Japon : séisme, tsunami & conséquences
461.3K views | +2 today
Follow
Japon : séisme, tsunami & conséquences
Publications terminées (sauf commémoration annuelle), mais gardons cette histoire en mémoire ... jusqu'à la prochaine catastrophe ? | @japon_tsunami
Curated by Vie toxique
Your new post is loading...
Suggested by prestant
Scoop.it!

[Eng] Festival de feux d'artifice sur la rivière Sumida NHK WORLD English

[Eng] Festival de feux d'artifice sur la rivière Sumida NHK WORLD English | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Un des plus grands feux d'artifices annuel au Japon a eu lieu à Tokyo.

 

Le festival des feux d'artifice de la rivière Sumida Fireworks Festival a eu lieu un mois plus tard que d'habitude en raison d'un changement d'horaire suivant la catastrophe du 11 Mars du séisme et du tsunami.

 

Les organisateurs ont décidé de tenir le festival en dépit de la catastrophe parce qu'elle a initialement organisée pour consoler les âmes des victimes de la peste dans la période Edo.

 

Samedi soir, quelque 20.000 feux d'artifice multicolores ont éclairé le ciel.

 

Les 1.100 premiers tirs ont été consacrés aux victimes de la catastrophe et au souhait d'une reprise rapide de la zone frappée par la catastrophe.

 

Parmi les milliers de personnes qui se sont présentées pour profiter du spectacle se trouvaient 550 enfants et adultes de la zone sinistrée du nord-est du Japon dont les maisons ont été détruites dans la catastrophe et qui vivent actuellement à Tokyo.

 

- - - -

 

PS: site web du festival: http://bit.ly/qoGyv

 

- extrait - Le 28 mai (date du calendrier lunaire) de l'année 1733,  le shogunat (huitième shogun Yoshimune) a organisé une cérémonie du dieu de l'eau sur la rivière Sumida pour prier pour les âmes des victimes des catastrophes et pour chasser les esprits maléfiques. A cette époque, les restaurants près du pont de Ryogoku ont reçu la permission officielle de déclencher des feux d'artifice, ce qui a été le début d'une longue tradition.

 

 

NB : le système de classification des articles de NHK ne permettant pas de retrouver les articles anciens, je publie désormais intégralement leurs articles, pour la postérité !

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Des habitants dans une ville touchée par le tsunami s'unissent pour mettre des lanternes sur l'eau | The Mainichi Daily News

[Eng] Des habitants dans une ville touchée par le tsunami s'unissent pour mettre des lanternes sur l'eau | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

NATORI, Miyagi - Des habitants dans cette ville dévastée par le tsunami se sont rassemblés pour organiser un événement aux lanternes flottantes après qu’il ait failli être annulé.

 

La mise sur l’eau des lanternes, réalisée pour les esprits des morts, est normalement organisée par l’association pour le tourisme de la ville. Cet été, cependant, la ville est très occupée avec les travaux résultant du tremblement de terre et du désastre, et une annulation de l’événement semblait très probable.

 

Des habitants de la district d’Yuriage , qui ont subis des dégâts particulièrement importants (NDT cf http://bit.ly/oRaRFs ), pensent alors que cette année la mise à l’eau des lanternes aurait une signification particulière à cause des lourdes pertes en vie à cause du tsunami du 11 Mars. Vingt cinq résidents se réunirent pour créer un comité d’organisation et ont travaillé pour faire de ce jour une réalité.

 

(…)

 

photo Mainichi

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Des réfugiés du désastre peinés par la perte de contact avec les ancêtres pendant le festival 'Obon' des morts | The Mainichi Daily News

[Eng] Des réfugiés du désastre peinés par la perte de contact avec les ancêtres pendant le festival 'Obon' des morts | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

La mi-août est traditionnellement un temps solennel au Japon. C’est le moment où une partie importante du pays fête « Obon » - c'est-à-dire le festival des morts – quand les gens retournent à leurs communautés d’origine pour marquer leur respect aux ancêtres, nettoyant les pierres tombales et priant pour leurs âmes. C’est aussi le moment où ces âmes sont supposées visiter leurs anciennes maisons familiales pour passer quelques jours avec leurs descendants.

 

Cette année, cependant, avec des communautés entières emportées par le tsunami du 11 Mars ou bien de sinistres villes fantômes à cause de la crise nucléaire de Fukushima, il y a eu beaucoup de personnes privées de leur communion annuelle avec les défunts de la famille, à la fois les ancêtres et ceux décédés dans le récent désastre.

 

Certains, cependant, ont fait leur possible pour donner leur dû aux âmes des morts.

 

Le 13 Août, un groupe de personnes a été trouvée amenant des pierres tombales en bois dans le sable, allumant de l’encens et ornant de fleurs à un endroit sur la côte à Minamisoma, préfecture de Fukushima, au nord de la centrale accidentée de Fukushima. Cette zone ensablée était auparavant un cimetière, dont les pierres tombales ont été emportées par le tsunami.

 

« Cela pourrait être préférable de déplacer les stèles dans un endroit plus sûr » , dit un homme dont la maison à proximité a également été emportée le 11 Mars. «Cependant, je ne veux pas être séparé de cet endroit où des gens sont venus priés pour leurs ancêtres depuis des générations. C’est une décision difficile. »

 

(…)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Kyoto refuse le bois du tsunami par crainte de radioactivité | Arkyvo News

Kyoto refuse le bois du tsunami par crainte de radioactivité | Arkyvo News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

L'ancienne capitale impériale japonaise, Kyoto, a présenté ses excuses samedi après avoir refusé, par peur d'une éventuelle radioactivité, le bois d'arbres déracinés par le tsunami du 11 mars pour ses feux de joie traditionnels.

 

Depuis des siècles, Kyoto célèbre mi-août la fin d'une fête boudhique (NDLR: Gozan no Okuribi) , pendant laquelle les âmes des ancêtres sont censées revenir parmi les vivants, par des feux de joie géants dans les montagnes proches.

 

Cette année, la ville de Rikuzen Takata, l'une des plus touchées par la catastrophe du 11 mars, avait proposé pour ces feux le bois d'arbres déracinés par le tsunami.

 

(...)

 

COMPLEMENT  suite publication NHK (et Marie qui veille sur tout):

 

Le premier lot de bois a été brûlé dans un événément dans la zone touchée par le tsunami.  Les organisateurs de Kyoto sont revenus sur leur décision  et Rikuzentakata a envoyé 500 "pièces" de bois de bûcher pour le feu rituel  prévu mardi.

 

-----

idée : cherchez des images de " Gozan no Okuribi " sur le net !

more...
Lufilau's comment, August 13, 2011 8:48 AM
il y a aussi les carrés de certains speudos du topic.......... dont les différents vêtement de Marie ;-)
Marie Normandie's comment, August 13, 2011 9:09 AM
oui, mais après nouveaux tests qui se sont avérés négatifs, la Municipalité est revenue sur sa décision et Rikuzen Takata a envoyé 500 pièces de bois.
http://www3.nhk.or.jp/daily/english/12_27.html
Marie Normandie's comment, August 13, 2011 12:02 PM
Cette fête (16 août) , célèbre le retour des âmes des morts au ciel après leur bref séjour annuel sur terre pendant la fête O-bon.
Ce grand feu est allumé sur une colline de Kyoto . Il est en forme de caractère (kanji cf photo d'illustration) qui signifie "grand".