Un Tahitien dans l’apocalypse | La Dépêche de Tahiti | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Depuis 2005, Éric Servan Schreiber (qui porte le nom de son père fa’a’amu, Jean-Louis) est responsable à Paris de la cellule événementielle vie associative et culturelle, de la Délégation de la Polynésie française. Auparavant, il était professeur de fitness dans plusieurs Clubs Méd. en Europe et en Asie. Le Japon est son pays de prédilection et ce, d’autant plus qu’il a récemment épousé une vahine nippone. Il a retrouvé son bureau du boulevard Saint-Germain, après quelques jours passés au Japon dans les ruines d’une petite ville ravagée par le tsunami. Volontaire pour une mission d’aide, il raconte l’horreur… avant d’y retourner.

 

LdT : Comment est venue l’idée de s’impliquer dans cette aide au Japon ?

(...)

--

NB : un article qui a quelques jours, mais qui méritait d'être présent ici pour le témoignage apporté.