Japon : séisme, t...
Follow
Find tag "enfant"
365.4K views | +3 today
Publications terminées (sauf commémoration annuelle), mais gardons cette histoire en mémoire ... jusqu'à la prochaine catastrophe ? | @japon_tsunami
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Pascal Faucompré from démocratie énergetique
Scoop.it!

Les enfants de Fukushima sont en train de mourir

Les enfants de Fukushima sont en train de mourir | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Il n’y aura jamais assez d’informations sur le sujet car les actus sont trop souvent cachées, soit pour ne pas affoler les populations, soit pour ne pas trop inquiéter les lobbys du nucléaire qui ont encore de l’argent à se faire avec cette filière. Voici un article qui dépeint bien la réalité du terrain, sachant que j’ai pu découvrir ce soir grâce au site Hillion-fukushima.blogspot.fr une source importante et plus qu’intéressante:

Plus de 48 % des 375.000 jeunes – presque 200.000 enfants – testés par l’Université de Médecine de Fukushima vivant à proximité des réacteurs souffrent aujourd’hui d’anomalies pré-cancéreuses de la thyroïde, principalement de nodules et de kystes.

 


Via L'Info Autrement, Aquitaine decroissance
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Fukushima : trois ans après, la santé des enfants suivie à la trace

Fukushima : trois ans après, la santé des enfants suivie à la trace | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Il y a trois ans aujourd’hui, le 11 mars 2011, survenait à Fukushima un séisme de magnitude 9 suivi d’un tsunami dévastateur. La montagne d’eau qui s’abat alors sur la centrale nucléaire de Daiichi met hors service tout le système de refroidissement des installations. Des fuites radioactives importantes rendent inhabitable la région. Trois ans après, le bilan sanitaire est en cours et la santé des enfants reste sous haute surveillance.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] VOX POPULI: Un avenir radieux attend les enfants de la catastrophe du 11 Mars | AJW by The Asahi Shimbun

[Eng] VOX POPULI: Un avenir radieux attend les enfants de la catastrophe du 11 Mars | AJW by The Asahi Shimbun | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction]* Un petit poëme intitulé " Asobimasho " ( Allons Jouer Ensemble ) contenant 20 charactères hiragana : " Si nous oublions les Noms / Pourquoi ne disons-nous pas tout simplement / Jouons ensemble / C'est suffisant ."

 

Il a été créé il y a quelques 50 ans par un petit garçon agé de 6 ans. Les apparences n'ont aucune importance du point de vue des enfants pour se faire des copains. Ceci est aussi vrai de nos jours, tel qu'il l'était à l'époque .

 

Les enfants de la région du Tohoku qui ont survécu au grand séisme du Nord-Est du Japon et le Tsunami ont reçu un nombre incroyable de messages d'encouragements d'autres enfants de par le monde entier. Les messages font partie du KIZUNUA Message projet organisé par l'UNESCO.

 

Plus de 30.000 messages avec des dessins ou des mots ont été envoyés. Des enfants de plus de 50 pays ont pris part au projet . Les messages sont affichés à l'Association UNESCO de Sendai .

 

Parmis ceux que j'ai vus voici, quelques-uns dont certains proviennent de petits pays .

" Même si tu perds tout , le futur est toujours là " , écrivit un enfant de Bhutan , " Le soleil te rendra heureux à nouveau "

 

Une fille d' Australie écrivit en hiragana : " Totemo shinpai shiteimasu." ( Nous nous faisons beaucoup de soucis à Vôtre sujet . ) Un enfant d' Afghanistan , là où la guerre continue , fît le dessin d'un tsunami.

 

Les 30.000 messages de " Allons Jouer Ensemble " vont être distribués aux écoles touchées par le tsunami di 11 mars et l  accident à la centrale nucléaire N° 1 de Fukushima.

(...)

--

* traduction par Cheech68, merci :-))

more...
cheech68's comment, September 8, 2011 8:26 AM
Quelle magnifique preuve de soutient de la part de tous ces enfants à travers le monde entier .
Et quel exemple à suivre pour tous ces adultes qui ont certainement grandi trop vite ou pas et qui n'ont pas su prendre leur responsabilité à temps vis à vis des générations futures .
De la bouche des enfants sort toujours leur et si souvent la vérité , que nous adultes avons toujours tant de mal à entendre .
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Des centres de soins psychologiques prévus pour les enfants orphelins du sinistre | The Japan Times Online

[Eng] Des centres de soins psychologiques prévus pour les enfants orphelins du sinistre | The Japan Times Online | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Le ministère de la santé a décidé mercredi de mettre en place des centres de soins psychologiques pour les enfants qui ont perdu des parents dans la catastrophe de Mars dans les préfectures d'Iwate, Miyagi et Fukushima, d'après des sources du ministère.

