Japon : séisme, t...
Follow
Find tag "censure"
364.5K views | +3 today
Publications terminées (sauf commémoration annuelle), mais gardons cette histoire en mémoire ... jusqu'à la prochaine catastrophe ? | @japon_tsunami
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

FUKUSHIMA – « Un mur de censure » | Enviro2B

Six mois jour pour jour après le déclenchement de la catastrophe nucléaire de Fukushima Daiichi, le Réseau Sortir du nucléaire affirme que la catastrophe continue. Pour le collectif anti-nucléaires « Tepco, l’ensemble du lobby nucléaire, le gouvernement japonais, mentent et désinforment les citoyens du Japon et du reste de la planète ».

 

« Nous sommes toujours confrontés à un mur de censure » déplore Sortir du nucléaire. « Les grandes catastrophes nucléaires de l’histoire, de Mayak à Fukushima en passant par Tchernobyl, se suivent…

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Surveillance du gouvernement japonais des comptes Twitter et des blogs personnels | Safecast

[Eng] Surveillance du gouvernement japonais des comptes Twitter et des blogs personnels | Safecast | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Depuis le 11 Mars 2011, il a été fréquemment rapporté que des vidéos YouTube contenant des images ou des commentaires défavorables à Tepco ou au gouvernement japonais ont été enlevés en quelques heures de leur affectation. Des exemples tels des vidéos YouTube incluant des extraits d'émissions de télévision avec des commentaires controversés, de la images montrant de la fumée émise par les réacteurs nucléaires, un ancien employé de Tepco parlant de ses expériences Fukushima, etc ...

En outre, des «agents» qui apparaissent dans les forums internet réservés aux ingénieurs, qui interrompent complètement les commentaires de base pro-nucléaire politiquement motivées. De même, les comptes Twitter avec trop de contenu sur l'énergie nucléaire et les questions de rayonnement ont été perturbés.

Plus récemment, «La loi de surveillance des réseaux informatiques" a été adoptée par le Parlement japonais le 17 Juin 2011

Cette loi permettra aux policiers d'obliger les serveurs d'internet d'archiver la communication d'une personne pendant trois mois à des fins de surveillance sans besoin de mandat judiciaire. Le Prof Ibusuki de l'université Seijo section du Droit commente que "La loi de surveillance des réseaux informatiques" permettra à la police de surveiller l'activité Internet de quiconque sans restriction."
(...)
--
NB : le gouvernement a démenti hier cette rumeur et j'avais ici même émis des réserves sur ce buzz qui circulait sur le net. Safecast est une sorte de Greenpeace local dont il est difficile de mettre en doute la crédibilité. Restons prudent toutefois !
PS : à notre petit niveau, je n'ai rien remarqué sur ce topic ni sur Youtube.
more...
Etienne Servant's comment, July 30, 2011 1:11 PM
C'est pas parcequ'ils ont démentis qu'ils ne censurent pas ...
Pascal Faucompré's comment, July 30, 2011 1:13 PM
@Etienne : je ne dis pas le contraire, mais quelqu'un a-til des preuves ? Sur YouTube, l'autocensure se fait sans la pression des gouvernements !
Vincent Cantin's comment, July 31, 2011 11:55 AM
N'empeche que toutes les videos de l'utilisateur playbacklapompe ont ete effacees il y a un peu plus d'1 mois, sans que l'on sache comment. Il les avait poste du Japon.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Une loi officialise la censure sur internet des informations négatives sur les radiations de Fukushima | Examiner.com

[Eng] Une loi officialise la censure sur internet des informations négatives sur les radiations de Fukushima | Examiner.com | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[information à prendre avec précaution]

Le Japon a adopté une loi qui va permettre à la police et aux entrepreneurs pour de l'activité Internet sans restriction pour "nettoyer" de l'Internet toute «mauvaises» informations au sujet des radiations de Fukushima.

