Le "Bon poignant" de Tohoku | The Japan Times Online | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Les gens qui ont perdu des êtres chers dans la région de Tohoku se préparent pour les fêtes Bon pour la première fois depuis le séisme et le tsunami du 11 Mars.


Des milliers de personnes sont encore portées disparues, et les survivants sont nombreux à vouloir les honorer pendant le rituel annuel de bouddhistes de prier pour les âmes des défunts, même si les corps n'ont pas été trouvés.


Tomoji Usuzawa, qui possédait une entreprise de pompes funèbres dans le Otsuchi, préfecture d'Iwate, a récemment ouvert un magasin de vente d'autel de fortune bouddhiste avant la saison mi-août du Bon en réponse aux appels de plus en plus d'habitants de redémarrer son entreprise, qui, sa grande maison a été balayée par le tsunami avec sa grande maison.


«Je suis désormais installé dans des logements temporaires, et j'ai commencé à ressentir Bouddha», a t-il dit.


(...)