[Eng] Un ancien envoyé des USA critique la réponse du Japon à la crise nucléaire | LA-times.com | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

(traduction)

De John M. Glionna, Los Angeles Times

 

Les relations entre les Etats-Unis et au Japon, déjà tendues en raison du retard de la relocalisation d'une base militaire américaine à Okinawa, n'ont reçu aucune aide cette semaine quand un émissaire américain à la retraite a publiquement critiqué la réponse initiale de Tokyo en Mars à la crise nucléaire nationale.

 

Des commentaires de Kevin Maher, un ancien directeur du Bureau du Japon du Département d'Etat , ont fait la lumière sur l'état d'esprit de Washington pendant les premiers jours de la crise à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi.

 

S'adressant aux journalistes à Tokyo, Maher a déclaré que des responsables américains s'inquiètaient du manque de leadership manifesté par le gouvernement du Premier ministre Naoto Kan après que leséisme et le tsunami du 11 Mars aient conduit à une fusion partielle des réacteurs à la centrale en bord de mer.

 

A un moment, a déclaré Maher, l'administration Obama a considéré un scénario du pire consistant à évacuer des dizaines de milliers de citoyens américains de la zone métropolitaine de Tokyo.

 

Maher a déclaré jeudi lors d'une allocution au Club des correspondants étrangers du Japon : "Il n'y avait personne en charge ; personne dans le système politique japonais était prêt à dire: " Je vais prendre leurs responsabilités et prendre des décisions." "

 

(...)