Japon : séisme, t...
Follow
Find tag "bénévoles"
364.8K views | +10 today
Publications terminées (sauf commémoration annuelle), mais gardons cette histoire en mémoire ... jusqu'à la prochaine catastrophe ? | @japon_tsunami
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Le responsable des bénévoles du 11 septembre veut payer sa dette au Japon | The Japan Times Online

Le responsable des bénévoles du 11 septembre veut payer sa dette au Japon | The Japan Times Online | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Le responsable du nettoyage de Ground Zero souhaite aider les survivants du séisme et du tsunami.

 

NEW YORK - Comme Vitchers Charlie revient sur la dernière décennie et se souvient des neuf mois à superviser le nettoyage du World Trade Center après les attentats terroristes du 11 septembre 2001, il se rappelle clairement d'innombrables exemples d'altruisme aux heures les plus sombres de New York.

 

(...)

Ce cinquantenaire se souvient d'un groupe de japonais qui a joué un rôle crucial sur la récupération des restes dans le périmètre de ce qui devint connu sous le nom de Ground Zero.

(...)

C'est là que le groupe de japonais, avec d'autres équipes de la Californie et du Missouri, ont été appelés. Pendant deux jours entiers ils ont pris sur la redoutable tâche de récupération des restes mélangés avec les décombres.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Saint-Christophe-du-Bois : les Japonaises Lika et Sola aident à effacer les traces du tsunami | ouest-france.fr

Saint-Christophe-du-Bois : les Japonaises Lika et Sola aident à effacer les traces du tsunami | ouest-france.fr | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Cinq mois après le tsunami, Lika, une habitante de Saint-Christophe-du-Bois, près de Cholet, est allée, avec sa fille Sola, retrouver sa famille au Japon. Comme elle le souhaitait, elles ont pu participer aux travaux de nettoyage dans la partie sinistrée. « Nous étions dans deux groupes différents formés de la centaine de bénévoles qui, comme nous, venaient proposer leur aide. Nos frais de déplacement étaient à notre charge et nous avions apporté notre nourriture. »

 

Sur ce littoral, ce sont en particulier des pêcheurs et ostréiculteurs qui ont été particulièrement touchés par la vague. « Ils ont tout perdu, racontent Lika et Sola. Nous avons participé à la reconstruction des parcs à huîtres. »

--

NB : l'article complet était dans le journal Ouest France du 04/08

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Dogwood, refuge des chiens et chats sinistrés | Journal de Flo et ses Corgis

Dogwood, refuge des chiens et chats sinistrés | Journal de Flo et ses Corgis | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Il y a quelques mois, j'ai rencontre par hasard en ville une tres ancienne connaissance, un jeune homme, qui etait eleve de mon professeur d'obeissance canine, à l'epoque ou je frequentais l'ecole des chiens de police une fois par semaine avec Nana. Norihiko, lui, etait éleve a plein temps en vue de devenir professeur d'education canine.

 

Lors de cette rencontre, il m'a dit que maintenant, il travaillait en tant qu'educateur canin a DOGWOOD, un "dog cafe" (cafe-resto ou on a le droit d'entrer avec son chien, ce qui n'est pas permis normalement au Japon) qui a ouvert un refuge pour les chiens et les chats rescapés de la catastrophe du 11 mars.

Dogwood ayant un besoin pressant de benevoles, je me serais bien proposee, mais helas, impossible d'y aller sans voiture...

 

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

RQ volunteer center, 15-16 aout 2011 | Journal de Flo et ses Corgis au Japon

RQ volunteer center, 15-16 aout 2011 | Journal de Flo et ses Corgis au Japon | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Quand on va a RQ volunteer center, j'ai compris maintenant qu'il etait preferable d'y arriver en fin de journee, a temps pour la reunion generale de 19:30, car c'est la qu'on peut choisir ce qu'on va faire le lendemain. Dans la vaste salle ronde (photo dans mon billet precedent), tout le monde s'assoit par terre pour ecouter le responsable de chaque equipe faire une petit compte rendu de la journee, expliquer le travail du lendemain, et dire combien de benevoles sont souhaitees pour ca.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Des volontaires étrangers prêtent main-forte dans le Tohoku | Nikkei.com

[Eng] Des volontaires étrangers prêtent main-forte dans le Tohoku | Nikkei.com | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] TOKYO (Nikkei) - Des nuages ondoyants de la poussière, des tas de décombres, des maisons réduites en cendres et abandonnés, les mauvaises odeurs.

 

Cinq mois après le 11 Mars séisme et le tsunami qui ont dévasté les régions côtières de Tohoku, dans le nord du Japon, les communautés peinent encore à nettoyer.

