Japon : séisme, tsunami & conséquences
460.3K views | +4 today
Follow
Japon : séisme, tsunami & conséquences
Publications terminées (sauf commémoration annuelle), mais gardons cette histoire en mémoire ... jusqu'à la prochaine catastrophe ? | @japon_tsunami
Curated by Vie toxique
Your new post is loading...
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Lanceurs d'alerte à Minamisōma

Lanceurs d'alerte à Minamisōma | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

J’ai pris connaissance il y a quelques jours d’une carte qui m’a tout de suite interpellé. Elle affiche des mesures de la radioactivité à la fois précises et inquiétantes. Ne connaissant pas le japonais, j’ai demandé à Kurumi Sugita, présidente de l’association Nos voisins lointains 3.11, de me traduire le texte.

(...)

more...
No comment yet.
Suggested by prestant
Scoop.it!

[Eng] La contamination des sols dans 34 emplacements de Fukushima dépasse le niveau de la zone de confiscation/zone fermée de Tchernobyl | EX-SKF

[Eng] La contamination des sols dans 34 emplacements de Fukushima dépasse le niveau de la zone de confiscation/zone fermée de Tchernobyl | EX-SKF | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Dans un endroit, le niveau de contamination est plus de 10 fois le niveau de Tchernobyl.

 

Quelle surprise. A présent que le Premier Ministre Kan est parti, le gouvernement  laisse passer au compte goutte les informations qu'il avait retenu parce qu'il minimisait et même attaquait les rapports de sols hautement contaminés mesurés par des entités privées, y compris des groupes de citoyens.

 

L'endroit le plus contaminé trouvé jusqu'ici est Okuma-machi, où se trouve la centrale nucléaire: 29.460.000 Bq /m2 par du césium-134 et du césium-137 associés, 15.450.000 Bq / m2 pour le seul césium-137.

 

La zone confisquée / fermée après l'accident de Tchernobyl a est fixée dans des endroits dont le niveau de césium-137 dans le sol dépassait 1.480.000 Bq / m2. Le niveau de césium-137 dans l'emplacement d'Okuma-machi est 10 fois celui de la zone confisquée/fermée de la catastrophe de Tchernobyl.

 

** Du Yomiuri Shinbun (03:05 JST 30/08/2011):

 

(Texte japonais)

 

La contamination des sols à la suite de l'accident de la centrale nucléaire de Fukushima I a été communiqué lors de  la réunion du 29 août au ministère de l'Éducation et des Sciences.

 

(Texte japonais)

 

L'enquête a révélé 34 sites dans 6 municipalités dépassant le niveau de la zone de confiscation / zone fermée de l'accident de Tchernobyl (1,48 millions de Bq/m2 de césium-137 dans le sol). Le but de cette enquête était de comprendre l'exposition aux radiations des résidents. Le Premier ministre Kan a dit le 27 août qu'il pourrait y avoir des endroits où les habitants ne seraient pas en mesure de revenir pour un long moment. Les données d'enquête valide le commentaire du premier ministre.

 

(Texte japonais)

 

Selon l'enquête, la plus haute concentration en césium-137 dans le sol au 14 Juin a été à Okuma-machi dans la préfecture de Fukushima, au sein de la zone d'évacuation totale, à 15,45 millions de Bq / m2. Si elle est combinée avec du césium-134, la concentration de césium radioactif était de 29.460.000 Bq / m2.

 

(Texte japonais)

 

Un total de seize emplacements dans quatre municipalités (Okuma-machi, Futaba-machi, Namie-machi, Tomioka-machi) a dépassé les 3.000.000 Bq / m2  pour la concentration en césium-137. La zone avec la haute concentration en césium-137 s'étend au nord-ouest de la centrale nucléaire. Au total, six municipalités, y compris Iitate-mura et Minami Soma Ville avaient les emplacements qui ont dépassé le niveau de césium-137 de la zone confiscation / zone fermée de Tchernobyl . Le Ministère a mesuré les échantillons de sol  à environ 2200 endroits.

