Les réfugiés de Fukushima, nouveaux « hibakusha » du Japon | Enviro2B | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Suite à l'évacuation d'une zone de sécurité de 20 km autour de la centrale japonaise de Fukushima, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont dû tout abandonner pour rejoindre des centres d'hébergement. Or, ces centres commencent à refuser les habitants des environs de la centrale, de peur des radiations qu'ils pourraient émettre et d'une éventuelle contamination pour les autres.

Alors qu'ils ont déjà tout perdu et qu'ils ont sans doute été exposés à d'importantes doses de radiations, le calvaire continue pour les habitants de la région de Fukushima. Ils doivent désormais se munir d'un certificat officiel prouvant qu'ils ne sont pas contaminés sous peine d'être exclus des ...