volontaire en mer de 11 500 tonnes d’eau faiblement contaminée est en cours. La fin de l’opération est prévue cette fin de semaine.
L’objectif de l’exploitant japonais à terme est de mettre en place un refroidissement en circuit fermé - lui-même refroidi par un autre circuit - c’est-à-dire une circulation de l’eau en boucle dans la centrale, de façon à ce que l’eau contaminée ne s’échappe plus.


II. Conséquences radiologiques de l’accident au Japon
Protection des personnes en zone contaminée

Le gouvernement japonais prépare des normes de radioprotection pour encadrer les retours momentanés dans les zones évacuées des personnes voulant récupérer leurs effets personnels.
Conséquences environnementales

Les mesures de la radioactivité dans la région de Tokyo réalisées par les autorités japonaises et par l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) demeurent faibles. La tendance est à une décroissance lente, confirmant l’absence de nouveaux rejets atmosphériques importants.
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Point information sur les accidents nucléaires de Fukushima | AIEA.org

Point information sur les accidents nucléaires de Fukushima | AIEA.org | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Le mardi 5 avril 2011, l'AIEA a fourni les informations suivantes sur l'état actuel de la sûreté nucléaire au Japon:

1. Situation actuelle

Dans l'ensemble, la situation à l'usine de Fukushima Daiichi reste très grave.

Le 3 avril, le transfert d'eau de l'unité 1 condenseur vers le réservoir de stockage condenseur a été lancé en vue de transférer de l'eau dans le sous-sol du bâtiment de l'unité 1 de turbine au condenseur. Le 2 avril, le transfert d'eau de l'unité 2 du réfrigérant à la cuve de stockage condenseur a été lancé en vue de transférer de l'eau dans le sous-sol du bâtiment de l'unité 1 de turbine au condenseur.

TEPCO a identifié une voie de fuite possible du bâtiment de la turbine de la tranche 2 à la mer par une série de tranchées / tunnels utilisés pour alimenter les pompes d'eau de mer d'admission et d'approvisionnement d'eau de service des bâtiments du réacteur et la turbine. Le 4 avril, un traceur a été utilisé pour tenter de déterminer l'endroit où l'eau venait. Jusqu'à présent, le traceur n'a pas été observée dans la fuite d'eau dans la mer.

Dans l'unité 1 d'eau douce a été injecté en continu dans la cuve du réacteur par la ligne d'alimentation en eau à un débit indiqué de 6 m3 / h à l'aide d'une pompe électrique temporaire avec une puissance hors du site. Dans les tranches 2 et 3 d'eau douce est injecté en continu dans les véhicules téléguidés par la ligne extincteur au taux indiqué de 9 m3 / h et 7 m3 / h à l'aide d'une pompe électrique temporaire avec une puissance hors du site. (...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Le vice-président américain visite la zone du tsunami et loue le courage des Japonais | LExpress.fr

Le vice-président américain visite la zone du tsunami et loue le courage des Japonais | LExpress.fr | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Le vice-président américain Joe Biden a loué mardi le courage et la détermination des Japonais lors d'une visite sur la côte nord-est de l'archipel, dévastée il y a cinq mois par un tsunami géant.

 

M. Biden est le plus haut responsable américain à visiter cette région du Tohoku où plus de 20.000 personnes sont mortes ou ont disparu dans la catastrophe du 11 mars, qui a également gravement endommagé la centrale nucléaire de Fukushima.

 

"Je suis empreint d'humilité en visitant cet endroit, devant autant de dévastation et de tragédie", a déclaré le vice-président américain lors d'un discours à l'aéroport de Sendai, l'une des villes les plus touchées par la catastrophe.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Visite au Japon du secrétaire général de l'ONU | NHK WORLD French

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon se rendra ce dimanche au Japon pour rencontrer les survivants de la double catastrophe du 11 mars et pour mettre l'accent sur la sécurité des centrales nucléaires.