 

** fin de citation

more...
Poip's comment, August 29, 2011 4:39 PM
Les premiers cancer suite à ce genre d'accident nucléaire apparaissent après combien de mois?
prestant's comment, August 29, 2011 4:44 PM
Pour la thyroïde, 5 ans selon un indication du grand docteur qui dit qu'il faut sourire pour éviter le cancer (et qui depuis a changé de discours).
Suggested by Prestant IV
Scoop.it!

[Eng] Faible exposition aux radiations des habitants | The Japan Times Online

[Eng] Faible exposition aux radiations des habitants | The Japan Times Online | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

(traduction) Des fonctionnaires municipaux ont déclaré samedi que les tests menés par Minamisoma sur environ 900 résidents ont montré de faibles niveaux d'exposition au rayonnement interne et aucun traitement immédiat ne s’est avéré nécessaire, ce malgré la proximité de la ville avec la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1qui fuit.

 

Calculé en exposition pour les 50 prochaines années, un habitant a été mesuré juste au-dessus d’un milliSievert de césium radioactif, alors que les tests sur la plupart des autres résidents ont révélé une exposition de 0,1 milliSievert ou moins, ont-ils indiqué.

 

La limite maximale d'exposition pour le rayonnement d'une personne non impliquée dans le travail lié au nucléaire est de 1 millisievert par an.

 

"A ce point, l'exposition interne au rayonnement de la vie quotidienne normale est faible", a déclaré un fonctionnaire municipal.

 

(...)

more...
Prestant IV's comment, August 13, 2011 4:11 PM
@poip : chance n'est certainement pas le bon mot !! Le risque est lié au niveau d'exposition assurément; mais l'exposition interne est moins bonne que l'exposition externe.
bernard's comment, August 13, 2011 9:37 PM
La question serai savoir honnetement=

exposition.interne+ exposition.externe +periode
--------------------------------------------------------= QUOI
............resistance interne+localisation

Cela n'as pas de valeur scientifique ,j'ai juste ecris ce que le pense de facon simple et non partisane ("il n'y a pas de danger pour la sante...... "n'est plus une reponce adapte a la situation actuelle!!)
Prestant IV's comment, August 13, 2011 11:59 PM
J'ai omis de le préciser mais j'ose imaginer que c'est 1 mSv / an.

En réalité, cet article laisse une drôle d'impression d'où le choix de l'illustration. Que des médecins spécialistes s'expriment avec des données précises et on en reparlera.

A suivre donc.

Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] La crise nucléaire de Fukushima laisse une ville brisée | VONews.com (+vidéo)

[Eng] La crise nucléaire de Fukushima laisse une ville brisée | VONews.com (+vidéo) | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] La ville japonaise de Minamisoma a été durement touchée par le séisme et le tsunami en Mars. La catastrophe a tué plusieurs centaines de résidents. Des dizaines de milliers ont ensuite été forcés à évacuer les réacteurs à la centrale de Fukushima Daiichi nucléaire, qui se trouve à seulement 30 km, c'est le début de la crise.

 

Et la plupart des résidents qui restent se sentent comme abandonnés par le gouvernement japonais.

L'herbe et le riz sauvage ont empiétés la route menant à la zone d'évacuation de Fukushima.

 

La ville est déserte à part un seul bus, à bord ils sont quelques-uns, des anciens habitants de cette région, désormais vêtus de combinaisons de protection. Pendant trois heures précieuses, ils sont  autorisés à rentrer dans leurs foyers. Après avoir collecté les objets de valeur, documents, animaux abandonnés, ils sont une fois de plus escortés à l'extérieur.

(...)

--

NB : un reportage poignant qui nous rappelle à quel point cette situation de crise est douloureuse pour ces évacués du nucléaire !

more...
Lufilau's comment, August 10, 2011 3:15 AM
les personnes n'y vont que 3H mais les gardes (policiers) j'espère qu'eux aussi se relais car toute la journée devant la barrière des 30 km........
J'ai vu dans le reportage des plantes qui ressemblaient drôlement à celle de Daiichi alors je vous dirais ce que c'est après vérification !
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[photo] Minamisoma, ville fantome à 20 kilometres de la centrale nucléaire de Fukushima | Wilfried Maisy

[photo] Minamisoma, ville fantome à 20 kilometres de la centrale nucléaire de Fukushima | Wilfried Maisy | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Restaurant Tonkatsu abandonné à proximite de la zone interdite des 20 kilometres.

