Japon : séisme, tsunami & conséquences
418.9K views | +247 today
Follow
Japon : séisme, tsunami & conséquences
Publications terminées (sauf commémoration annuelle), mais gardons cette histoire en mémoire ... jusqu'à la prochaine catastrophe ? | @japon_tsunami
Your new post is loading...
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Les fuites de radiations dans la mer atteignent 15 000 térabecquerels à l'extérieur de la centrale de Fukushima | The Mainichi Daily News

[Eng] Les fuites de radiations dans la mer atteignent 15 000 térabecquerels à l'extérieur de la centrale de Fukushima | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Des chercheurs estiment que la quantité de substances radioactives qui ont été déversées dans la mer près de l'usine de Fukushima Daiichi paralysée entre Mars le 21 et le 30 avril ont totalisé 15 000 térabecquerels, a anooncé jeudi une entité qui a dirigé les travaux de recherche.

 

L'estimation se compare aux 4700 térabecquerels d'iode radioactif et de césium que l'exploitant de l'installation, Tokyo Electric Power Co., avait estimé avoir filtré dans la mer entre le 1er et le 6 avril suite une fuite d'eau du réacteur n ° 2 à la centrale après le séisme et le tsunami du 11 mars.

(...)

more...
No comment yet.
Suggested by prestant
Scoop.it!

Demain, on saura si la douche fait du bien | pontaline

Demain, on saura si la douche fait du bien | pontaline | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

@pontaline a repris le schéma publié par l'Asahi   Shimbun pour présenter le double arrosage mis en oeuvre depuis hier dans le réacteur numéro 3.

 

Après 24h, conformément au plan prévu, TEPCO est passé à 2 m3/h environ sur le point haut en complément des 7 m3/h environ sur le long du coeur. 

 

Les données relevées aprés 20h de double arrosage n'ont pas montré de résultat interprétable , une des deux températures publiées chaque jour par TEPCO ayant baissé et l'autre un peu monté.

 



more...
Mulotine de la Mulotière's comment, September 2, 2011 5:31 PM
vrai...la temperature dans la partie haute du RPV est légerement inférieure... mais il faut également dire que la jetée d'eau est majeure....il faudra comme tu le dis Prestant, attendre un peu pour pouvoir vérifier....et ne pas oublier que pour l'instant dans la partie basse la T° monte (de peu mais elle monte)
Kna's comment, September 3, 2011 3:37 AM
C'est moi qui ai l'esprit tordu, ou il est à dessein bien gentillet ce schéma ? Je m'explique :
Tout le monde est censé connaître l'histo du réacteur 3 , chargé au MOX, la plus violente explosion - non encore élucidée, fusion du coeur, probable melt-through..
Hors là, on voit bien du combustible fondu, mais qui attend gentiment au fond de la cuve du réacteur ?
Et toute l'eau envoyée, elle va où après ? Sauf erreur il n'y a pas de circuit fermé pour l'eau, donc ?
D'accord, ce n'est qu'un schéma, probablement inspiré d'un modèle "hors catastrophe", en état normal.. Mais le but est quand même d'expliquer ce qui se passe A L'HEURE ACTUELLE, non ?
Hors moi, ce schéma, il me fait plus penser à un soufflet au chocolat qui a débordé, dégouliné à travers la grille et coulé au fond du four.
Ca ne serait pas le but voulu par hasard, inspirer aux gens que "bon, on comprend , c'est pas si grave, ca va s'arranger.." ?
Faut-il se satisfaire d'un petit dessin qui illustre ce que TEPCO veut faire avec son "core spray" ?
A votre avis, ca représente bien la situation actuelle du réacteur 3 ?

trifouillax's comment, September 3, 2011 4:51 AM
Propagande ! encore un peu le panneau "New pouring water method" clignoterait dans le noir avec un beau prix fluo affiché en bas ! Les Japonais ont décidément le chic pour les schémas ringards et infantilisants... Bien sûr qu'au moins une partie du "core" s'est faite la malle du confinement ! Tepco tente juste d'agir sur ce qui est resté "à portée de main", le restant est intouchable depuis longtemps et ce sera la grande leçon de l'accident : les technologies ne peuvent pas tout résoudre.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Fukushima : la décontamination de l'eau prend du retard | Sciences et Avenir

Fukushima : la décontamination de l'eau prend du retard | Sciences et Avenir | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Une fois de plus, le dispositif de décontamination de l’eau radioactive a été stoppé à la centrale nucléaire accidentée de Fukushima Daiichi ce vendredi 26 août. Un incident qui vient s’ajouter à la longue liste des problèmes rencontrés par Tepco, l’opérateur de la centrale, depuis la mise en route de ce système de décontamination.

 

Aujourd’hui Tepco précise que c’est la pompe qui transfert l’eau vers le dispositif de décontamination d’Areva, après être passée par les filtres à césium, qui est tombée en panne.

(...)

more...
Bee Api?'s comment, August 26, 2011 1:35 PM
Du retard sur le retard? ou bien
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] La crise nucléaire entre dans son 6e mois | The Asahi Shimbun

[Eng] La crise nucléaire entre dans son 6e mois | The Asahi Shimbun | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Les efforts déployés pour stabiliser les réacteurs de la centrale nucléaire sinistrée de Fukushima n ° 1 sont à "l'étape 2" d'une feuille de route destinée à mettre fin à la crise.

 

Cinq mois se sont écoulés depuis la catastrophe nucléaire précédée par Grand tremblement de terre l'Est du Japon du 11 Mars.

 

Le gouvernement et Tokyo Electric Power Co. (TEPCO), exploitant de l'usine, visent à ramener les réacteurs nucléaires à un arrêt à froid afin que les résidents évacués des zones proches de l'établissement puissent retourner dans leurs foyers.

 

Les principaux défis sont notamment la stabilisation du traitement de l'eau radioactive et la suppression de la décharge de matières radioactives à partir des cuves de confinement.

 

La période d'achèvement de l'étape 2 comprend la mise arrêt à froid des réacteurs nucléaires et se situe entre Octobre et Janvier. Les résidents évacués pourront retourner chez eux seulement après l'étape 2 est terminée.

(...)

