Japon : séisme, t...
Follow
Find tag "mort"
368.1K views | +19 today
Publications terminées (sauf commémoration annuelle), mais gardons cette histoire en mémoire ... jusqu'à la prochaine catastrophe ? | @japon_tsunami
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Le traumatisme des victimes des catastrophes - Emplois, services de consultation nécessaires pour apaiser les survivants d'un avenir sombre | The Daily Yomiuri

[traduction] L'angoisse de l'avenir sans travail, les craintes d'être un fardeau - ce sont apparemment des raisons principales pour lesquelles certaines personnes dans les régions sinistrées ont décidé de mettre un terme à tout cela en se suicidant.

 

Ce vendredi le bureau du Cabinet a publié sa liste des suicides liés aux catastrophes pour Juin. Un psychologue explique qu' "Il est probable que plus de gens deviennent déprimés à cause de leur angoisse sur l'avenir."

 

Un homme de 49 ans à Ishinomaki, préfecture de Miyagi, a été retrouvé mort par sa famille dans un appartement à la fin mai. Il avait déménagé dans l'appartement d'un refuge pour les personnes évacuées dans une école primaire.

 

Le poste de police d'Ishinomaki, préfecture de Miyagi a déclaré qu'il était hautement probable qu'il se soit suicidé.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Un femme âgée se suicide pour "évacuer vers la tombe" | The Mainichi Daily News

[Eng] Un femme âgée se suicide pour "évacuer vers la tombe" | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Minamisoma, Fukushima - Une femme de 93 ans, abattu par la crise en cours nucléaire, a été retrouvé pendu à son domicile de Minamisoma, préfecture de Fukushima, à la fin de Juin, laissant derrière elle un message qui disait en partie: «Je vais évacuer vers la tombe. Je suis désolée. "

Après les explosions d'hydrogène à la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1 en Mars, la femme a été forcée d'évacuer la maison de sa deuxième fille à Soma et a ensuite été hospitalisé pendant deux semaines avant son retour le 3 mai à sa maison de Minamisoma, sous réserve d'une possible évacuation d'urgence en raison de la catastrophe nucléaire.

«Si nous avons à évacuer à nouveau, les personnes âgées (comme moi) vont devenir un frein», dit-elle dans sa note de suicide.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Un éleveur laitier se suicide à Soma City, Fukushima | EX-SKF

[Google trad] Il a laissé une note, disant: «Si seulement il n'y avait pas eu d'usine de nucléaire ..."

Le producteur laitier vivaient en dehors des zones d'évacuation (obligatoires et prévues). Une partie de son désespoir était qu'il ne voulait pas recevoir une compensation par le gouvernement pour sa perte et ses difficultés parce qu'il a vécu en dehors des zones d'évacuation ordonnées par le gouvernement. Il était probablement, et malheureusement, à droite.
(...)
more...
Tokyo 's comment, June 14, 2011 4:29 AM
Une partie de son désespoir était qu'il ne voulait pas recevoir une compensation -
il faut en fait lire : une partie de son desespoir (etant a la limite - hors de la zone d'evacuation ) etait qu'il pensait ne pas pouvoir recevoir d'indemnites.
Pascal Faucompré's comment, June 14, 2011 4:46 AM
@ Tokyop : merci pour la correction, les journalistes japonais sont très forts pour faire des phrases très longues qui en deviennent quelquefois intraduisibles tellement elle sont compliquées (humour !)
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] le corps de la fille retrouvée après le service commémoratif | Asahi.com

[Eng] le corps de la fille retrouvée après le service commémoratif | Asahi.com | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Photo of Ai Karino (Photo by Gen Hashimoto)

[Google trad] Ishinomaki, la préfecture de Miyagi - Akemi Karino reçu un téléphone portable, appelez immédiatement après la cérémonie commémorative le 28 avril pour le personnel et les enfants de l'école primaire Okawa, où 84 élèves et les enseignants sont absents ou morts confirmés après la Grande-Est du Japon Tremblement de terre.

La police locale a déclaré qu'ils pensaient avoir trouvé le corps de sa fille de 12 ans, Ai, un élève de l'école qui était porté disparu depuis Mars 11.

Le pantalon et la ceinture sur le corps semble être les mêmes que ceux portés par Ai le jour de la catastrophe, a dit l'officier.

Akemi et son mari sont allés à la morgue et a confirmé que le corps a été de leur fille.
(...)

[Merci Prestant]
more...
prestant's comment, April 29, 2011 4:07 PM
Ne me remerciez pas ! <br/><br/>C'est bien triste comme événement. Comme l'explique dans une autre publication the Asahi Shimbun, le 49ème jour après la survenue du décès a une signification particulière dans la tradition Bouddhiste des Japonais.<br/><br/>Jusqu'au 49 ème jour, les morts sont censés errer entre le monde des vivants et l'au delà. Le service "Shijukunichi" marque leur passage dans l'au delà.<br/><br/>Quels sentiments mélés entre le fait de retrouver le corps de son enfant qu'on sait disparu, et celui d'apprendre cela passé cette date symbolique ?!<br/><br/>
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Les suicides liés à la catastrophe atteignent à plus de 80% les plus de 50 ans | The Mainichi Daily News

[traduction] Les suicides en Juin dus uniquement à au séisme et au tsunami de Mars ont atteint 16 personnes, dont ceux de 50 ans et plus en tête avec 80 pour cent du total, d'après le bureau du Cabinet Office le 5 août dans la première version des statistiques de suicide liées à la catastrophe.

 

Sur les 16, 11 étaient des hommes et cinq des femmes. Par tranche d'âge, un avait en dessous de 20, deux dans vingtaine, cinq dans leur cinquantaine, six dans leur soixantaine et un de chaque de plus de 80 et 90. Huit ont été retrouvées mortes dans la préfecture de Miyagi, trois dans la préfecture d'Iwate, deux dans la préfecture de Fukushima et un dans chacune d'Ibaraki, Saitama et Tokyo.

 (...)

more...
No comment yet.
Suggested by prestant
Scoop.it!

[Eng] La ville de Tohoku permet l'enregistrement des décès | The Japan Times Online

[Eng] La ville de Tohoku permet l'enregistrement des décès | The Japan Times Online | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Rikuzentakata, Iwate Pref. - Le gouvernement municipal de Rikuzentakata, une ville côtière gravement endommagé dans la préfecture d'Iwate, a commencé samedi à accepter les inscriptions de mort pour les personnes toujours portées disparues depuis le séisme et le tsunami du 11 Mars.

Selon les procédures normales, les gens sont tenus de prouver le décès de leurs proches disparus au tribunal de la famille, mais le ministère de la Justice a simplifié les procédures pour alléger les charges pesant sur les survivants d'une catastrophe ainsi que les municipalités.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Japon: décès d'un ouvrier à la centrale nucléaire de Fukushima

TOKYO - Un ouvrier travaillant sur le site de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima est mort après avoir été victime d'un malaise alors qu'il portait du matériel destiné à décontaminer de l'eau radioactive, a rapporté samedi l'agence de presse Jiji.

Il est confirmé qu'il (l'ouvrier) n'a pas été contaminé par des substances radioactives, a déclaré Shotaro Okawara, porte-parole de l'opérateur de la centrale, Tepco.

Agé d'une soixantaine d'années, l'ouvrier est tombé inconscient sur son lieu de travail. Evacué aussitôt vers un hôpital, il est décédé.
(...)
more...
No comment yet.