Japon : séisme, t...
Follow
Find tag "césium"
366.1K views | +1 today
Publications terminées (sauf commémoration annuelle), mais gardons cette histoire en mémoire ... jusqu'à la prochaine catastrophe ? | @japon_tsunami
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Des limites de césium dépassées trouvées sur du boeuf d'Iwate, les premières depuis l'autorisation de livraison | The Mainichi Daily News

[traduction] Morioka (Kyodo) - Du césium radioactif dépassant la limite légale a été détecté sur des bovins de la préfecture d'Iwate pour la première fois depuis que l'interdiction sur les expéditions dans la région a été levée le mois dernier, ont déclaré des responsables locaux jeudi.

 

La quantité de césium trouvé dépasse la limite officiellement autorisée des 500 becquerels par kilogramme dans deux des huit bovins suivant l'expédition, selon les responsables.

 

Le césium a d'abord été détectée dans huit boeufs dans un pré-test mardi, les responsables ajoutant que deux des huit ont été détruits après que d'autres tests ont confirmé qu'ils avaient des niveaux excessifs de l'élément.

(...)

--

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Saitama demande aux producteurs de s'abstenir d'envoiyer leur thé | NHK WORLD English

[traduction] La préfecture de Saitama a demandé aux producteurs de thé d'éviter les  expéditions de thé fabriqué à partir de feuilles fraichement cueillies.

 

La demande est venue mardi après que du césium radioactif au-delà des niveaux de sécurité du gouvernement a été détecté par le ministère de la Santé dans les produits de thé local.

 

Le ministère a trouvé plus de 500 becquerels de césium par kilogramme de thé transformé dans les inspections du début de mois à Hidaka et Tsurugashima, tous les 2 de Saitama.

 

Selon le gouvernement préfectoral, le thé de Kawagoe également montré 800 becquerels par kilogramme. Par ailleurs, 1240 becquerels de césium a été trouvé dans le thé d'Iruma, à Saitama, lors d'un test mené par Koganei de Tokyo.

 

La préfescture de Saitama explique que le thé a été testé dans Hidaka et Tsurugashima à partir de jeunes feuilles, et a demandé aux producteurs et revendeurs de la préfecture de s'abstenir l'expédition de thé à partir de ces feuilles jusqu'à confirmation.

 

Saitama dit qu'elle a fait ses propres tests, mais n'a pas trouvé des niveaux dangereux de césium. Elle annonce qu'elle n'avait pas vérifié ces feuilles fraichement cueillies.

--

PS : le système de classification des articles de NHK ne permettant pas de retrouver les articles anciens, les articles sont désormais intégralement publiés, pour la postérité !

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Une concentration de Cs-137 estimée à "plus de" 3 Millions de Becquerel / m2 à 30 Km du site de Fukushima Daiichi | gen4

Une concentration de Cs-137 estimée à "plus de" 3 Millions de Becquerel / m2 à 30 Km du site de Fukushima Daiichi | gen4 | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Comme indiqué avant-hier, la nouvelle carte de contamination des sols au Césium-137 publiée par le METI (relevés du 14/6) inclut un "spot" supérieur à 3 MBq/m2 (et non 0.3 Mbq/m2 comme indiqué initialement dans l'article) au-delà de la zone d'évacuation "recommandée" des 30 Km. La carte présentée ci-contre présente l'avantage d'être en Anglais et d'indiquer les noms des localités concernées.

 

Il s'agit d'un chiffre absolument effarant : plus de 3 millions de Becquerel au mètre carré à 30 Km du site, c'est deux fois plus que le relevé maximum de contamination effectué à proximité immédiate du site de Tchernobyl en 1986 ! (source UNSCEAR)

(...)

--

source : Prestant

more...
No comment yet.
Suggested by prestant
Scoop.it!

[Eng] La contamination des sols dans 34 emplacements de Fukushima dépasse le niveau de la zone de confiscation/zone fermée de Tchernobyl | EX-SKF

[Eng] La contamination des sols dans 34 emplacements de Fukushima dépasse le niveau de la zone de confiscation/zone fermée de Tchernobyl | EX-SKF | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Dans un endroit, le niveau de contamination est plus de 10 fois le niveau de Tchernobyl.

 

Quelle surprise. A présent que le Premier Ministre Kan est parti, le gouvernement  laisse passer au compte goutte les informations qu'il avait retenu parce qu'il minimisait et même attaquait les rapports de sols hautement contaminés mesurés par des entités privées, y compris des groupes de citoyens.

 

L'endroit le plus contaminé trouvé jusqu'ici est Okuma-machi, où se trouve la centrale nucléaire: 29.460.000 Bq /m2 par du césium-134 et du césium-137 associés, 15.450.000 Bq / m2 pour le seul césium-137.

 

La zone confisquée / fermée après l'accident de Tchernobyl a est fixée dans des endroits dont le niveau de césium-137 dans le sol dépassait 1.480.000 Bq / m2. Le niveau de césium-137 dans l'emplacement d'Okuma-machi est 10 fois celui de la zone confisquée/fermée de la catastrophe de Tchernobyl.

 

** Du Yomiuri Shinbun (03:05 JST 30/08/2011):

 

(Texte japonais)

 

La contamination des sols à la suite de l'accident de la centrale nucléaire de Fukushima I a été communiqué lors de  la réunion du 29 août au ministère de l'Éducation et des Sciences.

 

(Texte japonais)

 

L'enquête a révélé 34 sites dans 6 municipalités dépassant le niveau de la zone de confiscation / zone fermée de l'accident de Tchernobyl (1,48 millions de Bq/m2 de césium-137 dans le sol). Le but de cette enquête était de comprendre l'exposition aux radiations des résidents. Le Premier ministre Kan a dit le 27 août qu'il pourrait y avoir des endroits où les habitants ne seraient pas en mesure de revenir pour un long moment. Les données d'enquête valide le commentaire du premier ministre.

