Japon : séisme, tsunami & conséquences
426.4K views | +271 today
Follow
Japon : séisme, tsunami & conséquences
Publications terminées (sauf commémoration annuelle), mais gardons cette histoire en mémoire ... jusqu'à la prochaine catastrophe ? | @japon_tsunami
Your new post is loading...
Suggested by prestant
Scoop.it!

[Eng] Les experts divisés sur la manière de démanteler la centrale nucléaire de Fukushima | The Mainichi Daily News

[Eng] Les experts divisés sur la manière de démanteler la centrale nucléaire de Fukushima | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Qu'est-ce qui se prépare actuellement à la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1, où en est la promesse que les quatre réacteurs qui ont été accidentés dans le grand tremblement de terre et le tsunami de l’Est du Japon seront finalement mis hors service?

 

L’ Agence de sûreté nucléaire et industrielle - NISA - du ministère de l'Economie, du Commerce et de l'Industrie - METI - définit le «déclassement» comme le processus d'élimination des combustibles usés provenant de réacteurs et le démantèlement de toutes les installations. Finalement, le site d'un réacteur hors service est destiné à être redevenir un terrain disponible.

 (...)

 

Le processus standard de démantèlement implique six grandes étapes:

1. Enlever les barres de combustible irradié,

2. Enlever les matières radioactives qui sont apposées sur les tuyaux du réacteur et les conteneurs,

3. Attendre la baisse des niveaux de radiation avec le temps,

4. Démonter les réacteurs et autres parois et tuyaux,

5. Démanteler les bâtiments réacteurs, et

6. Rendre le site en un terrain vacant.

 

"Nettoyage", "attendre", et "démontage" sont les trois actions clés dans ce processus. Inutile de dire que tout cela doit être fait tout en contenant des matières radioactives.

 (...)

 

Hitachi Ltd, qui fabrique des réacteurs nucléaires, dit qu'il "faut généralement environ 30 ans" pour déclasser un réacteur. Il est prévu également 30 ans pour la mise hors service des réacteurs 1 et 2 de la centrale nucléaire d’Hamaoka exploités par Chubu Electric Power Co.

 

Dans le cas de la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1, en attendant, le plus grand défi réside dans la façon de retirer le carburant, explique Tadashi Inoue, un conseiller en recherche à l'Institut central de recherche de l'industrie électrique (CRIEPI), une fondation qui mène des recherches sur les questions énergétiques et environnementales liées à l'industrie de l'énergie électrique.

(...)

 

«Mais», poursuit Inoue, « nous devons faire avec les gravats contaminés par des matières radioactives qui ont été dispersés dans les explosions d'hydrogène et traiter l'eau contaminée utilisée pour refroidir le combustible nucléaire avant que nous puissions passer à l'enlèvement du combustible."

 (...)

 

Le cœur fendu (breached) du réacteur est un problème plus grave. Il est estimé qu’il a été difficile d’élever le niveau d’eau à l'intérieur du réacteur en raison d'un trou dans le fond de la cuve. Il sera nécessaire de boucher le trou, et de continuer à remplir la cuve avec de l'eau lors de l'extraction du combustible qui a fondu. Comment remplir le réacteur avec de l'eau est encore en discussion. Si le réacteur peut être rempli avec de l'eau, les mesures prises après l'accident nucléaire de Three Mile Island 1979 peuvent servir de guide parce que dans cette affaire, dans laquelle environ 50 pour cent du cœur a fondu, les travailleurs ont réussi à remplir le réacteur d'eau et à retirer le carburant à l'intérieur.

 

Inoue prédit que l'évacuation du combustible usé provenant des piscines de confinement débutera environ cinq ans après la crise, et qu’il faudra environ 10 ans pour ce qui est du combustible fondu du cœur du réacteur. Les travaux sur les quatre réacteurs de la centrale de Fukushima vont probablement prendre plusieurs années.

(...)

 

La Fédération des compagnies électriques du Japon (FEPC) a calculé en 2007 que le déclassement d'un réacteur nucléaire coûte environ 66 milliards de yens (NDT environ 600 millions d’euros) . Inoue suggère, cependant, que le coût du démantèlement des réacteurs après une catastrophe de cette ampleur peut être beaucoup plus élevé.

