[traduction] L'Agence forestière envisage la construction d'usines de biomasse d'électricité qui peut utiliser comme combustible l'important volume de débris ligneux causées par le séisme et le tsunami qui ont frappé le nord du Japon le 11 Mars.

 

Les partisans de l'idée expliquent qu'ils résoudre 3 problèmes d'un coup"- l'élimination des débris, la promotion d'une source d'énergie renouvelable et la dynamisation de l'industrie forestière - mais les critiques se demandent si ce sera un projet financièrement viable.

 

''Au départ, des morceaux de débris de bois seront utilisés pour la production d'énergie et quand il devient financièrement viable, le bois provenant de forêts éclaircies seront alors utilisés,'' a déclaré Takashi Shinohara, vice-ministre de l'agriculture, la sylviculture et la pêche, lors d'une réunion d'un Conseil consultatif de l'Agence forestière le 13 Juillet.