 

(Texte japonais)

 

Selon l'enquête, la plus haute concentration en césium-137 dans le sol au 14 Juin a été à Okuma-machi dans la préfecture de Fukushima, au sein de la zone d'évacuation totale, à 15,45 millions de Bq / m2. Si elle est combinée avec du césium-134, la concentration de césium radioactif était de 29.460.000 Bq / m2.

 

(Texte japonais)

 

Un total de seize emplacements dans quatre municipalités (Okuma-machi, Futaba-machi, Namie-machi, Tomioka-machi) a dépassé les 3.000.000 Bq / m2  pour la concentration en césium-137. La zone avec la haute concentration en césium-137 s'étend au nord-ouest de la centrale nucléaire. Au total, six municipalités, y compris Iitate-mura et Minami Soma Ville avaient les emplacements qui ont dépassé le niveau de césium-137 de la zone confiscation / zone fermée de Tchernobyl . Le Ministère a mesuré les échantillons de sol  à environ 2200 endroits.

 

** fin de citation

more...
Poip's comment, August 29, 2011 4:39 PM
Les premiers cancer suite à ce genre d'accident nucléaire apparaissent après combien de mois?
prestant's comment, August 29, 2011 4:44 PM
Pour la thyroïde, 5 ans selon un indication du grand docteur qui dit qu'il faut sourire pour éviter le cancer (et qui depuis a changé de discours).
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Des radiations excessives trouvés dans des organismes marins près de la centrale nucléaire du Japon | CRI English

[traduction] Des échantillons biologiques, prélevés dans des eaux à l'est du Pacifique occidental dans le région de Fukushima au Japon, montrent des niveaux de rayonnement excessifs, indique un communiqué de l'Administration d'Etat de la Chine d'Etat mercredi.

 

L'administration a suggéré aux agences gouvernementales d'intensifier les tests de rayonnement de produits marins dans les eaux ciblées pour protéger la santé publique en Chine.

 

Selon la déclaration, les niveaux de strontium-90, un isotope radioactif du strontium, dans les calmars sont 29 fois plus élevé que le niveau moyen d'échantillons prélevés sur les eaux côtières de la Chine.

 

Ceci indique que ces eaux ont été clairement affectés par les matières radioactives qui a fui de la centrale nucléaire de Fukushima paralysé pendant le séisme et le tsunami du 11 Mars, indique le communiqué.

(...)

--

NB : de l'Argentum-110m et du césium-134 et 137 ont également été trouvé en quantités largement supérieures aux normes.

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

L'eau de mer menacée de contamination nucléaire | china.org.cn

L'eau de mer menacée de contamination nucléaire | china.org.cn | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Les eaux bordant la Chine pourraient être contaminées par des matières radioactives émises par la centrale de Fukushima, qui a été gravement endommagée par le séisme qui a frappé le Japon en mars dernier, selon l'organisme de contrôle des océans de Chine.

 

Le département de protection environnementale de l'Administration océanique d'État a déclaré au China Daily que le pays va renforcer ses contrôles sur la présence de substances radioactives dans les eaux à l'est de Fukushima, et dans la mer de Chine orientale. Les experts espèrent ainsi déterminer l'impact de la radioactivité rejetée par la centrale sur l'environnement marin et la sûreté des produits alimentaires marins.

 

Les résultats des derniers contrôles publiés par l'Administration océanique d'État le 29 juillet ont montré que le premier échantillon d'eau prélevé dans cette zone contenait 300 fois le niveau naturel de césium radioactif et 100 fois le niveau de strontium.

 

(....)

 

- - - - -

 

Commentaire : "Qui mieux que R... peut s'occuper de votre R..." dit la pub. Applicable ici ?

more...
Marie Normandie's comment, August 16, 2011 6:07 PM
"Du 16 juin au 4 juillet, l'organisation a dépêché une équipe de surveillance des matières radioactives à l'est de Fukushima. L'équipe a contrôlé une aire de 252 000 kilomètres carrés en prélevant de grandes quantités d'eau, de particules aériennes et d'organismes marins.L'administration s'est engagée à rendre publics les résultats de ces tests graduellement."
Le seul résultat publié sur de très nombreux prélèvements (16/06 au 4/07) à l'est de Fukushima (Pacifique ) l'a été le 29 juillet .Rien depuis . Les résultats comporteront-ils la mention de profondeur ? distance des côtes ? hauteur pour l'air ? Mais ces eaux à l'est de Fukushima ne bordent pas la Chine...ce sont celles de la mer du Japon de l'autre côté. Etrange ...
"La qualité de l'eau et de l'air en Chine n'a pour l'instant pas été affectée par la radioactivité, selon le département de protection environnementale." et c'est un grand soulagement car air et eau en Chine ont malheureusement d'autres raisons d'être pollués et grandement.....
http://www.notre-planete.info/actualites/actu_2552_nuage_pollution_Chine.php
http://drinking-water.org/html/fr/Treatment/Agricultural-and-Industrial-Pollution-in-China.html



Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Du bœuf radioactif consommé dans les cantines scolaires de 296 écoles de 12 préfectures au Japon | EX-SKF

43% des écoles sont situées dans la ville de Yokohama.

 

Du Asahi Shinbun(03:02 JST 11/08/2011):

 

L'enquête menée par le ministère de l'Education et des Sciences a révélé que 296 écoles dans 12 préfectures ont utilisé du boeuf provenant de vaches soupçonnées de contamination par le césium radioactif. 2 écoles ont consommé du boeuf, dont le césium niveau dépassé la limite de sécurité provisoire. Il n'est pas considéré que ce niveau de césium dans la viande aura une incidence sur la santé, mais le ministère a demandé aux écoles de faire attention aux informations sur les restrictions d'expédition sur les produits alimentaires [du aux rayonnements].