 

Le ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales a conclu que ces installations sont nécessaires pour enrôler plus de psychiatres et fournir des soins approfondis à plus de 1.500 enfants maintenant aynat perdus un ou deux de leurs parents.

(...)

more...
Lufilau's comment, September 7, 2011 4:23 PM
et pendant 6 mois les enfants ils ont évacués leur peine comment...........
Vincent Cantin's comment, September 7, 2011 10:17 PM
@Lufilau: Exactement ce que je pensais. A l'heure actuelle, ils sont deja seuvrés et boivent de la bière pour oublier.
Lufilau's comment, September 8, 2011 1:25 AM
@vincent c'est bien triste même le peuple Japonais qui était très bien préparé au tremblement de terre n'a pas su et pu gérer tout ce qui a suivi. j'espère juste que les enfants s'en sortiront autrement que de ce soualer pour oublier...........
Suggested by prestant
Scoop.it!

Fukushima: les chiffres des enfants contaminés doivent être revus à la hausse | TDG.ch

Fukushima: les chiffres des enfants contaminés doivent être revus à la hausse | TDG.ch | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Un laboratoire français affirme mercredi que tous les enfants proches de la centrale accidentée de Fukushima ont été contaminés, et non un sur deux, comme l'ont annoncé les autorités japonaises.

 

Il y a davantage d’enfants contaminés à Fukushima que ne le laissent penser les statistiques officielles. C'est l'Association pour le contrôle de la radioactivité de l’Ouest (ACRO), un laboratoire français indépendant, qui l'a dit mercredi, en se basant sur ses propres analyses."Nous avons analysé les urines de 15 enfants de Fukushima, ville qui se trouve à 60 km de la centrale accidentée. Tous sont, ou ont été, contaminés alors que les autorités, sur un échantillon de 100, en trouvent un sur deux", a indiqué le président de l’Acro, David Boilley, lors d’une conférence de presse.

 

Pas le même seuil de détection

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Les «Insignes de verre" rappelent aux élèves de Fukushima les risques d'irradiation | AJW by The Asahi Shimbun

[Eng] Les «Insignes de verre" rappelent aux élèves de Fukushima les risques d'irradiation | AJW by The Asahi Shimbun | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Fukushima - Les enfants de la préfecture de Fukushima ont commencé leur deuxième année de primaire ou premier cycle du secondaire avec pour rappel que la situation n'est pas encore revenue à la normale.

 

Des amis étaient absents. Les apparences des bâtiments scolaires et les cours ont changé. Mais peut-être le plus frappant des rappels que tout n'était pas parfait étaient les dosimètres enfermés dans des pochettes en plastique qui pendent à leur cou.

 

Les étudiants appellent cet outil  «l'insigne de verre."

 

«Pendant les vacances d'été, j'ai participé à un camp d'été dans la préfecture de Nagano pour cinq jours", a déclaré Ryusei Tashiro, un enfant de 11 ans, élève de sixième à l'école élémentaire de Date dans le nord de la préfecture de Fukushima. "Pendant ces jours, je n'ai pas porter le« badge ». Mais à partir d'aujourd'hui, je dois l'accrocher à mon cou. C'est un peu gênant de le faire quand je marche. "

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Durcissement de la réglementation sur l'exposition aux radiations dans les écoles | NHK WORLD French

Le gouvernement japonais va durcir la réglementation en matière d'exposition aux radiations des enfants scolarisés dans la préfecture de Fukushima.

 

Selon le ministère de l'Education, le seuil des radiations externes cumulées autorisé dans les écoles et les jardins d'enfants sera abaissé à un maximum d'un millisievert par an, ce qui représente moins d'un microsievert par heure.

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Les parents d'enfants morts dans un bus emporté par le tsunami portent plainte contre l'école | Kyodo News

[traduction] Les parents de quatre enfants de maternelle tués dans leur bus englouti par le tsunami du 11 Mars ont déposé une plainte mercredi contre l'école maternelle à Ishinomaki, préfecture de Miyagi, cherchant une compensation pour leur incapacité à assurer la sécurité des enfants.

