Japon : séisme, t...
Follow
Find tag "iwaki"
364.1K views | +6 today
Publications terminées (sauf commémoration annuelle), mais gardons cette histoire en mémoire ... jusqu'à la prochaine catastrophe ? | @japon_tsunami
Your new post is loading...
Suggested by Mulotine de la Mulotière
Scoop.it!

Fukushima, le tabou de la contamination alimentaire | Le Point

Fukushima, le tabou de la contamination alimentaire | Le Point | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Hiroshi Motoki retient son souffle. Devant lui, 300 000 mètres carrés de rizières vert foncé sont prêts à la récolte, à Iwaki, à 34 kilomètres seulement de la centrale de Fukushima-Daiichi. D'ici à deux semaines, ce jeune fermier entrepreneur saura si le niveau de radiation de son riz le forcera à changer d'activité. "Nous allons conduire des tests via des instituts indépendants, car la population n'a pas confiance en ceux du gouvernement." En un trait, Hiroshi, 35 ans, résume le dilemme des agriculteurs de la région comme la peur rentrée des consommateurs de tout l'archipel.

 

(...)

more...
No comment yet.
Suggested by prestant
Scoop.it!

[Eng] Des parents d'une ville proche de la centrale nucléaire de Fukushima peu enclins à revenir chez eux | The Mainichi Daily News

[Eng] Des parents d'une ville proche de la centrale nucléaire de Fukushima peu enclins à revenir chez eux | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Les résidents qui ont évacué une ville proche de la centrale nucléaire accidentée " Fukushima n ° 1"  se demandent s'ils devraient rentrer chez eux, même après la fin du classement en zone de "préparation d'évacuation" .

 

Plus de 90% des habitants d' irono, ville de la préfecture de Fukushima, ont quitté la ville aprés qu'elle ait été placée dans la zone de préparation d'évacuation d'urgence à la suite des fusions à la centrale de Fukushima en Mars.

 

La désignation, qui a touché les zones dans les 20 à 30 kilomètres de la centrale, devrait être levée dès Septembre (NDT : sauf erreur partiellement).

 

«Même après que la désignation aura été levée, je suppose que les personnes plus jeunes avec des enfants ne reviendront pas à la ville», dit un résident.

 

Beaucoup de parents et de tuteurs sont apparemment réticents à rentrer au plus tôt à la maison avec leurs enfants s'inquiétant des matériaux radioactifs.

 

Le 25 août,  l'école primaire d'Hirono a repris la classe pour la première fois en cinq mois dans des salles de classe empruntée de l'école primaire Chuodai Minami dans la ville préfectorale d'Iwaki, mais il n'existe aucun plan pour l'école pour revenir à ses locaux d'origine dans un avenir prévisible.

 

«Vous pouvez avoir des doutes, mais nous allons faire de notre école un bonne école en exerçant et en étudiant avec beaucoup d'énergie», a déclaré le principal de l'école primaire d'Hirono pendant une cérémonie d'ouverture en présence de 65 élèves.

 

(...)

 

«Considérant l'avenir de mes petits-enfants, je ne peux pas leur dire de revenir bientôt. Mais il n'y aura pas d'avenir pour la ville, sans le retour des jeunes», a déclaré un commerçant de 74 ans, qui vend du matériel pour les travailleurs des usines nucléaires en face de la gare Hirono.

 

"Si les choses devaient rester comme elles sont, notre ville finirait par devenir une "réserve de vieux" (granny dumping ground) " " a déclaré un coiffeur de 66 ans.

 --

 Illustration Mainichi :  Une aire de jeux vide dans la ville d'Hirono, préfecture de Fukushima, le 25 Août

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Dépression, alcoolisme se propage sur les évacués solitaires dans les zones sinistrées | asahi.com

[Eng] Dépression, alcoolisme se propage sur les évacués solitaires dans les zones sinistrées | asahi.com | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Iwaki, Préfecture de Fukushima - Une femme de 86 ans, sait qu'elle a peu de chance de retourner à la maison où elle a vécu pendant plus de 30 ans.