 

Selon le ministère, le 9 août, la viande provenant des vaches qui peuvent avoir mangé de la paille de riz radioactive a été utilisé dans les cantines scolaires de 278 écoles primaires, écoles secondaires, de haute écoles et établissements d'éducation spéciale, et 18 jardins d'enfants, dans 20 villes et villages au Japon. 127 écoles dans la ville de Yokohama utilisé, donc ne 53 écoles et jardins d'enfants dans la ville de Gifu [dans la préfecture de Gifu], et 30 écoles et jardins d'enfants dans quatre villes de la préfecture de Miyagi. Les écoles sont situées principalement dans l'est du Japon, mais 40 écoles dans 4 villes à Mie, Shimane, Kagawa préfectures également utilisé de la viande.

 

8 écoles qui ont pu tester le reste de la viande, et les matières radioactives. Parmi les 8 écoles, deux écoles - une école d'éducation spéciale pour les étudiants handicapés dans la préfecture de Miyagi et une école élémentaire à Chiba, avait de la viande qui dépassait la limite de sécurité provisoires (500 becquerels / kg de césium radioactif),  testé à 649 becquerels 1293 / kg. Les municipalités expliquent que la quantité de viande de bœuf contaminée par personne est faible, et cela ne n'affectera la santé.

(...)

--

NB : A l'heure de la publication l'article n'existe pas sur la version anglaise mais bien sur la version originale japonaise

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Le ministère va acheter toutes les viandes de vaches suspectes | The Daily Yomiuri

[traduction] Le ministère de l'Agriculture, des Forêts et des Pêches a décidé d'acheter la viande de toutes les vaches soupçonnées d'être nourris de paille de riz contaminés par le césium radioactif, selon des sources vendredi.

 

La viande qui va être achetée par le ministère à travers les associations de l'industrie et d'autres organisations inclut celle dans laquelle le césium radioactif est en dessous des limites fixée par la réglementation du gouvernement ainsi que la viande qui n'a pas été inspecté mais est possiblement contaminée.

 

Les sources ont indiqué que la viande de 3500 vaches  dont 56 dans lequel le césium radioactif a été détecté au-dessus de la limite réglementaire, seront achetés par le ministère et ensuite incinérés, selon les sources.

 

Le ministère fera appel à la Tokyo Electric Power Co. afin d'assumer le coût nécessaire du rachat de la viande.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Les préfectures de Chiba et Tochigi testent les traces de césium sur le riz | NHK WORLD English

[Eng] Les préfectures de Chiba et Tochigi testent les traces de césium sur le riz | NHK WORLD English | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Les autorités préfectorales de Chiba et Tochigi annoncent qu'elles vont tester la radioactvité du riz récolté de leur préfecture.

Cette décision intervient après que du césium radioactif a été détecté dans la paille de riz, de légumes et du compost suite à l'accident nucléaire de Fukushima.

Les agriculteurs de Chiba et de Tochigi ont planté des plants de riz dans leur champs après l'accident et expriment des préoccupations plus que possible de contamination due aux retombées de l'usine de Fukushima.

Les fonctionnaires de Chiba, où la récolte devrait commencer dès août, disent qu'ils vont récupéré des échantillons de riz de unr à plusieurs fermes dans chaque culture du riz commune pour mesurer les niveaux de radiation.

Ils expliquent qu'ils ne laisseront pas de fermes de leur municipalité expédier leur production de riz avant que les tests montrent des lectures de rayonnement des échantillons provenant de la région sont dans la limite de sécurité fixée par le gouvernement central.
(...)
more...
Marie Normandie's comment, August 1, 2011 5:11 AM
Tests qui étaient prévus depuis la plantation en avril. Reste à en connaitre les résultats. Le gouverneur de Chiba parait être assez actif : initiatives de mesurer, dès avant instructions des dirigeants, le taux de radio-activité cours d'école, parcs, refus d'appliquer les nouveaux taux de radioactivité cumulables aux enfants...après ???
Pascal Faucompré's comment, August 1, 2011 5:18 AM
@Marie Normandie : tests initialement prévus uniquement sur Fukushima, si je ne m'abuse ?
Marie Normandie's comment, August 1, 2011 6:44 AM
Initialement prévus à Fukushima préfecture où le taux d'irradiation des sols avait été testé avant plantation .3 cas :
.<taux légal, on plante , on teste la récolte,
.> taux légal le riziculteur plante à ses "risques et périls" , on teste la récolte s'il ne peut la vendre, il pourra toujours la consommer lui et sa famille (sic),
.et taux de contamination très importants : la rizière est plantée pour essayer "d'absorber" la radioactivié. Que fera-t-on de la récolte ? Demander la protection à Inari au sanctuaire shinto....."on" avisera certainement en temps voulu !
Après la découverte de thé radio-actif dans la préfecture de Shizuoka (récolte en mai) , les rizières déjà plantées du Kanto, sont devenues suspectes et les gouvernements locaux ont commencé à prendre des initiatives personnelles,pour la récolte à venir . Pas forcément les gouverneurs de préfecture mais aussi les maires, voire les agriculteurs eux-mêmes (cf les oeufs testés - tags). Ceci explique l'absence de diffusion de l'information par les medias. Pour Chiba c'est désormais une mesure officielle entérinée ....
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] 60 Becquerels / kg de césium dans des oeufs à Fukushima (+vidéo) | EX-SKF

[Eng] 60 Becquerels / kg de césium dans des oeufs à Fukushima (+vidéo) | EX-SKF | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Information tirée de la télévision Asahi "Station Hodo" le 26 Juillet , dans le segment qui traite de la limite de vie à 100 millisieverts de radiations.


Un éleveur de poulet de Kawamata-machi, préfecture de Fukushima, a amené ses œufs à une station de test volontaire à Fukushima City.