 

C'est probablement le premier du genre à remettre en question la responsabilité des écoles en matière d'évacuation dans le cas d'un tremblement de terre massif, a déclaré l'avocat des plaignants. Les parents exigents ¥ 260 000 000 (2.350.000€) d'indemnisation totale à la maternelle Hiyori et son principal de l'époque.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] AP IMPACT: Le Japon a ignoré ses propres prévisions de radioactivité | Associated press

[Eng] AP IMPACT: Le Japon a ignoré ses propres prévisions de radioactivité | Associated press | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Namie, Japon (AP) - Le système japonais pour prévoir les menaces de radiation a travaillé à partir du moment où la crise nucléaire a commencé. Alors que les responsables d'une opération d'aération planifiée pour libérer certaines radioactivités dans l'air, le système avait prédit que  l'école primaire de Karino serait directement dans la trajectoire du panache sortant la centrale nucléaire  touchée par le tsunami de Fukushima Dai-Ichi.

 

Mais la prédiction n'arrangeait personne. Personne n'a agi.

 

L'école, à 10 kilomètres de la centrale, ner fut pas immédiatement évacuée. Bien au contraire. Elle a été transformé en un centre d'évacuation temporaire.

 

Les rapports du système de prévision ont été envoyés à l'agence japonaise de sûreté nucléaire, mais le flux de données s'est arrêté là. Le Premier ministre Naoto Kan et d'autres personnes impliquées dans ces zones d'évacuation ont déclaré n'avoir jamais vu les rapports, pas plus que les autorités locales. Ainsi des milliers de personnes sont restées pendant des jours dans des zones que le système avait identifié comme étant à haut risque, d'après une enquête de l'Associated Press .

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Les parents vivant dans la crainte de la radiactivité dans l'ombre de la centrale nucléaire de Fukushima | Japan Today

[Eng] Les parents vivant dans la crainte de la radiactivité dans l'ombre de la centrale nucléaire de Fukushima | Japan Today | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Les parents qui vivent à proximité du Japon Fukushima de la centrale nucléaire sont confrontés à un dilemme cauchemardesque : l'évacuation de leurs enfants ou de vivre avec la crainte que les rayonnements les rendent malades.

 

Depuis la crise qui a débuté le Mars 11, les autorités ont relevé la limite d'exposition pour les enfants de celle utilisée des travailleurs des usines atomiques dans de nombreux pays, mais ont cherché à rassurer les familles de leurs enfants pour leur sécurité.

 

Certaines personnes ont écouté les conseils officiels, puis se sont déplacés hors de la zone de retombée, mais la plupart sont restés réticents à abandonner leur emploi, leur maison et leur vie, malgré la crainte persistante.

 

A Fukushima ville, les maisons de 300.000 personnes, les terrains de jeux sont étrangement calme alors que les enfants jouent à l'intérieur, ...

 

(en photo : cette jeune fille, avec sa mère, brandit une pétition qui demande au ministère de l'éducation de protéger les enfants contre la contamination radioactive à Fukushima lors d'un rassemblement au ministère de l'Éducation à Tokyo.)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Les parents de Fukushima se mobilisent pour les enfants | The Daily Yomiuri

[traduction] Fukushima - Le degré de préoccupation des parents dans la préfecture de Fukushima se refléte a dans les d'enfants privés qui ont été quitté par plus 2300 enfants de la préfecture en raison d'inquiétudes sur la centrale nucléaire de Fukushima.

Deux mille de ces enfants en question ont soit été transférés à l'extérieur de la préfecture de jardins d'enfants soit cessés de fréquenter l'école maternelle selon une association de jardins d'enfants privés de la préfecture.

Les parents ont décidé d'agir pour protéger la santé de leurs enfants, même si la séparation de leurs enfants de leurs amis et des enseignants risque de causer du stress et de l'anxiété.

Beaucoup de jardins d'enfants dans la préfecture ont pris des mesures pour protéger les jeunes contre les dangers de la santé, telles que la suppression des sols radioactifs. Mais les familles avec des enfants continuent de quitter leurs villes natales alors que la réponse du gouvernement central et local face à la crise ne parvient pas à rassurer ces parents.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[vidéo] Préfecture de Fukushima: les parents ont peur pour leurs enfants | AFP

Des taux de radiation élevés continuent à être détectés dans la préfecture de Fukushima. Selon les autorités ils ne présentent pas de risque immédiat, mais les parents sont inquiets pour la santé de leurs enfants.
more...
Pascal Faucompré's comment, July 28, 2011 5:49 PM
Information ou désinformation ?
Mulotine de la Mulotière's comment, July 28, 2011 6:25 PM
tellement complexe de comprendre...la vérité selon moi cest le gynéco qui le dit .........". maintenant on prend des notes...demain on avisera...............:-(
TerraSalus's comment, July 28, 2011 6:51 PM
Il ne faut pas avoir fait de hautes études pour comprendre que bien évidemment ils sont en danger de mort, à moyen et long terme ! Mais quand ça arrivera, ils trouveront bien un autre mensonge pour dire que ça peut pas être la faute à la radioactivité... (au nom du sacro-saint atome et des milliards qu'il génère)
L'histoire se répète inlassablement. Haa, le syndrome du nuage de Tchernobyl qui s'arrête bien sagement aux frontières, et qui tue par télépathie avec des cancers des poumons chez des gens qui n'ont jamais fumé de leur vie. Plus le mensonge est gros, et plus on gobe, c'est bien connu.
Je suis bien las tout-à-coup.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] 310 enfants transférés dans des écoles en dehors de la ville de Fukushima | The Daily Yomiuri