 

Reportage avec de nombreuses photos ici : http://bit.ly/dx51gI

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Après les effets du séisme et du tsunami, la crise nucléaire entrave le marché de l'emploi dans les zones sinistrées | The Mainichi Daily News

[traduction] Les effets de l'après 11 Mars, séisme, et tsunami dans le grand est du japon,  ce qui a suivi la crise nucléaire de Fukushima a jeté une ombre sur les possibilités d'emploi pour les étudiants diplômés dans les zones sinistrées.

 

Onze étudiants finissants leur cycle de la Haute école technique d'Odaka à Minamisoma, prefecture de Fukushima, qui avait un emploi informel offert par des entreprises locales furent annulés. La plupart des entreprises qui offraient des emplois aux étudiants sont situés dans des zones sans accès à proximité de la entrale nucléaire de Fukushima n ° 1 et ont été contraints de suspendre les affaires ou même à fermer.

 

Heureusement, toutefois, tous les 11 ont trouvé d'autres emplois.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Japon: le maire qui veut sauver sa ville après Fukushima | L'Express.fr

Japon: le maire qui veut sauver sa ville après Fukushima | L'Express.fr | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Son appel à l'aide sur le Net lui a valu une renommée mondiale: maire d'une commune sinistrée proche de la centrale de Fukushima, Katsunobu Sakurai veut toujours croire en sa ville.


C'est l'histoire d'un espoir un peu fou. Maire de Minami-Soma, une ville côtière nipponne de la préfecture de Fukushima, Katsunobu Sakurai s'est promis de redonner vie à sa cité meurtrie par la triple catastrophe qui a frappé le Japon le 11 mars - un séisme de magnitude 9, un tsunami de plusieurs mètres de hauteur et le plus grave accident nucléaire depuis Tchernobyl. Malgré les destins brisés, les rêves envolés et ses 700 administrés à jamais disparus, ce petit homme au visage rond et à la voix douce n'a jamais voulu renoncer.

La vidéo qui a tout changé
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Du boeuf contaminé à nouveau découvert à Tokyo | NHK WORLD French

Le gouvernement métropolitain de Tokyo a découvert dimanche de la viande de boeuf dont la contamination radioactive au césium était quatre fois supérieure aux normes légales.

132 bovins ayant consommé du fourrage contaminé au césium radioactif dans des élevages de la préfecture de Fukushima ont été envoyés dans des abattoirs de 36 des 47 préfectures du Japon. Leur viande a été commercialisée dans 33 préfectures.

Du césium radioactif a été découvert le 8 juillet à des niveaux très supérieurs aux normes en vigueur dans du boeuf provenant de Minami-Soma, une ville de la préfecture de Fukushima. Ce césium a par la suite été détecté dans le fourrage utilisé pour nourrir les bêtes.

Des bovins ont également consommé du foin contaminé dans des fermes d'Asakawa, de Koriyama, de Kitakata et de Soma, autres villes de la préfecture de Fukushima.

--
PS : le système de classification des articles de NHK World French ne permettant pas de retrouver les articles anciens, je publie désormais intégralement leurs articles, sauf si une version anglaise avec vidéo est disponible.
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] La préfecture ne peut pas évaluer l'exposition internes des vaches | The Japan Times Online

[Eng] La préfecture ne peut pas évaluer l'exposition internes des vaches | The Japan Times Online | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Le gouvernement préfectoral de Fukushima a admis mardi qu'il n'a aucun moyen de mesurer scientifiquement l'exposition au rayonnement interne des vaches dans Minamisoma, l'une de ses villes côtières du nord, suite aux révélations récentes que les bovins qui ont mangé de la paille radioactive ont été expédiées à Tokyo et d'autres préfectures.