 

Elle a quitté son domicile d'Hirono, après que la ville est devenue une partie de la zone d'évacuation volontaire des 25 kilomètres de la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1.

 

Maintenant se sentant seule et démunie après avoir évacué un hôtel de la préfecture d'Iwaki, la femme dont le mari est décédé il ya cinq ans, prend des somnifères prescrits chaque nuit pour s'endormir.

(...)

more...
cheech68's comment, August 4, 2011 3:55 PM
Je voudrais nous y voir,les pauvres !!!
Marie Normandie's comment, August 4, 2011 4:14 PM
En quelques minutes toute leur vie a basculé sans espoir de retour, sans espoir de retrouver famille ,proches et amis. Peut-on se reconstruire à un âge où ils étaient en droit d'aspirer seulement à un peu de sérénité. Que leur donner comme raison de vouloir continuer à exister ? le shôchû (alcool de patate douce) pour oublier ...
cheech68's comment, August 4, 2011 4:32 PM
C'est tout simplement hallucinant ce qui arrive au peuple japonnais.Déjà avec Hiroshima et Nagasaki ,comment le sort peut-il seulement encore s'acharner une troisième fois sur le même pays ???
Surtout que quelque part des réacteurs ,il y en a 450 de par le monde ;même si ça n'aurait pas été mieux ailleurs ,mais tout de même.Le pays ,en premier ,qui n'aurait jamais plus jamais dû subir les conséquences du nucléaires ,aurait dû être eux !!!
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Le directeur de l'Aquarium : les fossiles vivants de poissons, un symbole de survie | The Daily Yomiuri

[google trad] J'ai été appelé "Abe le brave" pendant un moment," le directeur aquarium de Yoshitaka Abe ironise avec un sourire en coin.

Il n'a pris ce "grand bavard" que quatre mois pour rouvrir son Aquamarine de Fukushima, frappée durement par le séisme et le tsunami du 11 mars.

Le tsunami a tué environ 200 000 poissons et autres créatures marines à l'Aquarium d'Iwaki, Préfecture de Fukushima - presque toute une vie de la mer conservée.

"Tout le monde pensait que [l'aquarium] était terminé", a déclaré Abe 70 ans. Le tsunami, qui a suivi le Grand Tremblement de terre, a inondée Aquamarine Fukushima, détruisant ses purificateurs d'eau. L'installation a également été inondés par des quantités massives de terre et de sable.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Des niveaux élevés de radioactivité et très répandus | NHK WORLD English (+vidéo)

[Eng] Des niveaux élevés de radioactivité et très répandus | NHK WORLD English (+vidéo) | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[Google trad] Le ministère des sciences japonais annonce que l'air à environ 150 kilomètres de la centrale de Fukushima Daiichi nucléaire est aussi radioactif que celui de la zone des 50 km de la source de radioactivité.

Le ministère a publié mercredi une carte indiquant les niveaux de radiation à des endroits d'un mètre au-dessus du sol dans la préfecture de Miyagi , au nord de Fukushima, basée sur les résultats d'un relevé aérien du 30 mai au 22 Juin.

Les niveaux de radioactivité sont mises en évidence dans différentes couleurs. Certaines parties de Kurihara City, à environ 150 kilomètres au nord de l'usine sont en bleu clair, indiquant que l'air y était 0,2 à 0,5 microsieverts par heure.

C'est semblable à des zones proches de l'usine paralysée, comme Iwaki City en préfecture de Fukushima, à environ 50 kilomètres de la source radioactive.Du césium radioactif au-dessus de la norme du gouvernement a été détectée dans de la paille de riz pour l'alimentation du bétail recueillies par un fournisseur à Kurihara City.