 

Ce sera le premier voyage en un an de M. Ban dans l'Archipel. Il s'était rendu à Hiroshima et à Nagasaki en 2010.

 

Lundi, il sera dans la préfecture de Fukushima pour s'adresser directement aux survivants, au nom de la communauté internationale.

 

M. Ban a indiqué à la presse qu'il comptait exprimer son respect aux personnes qui luttent pour la reconstruction des zones dévastées et leur confirmer la fermeté des liens qui unissent le Japon aux Nations unies.

 

Le secrétaire général de l'ONU prévoit également un discours dans lequel il devrait évoquer l'indispensable sécurisation des centrales nucléaires.

 

Il abordera par ailleurs ces questions avec le premier ministre japonais Naoto Kan. Il devrait enfin demander à ce dernier d'impliquer les Forces terrestres d'autodéfense dans une mission de maintien de la paix au Sud-Soudan, devenu indépendant le mois dernier.

--

PS : le système de classification des articles de NHK World French ne permettant pas de retrouver les articles anciens, je publie désormais intégralement leurs articles, sauf si une version anglaise avec vidéo est disponible.

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Communiqué de presse n°33 du 18 juillet 2011 | Autorité de sûreté nucléaire

Communiqué de presse n°33 du 18 juillet 2011 | Autorité de sûreté nucléaire | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
I. La situation de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi

L’injection d’eau douce dans les réacteurs 1 à 3 et les piscines d’entreposage du combustible de ces réacteurs se poursuit en circuit fermé. L’injection d’eau dans la piscine d’entreposage de combustible du réacteur 4 a toujours lieu en circuit ouvert.

Pour traiter les effluents générés par les actions de refroidissement du combustible, l’exploitant a mis en service une installation de décontamination des eaux, fournie pour partie par Areva.

Les dernières analyses japonaises montrent que le combustible des réacteurs 1 à 3 a fondu rapidement après le début de l’accident. Le combustible fondu peut se retrouver en fond de cuve, ce qui risque d’entraîner leur percement.

Une injection d’azote est effectuée dans l’enceinte de confinement des réacteurs 1 et 3 pour prévenir les risques d’explosion d’hydrogène.

TEPCO mène actuellement un plan d’action visant à maîtriser les rejets et à abaisser significativement la radioactivité. Ce plan, qui devrait s’étendre sur plusieurs mois, vise à traiter cinq problématiques : le refroidissement des cœurs ; le refroidissement des piscines ; le devenir de l’eau fortement contaminée ; la maîtrise du confinement des réacteurs ; la protection des travailleurs.

TEPCO a engagé des actions pour installer des structures visant à limiter les rejets atmosphériques sur le long terme sur les bâtiments de réacteurs qui le nécessitent.

L’exploitant a initié la construction de murs anti-tsunami sur le site.
(...)
more...
Pascal Faucompré's comment, July 20, 2011 5:41 AM
Le tweet est seulement tombé ce matin bien que le communiqué date du 18/07; Le community manager de l'ASN a t-il volontairement retardé l'information ?
steph's comment, July 20, 2011 6:44 AM
6 émie problématique, l’humain ???
prestant's comment, July 20, 2011 7:22 AM
Le #2 bénéficie aussi d'azote !
Le #3 lui ne tient pas la pression à l'azote mais c'est pas dit.

etc...
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Japon - Communiqué de presse n°32 du 12 juillet 2011 | Autorité de sûreté nucléaire

Japon - Communiqué de presse n°32 du 12 juillet 2011 | Autorité de sûreté nucléaire | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
I. La situation de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi

L’injection d’eau douce dans les réacteurs 1 à 3 et les piscines d’entreposage du combustible de ces réacteurs se poursuit en circuit fermé. L’injection d’eau dans la piscine d’entreposage de combustible du réacteur 4 a toujours lieu en circuit ouvert.

Pour traiter les effluents générés par les actions de refroidissement du combustible, l’exploitant a mis en service une installation de décontamination des eaux, fournie pour partie par Areva.