Après 20 minutes de test, 60 becquerels / kg de césium radioactif sont détecté sur ses œufs . Déçu, le fermier dit: «Je ne sais pas quoi dire à mes clients. Il est beaucoup plus faible que la limite de sécurité provisoire au Japon, mais si je compare le nombre de la limite de la sécurité en Ukraine, il est extraordinaire ... "

Le journaliste demande à l'agriculteur, «Quelle est la limite de sécurité en Ukraine?" 6 becquerels / kg !"
(...)
more...
Marie Normandie's comment, July 29, 2011 12:38 PM
Réponse pour les aliments encore non testés et utilisés couramment au quotiden : les oeufs, mais aussi le porc (water, vegetables, fish, mushroom, beef, hay, pork, manure, compost, and now eggs.) Mais les poules et poulets dans tout cela ? qui les a testés ? vraisemblablement contaminés ! nourriture ? air ambiant? eau ?
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Les turbulences sur le boeuf contaminé au césium s'étend aux marques de luxe | The Mainichi Daily News

[Eng] Les turbulences sur le boeuf contaminé au césium s'étend aux marques de luxe | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Morioka (Kyodo) - Les turbulences provoquées par la détection récente de contamination au césium du bœuf expédié à partir de la préfecture de Fukushima, avec pour origine la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, se propage aux producteurs de bœuf de qualité supérieure dans d'autres parties du pays.

Après les expéditions de bovins et d'appel d'offres suspendus ou annulés en raison de craintes des gens autour de la viande contaminée, les fermes d'élevage et les distributeurs liées s'inquiétent pour l'avenir de leur boutique.

Depuis que le césium radioactif a été détectée chez les bovins de Fukushima dans un abattoir de Tokyo le 8 Juillet, il a été découvert que les bovins nourris avec de la paille éventuellement contaminée ont été transportés à travers le pays, sauf pour la préfecture d'Okinawa.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Des inquiétudes sur la viande, justifiées ? | The Japan Times Online

[Eng] Des inquiétudes sur la viande, justifiées ? | The Japan Times Online | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[Google trad] Environ 1.500 vaches qui ont été nourris au foin contenant le césium radioactif au-delà de la limite du gouvernement ont été trouvées et expédiées depuis Fukushima et d'autres préfectures du Japon à tous sauf à Okinawa, depuis jeudi.

Les vaches mangeaient du foin qui ont été laissé à l'extérieur (!!?) après les explosions d'hydrogène dans les réacteurs de la Fukushima centrale nucléaire à la mi-Mars.

Certains consommateurs ont déjà mangé de la viande provenant des vaches, ce qui soulève des questions quant à savoir si manger du boeuf reste sans danger, ou même de poulet et de porc.

(Questions/Réponses)
Les gens qui ont mangé du boeuf contaminé doivent-ils s'inquiéter pour leur santé?
(...)
--
NB : bonne idée ce questions/réponses. Maintenant, est-ce que ça suffira à rassurer la population. Surtout, qu'on aussi s'interroger pour les autres animaux ou cultures à venir ...
more...
Etienne Servant's comment, July 23, 2011 12:09 PM
Concernant la contamination par le Césium c'est sans appel :
Le césium 137 est particulièrement toxique et écotoxique. Il affecte a priori tous les êtres vivants et d'autant plus qu'ils sont jeunes.

Sa toxicité est chimique, mais elle résulte surtout et probablement presque essentiellement de ses propriétés radiologiques .
Pour ce qui concerne les effets radiatifs et ionisants, on peut distinguer l'exposition externe, et l'exposition interne. Cette dernière est beaucoup plus dangereuse, car la toxicité du césium inhalé ou ingéré est fortement exacerbée par le fait que le césium 137 est un analogue du potassium ; Ceci fait qu'il est rapidement assimilé, dans n'importe quelle partie de l’organisme, d’où il ne sera éliminé qu’avec une période biologique de 70 jours environ. Dans un même environnement, l'enfant, qui a des besoins en potassium plus important que l'adulte, en absorbe et en fixe plus que ce dernier.
Pascal Faucompré's comment, July 23, 2011 3:36 PM
@Etienne Servant : question de néophyte : y a t-il une différence entre inhalation et ingestion du césium ?
Marie Normandie's comment, July 23, 2011 6:34 PM
They are probably safer than domestic beef, but also need to be thoroughly monitored
Milk products are probably safer than meat
Tout est probable, mais rien n'est sûr !!!! pour l'instant...
Pas beaucoup de changement dans le discours sécuritaire depuis mars.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Du bœuf contaminé pourrait avoir été envoyé à l'étranger | The Japan Times Online

[Eng] Du bœuf contaminé pourrait avoir été envoyé à l'étranger | The Japan Times Online | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Le gouvernement annonce qu'il ne peut pas exclure la possibilité que du bœuf contaminée par des matières radioactives ait été exporté, alors que consommateurs et des législateurs accusent les autorités de négligence sur la sécurité alimentaire.

Le gouvernement ce mardi a imposé une interdiction sur les expéditions de bœuf provenant de zones à proximité de la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1 après avoir trouvé 637 bovins qui ont été nourris de foin contenant du césium radioactif.

Des supermarchés, y compris les plus grands pays comme Aeon Co., ont déclaré que le boeuf a été vendu à Tokyo et dans d'autres villes.
(...)
more...
Lufilau's comment, July 22, 2011 1:44 AM
bonjour la traçabilité et le futur contournement de lois qui pourrait en découdre ............
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Des villageois de Fukushima briefés sur le plan de décontamination gouvernemental | NHK WORLD French

Le ministre japonais de l'Agriculture a expliqué aux habitants d'un village situé près de la centrale Fukushima Daiichi comment le gouvernement allait procéder pour décontaminer les terres environnantes destinées à la culture.

 

Mercredi, Michihiko Kano s'est rendu dans le village d'Iitate dans la préfecture de Fukushima afin de vérifier les expérimentations menées par son ministère depuis le mois de mai pour extraire les substances radioactives des rizières et des champs.

Par exemple, la couche supérieure du champ peut être retirée, ce qui permet de réduire de 75 pour cent le taux de césium radioactif.

 

Une autre expérience consiste à mélanger la terre et l'eau d'une rizière inondée, puis à enlever la terre

contaminée contenue dans le mélange.