La préfecture avait demandé à des éleveurs de surveiller les niveaux de radiation du dos de leurs et des jambes animaux avant les vaches soient vendues, utilisant un équipement qui détecte l'exposition aux rayonnements externes, a déclaré Hideaki Ando, ​​un responsable préfectoral en charge de l'industrie du bétail dans 12 communes du littoral nord de , y compris Minamisoma.
(...)
more...
Lufilau's comment, July 13, 2011 3:19 AM
sa fait 2 jours que Marie le dit !!!!!
les prélévements se font sur les organes donc les animaux ne peuvent pas être vivants ...................
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] La Ville à Fukushima commence à faire un plan détaillé des radiations pour les écoles primaires et maternelles | The Mainichi Daily News

[Eng] La Ville à Fukushima commence à faire un plan détaillé des radiations pour les écoles primaires et maternelles |  The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Minamisoma, Fukushima - Le conseil d'administration de l'éducation a fait une carte détaillée des concentrations de radiations dans les écoles maternelles et les écoles primaires, afin d'améliorer l'efficacité des mesures de décontamination.

"Nous avons l'intention d'effectuer des mesures avec soin et une décontamination pour assurer la sécurité de nos enfants», d'après un représentant de la Commission des affaires municipales à l'Éducation de Minamisoma .
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Les chasseurs de radio-activité scrutent avec des compteurs empruntés | The Japan Times Online

[Eng] Les chasseurs de radio-activité scrutent avec des compteurs empruntés | The Japan Times Online | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[Google trad] Makoto Tonami commence sa journée de travail en glissant un masque blanc chirurgical et démarre alors le compteur Geiger emprunté, prenant les lectures de radioactivité. Il ya trois mois, il a aidé les personnes vivant dans Minamisoma, une ville au nord de la centrale nucléaire de Fukushima, suite à des problèmes concernant l'élimination des déchets.

«Ce sont généralement deux ou trois d'entre nous qui conduisent jusqu'au coucher du soleil", a déclaré l'officiel de la ville 43-ans, qui a grandi dans la ville côtière. Son groupe prend des lectures à 35 endroits avec du matériel prêté par le gouvernement préfectoral Fukushima.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Japon: le combat d'un maire pour sauver sa ville de la menace nucléaire | Voila.fr

Japon: le combat d'un maire pour sauver sa ville de la menace nucléaire | Voila.fr | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Son appel à l'aide diffusé sur le site de vidéos Youtube a fait le tour du monde, mais le maire d'une petite ville japonaise située à proximité de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima estime que son combat pour sa communauté est loin d'être gagné.

Katsunobu Sakurai, maire de Minamisoma, a attiré l'attention en plaçant sur internet une vidéo de 11 minutes intitulée "SOS", après le séisme et le tsunami géants survenus le 11 mars dans le nord-est du Japon et la catastrophe nucléaire qui a suivi.

Dans ce document, il lançait un cri d'alarme ...
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Les fantômes de la zone rouge, de l'envoyé spécial de DE SCIENCES ET AVENIR A FUKUSHIMA | Sciences et Avenir

Les fantômes de la zone rouge, de l'envoyé spécial de DE SCIENCES ET AVENIR A FUKUSHIMA  | Sciences et Avenir | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Quatre villages toujours habités de la zone de confinement, commencent d’être évacués à cause d’une trop grande radioactivité. Pendant ce temps, à Minamisoma, à 25km de la centrale de Fukushima, où s’est rendue notre envoyée spéciale, la vie reprend son cours tout doucement. Certains habitants, qui avaient fui mi-mars, reviennent. Alors que dans la zone d’exclusion (dite « zone rouge »), abandonnée en urgence, l’opération de recherche des cadavres a commencé. Reportage.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Fukushima pourrait avoir un parc à thème sur l'énergie pour les enfants | CNN Go

[Eng] Fukushima pourrait avoir un parc à thème sur l'énergie pour les enfants | CNN Go | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Quiconque suit l'évolution à Fukushima sait tout sur les désormais vénérés " kamikazes ", travailleurs rémunérés en cacahuettes pour nettoyer la centrale nucléaire de Daiichi, c'est donc avec un oeil attentif que nous saluons les nouvelles qu'une entreprise de loisirs vise à amener les enfants dans la région avec une approche quelque peu différente de la rédomption.

 

Kids City Japon, l'exploitant du KidZania, parc à thème de Tokyo, affirme qu'il prévoit de construire une usine d'énergie solaire à grande échelle dans la préfecture de Fukushima à seulement 25 kilomètres de la centrale infirme.