Les dernières analyses japonaises montrent que le combustible des réacteurs 1 à 3 a fondu rapidement après le début de l’accident. Le combustible fondu peut se retrouver en fond de cuve, ce qui risque d’entraîner leur percement.

Une injection d’azote est effectuée dans l’enceinte de confinement des réacteurs 1 et 2 pour prévenir les risques d’explosion d’hydrogène. Cette action, également prévue pour le réacteur 3, est retardée en raison des conditions d’intervention.
(...)
more...
Pascal Faucompré's comment, July 12, 2011 11:43 AM
Etrange ! L'IRSN et l'ASN s'entendent pour sortir leurs communiqués, à sujet différents, certes, mais en même temps. Quelle est la différence entre ces 2 organismes ?
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Japon : le point sur la situation de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi | Autorité de sûreté nucléaire

Japon  : le point sur la situation de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi | Autorité de sûreté nucléaire | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
I. La situation de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi

L’injection d’eau douce dans les réacteurs 1 à 3 et les piscines d’entreposage du combustible 1 à 4 se poursuit en circuit ouvert. La sûreté ne peut être considérée comme stabilisée tant que cette situation persiste.

Les dernières analyses japonaises montrent que le combustible des réacteurs 1 à 3 a fondu rapidement après le début de l’accident. Le combustible fondu peut se retrouver en fond de cuve, ce qui risque d’entrainer leur percement.

Pour traiter les effluents générés par les actions de refroidissement du combustible, l’exploitant a mis en service une installation de décontamination des eaux, fournie pour partie par Areva
(...)
more...
Pascal Faucompré's comment, June 28, 2011 3:25 PM
On les aurait presque oublié ! Le Point IV reste toujours instructif pour ceux qui l'auraient loupé la dernière fois : les zonages "post-accidentel"
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Point de situation du 10 juin 2011de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi au Japon | IRSN

Point de situation du 10 juin 2011de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi au Japon | IRSN | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
I. Situation des réacteurs
- La stabilisation de la situation
Les réacteurs1 1, 2 et 3 de la centrale de Fukushima-daiichi continuent à être refroidis par injection
d’eau douce (environ 5 m3/h pour les réacteurs 1 et 2, environ le double pour le réacteur 3) directement dans les cuves contenant les combustibles (circuit dit « ouvert », avec apport permanent d’eau). Une injection d’azote est effectuée dans l’enceinte de confinement du réacteur 1 pour maintenir l’inertage de l’enceinte et éviter ainsi tout risque de combustion d’hydrogène. La même action est envisagée pour les enceintes des réacteurs 2 et 3, mais n’a pas encore pu être mise en oeuvre par TEPCO. Les réacteurs sont ainsi stabilisés et les prochains progrès
concerneront l’installation d’échangeurs de chaleur permettant de refroidir les coeurs en circuit dit « fermé », c’est-à-dire sans injection permanente d’eau (TEPCO annonce une telle disposition pour mi-juin dans le cas du réacteur 2). Le passage à un circuit fermé permettra de limiter l’accumulation d’eau contaminée dans le fond des bâtiments.
(...)

La suite sur ce pdf : http://bit.ly/lRHUtw
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Point de situation de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi au Japon | IRSN

Point de situation de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi au Japon | IRSN | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Ce bulletin est basé sur les informations rendues publiques sur la situation de la centrale de Fukushima Daiichi.

I. Situation des réacteurs

La stabilisation de la situation

Les réacteurs[1] 1, 2 et 3 de la centrale de Fukushima-daiichi continuent à être refroidis par injection d’eau douce (entre 6 et 15 m3/h) directement dans les cuves contenant les combustibles. Une injection d’azote est effectuée dans l’enceinte de confinement du réacteur 1 pour éviter tout risque de combustion d’hydrogène. La même action était envisagée pour les enceintes des réacteurs 2 et 3 mais n’a pas été mise en œuvre par TEPCO. La situation est ainsi stabilisée et les prochains progrès concerneront l’installation d’échangeurs de chaleur permettant de refroidir les cœurs en « circuit fermé », c’est-à-dire sans injection permanente d’eau (TEPCO annonce une telle disposition pour mi-juin dans le cas du réacteur 2).
(...)
more...
prestant's comment, June 1, 2011 1:41 PM
Pourquoi ils causent toujours ? N'est ce pas ingérent ?