 

Grâce à ces expérimentations, le niveau de césium radioactif dans la zone est passé de plus de 10 000 becquerels à 2 ou 3000 becquerels par kilo de terre, ce qui permet aux cultivateurs de repiquer le riz.

 

M. Kano a indiqué au maire adjoint d'Iitate, Shinichi Monma, que devant le succès de ces essais, le gouvernement allait mettre en oeuvre son programme de décontamination.

--

NB : le système de classification des articles de NHK ne permettant pas de retrouver les articles anciens, les articles sont désormais intégralement publiés, pour la postérité !

--

PS : étrange ressemblance avec cet article de ce matin  : http://bit.ly/pgzTmJ

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Du césium au-delà de la limite dans du thé de Chiba et Saitama | NHK WORLD English (+vidéo)

[Eng] Du césium au-delà de la limite dans du thé de Chiba et Saitama | NHK WORLD English (+vidéo) | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Le ministère de la santé japonais dit avoir trouvé du césium radioactif dépassant la limite de sécurité du gouvernement détecté dans les feuilles de thé à Chiba et Saitama, près de Tokyo.

 

C'est la première découverte du ministère de substances radioactives au-delà de la limite légale depuis qu'il a commencé des tests inopinés de produits alimentaires le mois dernier .

 

Les tests ont été ouvertes afin de vérifier les données du gouvernement local en utilisant différents nombres et types d'échantillons d'aliments. Le ministère explique que des feuilles de thé de la préfecture de Chiba contenait 2720 becquerels par kilogramme de déchets radioactifs de césium, plus de 5 fois la limite de sécurité .

 

Pendant ce temps, un niveau maximum de 1530 becquerels par kilogramme a été détectée dans 3 types de feuilles de thé de la préfecture de Saitama. Les autorités préfectorales de Chiba et Saitama disent qu'ils vont enquêter sur les thés, pour savoir où ils ont été cultivées et combien sont sur le marché. Ils disent qu'ils vont demander aux producteurs de thé de rappeler leur produit, si nécessaire.

--

PS : le système de classification des articles de NHK ne permettant pas de retrouver les articles anciens, les articles sont désormais intégralement publiés, pour la postérité !

--

[Edit] D'après Kyodo News 4 types de thé seraient contaminés : http://bit.ly/obNuaF

more...
Marie Normandie's comment, September 3, 2011 3:52 PM
M'enfin, comme dirait Gaston ! cela n'est pas très grave ...n'avez-vous pas écouté ou lu déjà en mai le discours du gouverneur de Saitama ? "Il ne faut pas s'inquiéter, car on boit l'infusion (eau) de thé, et on ne mange pas les feuilles ...ce n'est pas le même problème qu'avec les épinards..."..... peut-être avez-vous raison quand même d'être des lièvres à mémoire défaillante et de partir en courant !!!!!!!!!
Mulotine de la Mulotière's comment, September 4, 2011 4:36 AM
@Marie :-))))))))))))))
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Le SEPA rapporte des traces de radioactivité de Fukushima en Ecosse | BBC

[Eng] Le SEPA rapporte des traces de radioactivité de Fukushima en Ecosse | BBC | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Un surveillant de l'environnement a publié un rapport détaillé sur le rayonnement lié à Fukushima détecté en Ecosse.

 

De très faibles niveaux d'iode-131 ont été détectées dans des échantillons d'air partout en Ecosse après que la centrale nucléaire japonaise a été paralysé par un tremblement de terre [et accessoirement un tsunami !].

 

L'Agence écossaise de protection de l'environnement (SEPA) a déclaré que l'incident n'avait pas posé un risque important pour l'Ecosse.

 

De l'Iode-131 semble avoir a été détecté de l'usine pour la première fois en Mars.

 

Selon un nouveau rapport du SEPA, il en a été trouvé sur des échantillons dans certaines parties de l'Ecosse jusqu'au début de mai.

(...)

more...
Mulotine de la Mulotière's comment, September 1, 2011 5:08 PM
ils s'étonnent de quoi au juste...? je ne comprends pas....si l'Europe a été "baptisée" quelque peu après Fukushima.....l'écosse serait elle protégée par un bouclier comme la France de Tchernobyl????
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Des niveaux faibles de césium trouvés dans le riz | The Japan Times Online

[Eng] Des niveaux faibles de césium trouvés dans le riz | The Japan Times Online | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Le gouvernement de la préfecture de Fukushima a annoncé vendredi une petite quantité de césium radioactif, en dessous de la limite permise, qui a été détectée dans le riz brut de Nihonmatsu, à quelque 60 km  la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1.

 

Le niveau s'élève à 22 becquerels par kilogramme contre la limite maximale du gouvernement-de 500 becquerels- le premier cas dans lequel le césium a été détectée dans le riz nouvellement récolté dans la préfecture de Fukushima. Mais aucun césium n'a été trouvé dans la version décortiquée du riz récolté à Nihonmatsu.

 

Le gouvernement préfectoral a également déclaré que du césium a été détectée dans le riz récolté dans Koriyama et Motomiya, qui sont également à environ 60 km de l'usine de Fukushima.

(...)

--

PS : tiens tiens en début de semaine, il n'y avait rien. Ce qui m'avait d'ailleurs interpelé (interieurement !)

more...
Pascal Faucompré's comment, August 27, 2011 10:14 AM
Ex-skf semble confirmé ma pensée : le riz contaminé (à faible dose) à Chiba et Ibaraki mais pas à Fukushima : http://bit.ly/nuE9AC !!!
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Les rejets de césium 137 à Fukushima 168 fois plus importants qu'à Hiroshima | Romandie.com

La quantité de césium radioactif dégagée depuis le 11 mars par la centrale nucléaire accidentée de Fukushima (nord-est du Japon) est 168 fois plus importante que celle dispersée en un instant par la bombe atomique d'Hiroshima, a affirmé jeudi un journal nippon.

