[Photo] Le Japon ne sait plus que faire de ses morts - Kurihara | Reuters | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[Google trad] des membres de la police et de la famille portent le cercueil de Masaichi Oyama, qui a été tué par le tsunami, au cours d'une cérémonie de crémation Mars 24 2011 à Kurihara, Japon. La famille a perdu trois membres de la famille du séisme et du tsunami. En vertu de la pratique bouddhiste japonais, une crémation est de la manière prévue traditionnelles de traiter avec les morts, mais maintenant, avec le nombre de morts si haut, les crématoriums sont débordés et il ya une pénurie de carburant pour les brûler. Les municipalités locales sont contraints de creuser des fosses communes comme une solution temporaire.