Un nouveau produit de décontamination des eaux radioactives a été présenté par l'entreprise Kaneka et l'institut Kitasato lors d'une conférence de presse, le 15 juillet 2011. Très efficace et peu coûteux, ce dépolluant à base d'algues marines pourrait, d'après les chercheurs, être employé dans le cadre de la décontamination de l'eau radioactive présente sur le site de la central nucléaire de Fukushima.


Découverte par l'université de Tsukuba et l'entreprise Japan Biomass, Parachlorella sp. binos est une microalgue appartenant au genre parachlorella. Riche en nutriments, Binos est d'ores et déjà utilisée comme catalyseur de l'activité des micro-organismes dépolluant des déchets animaux et des boues.
(...)