--

NB : le système de refroissiement est 66.4% de sa capacité jusqu'au 9/08. Les piscines des réacteurs 2 et 3 respectivement à 104 et 117 degrés. Il reste 120.240 tonnes d'eau radioactive dans les bâtiments

--

PS : petit topo à garder précieusement pour vérifier le respect des délais !

more...
Etienne Servant's comment, August 12, 2011 4:30 AM
La marmotte continue d'emballer les 3 coriums dans du papier d'aluminium....
Prestant IV's comment, August 12, 2011 5:35 AM
Il est un peu étonnant de lire que le bâtiment qui serait le plus contaminant serait celui où le réacteur était arrêté. En tout état de cause, comment la fuite radioactive est-elle mesurée ?
bernard's comment, August 12, 2011 9:12 AM
@Pensant IV,

"comment la fuite radioactive est-elle mesurée ?"
Avec un Gamma Scoot,ou je me trompe....vous Prestant,vous feriez comment vu vos tres haute competance en la matiere....qu'elles sont vos competance reel en radio-protection.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Fukushima : Mise en service d'un refroidissement par circulation d'eau dans la piscine du réacteur 1 | NHK WORLD French

Tepco, l'opérateur de la centrale Fukushima Dai-ichi, est passé d'un système d'injection d'eau à un système de refroidissement par circulation d'eau au réacteur numéro 1 de l'installation.

 

La Compagnie d'électricité de Tokyo a mis en service le nouveau système à eau de refroidissement ce mercredi dans la piscine de stockage des barres de combustible irradié.

 

Avec l'arrêt des injections d'eau et le passage ce mercredi à un système de refroidissement à circulation d'eau, toutes les quatre piscines de stockage des barres de combustible irradié vont désormais bénéficier d'un refroidissement stabilisé.

more...
Etienne Servant's comment, August 10, 2011 9:49 AM
A quand la panne ?
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Les causes du dernier arrêt de 7,5h du système de refroidissement inconnues | The Mainichi Daily News

[Eng] Les causes du dernier arrêt de 7,5h du système de refroidissement inconnues | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Tokyo Electric Power Co. (TEPCO) a indiqué que le système de traitement de l'eau radioactive de la centrale nucléaire Fukushima n ° 1 s'est arrêtée pendant 7,5 heures, peu après 8 heures le 7 août, suscitant l'Agence de sûreté nucléaire et industrielle (NISA) de demander à la compagnie de trouver des mesures préventives.

 

Bien que le système de traitement d'eau était hors de fonctionnement, l'eau traitée fut utilisée pour refroidir les réacteurs, a déclaré le 7 août TEPCO. Selon la compagnie, le problème survient dans un dispositif de décontamination de l'eau développé par Areva SA. Il a déclaré que l'une des pompes utilisées par deux des systèmes de traitement d'eau à injecter des produits chimiques aidant l'élimination du césium radioactif a cessé de fonctionner. Dans un développement similaire, une autre pompe a également cessé de fonctionner en raison d'un pépin le 4 août.

(...)

 

NB : Dans le même temps, TEPCO a pour la première fois commencé à démarrer sur les équipements nouvellement installés pour faire  s'évaporer et se concentrer l'eau salée dans deux des huit systèmes de traitement des eaux.

--

Plus d'infos à ce sujet sur NHK Eng : http://bit.ly/hxvIZq

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Ent] Test de fonctionnement du système de refroidissement sur le réacteur n°4 | NHK WORLD English

[Ent] Test de fonctionnement du système de refroidissement sur le réacteur n°4 | NHK WORLD English | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] L'exploitant de l'usine endommagé de Fukushima Daiichi est prête à tester le fonctionnement d'un système pour refroidir la piscine de stockage du combustible irradié du réacteur No.4 dès dimanche.

La piscine possède 1535 barres de combustible, celui qui en contient des réacteurs de la centrale. Une explosion d'hydrogène, le 15 Mars a endommagé un mur de soutènement de la piscine. La température de l'eau de la piscine est demeuré élevé à 86 à 87 degrés Celsius, ce vendredi.

Tokyo Electric Power Company a commencé à renforcer le mur avec des piliers en acier et en béton à la fin mai. Il a également commencé à mettre en place un dispositif de refroidissement avec un échangeur de chaleur à la mi-Juillet.

Ceci est conçu pour établir un système de refroidissement des pompes à eau circulatoire qui sont hors de la piscine, l'eau se refroidit et retourne à la piscine.

Le travail sur le renforcement de la muraille et la mise en place d'un système de refroidissement a pris fin samedi. Tokyo Electric Power espère tester le système de refroidissement dès dimanche et commencer à faire le fonctionner pleinement si aucun problème (sic !).

TEPCO a l'intention de réduire la température de l'eau de piscine d'environ 30 à 40 degrés d'ici un mois. Un système de refroidissement similaire est en place pour les piscines de barres de combustible dans les réacteurs n ° 2 et n ° 3.
TEPCO veut tester le système de refroidissement du réacteur n ° 1 au plus tard début août.
--
Image de Tepco
Complément d'infos et photos : http://bit.ly/dPFN79
more...
Pascal Faucompré's comment, July 30, 2011 7:09 PM
On entend toujours pas parler de la toiture Tupperw... du réacteur 1 ?
Veulent-ils tester le système de refroidissement avant de commencer ?
prestant's comment, July 30, 2011 7:35 PM
Pour le titre, il s'agit évidemment de la piscine du réacteur #4 et pas du réacteur lui même.

Pour le réacteur 1, dès lors on peut se demander si ils parlent du réacteur ou de la piscine qui est totalement masquée jusque là dans les suivis à croire qu'elle est pschitée depuis la mi mars.
prestant's comment, July 31, 2011 6:56 AM
Tepco annonce avoir commencé à utiliser le systéme alternatif de refroidissement à 0h44 ce 31/7
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Arrêt temporaire du système de traitement de l'eau contaminée à Fukushima | NHK WORLD English

[Eng] Arrêt temporaire du système de traitement de l'eau contaminée à Fukushima | NHK WORLD English | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[NHK French] Des problèmes persistants au niveau du système de décontamination de l'eau radioactive à la centrale nucléaire de Fukushima ont obligé les techniciens à stopper le pompage de l'eau accumulée dans les sous-sols des bâtiments des réacteurs.