N'y a t'il pas de l'autocensure dans certains aspects non abordés ou si peu ?

Finalement mieux vaut suivre scoop-it !
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Point de situation du 25 mai 2011 de Fukushima Daiichi au Japon | IRSN

Point de situation du 25 mai 2011 de Fukushima Daiichi au Japon | IRSN | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
I. Situation des réacteurs

La stabilisation de la situation

Les réacteurs[1] 1, 2 et 3 de la centrale de Fukushima-daiichi continuent à être refroidis par injection d’eau douce (entre 6 et 15 m3/h) directement dans les cuves contenant les combustibles. Une injection d’azote est effectuée dans l’enceinte de confinement du réacteur 1 pour éviter tout risque de combustion d’hydrogène. La même action sera réalisée ultérieurement dans les enceintes des réacteurs 2 et 3. La situation est ainsi stabilisée et les prochains progrès concerneront l’installation d’échangeurs de chaleur permettant de refroidir les cœurs en « circuit fermé », c’est-à-dire sans injection permanente d’eau (TEPCO annonce une telle disposition pour mi-juin dans le cas du réacteur 2).


L’évaluation de l’endommagement des cœurs des réacteurs 1, 2 et 3

(...)
Conclusion
En tout état de cause, un des enjeux importants sera l’évacuation, dès que possible, des combustibles entreposés dans les piscines des réacteurs 1 à 4, ce qui nécessitera, a minima, un à deux ans. Le démantèlement complet des installations et l’assainissement du site s’étaleront sur 10 à 20 ans, eu égard à l’ampleur des actions à réaliser.
more...
Lufilau's comment, May 26, 2011 11:46 AM
surtout en étant positif et si il ne se passe rien entre temps bien sûr !!!!
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Point de situation Centrale de Fukushima Daiichi - Autorité de sûreté nucléaire

Point de situation Centrale de Fukushima Daiichi - Autorité de sûreté nucléaire | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
L’ASN fait le point sur la situation de la centrale nucléaire de Fukushima et les conséquences radiologiques au Japon.

I. La situation de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi

L’injection d’eau douce dans les réacteurs 1 à 3 et les piscines d’entreposage du combustible 1 à 4 se poursuit en circuit ouvert.

Le 15 mai, l’exploitant de la centrale (Tepco) a indiqué que le niveau d’eau dans le réacteur n°1 était très bas car le combustible du réacteur a fondu et a percé le fond de la cuve. Afin d’éviter la dispersion d’éléments radioactifs, Tepco a commencé des opérations de recouvrement du bâtiment réacteur n°1.
(...)
more...
Pascal Faucompré's comment, May 23, 2011 11:20 AM
Quel retour surprise ! on ne les attendait plus.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Point information sur la situation à Fukushima | AIEA

[Eng] Point information sur la situation à Fukushima | AIEA | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
(Carte TEPCO : Lieux d'échantillonnage de l'eau de mer)

[google trad]
Présentation:
→ Résumé de la situation du réacteur
→ surveillance radiologique Fukushima et conséquences
→ Fukushima surveillance du milieu marin
→ Regarder la Vidéo

1. Situation actuelle

Dans l'ensemble, la situation à l'usine de Fukushima Daiichi l'énergie nucléaire demeure très grave, mais il ya des signes de reprise dans certaines fonctions, telles que l'énergie électrique et instrumentation.

Le 17 avril, le ministère de l'Economie, du Commerce et de l'Industrie (METI) a annoncé que TEPCO avait émis une «feuille de route vers la restauration de l'accident de la Fukushima Daiichi centrale nucléaire". La feuille de route définit 63 mesures à prendre en deux étapes sur une période de six à neuf mois.

