[eng] La crainte d'un séisme majeur dans la capitale augmente après le tremblement de terre du Grand Est Japonais | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

(traduction)

 

Plus de cinq mois après le séisme de magnitude 9.0 du 11 Mars, des failles actives qui traversent la zone métropolitaine de Tokyo et d'autres districts restent capable de produire un tremblement de terre dévastateur à tout moment. 

 

Une préoccupation particulière pour les spécialistes des séismes est la menace d'un tremblement de terre sous la capitale qui aurait une magnitude dépassant les 7.3 de celui survenu à Kobe en 1995 (en anglais Great Hanshin Earthquake).

 

Le Conseil Central pour la Prévention des Désastres , organisation gouvernementale,  a identifié 18 tremblements de terre de magnitude 7 qui pourraient survenir autour d eTokyo. Il estime que l'un deux, qui surviendrait au nord de la baie de Tokyo avec une magnitude 7.3 pourraient tuer pas moins de 11.000 personnes et endommager 850.000 bâtiments. Un tel tremblement de terre serait moins important que celui qui a atteint la magnitude 7.9 en 1923 (séisme de Kantō), mais sa survenue aux abords directs de la capitale entrainerait d'avantages de dégâts.

 

Depuis le séisme du 11 Mars dans le Grand Est Japonais, les responsables portent une attention particulière à la faille de Tachikawa qui court de Hanno, préfecture de Saitama Prefecture, jusqu'à Fuchu, Tokyo. Fin Juillet, le comite de recherche des tremblements de terre (organisation gouvernementale) a annoncé que les risques d'un tremblement de terre ont augmenté sur quatre des 106 failles principales du japon .

 

(...)

 

- - -

 

illustration : estampe figurant un poisson-chat, le namazu, qui cause les tremblements de terre ; le dieu Kashima est le seul à pouvoir le maitriser et il le tient constamment sous sa garde, en le maintenant au sol avec son épée, et en immobilisant sa tête sous la pierre "kaname-ishi". Mais le dieu Kashima relâche parfois son attention et le "namazu" en profite pour s'échapper et causer de nouvelles destructions.

 

- - -

 

NDT : Selon les données que j'ai trouvé sur le séisme de 1923, il aura fait pas moins de 140.000 morts. (correction)