[google trad] Fukushima - A Fukushima ville, 310 écoliers ont été éparpillés dans différentes écoles à la fin du premier semestre en raison de craintes des radiations, selon une enquête du conseil d'éducation de la ville.

Fukushima, dont le centre est à environ 60 kilomètres de la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1, n'est actuellement pas inclus dans les zones d'évacuation désignées.

L'enquête est la première qui révêle que des écoliers dans les zones obligatoires d'évacuation, sont réinstallées à cause des craintes de rayonnement.

Parmi les 310 enfants, dont beaucoup ont été transférés par leurs parents ou tuteurs d'écoles dans les zones de parents ou des connaissances résidant en dehors de la préfecture de Fukushima. Beaucoup de mères ont accompagné les enfants, tandis que les pères sont restés dans la ville de Fukushima, d'après un fonctionnaire au Conseil
de l'éducation.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Les enfants de Fukushima vivent cloîtrés à l’intérieur, par peur de la radiation

Les enfants de Fukushima vivent cloîtrés à l’intérieur, par peur de la radiation | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Les enfants de Fukushima et dans la zone autour de la centrale nucléaire au Japon vivent encore aujourd’hui cloîtrés à l’intérieur, par peur de la radiation, et commencent à développer des symptômes liés à ce manque d’activités extérieures.

 

Certains des plus jeunes enfants de Koriyama, à quelques kilomètres de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi au Japon, savent à peine ce que c’est que de jouer dehors – la peu avec les actualités news et actus

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Fukushima : combien d'enfants contaminés ? | Arrêt sur images

Fukushima : combien d'enfants contaminés ? | Arrêt sur images | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Le gouvernement japonais minimise-t-il le nombre d'enfants contaminés après la catastrophe de Fukushima ? C'est ce que laisse entendre un laboratoire français indépendant, l'Association pour le contrôle de la radioactivité de l'Ouest (Acro), lors d'une conférence de presse qui s'est tenue mercredi 7 septembre. Alors que les statistiques officielles font état d'un enfant contaminé sur deux dans la ville de Fukushima, le laboratoire français arrive à un résultat plus élevé (mais avec un échantillon plus faible). Quel que soit le niveau de radiation, la situation est préoccupante : l'ancienne ministre de l'Environnement, Corinne Lepage, de retour de Fukushima, déplorait début septembre le "silence et les mensonges qui tuent". Selon elle, les familles seraient très mal informées sur les risques encourus.

 

Difficile de connaître exactement l'ampleur des contaminations à Fukushima. Lors d'une conférence de presse, relayée par l'AFP, le président du laboratoire français indépendant Acro, David Boilley, a expliqué qu'il y avait davantage d'enfants contaminés à Fukushima que ce que les autorités avaient annoncé. "Nous avons analysé les urines de 15 enfants de Fukushima, ville qui se trouve à 60 km de la centrale accidentée. Tous sont, ou ont été, contaminés alors que les autorités, sur un échantillon de 100, en trouvent un sur deux", a-t-il indiqué. Pour justifier cet écart, ...

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Les enfants du Tohoku surmontent la catastrophe du 11 Mars | AJW by The Asahi Shimbun

[Eng] Les enfants du Tohoku surmontent la catastrophe du 11 Mars |  AJW by The Asahi Shimbun | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Les sourires sont revenus sur le visage des enfants de la région de Tohoku, six mois après que leur vie a été encerclée entourés par la mort, la destruction et le désespoir du séime de magnitude de 9 et du tsunami du 11 Mars.

 

Les journalistes Asahi Shimbun ont visité des logements temporaires, des écoles et autres lieux pour vérifier les progrès des enfants qu'ils ont rencontré peu après le grand tremblement de terre l'Est du Japon.

 

Les enfants sont présentés par deux photographies: l'une à l'heure actuelle, et l'autre peu après la catastrophe.

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] 47 écoles non reconstructibles après la catastrophe | The Daily Yomiuri

[dtraduction] Quarante-sept écoles qui ont été utilisée provisoirement pour remplacer d'autres écoles détruites par la catastrophe du 11 Mars n'ont toujours pas de projet de remplacement (où et comment), selon une enquête du Yomiuri Shimbun.