Comme je l'ai rapporté précédente, le Japon a officiellement ordonné la censure de toute déclaration de la vérité sur les retombées radiations nucléairesde Fukushima par les entreprises de télécommunications de commande et les webmestres à raconter des histoires négatives au sujet de la catastrophe.


Source : Anotherdaylight et Mobona
--
NB : j'ai fait un tour de tous les grands médias japonais* et je n'ai trouvé aucun autre article à ce sujet. Je suis donc très méfiant sur ce genre d'info qui a beaucoup circulé, notamment, au moment de la loi Hadopi en France.

*Seul PrisonPlanet.com parle d'un projet le 22/04 : http://bit.ly/dGQPS0
more...
Mulotine de la Mulotière's comment, July 26, 2011 1:26 PM
bizarre que ce genre de détails sortent toujours des mêmes sources...! et tu penses bien qu'il n'y a pas que des Japonais serains au Japon en ce moment...parfois j'ai l'impression qu'on les prends pour des benêts comme si cette terre etait habité par des aveugles ou des sourds et que les seuls actifs soient justement ceux qui se font forts de news accablantes pour attirer l'attention dans leur propre jardin..! et ca m'irrite! excusez moi...je reconnais aussi que c'est difficile de faire la part des choses mais bon .mince alors!!!!!
Marie Normandie's comment, July 26, 2011 4:59 PM
Ce bruit, cette rumeur (la calomnie disait Figaro ?) court au Japon aussi depuis au moins 3 mois : non pas la loi, mais une impossibilité pour les internautes , japonais et étrangers, ayant dans leurs écrits " des paroles blessantes ou même seulement suspicieuses, vis-à-vis du gouvernement ou visant à démoraliser leurs concitoyens" verraient leurs connections coupées..... Personnellement après avoir interrogé à ce sujet un certain nombre de Français ou de Japonais , pas spécialement tendres dans leurs propos( courrier, blogs, forums), je n'ai pu en avoir confirmation. Surveillance ? peut-être sans là non plus aucune certitude. Noter les faits "curieux" les comparer, les regrouper...
mais quelle date le vote de cette loi ? il est étonnant qu'aucn média japonais ou même étranger par référence à la Chine ou la Corée du Nord , pays voisins, n'évoque même pas le sujet.....
Marie Normandie's comment, July 27, 2011 4:27 AM
Si l'on reprend les sources :
-Alexander Higgins du New Jersey en date du 24/07
lequel se réfère pour une partie des nobmreux sujets traités à
-Asia Pacific Journal qui se réfère lui-même au document ci-dessous
-http://www.soumu.go.jp/menu_news/s-news/01kiban08_01000023.html (tradictopn Google .....)
docuement écrit en japonais qui émanerait du Ministère des télécoms, par quel biais ? authenticité ?
et il ne s'agit donc pas d'une loi , qui aurait été votée par le parlement , mais d'une "recommandation" écrite aux fournisseurs d'accès Internet ,si le document est authentique .....Le Japon serait-il en passe de devenir la chine ou la Corée du Nord ?
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Les censeurs du gouvenerment japonais qui contredisent l'histoire officielle | PrisonPlanet.com

[ps : information que je ne cautionne pas et qui demande à être vérifiée]
[google trad] La censure de la vérité sur ce qui se passe réellement à l'installation nucléaire de Fukushima Daiichi paralysé a pris un tout nouveau niveau de corruption. Selon un récent rapport de l'Agence Shingetsu News, le ministère japonais des Affaires intérieures et de la communication (CCMI), en collaboration avec l'Agence nationale de la police et le ministère de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie (METI), a mis en place une équipe projet spécial visant à lutter contre les agences de nouvelles indépendantes et indépendants qui critiquent ou contrôler la position officielle du gouvernement japonais concernant Fukushima.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[opinion] Le secret nucléaire résiste à la catastrophe de Fukushima | latribune.Fr

Par François Leclerc, ancien conseiller au développement de l'Agence France Presse. François Leclerc a tenu sur le blog de Paul Jorion le journal de la catastrophe de Fukushima. Il y publie depuis plusieurs années la chronique de "l'actualité de la crise", consacrée à la crise économique et financière mondiale.

