Une carte montre des points avec de hauts niveaux de radiation à proximité de la centrale de Fukushima | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Le ministère des sciences a publié vendredi une carte sur une estimation du rayonnement cumulé, cinq mois après que la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi , ait été paralysée,  qui montre une ville voisine avec un haut niveau de rayonnement.

 

 

En donnant des estimations spécifiques pour 50 emplacements dans la zone de non-entrée pour la première fois, le ministère a indiqué qu'une dose cumulée de  rayonnement de 278 millisieverts a été estimée pour un emplacement dans la ville de Okuma, à 3 kilomètres au sud-ouest de l'usine en difficulté.

 

La limite annuelle d'exposition de rayonnement pour les gens ordinaires est de 1 millisievert. Le gouvernement a exhorté les personnes vivant dans les zones autour de l'usine où l'exposition annuelle est susceptible de dépasser 20 millisieverts d'évacuer.

 

Les estimations pour la période de cinq mois ont été variées, avec plusieurs  millisieverts de rayonnement cumulatif pour certains endroits, même dans la zone de interdite.

 

Les données seront ainsi utilisées comme un guide lors de l'examen de la levée de l'interdiction d'entrée dans le futur, selon le ministère de l'Education, Culture, Sports, Science et Technologie, qui supervise les lectures.

 

Le gouvernement envisage également de permettre aux évacués des zones situées dans un rayon de 3 km de l'usine de rentrer chez eux temporairement.

 

Le rayonnement cumulé sur la période d'un an à partir du début de la catastrophe devrait atteindre entre plusieurs millisieverts et plus de 500 millisieverts aux 50 endroits dans la zone de non-entrée.

 

En dehors de la zone d'exclusion, les radiations cumulatives dans la ville de Namie, à 22 km au nord-ouest de l'usine, a été estimé à 115 millisieverts sur la période de cinq mois, le plus élevé parmi les endroits à l'extérieur de la zone, soit l'équivalent de 229 millisieverts sur une période de 12 mois .

 

La carte de rayonnement cumulé est basé sur des mesures prises à 4283 emplacements, avec un accent sur la préfecture de Fukushima.

 

- - - - -

 

Nota : malheureusement je ne retrouve plus la liste !