Japon : séisme, t...
Follow
Find tag "corium"
371.8K views | +7 today
Publications terminées (sauf commémoration annuelle), mais gardons cette histoire en mémoire ... jusqu'à la prochaine catastrophe ? | @japon_tsunami
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

A la recherche des cœurs perdus des réacteurs nucléaires de Fukushima

A la recherche des cœurs perdus des réacteurs nucléaires de Fukushima | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Où sont passés les cœurs des réacteurs de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima Daiichi, dévastée par le séisme et le tsunami du 11 mars 2011 ? La réponse viendra peut-être de particules atmosphériques, des muons, appelées à la rescousse pour réaliser une sorte de radiographie des installations.

(...)

Pascal Faucompré's insight:

Un excellent reportage du Monde, qui nous fait un état de la situation et des enjeux, sur la recherche du corium disparu ...

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Le corium de Fukushima (2) : effets et dangers | Fukushima Over Blog

Le corium de Fukushima (2) : effets et dangers | Fukushima Over Blog | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Cette page est la deuxième partie de l’article« Le corium de Fukushima ». (partie 1 : http://bit.ly/nV1XYz)

 

Partie 2 : effets et dangers
7. Que se passe-t-il quand le corium rencontre du béton ?
8. Que se passe-t-il quand le corium rencontre du métal ?
9. Que se passe-t-il quand le corium rencontre de l’eau ?
10. Que veulent dire les termes « Melt-down », « Melt-through » et « Melt-out » ?
11. Possibilité de contenir le corium
12. Dangers du corium

 

 

7. Que se passe-t-il quand le corium rencontre du béton ?
Au contact du corium, le béton se vitrifie puis se décompose et ce, de plus en plus vite au fur et à mesure de l'augmentation de la masse qui s’accumule au même endroit. Un béton siliceux a un point de fusion à 1300°C. Un corium à 2800°C le transforme ainsi en divers gaz et aérosols : chaux vive (CaO), silice (SiO2), eau et gaz carbonique, mais aussi monoxyde de carbone et hydrogène qui peut être produit en de grandes quantités à cette occasion.
La chaux vive, à l’état solide, réagit habituellement avec l’eau en produisant de la chaleur et de la chaux éteinte (Ca(OH)2). Il est probable que des phases de condensation de la chaux entretiennent ainsi la chaleur du corium.

(...)

more...
No comment yet.
Suggested by Anotherdaylight
Scoop.it!

on a retrouvé le corium de Fukushima | Agoravox.fr

on a retrouvé le corium de Fukushima | Agoravox.fr | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[article à prendre avec précaution]

On le sait, depuis le premier jour de la catastrophe de Fukushima, les trois cœurs des réacteurs ont fondu, formant le corium, agglomérat de combustible nucléaire, et d’éléments d’assemblage.On sait qu’il atteint de très hautes températures ( 3000 °C) et peut faire fondre la plupart des matériaux. lien
On sait aussi que les cuves des réacteurs sont devenues des passoires, et que le corium s’est déjà attaqué à l’épaisse dalle de béton de 8 mètres d’épaisseur.
Logiquement cela ne devrait pas empêcher sa progression en direction du sol, une fois passé l’obstacle du béton, et le faire rencontrer à un moment à un autre, la nappe phréatique.

A ce moment, il y aura une explosion chimique avec un important dégagement de matières radioactives dans l’atmosphère.

Dans cette vidéo, on peut découvrir le processus de la formation du corium.
Selon Hiroaki Koide de l’Université de Kyoto « la situation de la centrale de Fukushima est désespérée (…) il y a à peu près cent tonnes de corium. Les cuves de pressurisation et les métaux utilisés pour l’enceinte du bâtiment fondent à 1500 °. Il est donc probable que le corium soit tombé au fond des cuves, qu’une partie ait attaqué le sol et qu’une partie se soit mélangée avec l’eau contaminée, entraînant la fonte des murs ». lien
(...)
more...
TerraSalus's comment, July 26, 2011 5:51 AM
Cela fait quand même super froid dans le dos...
Pascal Faucompré's comment, July 26, 2011 5:53 AM
@TerraSalus : froid dans le dos ... ou chaud aux pieds ;-)
TerraSalus's comment, July 26, 2011 6:21 AM
En lisant l'article, je revois la scène de la bave du monstre dans Alien, qui perfore le vaisseau de part en part... ;)

Quelle tragédie.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

A Tchernobyl, l'eau et le corium ne faisaient pas bon ménage. Et à Fukushima, ils le feraient ? | gen4

Un corium critique, c'est possible, la preuve :

 

Le corium formé à la suite de l'accident de Tchernobyl est rentré au moins une fois en re-criticité en 1990, c'est à dire que le nombre de neutrons, mesuré par des capteurs installés en même temps que le sarcophage à la fin de l'année 1986, a augmenté spontanément.

 

Un phénomène intriguant et inquiétant

Initialement, les scientifiques pensaient que le combustible une fois fondu ne pouvait en aucun cas redéclencher de lui-même une réaction de fission. Le nombre de neutrons ralentis ou thermalisés nécessaire à la réaction en chaîne ne pouvait être produit que dans les conditions très avantageuses d'un réacteur opérationnel, fin de la démonstration scientifique, fermez le ban !

(...)

[information à prendre avec précaution]

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Le corium de Fukushima (1) : description et données | Fukushima Over Blog

Le corium de Fukushima (1) : description et données | Fukushima Over Blog | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Corium : c’est le mot tabou de Tepco. Pourquoi l’entreprise responsable de la plus grande catastrophe nucléaire au monde n’en parle jamais ? Tout simplement parce que c’est la matière la plus dangereuse jamais créée par l’homme, une sorte de magma incontrôlable et ingérable, aux conséquences incommensurables. Étant donné que beaucoup d’informations contradictoires circulent sur cette matière rare et mal connue, cet article va essayer de faire le point des connaissances actuelles.

 

On ne communique pas beaucoup sur le sujet dans le milieu du nucléaire, sauf entre experts. En effet, c’est la bête noire du monde de l’atome, car cette matière n’existe qu’en cas d’accident grave. Three Mile Island en 1979, Tchernobyl en 1986 et Fukushima en 2011 ont produit chacun leur corium. Si l’on connaît aujourd’hui les coriums des deux premiers accidents cités, on ne sait pas grand-chose de celui de Fukushima, car il faudra attendre des années avant que celui-ci ne se refroidisse et que l’on puisse l’approcher. Pour autant, on peut essayer d’évaluer sa nature, son action et ses conséquences.

(...)

--

NB : 1ere partie consacrée à la description du corium et ses données. La 2e partie (très prochainement) sera consacrée aux effets et dangers.

more...
cheech68's comment, August 12, 2011 7:08 PM
Ok Prestant ,(désolé,j'ai beau cherché les chiffres romains,je les trouve pas ) :( je vais lui poser la question .
Cordialement .
Jp
Marie Normandie's comment, August 12, 2011 7:41 PM
@cheech68
petite astuce pour les chiffres romains : (dans le cas de Prestant...je ne sais si cela fonctionne pour les autres ...) :
Pour le I faire un i majuscule en appuyant sur la touche adéquate
idem pour le V faire un v majuscule. Avec le I et le V, on arrive au IV....cqfd.
cheech68's comment, August 12, 2011 8:30 PM
Merci Marie pour l'astuce :)