Le ministère des sciences mène une vaste enquête aérienne pour voir comment le rayonnement s'est propagé depuis l'usine désactivée de Fukushima Daiichi.

 

Le ministère envisage de mesurer le rayonnement gamma à des altitudes de 150 à 300 mètres et recalibrer les lectures pour estimer les niveaux de substances radioactives à rapprocher avec le sol.

 

L'enquête va commencer en Octobre sur 22 préfectures d'Aomori, allant dans le nord-est à Aichi, au centre du Japon. Parmi les 22, Fukushima et trois autres préfectures ont déjà terminé l'enquête.

 

Trois autres ont commencé ou doivent commencer l'opération au mois d'août. Les 15 autres, dont Tokyo, suivront en Septembre. Le ministère des sciences a acquis des équipements supplémentaires pour lui permettre de travailler rapidement, parce que la neige en hiver pourrait entraver un suivi précis. Toutes les préfectures doivent compléter l'étude à la fin de l'année.