 

Et tandis que le travail se poursuit, le nombre de personnes bénévoles pour aider avec la reconstruction est en baisse depuis début mai lors des vacances de la Semaine d'Or. Alors que les aides japonaises s'estompent progressivement, un groupe vient ainsi combler le vide - des volontaires de l'étranger. Nullement impressionné par la hausse du yen, ces bénévoles, principalement des étudiants universitaires, abandonnent leurs vacances d'été pour faire du bien. Ils sont soldats de première ligne dans la bataille pour aider le Tohoku à se remettre sur ses pieds.

(...)

--

NB : Ce sentiment rappelle les paroles de Mère Teresa, qui a dit: «Le contraire de l'amour n'est pas la haine, mais l'indifférence."

--

PS : Excellent reportage et chapeau bas à ces jeunes bénévoles américains pour leur dévouement, sur leurs propres deniers !

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Plus de jeunes veulent rejoindre les groupes de bénévoles dans la lutte contre les incendies et séismes des régions sinistrées | The Mainichi Daily News

[Eng] Plus de jeunes veulent rejoindre les groupes de bénévoles dans la lutte contre les incendies et séismes des régions sinistrées | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Un nombre croissant de jeunes gens ont adhéré aux organisations de pompiers volontaires pour combattre dans les zones touchées par le séisme Grand Est du Japon, contrairement à d'autres régions qui éprouvent des difficultés à trouver suffisamment de pompiers volontaires.

A Sendai et d'autres zones sinistrées, un nombre croissant de personnes de 20 à 30 ans rejoignent les volontaires des groupes locaux de lutte contre les incendies. Le phénomène survient en dépit du fait qu'un total de 249 pompiers volontaires sont morts ou portés disparus à Iwate, Miyagi et Fukushima préfectures lors de la catastrophe du 11 Mars alors qu'ils évacuaient des résidents et contrôler les vannes des digues côtières, entre autres tâches. Ces tragédies ont amené les autorités locales à se soucier que les générations plus jeunes évitent désormais cette activités anti-incendie.
(...)
more...
Pascal Faucompré's comment, July 25, 2011 5:35 PM
Article dédicacé @lufifemmedepompier ;-)
Lufilau's comment, July 26, 2011 2:23 AM
Le retour du matcho !!!! qui te dit que c'est pas Lufilaupompier ?!
Rappel toi........ mais quand j'ai vu le titre ce matin avec le café à la main je savais que tu allais faire signe donc merci pour moi, mon mari, les JSP, les pros, les volontaires,donc pour tous les amis pompiers ;-))))
Malheureusement comme dans tout corps de métiers il manque du personnel suite à cette catastrophe
Et c'est naturelle qui il y ait la relève des jeunes, juste plus de place pour le nombre de demande..............
si 1 jour tu trouves quelques choses qui explique vraiment ce que sont devenus et ce qu'on vécu les pompiers des 1ères heures sur le site se serait bien de le publier. Moi le peu que j'ai chercher il y a le début 1 peu mais pas grand chose. Tu en as déjà mis 1 ou 2 mais comme c'est "secret défence" c'est pas gagné d'avoir "la suite"
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Témoignage d’un des pompiers de l’équipe Sidaventure de retour du Japon. | C4N

Témoignage d’un des pompiers de l’équipe Sidaventure de retour du Japon. | C4N | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Ce père d’un garçon de 21 ans, revenu en France le 03 Juillet après trois semaines à l’autre bout du monde nous raconte :

"Quand Christian CAVALLI (Président de l'Association Sidaventure) m’a appelé pour partir au Japon et venir en aide à la population, violemment touchée par le tsunami et le séisme, je n’ai pas hésité. En tant que pompier, on ne se pose pas la question, on va là où on a besoin de nous“,

L’adjudant-chef d’un centre de secours est arrivé le 14 Juin au Japon avec l’équipe de l’Association Sidaventure, en même temps que les 6 autres pompiers de cette sidaventure au Japon, dont trois professionnels et 4 bénévoles. Eric, 48 ans, a été choisi pour ses compétences en tant que chef de section sauveteur-déblayeur. “Au début, nous ...
more...
Lufilau's comment, July 11, 2011 1:35 AM
Merci Pascal pour cet article
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Les bénévoles invités à rester au frais | The Daily Yomiuri

[google trad] Les bénévoles qui travaillent dans les zones touchées par la catastrophe du 11 Mars ont été invités à se prémunir contre les coups de chaleur, en utilisant par exemple des packs gel refroidissant pour les boissons tout en travaillant.

Les bénévoles sont gênés par la chaleur parce qu'ils portent des chemises à manches longues et un pantalon long pour éviter les blessures pour pelleter la boue ou accomplir d'autres tâches.