Vendredi, la Compagnie d'électricité de Tokyo, Tepco, a déclaré qu'une installation utilisée pour stocker de l'eau radioactive avant sa décontamination était presque pleine. Ce problème est dû au retard pris par le processus de traitement.

Dans ce contexte, Tepco a dû suspendre le transfert de l'eau contaminée des bâtiments des réacteurs 2 et 3 vers cette installation. L'entreprise utilise un système qui permet de traiter l'eau et de la recycler pour refroidir les réacteurs. Mais depuis les premiers essais de ce système le 17 juin, les incidents techniques se multiplient. Son rendement n'a jamais atteint l'objectif fixé de 70 pour cent.

Tepco fait cependant remarquer que l'eau radioactive accumulée dans les sous-sols a peu de chance de déborder car le système fonctionne et que le transfert pourrait reprendre dans deux jours.
more...
Marie Normandie's comment, July 29, 2011 9:43 AM
Honnêtement , je croyais m'être trompée de page du topic...mais non, après vérification il s'agit bien d'aujourd'hui soit le 29/07/11 !
Combien de posts sur ce sujet : arrêt temporaire du système de décontamination en raison de problèmes .... persistants ... ?heureusement quand le nouveau système japonais Toshiba va prendre le relais, les soucis de ce côté seront terminés une fois pour toutes....il faut avoir foi en l'avenir, n'est-il pas ?
Pascal Faucompré's comment, July 29, 2011 9:45 AM
@Marie N : si j'avais su plus tôt, j'aurais créé un tag "incident" !!
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Nouvelle feuille de route et un meilleur système de décontamination à Fukushima | IEEE Spectrum

[Eng] Nouvelle feuille de route et un meilleur système de décontamination à Fukushima |  IEEE Spectrum | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
(...)*
Le gouvernement japonais a été vivement critiqué par ses voisins la Corée du Sud et la Chine pour avoir autorisé TEPCO de décharger plus de 11.000 tonnes de ce qu'elle décrit comme «de l'eau contaminée à faible niveau» dans l'océan Pacifique au début d'avril. Le gouvernement s'excuse de ne pas avoir informé ses voisins de l'action, disant qu'il était confronté à une situation d'urgence et a dû faire place à de l'eau plus fortement contaminées sur le site qui était en danger de fuites dans l'océan.
--
* NB : cet article donne des informations pour la plupart déjà connues ici, sauf cette partie (il me semble)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Fukushima Dai-ichi : augmentation du niveau d'eau contaminée | NHK WORLD English (+vidéo)

[Eng] Fukushima Dai-ichi : augmentation du niveau d'eau contaminée | NHK WORLD English (+vidéo) | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[NHK French] La Compagnie d'électricité de Tokyo, Tepco, injecte de l'eau douce pompée dans la retenue d'un barrage situé à proximité de la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi pour remédier au manque d'eau qui affecte son système de refroidissement des réacteurs endommagés.

Le système en question décontamine l'eau radioactive accumulée dans les bâtiments de la centrale avant de l'utiliser comme liquide de refroidissement.
Tepco a interrompu le processus de désalinisation de l'eau contaminée après le déclenchement d'une alarme dimanche vers midi en raison d'un problème affectant l'installation de désalinisation. Les opérations ont repris dans la soirée après l'installation d'un nouvel appareil.

Ce nouvel appareil n'est capable de traiter que la moitié de l'eau du système et le niveau d'eau contaminée est donc en augmentation.

Tepco avait commencé à utiliser le nouveau circuit de refroidissement avec injection à la fin du mois dernier. La semaine dernière, le gouvernement et l'opérateur de la centrale avaient annoncé que la première phase du plan destiné à stabiliser le refroidissement des réacteurs était terminée.

Tepco cherche les raisons de la panne de dimanche. Selon l'opérateur, le système de décontamination dans son ensemble ne fonctionne pas de manière stable et il faut travailler à améliorer sa fiabilité.
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] TEPCO vérifie la tuyauterie du système de | NHK WORLD English (+vidéo)

[Eng] TEPCO vérifie la tuyauterie du système de  | NHK WORLD English (+vidéo) | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[NHK French] La Compagnie d'électricité de Tokyo, Tepco, souhaite examiner la tuyauterie du système de décontamination de l'eau radioactive installé à la centrale nucléaire de Fukushima. L'objectif est d'améliorer le rendement du système, aujourd'hui très inférieur aux attentes.

D'après Tepco, l'appareillage a été conçu pour traiter 50 tonnes d'eau par heure. Mais son rendement tourne autour de 39 tonnes par heure en moyenne depuis sa mise en service fin juin. Cette semaine, il a été de 53 pour cent, contre un objectif de 70 pour cent.

L'entreprise souhaite examiner les tuyaux du système, où différents matériaux, de la vase notamment, pourraient s'être accumulés, réduisant le débit de l'eau. Tepco va également mettre en place un circuit parallèle pour voir si la quantité d'eau traitée peut augmenter. Si ces opérations donnent des résultats positifs, l'ensemble de la tuyauterie pourrait être remplacée.
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Le challenge de l'eau radioactive de Fukushima | NHK WORLD English (+vidéo)

[Eng] Le challenge de l'eau radioactive de Fukushima | NHK WORLD English (+vidéo) | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[NHK French] Le gouvernement japonais et Tepco, la Compagnie d'électricité de Tokyo, doivent annoncer ce mardi une révision de leur plan, visant à reprendre le contrôle des réacteurs de la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi.

Les responsables devraient annoncer que la première phase du plan est presque achevée, conformément aux prévisions.

Toutefois, le système de décontamination de l'eau radioactive, entré en service à la fin de juin, fonctionne en deçà de ses capacités en raison de fuites et d'autres problèmes.

Le taux de décontamination du circuit a chuté à 37 tonnes d'eau par heure à un certain moment, soit plus de 20 pour cent de moins que la capacité envisagée. Le taux a augmenté à 39 tonnes par heure après que les techniciens de Tepco ont procédé vendredi à une purge de l'air des canalisations. Ils ont également remplacé un tuyau reliant des réservoirs afin de faciliter la circulation de l'eau.

Cependant, le taux est retombé à 37 tonnes par heure lundi matin et les techniciens ignorent encore la cause de cette chute.
more...
No comment yet.
Suggested by prestant
Scoop.it!

