[Eng] La détérioration des réacteurs fut aggravée par la météo | The Asahi Shimbun | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Le ministère de l'éducation a mesuré la quantité cumulée de césium radioactif dans les zones situées dans un rayon de 160 kilomètres de l'usine de Fukushima No.1  grâce à l'utilisation d'aéronefs fin Juillet.

 

Les détails et conclusions de la commission de la Société d'Énergie atomique du Japon seront publiés sur le site Internet de la société.

 

La Société japonaise des sciences du sol et nutrition des plantes a demandé le retrait immédiat de la surface du sol à des endroits fortement contaminés.

 

De nombreux experts nucléaires sont d'accord que la façon la plus efficace de réduire la pollution nucléaire dans les terrains scolaires et sur les terres agricoles est de supprimer la surface du sol, mais  soulève l'épineuse question de l'endroit où le sol pollué doivent être stockés.

 

Actuellement, la seule option viable est d'enterrer les sols contaminés déterré à des cours d'école selon les mêmes principes*. Le césium-137 a une demi-vie d'environ 30 ans.

 

La contamination radioactive de la centrale de Fukushima a été aggravée par les conditions météorologiques, immédiatement après l'explosion de l'hydrogène du réacteur n ° 2 le 15 Mars, selon les chercheurs.

(...)

* rectifié suite remarque de Prestant (commentaire).