 

L'enquête a été menée sur 82 écoles primaires publiques, collèges et lycées dans 24 villes et villages dans les préfectures d'Iwate, Miyagi et Fukushima qui utilisent d'autres bâtiments d'écoles à proximité, après avoir été gravement endommagés par le grand séisme de l'Est du Japon.

 

Selon les résultats du sondage, 47 écoles dans 16 municipalités, soit environ 60% des écoles interrogées, n'avait pas de plans pour construire des installations temporaires ou prendre d'autres mesures à partir de mardi. Ca représente 4800 enfants d'âge scolaire fréquentant ces 47 écoles.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[vidéo] Mr.Nakate explique pourquoi les médecins de Fukushima n'aident pas les enfants | koizuka77 [Sous-titré Eng]

Seiichi Nakate, délégué du «Réseau sauver les enfants de rayonnement de Fukushima », raconte comment Dr.Yamashita affectent les médecins de Fukushima à une conférence, «Des citoyens cherchent à rallier l'avenir sans énergie nucléaire», qui s'est tenue à Palais Taito de l'Industrie et du Commerce métropolitaine dans le centre de Tokyo le 27 août 2011.

 

100µS/h=876mS/y; 20µS/h=175.2mS/y

 

Avant l'accident, on était normalement autorisé par la loi à être exposé aux raiations artificielles de moins de 1ms / an (environ 0.114μS / h) au Japon,  calculé sur la base d'un total de radiation pour l'homme dans son temps de vie de façon à être inférieure à 100 ms (100mS/100year).

(...)

--

PS : la traduction en français en commentaire par cheech68. Merci à lui.

more...
Pascal Faucompré's comment, September 6, 2011 4:37 AM
Voici la traduction de Chee68 : (merci à lui)

Mais c'est lorsque Professeur Yamashita vînt de Nagasaki à Fukushima, à titre de conseillé en ce qui conserne les risques des radiations sur la santé  le 19 Mars dernier, que j'ai commencé par penser que cette position n'était pas la bonne et qu'il fallait que dise quelque chose.
Heureusement, j'avais déjà eu l' occasion de contacter au téléphone Mr Mitsuko, Tanaka ou Mr Takashi  le 19 Mars.

Pour cette raison, je me rendis vite compte avec Yamashita de quelle sorte de personne il s'agissait.
Je l'ai trouvé être quelqu'un qui déjà pour Chernobyl avait essayé de sous-estimer la situation, ou de passer l'éponge en prétendant que ce qui s'était passé à l'époque n'était pas si grave.
Un discours fût tenu par ce Yamashita à Fukushima City le 21 Août.

Depuis le 20 Août donc,  chaque citoyen de chaque village et villes de la préfecture de Fukushima a eu droit au même discours étant lu par Yamashita en personne. Une campagne  de relations publiques a été entamée. Il y dit des mensonges, des stupidités et des affabulations outrageantes.
Sachez tous que le fait que 100 Millisieverts soient inoffensifs n'est qu'un début.

Considérant une  dose spécifique, que l'on peut maintenant calculer en microsieverts par heure, on peut dormir et déjà admettre que Tokyo également est déjà contaminée.
Il disait : " Vous n'avez pas besoin de craindre quoi que ce soit, si la dose se situe entre 20 et 30 Microsieverts par heure, laissez vos enfants jouer dehors. Mais faites tout de même attention si la dose dépasse les 100 microsieverts par heure."

Et maintenant nous pouvons voir le site web de la préfecture de Fukushima.Il se rendit ici et là en expliquant : "Les radiations ne peuvent pas vous atteindre  si vous avez le sourire, mais vous atteindrons si vous êtes tracassés. "

C'est pas une blague c'est la vérité,  c'est ce qu'il fit et raconta partout où il alla.
Naturellement, je réagis. J'avais déjà été mis au courant de part Mr Tanaka, dans quel état les coriums des réacteurs se trouvaient. Des gens de Fukushima eux aussi étaient en train d'écouter de telles choses, comme celles que  je viens de vous dire juste avant. Eux aussi ont eu droit à un récit aussi ridicule que cette histoire-ci.