 

Selon le Tokyo Shimbun, qui dit s'appuyer sur des estimations du gouvernement, les réacteurs endommagés par un tsunami géant ont dégagé jusqu'ici 15.000 terabecquerels de césium 137 au fil des mois.

 

En août 1945, la bombe atomique larguée par l'armée américaine au-dessus de la ville d'Hiroshima (sud-ouest) avait relâché instantanément dans l'atmosphère 89 terabecquerels de cet isotope dont la période radioactive est de 30 ans, a ajouté le journal.

 

En théorie, la quantité de césium 137 échappé de la centrale de Fukushima est donc 168,5 fois plus importante que celle de la bombe américaine, a-t-il souligné, en affirmant que cette estimation avait été calculée par le gouvernement à la demande d'une commission du Parlement.

(...)

--

PS : est-il rationnel de comparer les 2 évènements ? réponse dans la suite de la l'article ...

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Comment la récolte de riz de cette année est-elle radiocontrôlée pour le césium? | The Mainichi Daily News

[Eng] Comment la récolte de riz de cette année est-elle radiocontrôlée pour le césium? | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

(traduction)

 

 Le Mainichi répond aux questions que beaucoup de lecteurs se posent sur les contrôles de césium radioactif qui sont réalisés sur les récoltes de riz de cette année.

 

Question: Il y aura bientôt la saison de récolte du riz. Que fait-on pour vérifier le césium radioactif?

 

Réponse: Le Ministère de l'Agriculture, des Forêts et des Pêches (acronyme anglais MAFF) demande à Tokyo et à 16 préfectures (NDT : sur un total de 47) de faire des vérifications double pour le césium radioactif, une fois avant et une fois après la récolte. Comme le riz est un aliment de base, il revient de réaliser ce traitement supplémentaire. Le gouvernement national et les gouvernements locaux (NDT : correspond au périmètre des préfectures) sont déterminés à retenir le riz qui serait contaminé avant qu'il ne puisse atteindre le marché.

 

Q: Les livraisons de légumes et de feuilles de thé ont été interdits dans certaines zones ? Est-ce qu’on s’attend à trouver du riz contaminé par du césium radioactif?

 

R: La situation avec le riz semble être un peu différente. Les légumes trouvés avec des niveaux de rayonnement au-delà des limites acceptées et la paille utilisée pour nourrir les animaux qui a été impliquée dans l'apparition de bœuf contaminé étaient dans les champs et les rizières en Mars, quand la catastrophe de la Fukushima n ° 1 centrale nucléaire a débuté et les fuites de rayonnement étaient probablement à leur plus haut. Ces produits agricoles ont extérieurement exposés aux substances radioactives.

La récolte de riz, par contre, n'a pas été planté qu’un certain laps de temps après, et ce qui est craint c’est moins l'exposition externe que l'exposition interne, due à l’absorption de césium radioactif provenant des rizières contaminées.

 

Q: Combien de matières radioactives absorbent les plants de riz ?

 

R: La quantité de matières radioactives prise dans les sol diffère selon le type de culture, mais selon le MAFF, la concentration de césium dans le riz pourrait être d'environ un dixième de celle du sol dans lequel il est cultivé. Pour empêcher le riz de dépasser une limite de 500 becquerels par kilogramme, le gouvernement a interdit en avril la plantation dans un parc agricole de la préfecture de Fukushima qui avait un sol avec des concentrations de césium dépassant 5000 becquerels.

Il y a aussi des données de recherche qui suggèrent que la quantité réelle d'absorption du césium dans le riz est inférieure à la valeur proposée par le MAFF.

 

Q: Pourtant, il y a des endroits loin de la centrale nucléaire où des niveaux élevés de rayonnement ont été trouvés. Est-ce que cela sera vraiment OK?

 

R: Pour l'instant, on ne peut pas dire avec certitude que du riz avec des niveaux de rayonnement dépassant la limite temporaire de 500 becquerels par kilogramme ne sera pas découvert. Les gouvernements nationaux et locaux doivent faire leurs contrôles aussi étroits que possible pour assurer la sécurité de cet aliment de base et empécher que du riz contaminé arrive sur le marché.

 

(Réponses par Eisuke Inoue, « City News Department »)

 

---

 

Merci à Marie Normandie d'avoir signalé le sujet

 

Illustration : Utilisation des terres japonaises
(rouge : double récolte - riz et blé / saumon : récolte unique - riz / marron : récolte unique – blé / vert : forêt) Source : Columbia University, 2009

more...
Prestant IV's comment, August 15, 2011 10:35 AM
L'article parle de la faible probabilité théorique de trouver du riz contaminé au delà du seuil de 500 Bq / Kg que des moyens précis mis en oeuvre pour assurer le contrôle sanitaire spécifique au delà de la réglementation ?!
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Mesures de radioactivités des poissons du port d'Onahama, province de Fukushima | ACRO

Mesures de radioactivités des poissons du port d'Onahama, province de Fukushima | ACRO | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Mesures de radioactivité Argent110m, Tellure129, Iode131, Césium134 et 137, sur des poissons du port d'Onahama, province de Fukushima (23 mai 2011 et 23–24 juillet 2011) prélevés par Greenpeace auprès de pêcheurs. Ils sont tous contaminés, certains ont une concentration totale en césium radioactif qui dépasse 500 Bq/kg, la limite fixée par les autorités japonaises pour la nourriture.

 

--

PS : en référence à cet article du Mainichi : http://bit.ly/oGTfzn

Plus d'info sur Greenpeace.org : http://bit.ly/nAMDKz

more...
Aquablog's comment, August 11, 2011 5:10 AM
Bonjour Pascal,

Je reviens de congé et je m’étonne que Greenpeace et l’ACRO découvrent que du poisson radioactif se retrouve dans le commerce alors qu’il affiche des taux au-dessus de la limite légale de 500 bq de césium/kg…

Depuis fin mars 2011, le Ministère de l’agriculture et de la pêche japonais (MAFF) donne la situation des taux de radioactivité des différentes espèces halieutiques débarquées depuis la région de Tokyo jusqu’à Hokkaïdo, Cliquer http://www.jfa.maff.go.jp/e/inspection/index.html

A ce jour, 23 espèces de poissons, crustacés, coquillages et algues dépassent la limite légale de 500 Bq de césium par kg de chair dans la préfecture de Fukushima, voir la carte de la MAFF publiée le 3 août 2011,
cliquer : http://www.jfa.maff.go.jp/e/inspection/pdf/110803_map_en.pdf

Le paradoxe japonais : Des espèces de poisson contaminées, mais pas d’interdiction de vente !!!