 

Pendant ce temps, au moins un expert affirme qu'il ne croit pas que les travailleurs seront en mesure de retirer le combustible fondu provenant de la centrale endommagée.

(...)

 

Katsuta prédit que cela prendra probablement au moins 10 ans juste pour déterminer si il est possible de retirer le combustible. Il ajoute que cela pourrait très bien prendre 50 ans avant que la tâche du démantèlement du réacteur et des autres installations soit terminée.

(...)

 

Comme coûts de démantèlement, Katsuta prédit que le chiffre ne sera pas aussi élevé que le coût de la construction des réacteurs (de 300 à 400 billion de yens par réacteur) eux-mêmes, mais assez proche, en raison de l'énorme quantité de déchets radioactifs hautement contaminés.

(...)

- - - -

 

NB : pour montrer à ce journal que leur travail nous est précieux, je vous invite à cliquer sur le lien de l'article original du "Mainichi Daily News" ; captivé comme je l'ai été, je me suis permis de le traduire intégralement ** !

 

PS : on retiendra que les experts sollicités déclarent qu'il faudrait "aller voir" pour confirmer les hypothèses, ce qu'on peut interpréter comme "ce que nous vous disons là, c'est le minimum de ce qu'il y a à faire".

 

[**j'ai coupé certaines parties pour raccourcir l'article et surtout pour des problèmes de droits d'auteurs, mais je vous conseille fortement de vous référer à l'article original, un bel exemple de vulgarisation, même si sur le fonds les experts divergent] Pascalf49

 

more...
Etienne Servant's comment, August 29, 2011 1:35 AM
2 1/2 trouver un lieu de stockage sécurisé pour 24 000 ans , problème à creuser...
prestant's comment, August 29, 2011 4:34 PM
La dernière phrase c'est " Peu importe, ce à quoi nous devons faire face est une grande inconnue pour l'humanité toute entière. "
prestant's comment, August 29, 2011 4:35 PM
La dernière phrase c'est " Peu importe, ce à quoi nous devons faire face est une grande inconnue pour l'humanité toute entière. "
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Toshiba souhaite démanteler la centrale de Fukushima en dix ans | LeMonde.fr

Toshiba souhaite démanteler la centrale de Fukushima en dix ans | LeMonde.fr | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Le Monde.fr - Le porte-parole du gouvernement a reconnu vendredi que la situation restait "instable" à Fukushima et qu'il était difficile dans ces conditions de prévoir un calendrier pour le démantèlement de la centrale.

Le ministre japonais de l'industrie devait se rendre, samedi 9 avril, à la centrale nucléaire de Fukushima. C'est le premier membre du gouvernement de centre-gauche à se rendre dans le nord-est de l'archipel dévastées par le terrible séisme et le tsunami géant du 11 mars.
(...)
more...
No comment yet.
Suggested by Mulotine de la Mulotière
Scoop.it!

[Eng] La feuille de route du gouvt pour le démantelement de Fukushima | NHK WORLD English

[Eng] La feuille de route du gouvt pour le démantelement de Fukushima | NHK WORLD English | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Une feuille de route pour la décontamination de la centrale nucléaire endommagée de Fukushima Daiichi indique que la suppression des barres de combustible nucléaire fondues à l'usine pourrait commencer dans 10 ans.

NHK a obtenu la feuille de route à moyen et à long terme qui a été présenté par des fonctionnaires de l'exploitant de l'usine de Fukushima, aux responsables gouvernementaux en charge de la sûreté nucléaire et aux fabricants de réacteurs nucléaires rencontrés la semaine dernière.

Le projet de lignes directrices établies par la sûreté nucléaire, le gouvernement de la Commission et Tokyo Electric Power Company dit qu'ils ont provisoirement fixé une date cible pour commencer à supprimer les barres de combustible fondues et tombées au fond du réacteur. Le travail est considéré comme la phase la plus importante dans le processus de déclassement.
(...)
more...
No comment yet.