Modifications de Fukushima Daiichi état de l'installation

L'AIEA reçoit des informations provenant de diverses sources officielles nationales japonais par le biais de la nation autorité compétente, la sûreté nucléaire et industrielle de l'Agence. Des détails supplémentaires sont fournis dans le résumé de l'état CEI avec l'information reçue par 07:00 UTC le 19 avril 2011.

TEPCO a présenté un plan au CSRN pour le transfert de l'eau contaminée de la très sous-sol de la salle des machines de l'unité 2 de l'édifice principal de l'déchets radioactifs dans les installations de traitement afin de réduire le risque de ces eaux usées stagnantes être évacué à l' environnement.

Le 17 et 18 avril, un robot sans pilote a été utilisé pour effectuer des inspections des édifices du réacteur dans les unités 1, 2 et 3.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Point information sur la situation à Fukushima | AIEA

[Eng] Point information sur la situation à Fukushima | AIEA | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[Google trad] (...)
L'accident nucléaire de Fukushima Daiichi est maintenant classé comme un niveau de 7 "accidents majeurs" sur INES. Le niveau 7 est le niveau le plus grave sur INES et est utilisé pour décrire un événement composé de "Une nouvelle version majeure de matières radioactives avec la santé générale et les effets environnementaux qui nécessitent une mise en œuvre des contre-mesures prévues et prolongée». Les autorités japonaises informé l'AIEA à l'avance de l'annonce publique et de la présentation officielle de la nouvelle qualification provisoire.

La nouvelle classification provisoire considère les accidents survenus dans les unités 1, 2 et 3 comme un événement unique sur INES. Auparavant, séparée INES Niveau 5 votes avait été appliqué pour les unités 1, 2 et 3. Le provisoire INES niveau 3 cote attribuée pour l'unité 4 s'applique toujours.

La réévaluation de la Fukushima Daiichi INES note provisoire résulte d'une estimation de la quantité totale de radioactivité rejetée dans l'environnement de la centrale nucléaire. CSRN estime que la quantité de matières radioactives rejetées dans l'atmosphère est d'environ 10 pour cent de l'accident de Tchernobyl en 1986, qui est le seul autre accident nucléaire à avoir été noté un niveau 7 cas.

(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Point information situation centrale de Fukushima | AIEA

Point information situation centrale de Fukushima | AIEA | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad]Présentation:
→ Résumé de la situation du réacteur
→ surveillance radiologique et conséquences
→ statut des unités de Fukushima
→ surveillance de l'environnement marin

1. Situation actuelle

Dans l'ensemble, la situation à l'usine de Fukushima Daiichi reste très grave, même si il ya des signes de reprise dans certaines fonctions telles que l'énergie électrique et instrumentation.

Le 6 avril, il a été signalé que les fuites d'eau de la paroi latérale de la fosse la plus proche de la mer a arrêté après que des agents de coagulation (verre liquide) ont été injectés dans les trous forés dans le puits. Les travaux se poursuivent pour éviter de nouveaux rejets à la mer.

Selon le communiqué de presse du 4 avril TEPCO, environ 10 000 T de l'eau de l'usine de traitement des déchets radioactifs et 1500 T d'eaux souterraines stockées dans la fuite des fosses sous d' Unité 5 et 6 sont rejetés à la mer pour fournir de place pour stocker de l'eau avec des niveaux plus élevés de radioactivité dans une façon plus sûre. TEPCO a estimé que ces rejets seraient augmenter la dose efficace à un membre du public de 0,6 mSv, s'il / elle devait manger des algues et fruits de mer à 1 km du point de rejet tous les jours pendant un an. Il convient toutefois de noter que les mouvements de tous les navires, y compris les bateaux de pêche, sont limités dans une zone de 30 kilomètres de la centrale. (...)
more...
No comment yet.