[Eng] Toshiba, un nouvel équipement de purification d'eau pour la centrale nucléaire de Fukushima | Asahi.com

[Eng] Toshiba, un nouvel équipement de purification d'eau pour la centrale nucléaire de Fukushima | Asahi.com | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Toshiba Corp et deux autres sociétés ont développé des équipements de purification d'eau qui seront utilisés pour traiter l'eau contaminée aux niveaux élevés de radiation à la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1.

Le matériel a été montré aux journalistes le 14 Juillet à l'usine Toshiba à Yokohama.

L'équipement se joindra à d'autres équipements développés par Kurion Inc aux Etats-Unis et Areva SA en France qui sont déjà en opération à l'usine de Fukushima.

L'équipement développé par Toshiba va commencer à fonctionner à partir de début août.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Mesure de la contamination des eaux et des sols | La catastrophe de Fukushima

Mesure de la contamination des eaux et des sols | La catastrophe de Fukushima | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

A la centrale de Fukushima Daiichi l’hyptohèse concernant l’explosion d’hydrogène du réacteur n° 4 le 15 mars qui aurait été provoquée par de l’hydrogène provenant du réacteur n°3 semble se confirmer d’après TEPCO.

 

En plus du peu de dommages que semble avoir subi le combustible de la piscine du réacteur n°4, les mesures des taux de contamination des filtres des tuyaux d’échappement des gaz vont également dans ce sens.

(...)

more...
Ralala's comment, September 4, 2011 5:42 PM
(Copie du commentaire déposé sur le site laterredabord.fr)
Bonjour,

TEPCO mène le monde entier en bateau. La théorie de l’explosion d’hydrogène du BR-4 par de l’hydrogène provenant du BR-3 ne tient pas debout.

Et cela peut être démontré, et en photos, s’il vous plaît.

Alors d’après TEPCO, l’hydrogène issu de la thermolyse de l’eau et de l’attaque des gaines en zirconium aurait quitté le BR-3 (parce que l’enceinte de confinement était trop pressurisée, donc on envoie tout ça dehors pour sauvegarder le confinement : c’est une « base » de la « sûreté nucléaire » : « Ah, le contenu est radioactif pour des milliers d’années. Bah tant pis, on mettra des cheminées hautes pour pas trop polluer le site… « ).

Donc la merde pressurisée du BR-3 quitte le confinement via une soupape auto-commandée, pour donc aller …dans la cheminée haubanée située entre les BR-3 et les BR-4.

Et là, pas de bol, l’hydrogène serait allé dans le BR-4, ce qui aurait mené le bâtiment à la ruine, sans pour autant ruiner la piscine. Ben voyons.

Alors déjà, les cheminées sont construites pour amener des fluides vers le conduit d’évacuation, avec un système de coudes. L’extrême légèreté de l’hydrogène fait que le risque de reflux accidentel n’est pas possible en soit.

Mais là où ça devient bigrement intéressant, c’est qu’en fait le tube de collecte des gaz issus de l’enceinte de confinement du BR-3 s’est retrouvé brisé lors de l’explosion du BR-3, des tronçons entier en jaquette inox bien brillants (plus de 2,50 mètres de diamètre) se sont retrouvés A TERRE, à proximité immédiate du BR-3, les blocs ont été détachés et broyés/aplatis par la chute des gravats.

Les photos :
http://cryptome.org/eyeball/daiichi-npp/pict5.jpg

http://cryptome.org/eyeball/daiichi-npp/pict10.jpg

http://cryptome.org/eyeball/daiichi-npp/pict7a.jpg

MAIS SURTOUT :
http://img683.imageshack.us/img683/7845/fuku3.jpg
Et là, on voit bien que le BR-4 est encore « intact » extérieurement, mais que le tube d’amenée des fluides à la cheminée est rompu !

Alors, bizarrement, on a donc un grand vide au dessus du Drywell autre fois fermé par un dôme de confinement :

On aboutit donc à ça avant le séisme qui a tout foutu par terre, RAPPEL important, le tsunami n’a fait qu’enfoncer un clou déjà irrémédiablement plié :
http://www.nucleartourist.com/images/rflg-fl2.jpg

Bon, ici, le dôme est sagement posé sur le plancher d’opérations.
http://cryptome.org/eyeball/daiichi-npp2/pict66.jpg

Ah, il y a de la vapeur qui continue de sortir, pendant plusieurs jours, semaines, mois ?

regardez les vidéos de Fuku1live pour vous faire une idée. 6 mois après, le réacteur 4 fume toujours, et la piscine est noyée et plus ou moins refroidie…

La date de l’explosion du BR-4 n’est pas connue et reste obscure. Alors qu’on demande pas la Lune…

En tout cas, lors de la vidéo montrant l’explosion du BR-3, le BR-4 n’explose pas simultanément.

Et quand bien même le BR-4 se serait chargé progressivement d’hydrogène, celui-ci n’aurait fait « que passer ». ET POUR CAUSE :

Le BR-4 a été complètement inondé par TEPCO qui était en train de faire la maintenance du réacteur lui-même.

Et pour accéder au réacteur, il faut démonter le fond elliptique de l’enceinte de confinement, en ouvrant le plancher d’opérations.

On a donc une enceinte de confinement INOPÉRANTE au moment de la catastrophe.

Et pourtant le BR-4 a pété pour être dans un état structurel bien pire que le BR-1, alors que le BR-1 fonctionnait et que le BR-4 était en arrêt froid.

La source d’énergie, c’est celle du réacteur du BR-4, qui a lui aussi fondu. Les combustibles contenus dans le réacteur sont placés dans des piscines, celles-ci DOIVENT être refroidies.

A partir du moment où ces combustibles font bouillir l’eau et que le circuit de refroidissement est inopérant, la pression monte inexorablement, obligeant la cuve du réacteur à dépressuriser dans l’enceinte de confinement, qui était grande ouverte.

Comme le refroidissement n’a pas pu être fait, le combustible contenu dans le réacteur 4 a lui aussi fondu, la cuve du réacteur n’étant pas encore ouverte.