Je me suis tout de suite dit qu'il fallait que je prévienne également la population de Fukushima.
Lorsque je leur ai demandé : " Ne voulez-vous pas entendre l'opinion de Mr Tanaka ? " Ils me répondirent tous que non et se mirent à me huer. Et lorsque je voulus leur parler du problème, ils me dire : " Arrêter ceci !!! "
Et lorsque je me mis à continuer malgré ça, ils me dirent : " Rentres chez toi à la maison !!! "
Je les trouvais trop mort de peur, de toute manière. Pour citer un exemple, c'est un peu comme si à une personne qui n'y serait  pas préparée, on lui annonçait qu'elle a un cancer. Je ne l'avais pas pris en considération. C'est à la mi-mars, que ça c'est passé lorsque Mr Yamashita est venu à Fukushima, qu'ils m'ont tous hué. Il faisait une campagne de sécurité en tirant avantage de l'anxiété des gens. Il disait : " Ne vous en faites pas de la dose spécifique de 20 micro sieverts ou 30. Commençez à faire attention à partir de 100 micro sieverts par heure." comme je vous l'ai dit avant.

S.v.p, à tout le monde, je vous demanderai d'aller voir sur la page de la préfecture maintenant.  J'aimerais bien regarder le film aussi, mais vous pouvez distinguer un lien en petits caractères en dessous de la partie que vous pouvez visionner en cliquant sur la page.
Il est écrit : " Il a été confondu 10 Micro sieverts et 100 Micro sieverts durant la lecture. Nous corrigeons l'erreur." Après cela, maintenant il n'arrive même plus à tenir la lecture d'un discours officiel, debout devant les citoyens à cause des charges qui pèsent sur lui. Donc, il n'a plus le droit de faire que les lectures devant les  médecins ou les personnes concernées auxquelles  ni  n'appartiennent , ni ne sont admises par le grand public. Il a commencé à dévoiler ses intentions, une par une dans une telle situation.

Pourquoi avait-il même avoir parlé de 100 Micro sieverts par heure pourquoi il avait commencé à dire que c' était sans danger jusqu'à 100 Millisieverts d'exposition par an ?

Il avait prétendu il y a de ça un an et demi, que ceux en dessous de 20 ans avaient un risque d'attraper un cancer, même à partir de 10 Millisieverts par an. Il a donc été en position de croire que la dose maximale acceptable a été de 10 Millisieverts par an. Il demandait lui-même aux médecins comment il avait pu dire 100 Millisieverts, mais il répondit au médecin que s'il leur avait dit la vérité, la première chose que les médecins  auraient tous fait,  ça aurait été de prendre leurs jambes à leur cou !!!

" C'était une position politique à prendre pour éviter de tomber à cours de médecins ", il dit.
Je pense que ceci est l'histoire d'une pile de mensonges racontés .

En ce qui concerne les médecins, j'aimerais vous faire entendre l'un d'entre eux qui a pratiqué à Fukushima et ce qu'il a à dire . Maintenant Yamashita est devenu Vice-Président de l' Université Médicale de Fukushima, qui est un centre clé au niveau des soins médicaux, et qui selon sa coopération ou pas, chaque hôpital a le droit ou pas de rester ouvert, nous pouvons dire ça ainsi. Malgré qu'il soit Vice-Président, il a plus d'autorité que le président lui-même, je crois. Une décision politique, comme je vous l'ai dit, le gouverneur de la préfecture de Fukushima, qui est un problème en quelque sorte, se plaint d'avoir fait plusieurs requêtes auprès du gouvernement japonais, enfin il a fait tout comme si, pendant que le gouvernement japonais cherchait à sortir certaines choses, histoire de répondre à ces plaintes, planifiant un budget supplémentaire, malgré tout, cela risque de durer encore lontemps. 

Il a par exemple entamé certaines actions pour mettre des sortes de compensations en place, et ainsi de suite. Quoiqu'il en soit, lorsque Mr Yamashita, sans consulter personne, disait rien qu'en un seul mot, qu'il savait comment rassembler  1.000.000.000 de Dollars s'il le fallait. Et après que le gouvernement ait annoncé le deal, il en résulta  que le gouvernement lui-même devrait payer le business. Il a donc plus d 'autorité qu'un simple ministre, n'est-ce pas ?

Qui est-ce qui envoie une telle personne à Fukushima ?
Officiellement, c'est le gouverneur de la préfecture de Fukushima qui l'a amené, mais il me semble que ce ne soit pas la vérité. Cette personne qui dispose d' une telle somme d'argent et le pouvoir de prendre des décisions concernant Fukushima, contre qui, même pas un seul médecin n'a osé s'opposer lorsqu'il est devenu Vice Président de Université Médicale. Un médecin qui assista les victimes de la bombe atomique d'Hiroshima, qui fut le physicien à ma charge et en qui j'avais pleine confiance pour dire la vérité, nous trahissait  pour la première fois. Il s'agit d'un médecin qui a travaillé avec  le Dr Hida , qui a étudié le fameux syndrome de "Burabura" parmi les victimes de Hiroshima et ainsi de suite.