--
La carte en JPN (pdf) : http://bit.ly/rgfsB0
Le site Mext (eng) : http://bit.ly/flWWVU

Autres articles sur le sujet :
-Word Nuclear News : http://bit.ly/qpaWkQ

- ...
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] De l'eau de source chaude jaillie depuis le séisme du 11 mars à Iwaki The Mainichi Daily News

[Eng] De l'eau de source chaude jaillie depuis le séisme du 11 mars à Iwaki The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Iwaki, Fukushima - De l'eau de source chaude se déverse dans une zone d'habitation frappée par le séisme, apparemment à la suite de changements dans la croûte terrestre déclenchée par le tremblement de terre du 11 Mars .

Chie Azuma, 50 ans, qui possède un complexe d'appartements dans le quartier Uchigotakasaka de Iwaki, a remarqué un bruit d'eau qui coule à proximité, après une réplique du séisme rectifiée de 7 à 6 points sur l'échelle d'intensité japonaise dans la nuit du 11 avril.

Azuma est allé à l'appartement le lendemain matin parce qu'il n'avait plus d'électricité, et a trouvé de l'eau qui s'échappait du sol du complexe. Par ailleurs, l'eau jaillissait dans un tuyau à un égout pluvial.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Vérification des niveaux radiation sur 17 plages pour le mois de juin | The Mainichi Daily News

[Google trad] MITO (Kyodo) - Le gouvernement de la préfecture d'Ibaraki va vérifier les niveaux de rayonnement sur 17 plages en juin dans les préfectures japonaises de l'Est, en raison de la crise nucléaire dans la préfecture de Fukushima adjacentes, d'après le gouverneur d'Ibaraki Masaru Hashimoto.

Cette décision intervient après que le gouvernement central et préfectoral de Fukushima a décidé la semaine dernière pour contrôler le rayonnement sur les plages de la mer et au bord du lac de Juin. Le gouvernement municipal d'Iwaki dans la préfecture de Fukushima a également déclaré la semaine dernière qu'il renoncera à l'ouverture de neuf plages de la ville cet été.
(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Vidéo] Road movie à Hukushima près de Iwaki City | amateur

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Photo] Carlos Ghosn, président de Renault-Nissan en visite dans le nord du Japon | Daylife-AP Photo

[Photo] Carlos Ghosn, président de Renault-Nissan en visite dans le nord du Japon | Daylife-AP Photo | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[Google Trad] Le président de Nissan Motor Co. Carlos Ghosn, parle à ses employés à son usine de Iwaki, dans le nord du Japon, le mardi 29 Mars 2011. Nissan a annoncé lundi qu'il s'attend à ce que les usines d'être de retour en fonctionnement en semaines plutôt qu'en mois. Une grande partie de l'industrie automobile du Japon, le deuxième fournisseur de voitures dans le monde, reste inactif deux semaines après le 11 Mars séisme et le tsunami a frappé la côte nord-est du pays. La bannière en arrière-plan par exemple, "Poursuivons ! Iwaki"
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Photo] Dommages du Tsunami à Iwaki on Twitpic

[Photo] Dommages du Tsunami à Iwaki on Twitpic | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
more...
No comment yet.
Suggested by prestant
Scoop.it!

Une mini-ville dans Fukushima | FP photo essay

Une mini-ville dans Fukushima | FP photo essay | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] L'économie de la ville d'waki avant le tsunami était soutenue par une industrie de la pêche florissante. Après le tsunami, le marché de leurs produits ont disparu. Cette tente est un magasin de fortune pour tous les types produits locaux de la mer.

more...
Bee Api?'s comment, August 27, 2011 9:54 AM
Je vais m'en acheter une, on sait jamais, ma première centrale (incendie sur un transfo récemment à st Alban,Isère) est à 13km à vol d'abeille...
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Est ce que n'importe quel travail vaut ce risque? Je parle à des travailleurs qui nettoient Fukushima | World News Blog

Est ce que n'importe quel travail vaut ce risque? Je parle à des travailleurs qui nettoient Fukushima | World News Blog | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Un complément à l'article de l'autre jour vous proposant un reportage Channel-4 dans les environs de la centrale de Fukushima

