TOKYO - Hiroyuki Nishi a échappé de peu à la mort le 11 mars, lorsque le puissant séisme de magnitude 9 a provoqué la chute d'une partie d'une grue. Il s'en est fallu de deux mètres. C'était à l'intérieur de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi.

Le 11 mars, Nishi, employé par une société de sous-traitance, effectuait des travaux de construction au niveau du réacteur n°3, l'un des plus endommagés par la catastrophe, où il dirigeait une grue qui charriait du matériel d'échafaudage.

A 14h46, le séisme, ...