Dr Hida dit qu'il a été choqué de par le sentiment éprouvé en allant visité Fukushima jusqu'ici.
Voilà ce que les médecins ressentent à Fukushima. Ils se sont tous tus.
Il n'y a que quelques médecins qui sont restés en contacte avec moi, mais ils ont catégoriquement rejeté de révêler leur identité.

Un d'entre eux m'a dit : " Toute ma famille a été amenée dans un refuge pendant que moi, je suis resté ici, parce que je suis médecin et que je ne peux pas fuir en laissant tomber mes patients."
"Un jour, je coopérerai avec toi, mais pour l'instant, ce n'est pas pour mon bien que mon nom soit cité étant donné la situation dans laquelle nous nous trouvons", m'a-t-on dit.
Marie Normandie's comment, September 6, 2011 11:51 AM
Une fois de plus grand merci à Cheech 68 pour avoir traduit cette intervention très longue.
cheech68's comment, September 6, 2011 10:44 PM
De rien , comparé à ce que endure ce courageux peuple japonais , ce n'est malheureusement qu 'une bien maigre contribution , mais c'est le mieux et la moindre des choses que je puisse faire .
De ce fait , permettez-moi de vous dire que c'est moi , grâce à vous tous et toutes , qui vous suis reconnaissant de me permettre ainsi d'avoir quelque peu et surtout sans aucune prétention ,le sentiment de contribuer à rendre un certain hommage à ce pauvre peuple japonais qui est frappé de pleins fouet par cette triple catastrophe. .
Merci à vous tous .Sincèrement .
Vôtre Cheech
Suggested by Prestant IV
Scoop.it!

[Eng] Le gouverment va baisser la imite de contamination pour les écoliers | The Daily Yomiuri

[Eng] Le gouverment va baisser la imite de contamination pour les écoliers | The Daily Yomiuri | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Des sources gouvernementales ont déclaré que le gouvernement va très probablement réviser considérablement à la baisse la limite actuelle de sécurité de - 3.8 µSv / h - sur le montant de radioactivité auquel les enfants peuvent être exposés lors des activités extérieurs dans les lieux scolaires.

 

Ce mouvement sera suivi par des efforts pour décontaminer les aires de jeux et autres lieux scolaires dans le but de réduire le montant d'exposition aux radiations reçues par les enfants à 1 µSv / h.

 

L'action est une réponse aux critiques que la lmite de sécurité actuelle est trop élevée. Le gouvernement a également pris note du fait que des gouvernements locaux à et autour de la préfecture de Fukushima ont pris par eux même l'initiative de décontaminer des lopins de terre (sic) affectés par la crise nucléaire en cours.

 

 

(...)

 

Le Ministère de l'Education, de la Culture, des Sports, des Sciences & Technologies prévoit d'apporter un soutien financier pour les projets de décontamination dont l'objet sera de limiter l'exposition annuelle cumulée à laquelle les élèves  sont exposés à l'école à 1 mSv (soit 1.000 µSv).

 

(...)

 

La valeur de 3.8 µSv / h a été calculée de telle façon que la limite d'exposition annuelle aux radiations pour les élèves soit 20 mSv.

 

Mais certains experts en radiations ou médecins ont critiqué la décision, indiquant que la valeur limite annuelle était trop haute pour des enfants.

 

(...)

--

PS : En complément de la brève précédente de la NHK

 

more...
Lufilau's comment, August 24, 2011 4:48 PM
Malheureusement pour eux cela fait depuis le mois de mars qui s'en prennent beaucoup plus qu' 1mSv, et ils ne peuvent pas faire machine arrière. le mal est en eux, avec tout ce qui va en découdre............
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Un Livre blanc appelle à soutenir l'éducation des enfants sinistrés | The Mainichi Daily News

[traduction] TOKYO (Kyodo) - Le ministère de l'éducation décrit les mesures nécessaires pour aider les enfants souffrant dans le sillage du séisme et du tsunami de Mars dans son Livre blanc annuel publié mardi.

 

«Dans la restauration et la reconstruction des zones sinistrées, un soutien généreux est nécessaire pour assurer l'égalité des chances dans l'éducation et les normes académiques", d'après le Livre blanc de l'exercice 2010 du ministère de l'éducation, la Culture, les Sports, la Science et la Technologie .