 

L'emplacement proposé est Minamisoma qui a été lourdement endommagé par le tsunami le 11 Mars. Certaines parties de la région sont encore à l'intérieur de la zone d'évacuation nucléaire.

 

C'est aussi la ville où le maire a diffuséé sur YouTube un reproche au gouvernement japonais , affirmant plus tard en Mars que son peuple avait été «abandonné» et «qu'on le laissait mourir».

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Des réfugiés du désastre peinés par la perte de contact avec les ancêtres pendant le festival 'Obon' des morts | The Mainichi Daily News

[Eng] Des réfugiés du désastre peinés par la perte de contact avec les ancêtres pendant le festival 'Obon' des morts | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

La mi-août est traditionnellement un temps solennel au Japon. C’est le moment où une partie importante du pays fête « Obon » - c'est-à-dire le festival des morts – quand les gens retournent à leurs communautés d’origine pour marquer leur respect aux ancêtres, nettoyant les pierres tombales et priant pour leurs âmes. C’est aussi le moment où ces âmes sont supposées visiter leurs anciennes maisons familiales pour passer quelques jours avec leurs descendants.

 

Cette année, cependant, avec des communautés entières emportées par le tsunami du 11 Mars ou bien de sinistres villes fantômes à cause de la crise nucléaire de Fukushima, il y a eu beaucoup de personnes privées de leur communion annuelle avec les défunts de la famille, à la fois les ancêtres et ceux décédés dans le récent désastre.

 

Certains, cependant, ont fait leur possible pour donner leur dû aux âmes des morts.

 

Le 13 Août, un groupe de personnes a été trouvée amenant des pierres tombales en bois dans le sable, allumant de l’encens et ornant de fleurs à un endroit sur la côte à Minamisoma, préfecture de Fukushima, au nord de la centrale accidentée de Fukushima. Cette zone ensablée était auparavant un cimetière, dont les pierres tombales ont été emportées par le tsunami.

 

« Cela pourrait être préférable de déplacer les stèles dans un endroit plus sûr » , dit un homme dont la maison à proximité a également été emportée le 11 Mars. «Cependant, je ne veux pas être séparé de cet endroit où des gens sont venus priés pour leurs ancêtres depuis des générations. C’est une décision difficile. »

 

(…)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Un citoyen de Minami Soma s'est avéré avoir eu de graves expositions internes | Fukushima Diary

[Eng] Un citoyen de Minami Soma s'est avéré avoir eu de graves expositions internes | Fukushima Diary | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[information à prendre avec précaution]

03/08/2011, sur l'émission "News Watch 9" de la NHK, ils rapportent que des personnes de Minami Soma shi ont toutes été testée en interne aux radiations.

 

Lors de l'émission de télévision, la caméra filme une des feuilles de résultat.

 

Cs-137 129 746 Bq + Cs-134 122 676 Bq = 252422 Bq / kg

 

Cette personne a eu une exposition grave interne.

Minami Soma shi se trouve au sud de la centrale nucléaire de Fukushima, à environ 30 kilomètres.

(...)

--

Source Prestant

Info en JPN : http://bit.ly/nz0l7z

more...
bernard's comment, August 12, 2011 9:24 AM
Pascal,
"En tout cas, ces insinuations sont tellement ridicules qu'elles mériteraient effectivement un procès en diffamation.
J'attends ses excuses et on verra ensuite ... "

Qu'attends tu alors ???
Vie toxique's comment, August 12, 2011 9:29 AM
@bernard : et qui vous dit que je fais la différence ? pourquoi ? vous ne vous considérez pas comme résident japonais ? Si vous jouez sur la sémantique, c'est d'une bassesse lamentable !!