J’avais écrit un article à ce sujet fin juillet sur mon blog « Regard sur la Pêche et l’Aquaculture » : Fukushima : Bœufs radioactifs, baleines contaminées et toute la vie marine…. Le 11 juillet, 18 espèces étaient pointées par le ministère japonais…. Voir la liste détaillée dans mon post…. http://aquaculture-aquablog.blogspot.com/2011/07/fukushima-boeuf-baleine-radioactif-vie.html

Merci pour votre travail,
Philippe Favrelière
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Les expéditions de bovins interdites sur Iwate | The Japan Times Online

Les expéditions de bovins interdites sur Iwate | The Japan Times Online | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Le gouvernement a émis une interdiction d'expédition lundi sur tous les bovins de boucherie de la préfecture d'Iwate, après la détection de césium radioactif dépassant la limite d'un certain nombre de vaches.

La préfecture d'Iwate est la troisième à trasmettre de tels ordres, après à Fukushima et Miyagi, faisant craindre une propagation de bovins de boucherie contaminés à l'échelle nationale. Ce dimanche, il a été signalé que Tochigi pourrait être le prochain.

Les agriculteurs qui nourrissaient leurs bovins avec de la paille contaminée doivent tester tous leurs bovins abattus, tandis que d'autres agriculteurs doivent tester au moins une vache par ferme.

L'interdiction sera levée partiellement si elles réussissent les tests, a dit Edano, ajoutant que le gouvernement va s'assurer que les agriculteurs soient indemnisés.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Des centaines de bovins de plus trouvés expédiées après avoir été nourris avec de la paille contaminée | The Mainichi Daily News

[Eng] Des centaines de bovins de plus trouvés expédiées après avoir été nourris avec de la paille contaminée |  The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
TOKYO (Kyodo) - Des centaines de bovins de boucherie ont été confirmés samedi avoir été expédiées après avoir été nourris de paille de riz contaminés par du césium radioactif, dont 290 sur la préfecture de Fukushima et 103 sur la préfecture de Miyagi, d'après des responsables locaux.

La préfecture d'Iwate a séparément déclaré que du césium au-dessus de la limite officielle de 500 becquerels par kilogramme a été trouvé dans la viande d'un 6e animal. Un échantillon de viande de l'animal mesurée à 655 becquerels, et d'autres viandes provenant de cet animal sont soupçonnées d'avoir été consommées après qu'ellss aient été livrées le mois dernier d'une ferme locale à Tokyo.

Les bovins sont soupçonnés d'avoir été contaminés par du césium radioactif en étant nourris de paille de riz entreposés à l'extérieur dans les semaines suivant la fuite radioactive de Fukushima Daiichi suite à une série d'explosions après le séisme et le tsunami du 11 Mars.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Le Japon va racheter et brûler de la viande de bœuf radioactive | LeMonde.fr

Le Japon va racheter et brûler de la viande de bœuf radioactive | LeMonde.fr | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Le Japon a annoncé, mardi 26 juillet, un plan visant à racheter et brûler la viande de bœuf contaminée par les rejets radioactifs de la centrale nucléaire de Fukushima, afin de rétablir la confiance des consommateurs. Près de 3 000 bœufs, soupçonnés d'avoir été alimentés avec du foin ou de la paille de riz radioactifs, ont été vendus et livrés dans tout l'archipel depuis la crise déclenchée par le séisme et le tsunami géants du 11 mars.

Le ministre de l'agriculture, Michihiko Kano, a déclaré que l'opérateur de la centrale nucléaire accidentée, Tokyo Electric Power (Tepco), allait devoir régler la facture, qui pourrait s'élever selon les médias à quelque 2 milliards de yens (17 millions d'euros). "Nous voulons supprimer les inquiétudes des consommateurs et rétablir leur confiance dans le bœuf", a expliqué un responsable du bureau de la viande et de la volaille au ministère.
(...)
more...
Marie Normandie's comment, July 26, 2011 6:20 AM
L'incinération des bovins, morts de faim ,dans la zone d'exclusion de Fukushima a dû être arrêtée en raison d'une émission de radio-activité importante, remplacée par l'enfouissement. Une solution (filtrres ?ou autre) aurait-elle été trouvée? Faire une annonce médiatique est une chose, passer à la réalisation en est une autre !
@Lufilau
Le cheptel du sud du Kyushu a déjà été décimé en 2010 par une épidémie de fièvre aphteuse ....reste celui d'Hokkaido théoriquement à l'abri des retombées radio-actives. Et qu'en est-il des porcs, poulets (et les oeufs) qui sont consommés de façon courante ?
Lufilau's comment, July 26, 2011 6:26 AM
@Marie j'ai bein dit <<mais que manger ?>> car je pensais bien sûr à tout le reste de l'alimentation Japonaise :-((((
Marie Normandie's comment, July 26, 2011 10:09 AM
@Lufilau
Justement ! que sait-on de la contamination des produits de la mer (poissons, crustacés, mollusques, algues) autres que les différents tests faits et officiellement publiés (cf.post de Moetia à ce sujet) mais aussi porcs, poulets, de façon générale volailles...et oeufs ?
Je ne parle pas des fruits et légumes , nombreux posts (voir Tags)....
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Le Petit Journal de Fukushima Daiichi | TEPCO

[Eng] Le Petit Journal de Fukushima Daiichi | TEPCO | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] (en image la densité de radioactivité d'eau de mer autour de l'écran à barres de l'unité 3 - à l'intérieur de la clôture du limon)

CP n°1
Le 22 Juillet 2011, nous avons effectué un échantillonnage de l'eau de mer à proximité du canal d'amenée des réacteurs 1 à 4 de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi et avons analysé les échantillons. En conséquence, certaines matières radioactives ont été détectées comme décrit dans l'exposition. En conséquence, aujourd'hui, nous avons rapporté le résultat de l'analyse à l'Agence de sûreté nucléaire et industrielle et le gouvernement de la préfecture de Fukushima.