Le centre de bénévolat du sinistre tsunami de Sendai a demandé aux volontaires de prendre environ deux litres de liquide avec eux quand ils travaillent dans le domaine.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Des plongeurs à Ofunato pour aider les pêcheurs à nettoyer la mer | Kyodo News

[Eng] Des plongeurs à Ofunato pour aider les pêcheurs à nettoyer la mer | Kyodo News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Des plongeurs ont été déblayer les débris des fonds marins suite au tsunami qui a frappé Ofunato, préfecture d'Iwate, pour aider à la reprise de l'industrie de la pêche locale.

''Nous voulons donner notre plein soutien à nettoyer la mer de Sanriku, que nous aimons, pour redémarrer la pêche dans les zones touchées par le tsunami'', a déclaré Hiroshi Sato, 37 ans, un moniteur de plongée local qui a initié le projet de bénévolat en avril.

Les gravats emportés dans la mer par la catastrophe a entravé la reprise de l'industrie de la pêche locale dans les zones côtières du nord du Japon, y compris Ofunato.
(...)
more...
Lufilau's comment, June 20, 2011 5:59 AM
la faune marine et les fonds marins ne seront plus jamais les même........... Ils vont en ramasser desquantités de débris d'objets en tout genre.........
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Le musée de Rikuzentakata commence la récupération des oeuvres | The Japan Times Online

[Eng] Le musée de Rikuzentakata commence la récupération des oeuvres | The Japan Times Online | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
(Photo : Fumito Honda, ancien directeur du Musée de la Ville Rikuzentakata, qui a été inondé par le 11 Mars tsunami, est sorti de sa retraite pour revenir en tant que bénévole et aider à coordonner les efforts pour récupérer la collection du musée. Yoshiaki MIURA)

Plus de 150.000 articles dispersés et endommagés

RIKUZENTAKATA, Pref Iwate. - Un tas de petites vitrines réside dans la saleté à l'extérieur du Musée Rikuzentakata City. Avec leurs hauts verre brisé en mille éclats qui reflètent la lumière du soleil à travers une couche de boue séchée, il est difficile de récupérer les ailes écrasées les petits papillons toujours coincé à l'intérieur.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] La reconstruction aborde une nouvelle étape | The Japan Times Online

[Eng] La reconstruction aborde une nouvelle étape | The Japan Times Online | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Les bénévoles diminuant à Tohoku, les entreprises et les NPO prennent le relais.

Depuis les vacances de la Golden Week au début de mai, moins de bénévoles sont allés à la région de Tohoku pour aider à nettoyer la dévastation causée le 11 Mars.

La Chambre de commerce américaine espère remédier à ce déficit par l'envoi d'employés et de dirigeants de sociétés américaines à Ishinomaki, la préfecture de Miyagi, en tant que volontaires à compter du jeudi.

Au cours de la mission d'aide au dimanche, environ 40 participants aideront à enlever la boue de logements en collaboration avec l'organisation non gouvernementale Peace Boat.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Bénévole à Sendai, une région particulièrement touchée par le tsunami japonais | Green et Vert

Bénévole à Sendai, une région particulièrement touchée par le tsunami japonais | Green et Vert | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Depuis le séisme et le tsunami dévastateurs de mars dernier, les Japonais travaillent d’arrache-pied pour venir en aide aux populations locales. C’est notamment le cas de Yuriko Matsumoto, une Japonaise de 33 ans, employée par l’organisation humanitaire Rocinantes à Miyagi, au nord-est du pays.

Green et Vert : Peux-tu nous présenter l’association pour laquelle tu travailles ?
Yuriko Matsumoto : Je travaille pour l’ONG Rocinantes qui a décidé de s’implanter à Miyagi, au Japon, juste après le tsunami. Rocinantes est dirigé d’une main de fer par...
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Commentaire : L'action des bénévoles après la catastrophe du 11 mars | NHK WORLD French

Cette semaine, nous avons demandé à des spécialistes en gestion des désastres et à des personnes engagées dans les secours de nous donner leur point de vue sur leur activité après le séisme et le tsunami du 11 mars.

Pour notre quatrième édition, nous avons rencontré Masaaki Ohashi, qui dirige une équipe internationale du Réseau civil japonais pour les secours dans l'est du Japon. Il nous a expliqué en quoi consistait l'action des bénévoles. Son organisation coordonne les initiatives des associations à but non lucratif, des organisations non gouvernementales et d'autres organismes impliqués dans l'aide aux sinistrés. M. Ohashi a dirigé le Centre pour la coopération internationale, une ONG japonaise. Il s'est aussi rendu à plusieurs reprises dans des zones dévastées à l'étranger.