 

- - - - - -

 

(traduction) Pourquoi diable choisir de travailler à ce qui reste de la station de Fukushima Daiichi-nucléaire? La description du job aura probablement proche de cela :

 

- Doit passer la journée dans une combinaison intégrale, gants, bottes en caoutchouc épais et masque couvrant le visage,

- Doit supporter des températures extrêmement élevées en tenues susmentionnées
- Doit travailler sur un site lourdement endommagé contenant les restes de quatre réacteurs nucléaires paralysés
- Doit affronter des niveaux dangereusement élevés de rayonnement (vous pouvez ressentir comme une sensation de suffocation mais non, le masque, vous ne pouvez pas l'enlever).

 

Cette question évidente a été fermement dans mon esprit quand nous sommes allés à Iwaki  - une ville moyenne, genre d'endroit indéfinissable, qui se trouve maintenant dangereusement proche du pire accident nucléaire depuis Tchernobyl. Beaucoup de ses résidents ont désormais évacué, craignant les fuites radioactives qui continuent à fuire de la centrale . Nombre des 3.000 travailleurs maintenant employés dans les opérations de nettoyage de l'usine ont pris leur place, s'entassant dans les hôtels locaux et louant des maisons familiales qui seraient sinon désertes.

 

Ces "opportunités" d'emploi sont un malheureux sous-produit du grand tremblement de terre et du tsunami du (11 Mars au ) Japon. Les gens de la "Tokyo Electric Power Company" (TEPCO), avaient construit une digue de 5,7 m pour protéger le complexe des catastrophes naturelles - mais la vague du tsunami a été de 13,1 m de haut. Il a frappé sur les systèmes d'alimentation normales et d'urgence, laissant les réacteurs nucléaires surchauffer. Trois des six réacteurs de Fukushima sont allés jusqu'à la "fusion complète". Quatre ont souffert des explosions d'hydrogène qui ont soufflé en dehors de leur "enceinte de confinement". TEPCO et quelque 600 entreprises de sous-traitance sont maintenant occupés à essayer de stabiliser les restes radioactifs remplis de décombres.

 

Les employés ont des ordres stricts de ne pas parler aux journalistes - et les superviseurs de leurs différents employeurs gardent un oeil attentif sur eux quand ils reviennent à Iwaki dans la soirée. Nous avons été jetés d'un hôtel quand nous avons eu l'audace d'approcher un groupe d'hommes employés à déblayer les décombres du site. Pourtant, il y en avait d'autres qui voulaient parler - quoique de manière anonyme. Leurs conditions de travail ai-je demandé? Terrible, ils ont dit: "un feu de l'enfer», «terrifiant» et «très inquiétant» - expressions que j'ai enregistré dans mon carnet. Mais je ne me rapprochais pas plus d'une réponse à ma question - pourquoi travailler?

 

L'argent est certainement le grand motivateur. Le Japon a été enfoncé dans la récession depuis des décennies et les 54 centrales nucléaires du pays ont depuis longtemps fourni du travail aux travailleurs itinérants faibles ou non-qualifiés. Fukushima n'est pas différent - bien que ce soit beaucoup plus dangereux.

 

Un chercheur de "Channel 4 News" a téléphoné à un numéro sur une affiche «emplois disponibles» que nous avons trouvé placardée sur un mur à Iwaki. «Quel genre d'expérience avez-vous», dit l'homme au téléphone à notre chercheur. «Eh bien, j'ai fait quelques entretiens de la voiture», dit notre chercheur. "Bien assez", dit l'homme, sans doute l'un des 600 "sous-traitants" engagés par TEPCO. Notre chercheur a demandé le tarif journalier. «Six mille yens (55 €)," at-il dit. C'est rapidement monté à 8.500 yens (77 €) comme notre chercheur bafouillait un peu. Mais il y avait quelque chose de spécial sur l'offre a déclaré le sous-traitant. "Vous pouvez gagner ¥ 40,000 (365 €) de l'heure si vous voulez, mais ce que vous aurez à faire sera dangereux." Nous n'avons pas su ce que cela impliquait pour le poste , mais cela comprend sans doute une sorte de risque accru d'exposition aux rayonnements.