 

Plus précisément, le rapport a appelé à l'envoi de conseillers scolaires pour offrir un soutien psychologique aux élèves, la construction d'écoles à classe de fortune et restaurer rapidement les équipements scolaires relativement intacts, et une augmentation des enseignants et du personnel scolaire.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] 14.000 enfants Fukushima ont changé d'école suite à la catastrophe et la crise nucléaire | The Mainichi Daily News

[Eng] 14.000 enfants Fukushima ont changé d'école suite à la catastrophe et la crise nucléaire |  The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Quelques 14 000 enfants qui fréquentaient les écoles publiques élémentaires et secondaires dans la préfecture de Fukushima, avant le séisme et le tsunami du 11 mairs et la crise nucléaire qui a suivi, ont changé depuis d'écoles ou vont en changer au cours des vacances d'été.

 

Une enquête menée par le Conseil préfectoral de l'éducation de Fukushima a révélé que 1081 étudiants ont dues sortir de la préfecture pendant les vacances d'été actuelles. Les craintes sur les radiations ont été cités dans les trois quarts de ces cas. Après le déclenchement de la crise de la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1, de nombreux étudiants ont quitté les zones d'évacuation dans un rayon de 30 kilomètres de l'usine, mais il y aurait actuellement plus d'enfants qui quittent des zones non restreintes du centre de la préfecture de Fukushima.

(...)

 

[Edit] Un autre article intéressant du Mainichi sur la difficile décision des parents de se séparer de leurs enfants par crainte des radiations : http://bit.ly/p7cYTs

more...
No comment yet.
Suggested by telemakfilms
Scoop.it!

[vidéo] Les enfants de Fukushima ont des saignements de nez à l'inhalation de particules chaudes!? | TheSh0210

[vidéo à prendre avec précaution]

Cette femme explique que des enfants ont des saignements de nez à cause des particules de radiations de la centrale nucléaire de Fukushima.

 

A la fin de la séquence, 2 enfants sont interrogés et affirment que des enfants de leur école ont des saignements de nez. Ils sont aussi très tristes de ne pouvoir jouer dehors.

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[intemporel] Portraits d'enfants forts | Strong Children Japan

[intemporel] Portraits d'enfants forts | Strong Children Japan | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Portraits d'enfants japonais et de jeunes vivant dans la zone en cours de l'accident nucléaire de Fukushima Daichi, après le séisme et le tsunami du Tohoku du 11 Mars 2011.

 

Les images et les mots sont écrits ou énoncés par les enfants, sur lequel leurs portrait a été ajouté par l'artiste anglais Geoff Read basé à Fukushima .

 

L'objectif est de leur permettre de partager leur importante expérience et leurs pensées avec le monde.

(...)

more...
Lufilau's comment, August 5, 2011 4:33 PM
celui qui m'a le plus plus et le dessin du petit garçon avec ces robots et sa bouille de clown
Bee Api?'s comment, August 6, 2011 1:42 AM
Très émouvant, merci
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Du boeuf contaminé servi dans les cantines scolaires de Gifu | Japan Today

[Eng] Du boeuf contaminé servi dans les cantines scolaires de Gifu | Japan Today | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Les autorités préfectorales de Gifu ont déclaré vendredi que du boeuf cru contaminés par des matières radioactives a été servi dans les cantines scolaires des enfants de 52 écoles à travers la ville de Gifu.

Les autorités de la ville ont indiqué lors d'une conférence de presse que la viande hachée à partir de 14 têtes de bétail a été utilisé dans les croquettes servies avec les repas scolaires des enfants, et que le numéro de série de l'une des vaches correspond à celui d'un animal considéré comme contaminé.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Programme d'été à l'étranger pour des enfants souffrant des conséquences de la catastrophe | Kyodo News

[Eng] Programme d'été à l'étranger pour des enfants souffrant des conséquences de la catastrophe | Kyodo News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Des dizaines d'enfants japonais touchés par la catastrophe du 11 Mars, séisme, tsunami et crise nucléaire, passeront leur été à l'étranger cette année, allant de familles d'accueil en Italie à des programmes éducatifs à Hawaii, grâce à un élan mondial de soutien.

Mercredi, 35 enfants, principalement du nord-est du Japon, qui étaient tombés malade après avoir la fuite de la centrale de Fukushima Daiichi, sont arrivés à Rome pour rester avec des familles d'accueil dans la capitale italienne et d'autres villes jusqu'à la fin du mois d'août.
(...)
more...
Pascal Faucompré's comment, July 28, 2011 2:52 AM
L'article n'explique pas bien de quoi sont malades ces enfants. Censure volontaire ou simple oubli ?
Lufilau's comment, July 28, 2011 3:08 AM
ou pour ne pas faire une comparaison avec Tchernobyl car encore cette année des petits enfants malades suite à leurs parents contaminés sont en vacances en franche comté comme quoi même après 25 ans il y a encore des retombées bien concraites.......