Il faut dire que dans le fatras du plancher d’opérations et la compression des images envoyées par le T-Hawk, on a du mal à s’y repérer :
http://www.houseoffoust.com/fukushima/DroneVid4_15/a_r4_side5.jpg

En fait, tout le sort du réacteur 4 est sur cette photo :
http://www.houseoffoust.com/fukushima/DroneVid4_15/a_r4_sfp6.jpg

Est-ce que le dôme du réacteur a été démonté, ou pas ?
Les Japonais étant fans du « 5S », tout est toujours mis à sa place. Et avant de changer le combustible, il faut ouvrir l’écluse pour permettre le passage des barres de combustible du réacteur jusqu’à la piscine :
http://www.houseoffoust.com/fukushima/reactor4_insideplain.jpg

Or ici, sur le réacteur 4, l’écluse a été trouvée fermée. Et heureusement !
Sinon, l’eau de la piscine serait descendu bas, très bas.

Et comment voulez-vous la remplir, il faudrait pour ça noyer le Drywell. Et comment y arriver avec un Tonneau des Danaïdes ?

Si cette écluse avait été ouverte, les barres de la piscine n°4 auraient TOUTES fondues.

Alors, oui, les barres semblent en bon état :
http://www.youtube.com/watch?v=QVqfPCsl2AA

Mais il ne faut pas oublier que la terre tremble toujours, que le réacteur 4 s’est incliné et s’est enfoncé partiellement dans le sol. Des tuyaux de jonction avec la SdM doivent être rompus ou en tension :
http://enenews.com/wp-content/uploads/2011/05/lean1.jpg

La piscine ne restera pas étanche éternellement, il y a des ions chlorures (1944 ppm aux dernières nouvelles du 20 Août), ces Cl- attaquent l’inox de la piscine DES LE SEUIL DE 50 ppm FRANCHI. L’inox est également employé pour les structures des assemblages de combustible, les ions chlorures attaquent aussi le zirconium des gaines. Et l’écluse peut très bien lâcher au niveau des joints ou de sa géométrie :
http://img.over-blog.com/300×224/4/37/62/00/blog-italien/r4-source-mainichi4.jpg

Images sources : http://mainichi.jp/select/jiken/graph/20110630/index.html

Ce point-là est un défaut majeur de tout les réacteurs dans le monde. La « marche » restante étant très faible ! :
Ici, en Suisse à Leibstadt : http://img.ibtimes.com/www/data/images/full/2011/03/17/75371-dd.jpg

Vous trouvez que ça ne colle pas au sujet ?
Regardez le plan hi-res de Way, pour la centrale-jumelle d’Oyster Creek (1968) : http://tweetsareforbirds.com/current/wp-content/uploads/2011/03/no40_oyster_creek.png
Alors ?

Dès qu’il y a de la vapeur au niveau des crayons de combustible, cette faible densité de matière ne freine pas les neutrons aussi bien que de l’eau liquide, ça s’emballe (la fission !) et très vite. C’est valable pour le réacteur comme pour la piscine.

Je crois qu’au niveau du réacteur 4, après l’explosion du BR-3, que les combustibles contenus dans le réacteur 4 ont eux aussi fondus.

Alors, la vraie question, c’est comment le BR-4 fait pour encore contenir de l’eau, telle que vue sur la page du Mainichi ?

Alors, si le corium s’est soudainement retrouvé mêlé aux centaines de mètres cubes d’eau (puisque cuve percée), il y a eu une explosion de vapeur qui a fracturé tout le bâtiment, au vu des photos disponibles, uniquement au dessus du plancher d’opération, pas en dessous.

Le plancher d’opérations s’élève à 2 « tablettes de béton », la 2ème reprend le toit-terrasse.

Une bonne vue ici de cette caractéristique de construction, on remarquera que les tiges de ferraillage sont restée bien à l’extérieur de leur positionnement antérieur :
http://www.chrismartenson.com/files/u4/Reactor_4_bent_rods_3-17-2011_12-08-44_PM.jpg

Et donc quand on analyse cette photo, on se rend compte que l’explosion a fait sauter une bonne partie du bâtiment au dessus et EN DESSOUS de ce plancher :
http://www.houseoffoust.com/fukushima/NEW_4_down.jpg

Et les parois « intactes » à droite de la défonce du côté droit de l’image, c’est la piscine de combustibles « Spent Fuel Pool ».

Seulement, pour arriver à un niveau de destruction pareil, à part l’énergie du réacteur, quoi d’autre a pu faire sauter le BR-4 ???

On remarquera aussi sur cette image que du contenu dans le bâtiment semble dégueuler par l’ouverture dans le béton, comme s’il y avait eu une « grosse chasse d’eau » :

https://lh6.googleusercontent.com/-nGtLcfPt6Lo/TYDDWBJJOfI/AAAAAAAAESY/LbhZshvwSK8/Fukushima+3+and+4.png

Encore plus visible ici : http://i1213.photobucket.com/albums/cc469/antonl1/Drawing2.jpg

Pour rappel, le combustible usé est placé en piscine pendant 40 ans pour des réacteurs à eau bouillante ou des réacteurs à eau pressurisée : on attend de dépasser la demi-vie du césium-137 majoritaire pour commencer à voir la température des assemblages baisser un peu.

Mais ceux-ci restent très chauds et extrêmement radioactifs pour des milliers d’années.

Pour du combustible MOX (combustible nucléaire au plutonium, appelé Pluthermal aux Us et au Japon) équipant 22 (bientôt 23 avec l’EPR qui va tourner avec 100% de MOX) de nos centrales en France, il faut 100 ans de piscine.

Voilà le vrai secret du réacteur 4.

Et TEPCO essaye de nous induire en erreur, c’est manifeste ici.
http://totallycoolpix.com/wp-content/uploads/2011/18042011_inside_fukushima/fukushima_016.jpg

On a donc 4 réacteurs percés par leurs combustibles en fusion, partielle ou complète (je pense pour la dernière hypothèse). Mais certainement pas 3 comme claironné partout.

Je n’ai pas compté ici le cas des piscines et de la piscine commune du site, plus les morceaux rougeoyants de corium projetés ça et là…

Bien à vous.
Suggested by prestant
Scoop.it!

