Bénévole à Sendai, une région particulièrement touchée par le tsunami japonais | Green et Vert | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Depuis le séisme et le tsunami dévastateurs de mars dernier, les Japonais travaillent d’arrache-pied pour venir en aide aux populations locales. C’est notamment le cas de Yuriko Matsumoto, une Japonaise de 33 ans, employée par l’organisation humanitaire Rocinantes à Miyagi, au nord-est du pays.

Green et Vert : Peux-tu nous présenter l’association pour laquelle tu travailles ?
Yuriko Matsumoto : Je travaille pour l’ONG Rocinantes qui a décidé de s’implanter à Miyagi, au Japon, juste après le tsunami. Rocinantes est dirigé d’une main de fer par...