Doc 1 : Les résultats des analyses des nucléides, de matières radioactives dans l'eau de mer de la station Fukushima Daiichi énergie nucléaire, le faible tirant d'eau de quai, Unité 1-4 écran, et le canal d'amenée d'eau d'unités 1-4 (PDF) : http://bit.ly/qLWBoy
Doc 2 : Densité radioactivité de l'eau de mer (PDF) : http://bit.ly/psyHEw

--
CP n°2 (http://bit.ly/o7KZeg)
En tant que résultat de l'analyse de l'échantillon Nuclide en matière de sous-drains (eau souterraine obtenue et gérée dans le site) à proximité des bâtiments de turbine de Fukushima Daiichi centrale nucléaire recueillis le 22 Juillet, les matières radioactives ont été détectées, comme indiqué dans l'attachement et aujourd'hui, nous avons signalé au CSRN et le gouvernement de la préfecture de Fukushima.

Doc 1 :Résultats des analyses de radionucléides du Sous-drains (PDF) : http://bit.ly/nd4DLY
Doc 2 : Densité de la radioactivité sous-drain (PDF) : http://bit.ly/nKcNBN

--
CP n°3 (http://bit.ly/rnKSDG )
Le 22 Juillet 2011, nous avons effectué un échantillonnage afin d'évaluer la propagation de matières radioactives dans l'océan qui ont été détectés à Fukushima Daiichi centrale nucléaire. Depuis des matières radioactives ont été détectées comme indiqué dans la pièce jointe, aujourd'hui, nous avons informé le CSRN et le gouvernement de la préfecture de Fukushima des résultats. En ce qui concerne quatre points d'échantillonnage à la zone côtière et 6 points d'échantillonnage à zone extracôtière, qui ont été planifiées pour être prise hier, nous avons effectué un échantillonnage de seulement 2 points à la zone côtière en raison de mauvaises conditions météorologiques.

Doc 1 : Résultats de l'analyse des nucléides, de l'eau de mer (PDF) : http://bit.ly/oKKM06
Doc 2 : Densité radioactivité de l'eau de mer (PDF) : http://bit.ly/q4lQvu

--
CP n°4 (http://bit.ly/qNv2Ei)
Le 22 Juillet 2011, nous avons effectué des analyses des nucléides, de matières radioactives contenues dans l'air qui ont été recueillies sur le site de Fukushima Daiichi centrale nucléaire le jour même. En conséquence, certaines matières radioactives ont été détectées comme décrit dans l'annexe. En conséquence, aujourd'hui, nous avons résumé les résultats et les ont signalés le CSRN et le gouvernement de la préfecture de Fukushima Nous avons effectué d'échantillonnage pour une analyse de plutonium contenu dans l'air le 11 Juillet. En conséquence, aucun de plutonium a été détecté comme décrit dans l'annexe.

Doc 1 :Résultat de l'analyse des nucléides des matières radioactives dans l'air au site de la centrale nucléaire de Fukushima Stations (PDF) : http://bit.ly/nqctxW
Doc 2 :Résultat de l'analyse des nucléides, de plutonium dans l'air au site de Fukushima Daiichi centrale nucléaire (PDF) : http://bit.ly/qhtepK
Doc 3 : Fukushima Daiichi nucléaire Résultats Power Station de poussière Nuclide analyse (PDF) : http://bit.ly/oOJ1QU
Doc 4 : Fukushima Daini nucléaire Résultats Power Station de poussière Nuclide analyse (PDF) : http://bit.ly/nNMzsH

--
PS : pour retrouver le petit Journal de Fukushima, tag "Petit Journal" : http://bit.ly/rrsA5g
more...
Pascal Faucompré's comment, July 23, 2011 4:27 PM
J'ferai pas ça tous les jours ;-)
Mais ça vaut le coup d'y regarder de plus près ...
Marie Normandie's comment, July 23, 2011 4:50 PM
et dans l'air ? les prélèvements avec le drone surveillé par Azo et Lufilau ? les analyses ne sont peut-être pas encore terminées .... ne pas mettre lacharrue avant les boeufs de...Fukushima !
Marie Normandie's comment, July 23, 2011 6:01 PM
Ce sont les résultats pour l'air des prélèvements du 22 ( le drone vu par Azo ) et non du 23 .Si j'en crois l'actualité , de nouveaux prélèvements seraient en corus , donc pour le 24 en ce moment ??????? intérêt de la surveillance quotidienne de l'air ? les pluies diluviennes sont passées ...
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Du césium radioactif dans de la paille de riz de l'alimentation des bovins de la préfecture de Mie | Japan Today

[Eng] Du césium radioactif dans de la paille de riz de l'alimentation des bovins de la préfecture de Mie | Japan Today | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Les autorités préfectorales de Mie (environ 400km au sur de Fukushima) ont déclaré vendredi que du césium radioactif a été trouvé dans la paille de riz qui a servi à nourrir le bétail dans un ranch dans la ville de Taiki. Les responsables gouvernementaux locaux ont dit lors d'une conférence de presse que la paille avait été acheté dans la préfecture de Miyagi après la catastrophe du 11 Mars.

Les autorités ont indiqué que près de 70 têtes de bétail avaient déjà été expédiés de la ferme, mais que la viande testée dans des supermarchés de la préfecture avait jusqu'ici montré aucun signe de radiation.
more...
No comment yet.