[Eng] Les eaux souterraines près de la centrale de Fukushima vont être protégées par un bouclier souterrain en acier | The Mainichi Daily News

[Eng] Les eaux souterraines près de la centrale de Fukushima  vont être protégées par un bouclier souterrain en acier | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] A la centrale nucléaire accidentée de Fukushima n ° 1,  la construction d'une barrière souterraine pour éviter que les fuites de matières radioactives n'atteignent les eaux souterraines commencera cette année et sera terminée dans environ deux ans, selon les plans dévoilés le 31 août .

 

Ces plans, annoncés par l'opérateur Tokyo Electric Power Co. - TEPCO -, comprennent l'utilisation d'un navire spécialisé et d'une jetée temporaire à proximité de la centrale afin d'accélérer la construction. Selon TEPCO, la barrière sera construite avec 600 voir  700 palplanches d'acier enfoncés sur une longeur de 22 mètres dans le sol et s'étirant sur  quelque 800 mètres. Les 10 mètres d'espace entre la barrière d'acier et la digue existante seront également remplis de béton.

 

Des simulations effectuées à l'aide de substances bénignes qui imitent les propriétés des matières radioactives ont montré que la barrière à l'usine en bord de mer  empéchera les matières dangereuses d'atteindre l'océan. La barrière est prévue pour durer 30 ans.

(...)

--

[Edit] En complément d'infos la note d'info de Tecpo : http://bit.ly/pbJQAd

more...
RK's comment, September 2, 2011 5:22 AM
2 ans pour construire une barrière... olala Tepco met le turbo !
Bee Api?'s comment, September 2, 2011 11:16 AM
Shadok!!!
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] TEPCO va directement verser de l'eau sur le combustible du réacteur n ° 3 | NHK WORLD English (+vidéo)

[Eng] TEPCO va directement verser de l'eau sur le combustible du réacteur n ° 3 | NHK WORLD English (+vidéo) | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Tokyo Electric Power Company va essayer un nouveau procédé pour refroidir le réacteur n ° 3 de l'usine de Fukushima Daiichi en injectant de l'eau directement sur l'installation de combustible à partir de vendredi.

 

La compagnie a fait couler 7 tonnes d'eau par heure à l'extérieur du réacteur n ° 3 . Mais ce processus a produit une quantité massive d'eau hautementradioactive.

 

TEPCO a déclaré lundi que l'injection d'eau de refroidissement dans les tuyaux situés au-dessus du carburant serait plus efficace. La compagnie espère que ce nouveau procédé permettra de réduire la quantité d'eau radioactive produite. L'opérateur dit qu'il va vérifier l'efficacité du nouveau système en surveillant les niveaux de température.

more...
Lufilau's comment, August 24, 2011 6:38 AM
oups, les tuyaux ne soient pas bouchés,bougés,bousculés,etc....
Prestant IV's comment, August 24, 2011 6:59 AM
Cette démarche est liée à l'hypothèse qu'un partie du combustible fondu serait resté en position haute.
Dans ce cas l'arrosage actuel ne refroidit pas directement. car l'eau arrive plus bas contre le "tambour à combustible" (shroud = ?). C'est la fameuse douche, un dispositif en cercle au dessus du haut du combustible.

Il convient de noter que TEPCO va utiliser le réacteur 5 pour tester les manoeuvres de raccordement.

Ceci étant, si le #3 demande plus d'eau, il réagit en température en baissant régulièrement; en tout cas la température la plus élevée publiée par TEPCO est 110,7 °C (elle est remontée avec la diminution à 7,0 m3/h du débit injecté).

Ca n'a pas l'air de déranger TEPCO de publier 114,8 °C pour le #2 , avec il est vrai un débit à 3,8 m3/h
trifouillax's comment, August 24, 2011 10:10 AM
Bonjour,

Le Shroud est le blindage entourant et maintenant les assemblages de combustible au sein de la cuve principale ; c'est aussi l'élément qui était en cours de remplacement sur l'unité n°.4.

Une partie du combustible est probablement resté acrochée à ce shroud (dans chaque ex-réacteur)avec quelques morceaux de barres de contrôle et c'est ce que Tepco entend refroidir plus efficacement. Quelle pourcentage ? 1 % ? 10 % ? Le restant du combustible est probablement hors de portée de tout "arrosage" (puisqu'il s'agit bien de ça !).
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Centrale de Fukushima : dysfonctionnements du système de filtrage de l'eau contaminée | NHK WORLD English (+vidéo)

[Eng] Centrale de Fukushima : dysfonctionnements du système de filtrage de l'eau contaminée | NHK WORLD English (+vidéo) | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

A la centrale nucléaire de Fukushima, le système de décontamination de l'eau n'atteint pas les objectifs prévus, ce qui suscite des doutes sur la possibilité de rétablir le contrôle des réacteurs conformément aux délais initiaux.

 

Cinq mois exactement se sont écoulés depuis l'interruption du système de refroidissement provoquée par le séisme et le tsunami du 11 mars.

 

L'opérateur de la centrale, la Compagnie d'électricité de Tokyo, souhaite stabiliser le refroidissement des réacteurs d'ici janvier 2012.

 

Pour ce faire, il s'agit de décontaminer des milliers de tonnes d'eau irradiée sur le site.

Toutefois, les dysfonctionnements du système de filtrage ne permettent pas à Tepco de le rendre opérationnel à 90 pour cent, conformément à l'objectif initial. Mercredi, le taux se limitait en effet à 66 pour cent.

 

De nombreuses pannes sont survenues bien que le système ait totalement fonctionné durant plus d'un mois.

--

[Edit] Le Mainichi signale toutefois que le système de décontamination a atteint un record depuis 8 jours à 77% du taux de fonctionnement du traitement de l'eau radioctive ! http://bit.ly/pGebhm

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Point de situation de Fukushima Daiichi | TEPCO

A noter sur le dernier point presse de Tepco :

 

- (...) partie intraduisible pour moi, désolé !

 

- A 10h00, le 9 août, nous avons repris le transfert du niveau d'eau accumulée vers le méga-flotteur , qui avait été transféré du bâtiment de la turbine de l'unité 6 au réservoir temporaire. A 10h12 le transfert a été interrompue en raison d'une fuite dans le tuyau de transfert. À 1:35 pm le jour même, nous avons redémarré le transfert après le remplacement du tuyau.

