Fonds de Réponse Rapide en faveur du rétablissement post tsunami au Galápagos | UNESCO | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Le terrible tremblement de terre du 11 mars dernier qui a frappé la côte du Japon a créé un puissant tsunami qui a dévasté le littoral japonais et provoqué une tragédie pour des milliers de personnes. Cependant aucun site du patrimoine mondial n'a été affecté au Japon. Le tsunami s'est propagé rapidement à travers le Pacifique au cours de la journée. Alertés à temps, les habitants des Galápagos (à 13,000 km du Japon), ont pu s'éloigner des côtes. Le tsunami s'est manifesté en fin d'après-midi sous forme d'une série de hautes marées de courte durée, mais dépassant d'1,7 mètre leur hauteur maximale normale. Dans la ville de Puerto Ayora, les zones côtières ont été inondées, endommageant sérieusement les bâtiments situés à proximité du rivage et leur contenu.

Le centre de conservation marine de la station de recherche scientifique de la Fondation Charles Darwin (FCD), situé juste à l'extérieur de la ville, a été gravement endommagé par l'eau. Équipement et matériel ont été en grande partie détruits, anéantissant la capacité de recherche marine et de conservation à la FCD. (...)