Des plans de vol de l'avion de reconnaissance Global Hawk probablement publiés sur Internet | NHK | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Un contrôleur aérien travaillant à l'aéroport de Haneda à Tokyo a publié sur Internet des images qui apparaissent comme étant celles d'un plan de vol d'un avion de reconnaissance sans pilote appartenant aux forces aériennes américaines.

 

L'employé, âgé d'une cinquantaine d'années, fait l'objet d'une enquête pour avoir posté sur son blog 12 photos qu'il a pris lui-même, dont certaines de plans de vols et d'écrans de radar.

 

Parmi ces images se trouveraient un plan de vol d'Air Force One, sur lequel figurent les lettres " DOD ", qui désignent le département américain à la Défense, qui est indiqué comme étant l'opérateur de cet appareil.

 

D'autres images provenant du même blog représenteraient un plan de vol du Global Hawk, un avion de reconnaissance sans pilote opéré par l'armée de l'air américaine.

 

Cet avion a été utilisé pour la surveillance aérienne de la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi, pour la prise de photos et de vidéos en haute résolution des bâtiments endommagés.

 

Les plans de vol affichent les points de départ et d'arrivée ainsi que les itinéraires de vol et l'altitude, autant d'informations qui ne sont généralement pas révélées au public.

Toutes les images postées sur le blog ont été effacées.

 

- - - -

 

Nota : Dans la version anglaise de l'article NHK, on note également:

 

 

* les lettres "USAF", pour 'US Air Force', et "PGUA",pour "Andersen Air Force Base in Guam", où le Global Hawk est basé sont visibles sur des captures.

 

* en complément du retrait des photos, il est indiqué que " le ministère des transports prévoit de punir sévèrement le contrôleur aérien ses obligations de confidentialité ".

 

* Par le passé, des contrôleurs du trafic aéroportuaire ont également autorisé des jeunes étudiants à communiquer avec les équipages de vols commerciaux ainsi que l'accès aux salles ad hoc où le public n'est admis.

 

--

NB : le système de classification des articles de NHK ne permettant pas de retrouver les articles anciens, les articles sont désormais intégralement publiés, pour la postérité !