 

- A 09h27, le 9 août, nous avons mené des travaux de  plomberie entre la pompe temporaire et la pompe résiduelle du système d'évacuation de la chaleur (A) pour appliquer la méthode de connexion. Nous avons arrêté la source d'alimentation du système de pompe à chaleur résiduelle retrait (B) lors de ce travail. Même si le refroidissement d'un réacteur et une piscine de combustible usé ont été temporairement suspendu, il ya pas eu de problème de sécurité. À 2:01 pm, nous redémarré le refroidissement d'un réacteur et une piscine de combustible usé.

 

- À 09h30 le 7 août, dans la zone coopérative restée fermée à l'intérieur du site, un travailleur d'une société coopérative qui gérait le contrôle d'accès a exprimé un problème dans spn genou droit.  il fut donc envoyé à l'hôpital d'Iwaki Kyoritsu par une ambulance. Cependant, la cause reste inconnue. En raison de réexamen médical à l'Hôpital de Chiba , il a été diagnostiqué comme «traumatique au genou droit synovialis ecchymoma" (??)

--

PS : plus trop le temps de vous faire le  "petit journal de Fukushima" quotidien. Si un volontaire est prêt à le réaliser sur ce modèle (http://bit.ly/rrsA5gl), via le bouton "suggest", il sera le bienvenu ...

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] TEPCO a du mal à traiter l'eau contaminée de la centrale nucléaire paralysée | The Mainichi Daily News

[Eng] TEPCO a du mal à traiter l'eau contaminée de la centrale nucléaire paralysée |  The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Tokyo Electric Power Co. (TEPCO) a du mal à traiter une quantité massive d'eau contaminée par des substances radioactives à sa centrale nucléaire frappée par la crise à Fukushima n ° 1 .

 

Les problèmes proviennent de l'instabilité persistante dans un système qui est entré en service le 2 Juillet pour purifier l'eau hautement radioactive afin de l'utiliser pour refroidir les cœurs des réacteurs de la centrale. En conséquence, la quantité d'eau radioactive dans les bâtiments des réacteurs et d'autres domaines est en fait en augmentation.

 

La purification de l'eau et le système de recyclage doivent être stabilisés pour ramenerla centrale paralysé sous contrôle pour que les ordres d'évacuation émis dans les zones autour de l'usine doivent être levées plus tôt.

 

"Le nombre de problèmes techniques a diminué, mais nous ne pouvons toujours pas dire si les opérations ont été stabilisés», a déclaré à une conférence de presse  le 3 août Junichi Matsumoto, chef de division adjoint de TEPCO.

(...)

NB : En date du 2 août, l'eau contaminée qui s'accumulent dans les bâtiments des réacteurs  n °1 à 4 et leurs turbines totalisent 120 770 mètres cubes - 120 mètres cubes de plus que la semaine dernière.

more...
No comment yet.
Suggested by prestant
Scoop.it!

« A Fukushima, encore 100 000 tonnes d’eau contaminée à traiter » | Ecologie Blog - Le Monde

« A Fukushima, encore 100 000 tonnes d’eau contaminée à traiter » | Ecologie Blog - Le Monde | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Plus de quatre mois après l'accident nucléaire de Fukushima, la tension médiatique est quelque peu retombée sur la centrale accidentée. Les médias se concentrent actuellement sur les niveaux de radioactivité dans la région et les risques liés à la consommation de nourriture. Mais de moins en moins d'informations filtrent sur l'état d'avancement des opérations de stabilisation et de décontamination du site. Le point avec Franck Bigot, responsable de l'évaluation de la sûreté des réacteurs nucléaires à l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).
(...)
more...
prestant's comment, July 30, 2011 8:36 AM
Les commentaires relèvent à juste titre des imprécisions et erreurs.

Le toit dont il est question c'est pour protéger le haut du réacteur #1 et pas le #3.

Quand au circuit fermé pour le refroidissement des réacteurs, comment dire, on nous l'a déjà faite !?! Moi je dis : fonctionnement en autarcie.
Marie Normandie's comment, July 30, 2011 11:50 AM
Ce "papier" du monde parait être la copie conforme d'un document déjà lu à plusieurs reprises. Copié/collé du dossier de presse remis lors de l'entretien ?
Par contre, comme souvent , intéressant de prendre connaissance des commentaires ....
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Le système de traitement de l'eau contaminée en-dessous de sa capacité | NHK WORLD English (+vidéo)

[Eng] Le système de traitement de l'eau contaminée en-dessous de sa capacité | NHK WORLD English (+vidéo) | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Un système de décontamination de l'eau à l'usine de Fukushima Daiichi énergie nucléaire reste en dessous de sa capacité cible, entraînant des retards d'environ 2 mois sur les objectifs l'entreprise.

Tokyo Electric Power Company a commencé à démarrer le système de décontamination à la fin de Juin pour éliminer les substances radioactives provenant de l'eau dans les caves des bâtiments des réacteurs. L'eau traitée est renvoyée dans les réacteurs pour les refroidir.

TEPCO affirme que le système fonctionne à 63 pour cent de la capacité depuis le 17 Juin jusqu'à mardi, bien qu'elle visait 70 pour cent. La société avait l'intention de diminuer la quantité d'eau contaminée à un niveau sécuritaire au début d'août. Mais, la compagnie annonce maintenant que le calendrier est susceptible d'être repoussé à fin Septembre.
(...)
more...
Pascal Faucompré's comment, July 28, 2011 3:21 AM
Pfffffff ! Avec le nucléaire, il faut toujours s'attendre à des délais supplémentaires (cf EPR Flamanville !)
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Tepco cherche d'autres méthodes pour réduire le volume d'eau contaminée | NHK WORLD English (+vidéo]

[Eng] Tepco cherche d'autres méthodes pour réduire le volume d'eau contaminée | NHK WORLD English (+vidéo] | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[NHK French] L'opérateur de la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi a commencé à examiner de nouvelles options pour réduire le volume d'eau contaminée qui freine les efforts de stabilisation des réacteurs endommagés.

La Compagnie d'électricité de Tokyo, Tepco, a envoyé mardi un robot téléguidé dans le bâtiment du réacteur 3, pour prendre des photographies de la tuyauterie et mesurer les taux de radiation.

Tepco a décidé d'utiliser le robot pour découvrir le moyen de refroidir le combustible nucléaire dans les trois premiers réacteurs avec moins d'eau.