Le 11 mars 2011, un puissant séisme, puis un tsunami dévastateur ravageaient des régions entières du Japon, déclenchant la troisième catastrophe nucléaire de l'histoire après Three Mile Island et Tchernobyl. Plus de quatre mois après, la situation n'est toujours pas stabilisée à Fukushima, en dépit des affirmations officielles, Tepco, l'opérateur technique, ayant transformé une usine produisant de l'électricité en une fabrique d'eau radioactive, qu'il ne parvient toujours pas à maîtriser.

La nature de cette catastrophe est différente de Tchernobyl, dont la réédition était crainte.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Le Japon dément toute censure autour de l'accident nucléaire de Fukushima

TOKYO - Le Japon a catégoriquement démenti vendredi des articles publiés à l'étranger l'accusant de vouloir censurer sur l'internet toute information négative à propos de la crise nucléaire de Fukushima.


Au cours des dernières semaines, plusieurs médias et sites internet occidentaux ont affirmé que le gouvernement nippon avait fait adopter une loi prévoyant de supprimer les mauvaises informations circulant sur la Toile à propos du grave accident survenu à la centrale nucléaire Fukushima Daiichi après le séisme et le tsunami géant du 11 mars dans le nord-est de l'archipel.

Chikako Ogami, porte-parole de l'Agence de l'énergie, a démenti l'adoption d'une telle loi. Notre gouvernement ne censurera jamais l'information. Ce sont des articles erronés, a-t-elle dit à l'AFP.

Mme Ogami a expliqué que des fonds spéciaux avaient été réservés sur le budget destiné à la reconstruction des zones dévastées du Tohoku (nord-est), qui lui a bien été adopté par le Parlement. Mais cet argent est destiné, selon elle, à assurer une veille des sites internet afin que les autorités soient alertées sur toute information inexacte susceptible de véhiculer des rumeurs nuisibles aux habitants de la préfecture de Fukushima.
(...)
more...
Pascal Faucompré's comment, July 28, 2011 10:47 PM
Voilà qui nous conforte dans nos idées !
Par contre la conivence entre l'Agence Atomique et le gouvernement pose là un véritable problème !!
Lufilau's comment, July 28, 2011 10:54 PM
avec l'argent elle pourrait apprendre à faire des origamis (par rapport à son nom) ouais bon je continue le café mais cela les personnes qui s'exprime ce ne sont pas les même sont de cloches.........
Lufilau's comment, July 28, 2011 10:54 PM
celon les personnes et non cela !!!!
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Censure : des blocages de rapports de l'accident nucléaire de Fukushima en haut lieu | asahi.com

[Eng] Censure : des blocages de rapports de l'accident nucléaire de Fukushima en haut lieu  | asahi.com | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Immédiatement après le Tremblement de terre du 11 Mars du Grand Est du Japon, la situation à la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1 s'est rapidement détériorée.

En réponse à des rapports qui consistait à transmettre les annonces faites par l'exploitant Tokyo Electric Power Co. la critique est née de la population qui a comparé avec ce qui s'est passé lors de la Seconde Guerre mondiale lorsque les organisations des médias suivaient les instructions du siège de l'armée impériale japonaise qui transmettait seulement l'information qui n'était pas jugée négative.
(...)
--
NB : un long article qui tente à montrer que des informations ont été filtrées en haut lieu, une censure bien organisée ?!
more...
prestant's comment, July 14, 2011 3:51 AM
Bien qu'un peu désordonné cet article est excellent puisqu'il pose clairement la question de l'indépendance des média, de leur capacité à délivrer une information "au delà" / "par dessus" les sources officielles qui voudraient canaliser et maitriser la communication.

On y parle de la difficulté matérielle à cause de l'environnement contaminé, de la peur de témoigner des sources , etc....

Une question : Le journalisme est_il une valeur supra nationale ? Dans la mesure où les quêtes ici reportées rejoignent parfaitement celles émises dans nos contrées.