 

(Pour la réponse à la quête du journaliste : lisez la suite !!!) (...)

 

- -- -

 

Rappel du lien avec la vidéo : http://bit.ly/o29c0E

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Japon: une inondation à 60°C | ParisMatch.com

Japon: une inondation à 60°C | ParisMatch.com | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Tout un quartier envahi par une eau jaillie de terre à 58°C: c’est l’une des conséquences inattendues du séisme du 11 mars dernier au Japon. A Iwaki, dans la préfecture de Fukushima, l’eau fumante est remontée des entrailles de la Terre aux alentours du 11 avril dernier, à la faveur d’une des nombreuses répliques sismiques, précise le «Daily Yomiuri». C’est à travers le puits de ventilation d’une ancienne mine que l’eau issue d’une source chaude a trouvé son chemin jusqu’à la surface, noyant en partie un quartier voisin. A certains endroits de la ville, le sol s’est effondré, selon le «Mainichi Daily News». Chaque jour, plusieurs tonnes s’échappent et un fossé a dû être creusé pour dévier le flux.

Ce genre d’événement s’est multiplié dans la zone touchée par le séisme, généralement sans gravité. Mais ces désagréments viennent s’ajouter à la terrible double catastrophe dont le pays peine toujours à se relever. Pour Kazuhiko Nakamura, propriétaire d’un établissement de bains à Yahikomura, dans le Nord-Ouest du Japon, les changements du sous-sol ont signifié la fin des affaires. La source chaude qui alimentait son hôtel s’est tarie quelques heures après le premier séisme.
(...)
--
Via disiz89 et http://bit.ly/paqnGv
more...
Marie Normandie's comment, August 1, 2011 7:04 AM
@Pascalf49
dou itashimashite !
Pascal Faucompré's comment, August 1, 2011 7:10 AM
@Marie N : ma culture est trop médiocre pour comprendre ?
Marie Normandie's comment, August 1, 2011 8:00 AM
Pardon, c'est sorti spontanément ! c'est "de rien"
Explication : je te rends un service (ramasser ton pull tombé, trouvé une ref comme ici) tu dis "Arigatô gozaimashita " (merci) et je réponds "Dô itashimashite"(de rien) . Mais si la vendeuse te remercie pour ton achat, là tu ne réponds rien..;si , au revoir en sortant quand même .
Voilà tu peux prendre ton billet pour ...Daiichi ! un bain de jouvence radio-active après le onsen à 60°...
ça bouge....à l'instant alerte 6,1 - 20km -max 5 - SDuruga bay au large Shizuoka sur le Pacifique
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Vacances d'été pour les enfants des régions sinistrées | asahi.com

[Eng] Vacances d'été pour les enfants des régions sinistrées | asahi.com | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Aizu-Misato, la préfecture de Fukushima - Alors qu'il y avait des sourires attendus, le dernier jour du semestre de l'école fut empreint d'un petit pincement de mélancolie et d'une vague d'une détermination renouvelée pour les enfants dans les zones sinistrées du nord du Japon.

Pour environ 20 enfants, faisant partie d'un groupe de 54 élèves transférés de cette région montagneuse de l'ouest de Fukushima de la ville côtière de Naraha suite à l'accident de la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1, il a été à nouveau le temps de dire au revoir.

Les 20 auront bientôt déménager avec leur famille vers un logement temporaire de la ville méridionale côtière du Pacifique, d'Iwaki pour aller à l'école là-bas.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Une étude révèle la présence de radiation dans du plancton | NHK WORLD French

Une étude révèle la présence de radiation dans du plancton | NHK WORLD French | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Une étude scientifique a détecté des substances radioactives dans du plancton provenant des eaux au large de la préfecture de Fukushima.