La compagnie injecte environ 390 tonnes d'eau par jour dans les réacteurs, mais la plupart est contaminée par des substances radioactives.

Tepco explique que la température du réacteur 3 est relativement stable, mais que ce réacteur a besoin de plus d'eau que les autres à cause de fuites et d'autres problèmes.

L'opérateur espère éventuellement dépêcher des techniciens dans les bâtiments pour trouver le moyen de verser de l'eau directement sur les grappes de combustible.
more...
john doe's comment, July 27, 2011 9:29 AM
"et d'autres problèmes" : MOX?
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Les difficultés sur le système de traitement de l'eau radioactive se poursuivent à Fukushima | Kyodo News

[google trad] Un dispositif de dessalement qui fait élément clé de système de décontamination de l'eau de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi a stoppé pour un certain nombre d'heures ce dimanche d'après Tokyo Electric Power Co. dimanche soir.

L'exploitant a déclaré qu'il a repris la dessalement de l'eau décontaminée qui est recyclée comme liquide de refroidissement des réacteurs en difficulté, après qu'un périphérique de sauvegarde ait repris environ sept heures et demi après l'arrêt survenu vers midi, tout en continuant de refroidir les réacteurs avec de l'eau venant d'un barrage à proximité.

Tout en regardant la cause de la dernière difficulté, Tokyo Electric a déclaré qu'il va également ajouter de la tuyauterie pour la composante du système de décontamination de césium faites par Areva SA parce que le volume d'écoulement n'a pas atteint le niveau escompté.
--
[Edit] Plus de précisions sur NHK Eng : http://bit.ly/g2QOt5

NB : Le système envoie 3,8 mètres cubes d'eau par heure pour chacun des réacteurs n ° 1 et n ° 2. Toutefois, l'opération a été instable au cours des 3 derniers jours. Vendredi, la quantité d'eau injectée a soudainement chuté à 3,4 mètres cubes par heure au réacteur n ° 2, puis est tombé à 3,2 mètres cubes samedi. Au réacteur n ° 1, les niveaux d'eau a diminué à 3,3 mètres cubes ce dimanche matin. Tepco examine les pompes à chaque fois que la quantité d'eau descend, afin de ramener le système à son volume précédent.
more...
steph's comment, July 25, 2011 2:39 AM
Depuis sa mise en service, ce système unique au monde proposé par Areva, semble fonctionner sur une base de 35 heures par semaine, Martine Aubry bientôt responsable de la catastrophe de fukushima???
Pascal Faucompré's comment, July 25, 2011 2:47 AM
@steph : oui mais Sarkozy a assoupli le dispositif. Ok, le quota d'heures supp est largement dépassé :(
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Alimentation externe coupée sur deux réacteurs à Fukushima | NHK WORLD English

[Eng] Alimentation externe coupée sur deux réacteurs à Fukushima | NHK WORLD English | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Tokyo Electric Power Company explique qu'une partie de l'alimentation externe a été coupée à l'usine nucléaire de Fukushima Daiichi suite à un problème dans les lignes de transmission.

TEPCO a déclaré vendredi que le disjoncteur a été déclenché en cours après une hausse soudaine dans les lignes d'alimentation externe, sur les réacteurs No. 3 et 4.

L'opérateur a été contraint de suspendre le traitement d'un système d'eau radioactive. Un autre système de refroidissement passant par la piscinie de stockage des combustibles du réacteur n ° 3 a également été arrêté. TEPCO annonce que la température de la piscine reste stable, autour de 30 degrés Celsius.
(...)
more...
Marie Normandie's comment, July 22, 2011 4:15 AM
@Moetia
n'étant pas derrière l'écran qui est censé visualiser les enregistrements de la webcam, sur place ou dans le cyberespace ...au fur et à mesure je me suis mise à avoir les mêmes doutes que toi ! c'est pourquoi, je note jour après jour ..."les pannes" . et déplore que JNN ne soit pas disponible dans l'hexagone..
Mulotine de la Mulotière's comment, July 22, 2011 4:28 AM
@Marie : excellente idée celle de noter les "pannes" ! certes si les doutes sur "pannes" sont à la hauteur du manque de sérieux et de compétences par rapport à la contamination de la viande on n'est pas sortis de l'auberge:-(
Marie Normandie's comment, July 22, 2011 5:43 AM
@Moetia
la viande c'est gros comme un...... boeuf, mais le reste l'est tout autant ! et les écailles commencent quand même à tomber des yeux des Japonais surtout ceux qui sont parents et ne peuvent plus "vouloir ignorer pour essayer de vivre comme avant et supporter les autres difficultés à gérer le quotidien "....Ils ont réagi devant l'énormité de la catastrophe "naturelle" comme lors du séisme de Kobé : "on honore nos morts et on reconstruit ". Ils ont ignoré volontairement ou pas le problème nucléaire immédiatement surajouté . Ceux qui sont partis après les explosions "n'aimaient pas le Japon"...
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Trouble dans l'injection d'eau à Fukushima Daiichi | NHK WORLD English

[Eng] Trouble dans l'injection d'eau à Fukushima Daiichi | NHK WORLD English | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Tokyo Electric Power Company affirme qu'il a découvert une baisse de la quantité d'eau injectée dans un réacteur de la centrale de Fukushima Daiichi nucléaire.

TEPCO explique que l'eau se déplaçait à une vitesse de 3,8 cubes mètres par heure pour refroidir le combustible nucléaire dans le réacteur numéro 1 le dimanche matin. Mais une alarme a prévenu que le taux avait baissé à 3-cube-mètres par heure.

C'est la troisième fois ce mois-ci que de tels ennuis ont lieu, obligeant TEPCO de remplacer la pompe afin de stabiliser l'injection d'eau bie que le réacteur numéro deux avec la même pompe, mais n'a pas vu ces ennuis similaires.

TEPCO dit que certains dépôts dans la tuyauterie pourrait être derrière le flux instable de l'eau. TEPCO annonce une diminution de l'injection d'eau de ce niveau ne devrait pas déclencher une montée brusque de température dans le réacteur.
more...
prestant's comment, July 18, 2011 1:13 PM
Déja signalé par ma pomme hier soir. Ca faisait partie du bilan TEPCO du Dimanche 17