Je garde tous vos commentaires comme preuve, car vous êtes littéralement irrespectueux avec tout le monde. Se cacher derrière un pseudo pour vociférer de tels propos démontre bien votre bravoure et votre intelligence supérieure.
bernard's comment, August 12, 2011 9:36 AM
`Pascal"Je garde tous vos commentaires comme preuve, car vous êtes littéralement irrespectueux avec tout le monde. Se cacher derrière un pseudo pour vociférer de tels propos démontre bien votre bravoure et votre intelligence supérieure. "

et puis alors quoi ,mon ami.....
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Minami-Soma trouve une maison pour chaque homme et son chien | The Daily Yomiuri

[traduction] Minami-SOMA, Fukushima - Lorsque Satoshi Yamamoto a dû évacuer de sa maison de  Minami-Soma après la crise qio a éclaté à la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1, il était inquiet, il devait laisser derrière lui un couple d'amis proches - ses chiens.

 

Avec le faible 'espace et des préoccupations tels que l'aboiement des chiens et ses déjections qui pourraient irriter les voisins, la plupart des logements temporaires mis en place après la catastrophe du 11 Mars n'ont pas déroulé le tapis rouge aux animaux.

 

Mais les unités de logement temporaire dans Chikura Kashima Ward, à Minami-Soma, sont une bénédiction pour Yamamoto, 63 ans. En fait, les unités sont exclusivement réservées aux propriétaires d'animaux.

 

"Il n'y a personne qui déteste les animaux ici», dit Yamamoto, qui a dû quitter son domicile de Odaka Ward, car il etait dans la zone de d'exclusion. «Il est bon [de vivre ici] où je n'ai pas trop de soucis au sujet de mon chien qui aboie ou sent."

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Minami-Soma va nettoyer les points chauds de la ville | The Daily Yomiuri

[traduction] Minami-SOMA, Fukushima - Le gouvernement de Minami-Soma a révélé un plan pour décontaminer les zones de la ville polluées par les radiations en collaboration avec un laboratoire de l'Université de Tokyo, à l'exception des endroits à l'intérieur du zone d'interdiction.

 

Le projet conjoint sera mené avec le Centre de l'université de radio-isotopes,  adéclaré le gouvernement municipal . Il exclura la zone de non-entrée, qui se trouve dans un rayon de 20 kilomètres autour de Fukushima n ° 1 .

 

Le projet sera plus intensivement réalisé dans les parties centrales de la ville en Août et Septembre, laissant les forêts et autres endroits de faible priorité à décontaminer plus tard.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Une ville proche de Fukushima renonce à une centrale nucléaire | 20minutes.fr

Une ville proche de Fukushima renonce à une centrale nucléaire | 20minutes.fr | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Minamisoma, localité située à une vingtaine de kilomètres au nord de la centrale nucléaire de Fukushima, est la première ville du Japon à renoncer aux aides publiques destinées à construire une nouvelle centrale nucléaire. La ville reçoit ces aides depuis 1986 dans le cadre d'un projet d'implantation avec le concours de Tohoku Electric Power, mais après la catastrophe nucléaire, son maire, Katsunobu Sakurai, préfère abandonner le projet. La décision doit encore être approuvée par le conseil municipal lors d'une réunion qui aura lieu avant la fin de l'année.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Décontamination des sols, l'abaissement des niveaux de radiation nécessaire pour lever l'ordre d'évacuation | The Mainichi Daily News

[Eng] Décontamination des sols, l'abaissement des niveaux de radiation nécessaire pour lever l'ordre d'évacuation | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Afin de lever l'ordre d'évacuation dans les zones autour de la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1 , le contrôle de la dose de radiations à des niveaux bas et la décontamination des sols sont les 2 conditions préalables.
Cependant, une fois l'ordre d'évacuation levé, les zones touchées devront faire face à une série de problèmes, y compris la reconstruction de l'emploi et de la communauté.
«Les gens ne pourront pas s'installer à moins qu'ils aient un emploi. Je veux que les autorités lève non seulement l'ordre d'évacuation, mais prennent aussi toutes les mesures possibles pour que les gens retournent chez eux", a déclaré un responsable de 50 ans d'un commerce de détail de Minamisoma, préfecture de Fukushima.
(...)
more...
Marie Normandie's comment, July 21, 2011 4:45 AM
Un voeu pieux ?
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[vidéo] Bénévolat à Minami-Soma city, Fukushima Japan | jatako1