Une équipe de chercheurs de la faculté des Sciences et Technologies marines de l'Université de Tokyo a terminé vendredi une étude menée sur 8 jours. L'objectif de cette étude était d'étudier la propagation des matériaux radioactifs dans l'océan Pacifique depuis la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi. Le groupe a prélevé des échantillons dans le fond marin sur 120 kilomètres au large de la côte de Fukushima.

Du césium radioactif a été détecté dans du plancton animal collecté 35 kilomètres au large de la ville de Iwaki. Son taux atteignait 6 becquerels par kilogramme.

L'équipe de chercheurs a déclaré que ce niveau n'excède pas la norme de sécurité nationale. Ils ont ajouté qu'il serait également en dessous de la limite, même si le césium venait à être détecté dans de plus gros poissons qui consomment ce plancton contaminé.
--
PS : le système de classification des articles de NHK World French ne permettant pas de retrouver les articles anciens, j'ai décidé de publier intégralement leurs articles, sauf si une version anglaise avec vidéo est disponible.
more...
prestant's comment, July 9, 2011 5:05 AM
Il y a juste un problème qui n'est pas évoqué.

Tout ce petit monde marin ne peut-il pas aller et venir plus ou moins prêt de la côte et donc tomber dans des filets à 35 Km après avoir largement vécu à moins ?
Marie Normandie's comment, July 9, 2011 7:48 AM
Habituellement les différentes espèces pêchées vivent dans des secgteurs bien déterminés. Mais:
-pour la pêche côtière (en France 12 milles marins soit environ 21,5kms) lors des grandes marées inutile de sortir, le poisson part bien au-delà des limites légales.Donc ils peuvent se retrouver dans les limites de pèche hauturière.
-par définition les bancs de poisson migrateurs se déplacent, pour suivre aussi leur "nourriture" et ne tiennent évidemment pas compte des limites légales imposées.
-les baleines pêchées (post du 14/06/11) dont la viande contenait du césium ( 134, 137?) <br/>http://www.breitbart.com/article.php?id=D9NRIS780&amp;show_article=1
étaient en pleine mer bien au-delà des 35kms...
Question non dépourvue d'intérêt !


<br/>http://www.breitbart.com/article.php?id=D9NRIS780&amp;show_article=1
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Iwaki City commence à se poser des questions sur une évacuation | NHK WORLD English

[google trad] Les résidents de deux secteurs de la préfecture de Fukushima se demandent s'ils vont quitter temporairement leur domicile pour éviter des niveaux élevés de rayonnement.

Les deux quartiers sont à Iwaki City, à environ 30 kilomètres de l'usine nucléaire de Fukushima Daiichi .Ils sont en dehors de la zone d'évacuation.Cependant, de la radioactivité à plus de 3 microsieverts par heure a été enregistré dans les districts.

Trois microsieverts par heure est environ 5 fois le niveau de rayonnement défini dans les zones contrôlées qui sont désignées comme hors-limites pour les civils.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Photo] Aux environs d'Iwaki | ogikubokei

[Photo] Aux environs d'Iwaki | ogikubokei | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
D'autres photos ici : http://bit.ly/l9hVkt
more...
Pascal Faucompré's comment, May 20, 2011 1:33 PM
300ème commentaire sur ce topic depuis sa création. Juste comme ça au passage :-)
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Vidéo] Contrôle de radioactivité au port d'Iwaky - Fukushima | amateur

Contrôle à Oyama : http://youtu.be/lvH9AMmmMws
more...
prestant's comment, April 24, 2011 2:55 AM
Grandeur et décadence d'une civilisation .
A horizon de 30 ans, que va devenir le Japon devant tant de dissimulation de la part du gouvernement et de Tepco.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Photo] Avion endommagé suite au tsunami.. on Twitpic

[Photo] Avion endommagé suite au tsunami.. on Twitpic | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
more...
No comment yet.