Fukushima : l’eau du bain et la température des réacteurs.| Tepco | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

** En l’espace d’une journée, du 21 au 22 Août, la température maxi sur le réacteur #1 perd 6°C sous un débit de 3,7 m3/h . Depuis lors, la température maxi sur ce réacteur a repris 1,5 °C (à 92,1 °C) avec un débit pourtant augmenté de 0,1 m3/h.

 

** Au début de ce mois, l’opérateur utilisait en moyenne 16,8 m3/h pour étancher la suée des réacteurs #1 à #3. A présent, TEPCO semble avoir décidé de limiter l’eau utilisée pour le refroidissement de ses réacteurs ; le débit est descendu à 14,5 m3/h ce jour et était de 14,6 m3/h les jours précédents.

 

Cela parait assez paradoxal alors que l’unité SARRY de Toshiba est venue renforcer le dispositif de décontamination « AREVA+KURION » et devrait augmenter l’eau disponible pour refroidir. Cependant la décontamination SARRY ne tient pas toutes ses promesses et ce que cela reste, d’après les résultat TEPCO, une eau tout de même bien contaminée en Cesium radioactifs.

 

** Le réacteur #3, réputé difficile à refroidir, qui a longtemps bénéficié de 9,0 m3/h d’eau était descendu à 106,0 °C, également le 22 Août, sous un débit lui-même descendu à 8,0 m3/h depuis quelques jours. A présent, le réacteur #3 a repris 7,4 °C sous un débit descendu à 7,0 m3/h pendant 4 jours et relevé à 7,1 m3/h aujourd’hui.

 

TEPCO a confirmé se préparer à injecter prochainement de façon complémentaire de l’eau par le dispositif de « douche » au desus de la position théorique du combustible ; est-ce le pari que très bientôt, avec moins, on fera beaucoup mieux ?

 

** Le retrait de l’eau des soubassements est un point de la feuille de route de TEPCO ; est ce une des raisons qui conduit TEPCO à limiter absolument à présent la quantité d’eau injectée, puisque ce point est dés à présent en retard compte tenu de la disponibilité et du débit limité sur le 1er système ?

 

 

L’examen de l’évolution des températures et débits d’injection d’eau sur les réacteurs de ces derniers temps soulève donc quelques questions . Notamment :

 

* Le débit donné, relevé chaque jour à 11h, fait-il l’objet de variations le reste du temps ?

* Comment expliquer une variation de 6°C à la baisse en 24h sur le réacteur #1 du 21 au 22 Août ?

* Pourquoi des débits d’injection en retrait par rapport au début du mois, ce qui semble faire remonter la température des réacteurs ?TEPCO contingente t-il l’eau utilisée pour refroidir les réacteurs ?

* L’eau issue de SARRY est-elle vraiment réutilisée pour refroidir les réacteurs ?…

* Et accessoirement, pourquoi l'eau du bâtiment n°1 ni ne baisse , ni ne monte

 

- - - - -

Nota Bene :

 

   Les données numériques présentées sont issues du bulletin journalier de TEPCO.

 

   Les courbes en pointillés se rapportent à l'axe à  droite : débit en m3/h

   Les courbes en continu figurent la plus haute des deux températures publiée par TEPCO pour les réacteurs 1 à 3.