Je suis allé à l'école primaire de Haramachi daini à Minami-soma ville, Fukushima, où encore 123 personnes évacuées (notamment 11 enfants) en tant que bénévole du 07/11 au 07/13, 2011.
Au milieu du champ de riz beaucoup de bateaux emportés par le tsunami et les gens sur place se sentent contraints par les effets des radiations dans le quotidien.
La plupart des gens dans les abris vivent tranquillement, sont très très patient, ne se plaignent de la situation et ils sont si doux et si accueillant pour nous de les aider.
(...)
--
NB : Minami-Soma est la ville où il a été trouvé 11 vaches et du foin contaminés.
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Le boeuf radioactif déjà vendu dans 5 préfectures | EX-SKF

[google trad] La viande de bœuf venant 6 vaches du même éleveur de bétail à Minami Soma, ville préfecture de Fukushima, a déjà été vendue dans 5 préfectures, selon le Mainichi Shinbun, édition japonaise.

Contrairement aux 11 vaches dont les tests de viande dépassen la limite de césium provisoire de 500 becquerels / kg, la viande de ces 6 vaches n'avaient jamais été testés et autorisés à circuler sur le marché.

Le ministère de l'Agriculture, des Forêts et des Pêches est chargé de tester les bovins vivants, et le ministère de la Santé, Travail et des Affaires est en charge des tests de la viande. Ils ne parlent pas les uns avec les autres.

Le bœuf a été vendu à:. Tokyo, Kanagawa, Shizuoka, Osaka et Ehime ...
more...
prestant's comment, July 12, 2011 3:54 AM
c'est 9 finalement
Marie Normandie's comment, July 12, 2011 4:51 AM
En fait il est impossible d'avoir la traçabilité exacte des animaux retrouvés sur l'étal. En effet dès avril alors qu'ils étaient dans l'incapacité de nourrir leur cheptel , pendant qu'ils en avaient encore la posibilité, des éleveurs des zones sinistrées ont vendu leurs animaux un peu partout dans le Japon d'Hokkaido au-delà d'Osaka (désolée des articles sont paru mais n'ai pas gardé les références et pas trouvé dans les tags). Donc les animaux sont considérés comme ayant été elevés sur place...après le fameux boeuf à la viande persillée de Kobé élevé et massé à la bière, le boeuf persillé au césium de Fukushima....
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] De plus en plus de gens craignent la contamination de Fukushima | NHK WORLD English

[Eng] De plus en plus de gens craignent la contamination de Fukushima | NHK WORLD English | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[Google trad] Les inquiétudes sur la contamination radioactive grandit chez les personnes vivant à proximité des zones nouveau à proximité de la zone conseillée d'évacuation près de l'usine nucléaire de Fukushima Daiichi.

Les gens qui vivent à l'extérieur des villes de Date et Minami Somav villes que le gouvernement a désigné la semaine dernière pour l'évacuation volontaire.

Lundi soir, des responsables de la ville de Minami Soma ont visité les maisons de cinq familles dans Jisabara quartier, à côté de la zone.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[vidéo] Pas de démonstration nucléaire à Fukushima ! | JanaPress

Des manifestants portant un costume de protection effectuent la lecture des affiches «puissance nucléaire non merci!" lors d'une manifestation contre l'énergie nucléaire dans Minamisoma situé à 20-30 kilomètres de Fukushima Daiichi centrale nucléaire le 11 Juin 2011
more...
Vie toxique's comment, June 11, 2011 3:59 PM
étrange titre de vidéo !
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Forte accumulation de radiations : 17,000 microsieverts à Namie Fukushima | Kyodo News

[google trad] L'intensité de rayonnement accumulées dans Namie, à 30 kilomètres de l'usine de Fukushima Daiichi paralysé l'énergie nucléaire, dans les trois semaines au vendredi s'élevait à 17.010 microsieverts, selon un décompte publié par le ministère de la science samedi.

Les niveaux accumulés pendant la période à partir de Mars 9850 à 23 se microsieverts par Iitate et 495 microsieverts par Minamisoma, deux près de l'usine, il a dit. Les lectures comparer avec le niveau de 1000 microsieverts que les gens ordinaires au Japon peut s'attendre à être exposés à plus d'un an.
(...)
more...
No comment yet.