[Eng] La vitamine D peut réduire radicalement les dommages de la radioactivité de Fukushima | foodconsumer.org | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[information à prendre avec précaution]

[Google trad] Comme la compréhension de vitamine D augmentent, il devient évident que sa forme la plus active, la vitamine D3 (calcitriol), peut offrir une protection contre une variété de dommages radio-induits. La protection de la vitamine D est portée par un large éventail de mécanismes, y compris la régulation du cycle cellulaire et la prolifération, la différenciation cellulaire et de la communication, et la mort cellulaire programmée (apoptose).

Un document sur le sujet a fait valoir que la vitamine D doit être considérée parmi les principaux facteurs non pharmacologiques qui offrent une protection contre les dégâts d'irradiation faible et cancer radio-induit - ou même le principal agent.
(...)