Radio Japon :
Quels sont les besoins actuels dans les régions touchées par la catastrophe du 11 mars, notamment en ce qui concerne l'action bénévole à long terme ?
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

1er Takidashi a Minamisanriku | Journal de Flo et ses Corgis

1er Takidashi a Minamisanriku | Journal de Flo et ses Corgis | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

"Takidashi", c'est un mot qu'on entend souvent ici depuis le 11 mars, et qui est difficilement traduisible en 1 seul mot en francais, ca veut dire: faire la cuisine benevolement pour autrui.

La semaine derniere, j'ai participe pour la premiere fois a un "takidashi", celui organise par un ami, chef d'un restaurant francais de Sendai, aide par un autre chef d'un petit restaurant, et le patron d'une boulangerie.

 

Comme l'endroit fixe etait du cote de Minamisanriku, pas tres loin du lotissement de mes amis pecheurs ( 1ere visite ici, 2eme visite ici ), ca m'a donne l'occasion de passer les voir et de leur porter des gateaux au citron faits maison.

(...)

--

PS : j'adore ce blog car son auteure nous donne vraiment beaucoup de détails sur la vie quotidienne des japonais après la catastrophe, en l'illustrant de très nombreuses photos.

N'hésitez pas à laisser un commentaire à Flo pour l'encourager dans son action :-))

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Le travail des bénévoles du Tohoku se transforme en assistance morale | The Japan Times Online

[Eng] Le travail des bénévoles du Tohoku se transforme en assistance morale | The Japan Times Online | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Les bénévoles apportant un soutien aux sinistrés d'Iwate, Miyagi et Fukushima préfectures trasnforme leur activité de travail manuel, comme l'enlèvement des débris, pour fournir une assistance morale et d'autres de soins aux survivants, en particulier les personnes âgées et les enfants.

 

Les organisateurs continuent de faire appel à des gens du pays pour participer à des activités bénévoles pour répondre à des besoins qui se diversifient.

 

"Devenons n ° 1 des contemporains japonais", a déclaré Naoto Yamazaki, un étudiant de l'Université de Tokyo, alors qu'il tutore Hiroki Suto, 12 ans, qui est à sa première année d'école secondaire, dans un abri d'évacuation dans Minamisanriku, préfecture de Miyagi.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Un Tahitien dans l’apocalypse | La Dépêche de Tahiti

Un Tahitien dans l’apocalypse | La Dépêche de Tahiti | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Depuis 2005, Éric Servan Schreiber (qui porte le nom de son père fa’a’amu, Jean-Louis) est responsable à Paris de la cellule événementielle vie associative et culturelle, de la Délégation de la Polynésie française. Auparavant, il était professeur de fitness dans plusieurs Clubs Méd. en Europe et en Asie. Le Japon est son pays de prédilection et ce, d’autant plus qu’il a récemment épousé une vahine nippone. Il a retrouvé son bureau du boulevard Saint-Germain, après quelques jours passés au Japon dans les ruines d’une petite ville ravagée par le tsunami. Volontaire pour une mission d’aide, il raconte l’horreur… avant d’y retourner.

 

LdT : Comment est venue l’idée de s’impliquer dans cette aide au Japon ?

(...)

--

NB : un article qui a quelques jours, mais qui méritait d'être présent ici pour le témoignage apporté.

more...
cheech68's comment, September 1, 2011 7:20 AM
Témoignage tellement poignant que les larmes ont du mal à sécher .
Comment peut-on laisser les choses en arriver là ???
Pour les morts ,il est malheureusement trop tard , mais les survivants , qu'est ce que le monde attend pour leur venir en aide ?
Un seul étranger sur les lieux pour aider ces gens ???
Vous rendez-vous bien compte ???
Honte à nos gouvernements , Honte à nous de laisser de telles choses se produire !!!
Ces gens là ont tous vécu l' Apocalypse le 11 mars dernier , nous sommes en septembre et PERSONNE pour leur venir en aide , sous prétexte de QUOI ??? !!! De Fukushima ???
Comme si le séisme et le tsunami n'avaient pas suffit , il a fallu rajouter Fukushima pour que personne n'aille là-bas ???
Cette personne qui s'est rendue sur-place et qui a aidé du mieux qu' elle a pu , mérite d'être l'exemple à suivre par tous les gouvernements de chaque nation impliquée de près ou du loin dans le programme diabolique du nucléaire !!!
Ëtre SOLIDAIRE , pas seulement pour signer les contrats , mais AUSSI pour venir en aide à la population , en cas où les choses tournent mal !!!
Je suis à la fois choqué , attristé et en colère à l'idée de m'imaginer ce que , tout seul ,ce pauvre polynésien a du rencontrer comme épreuves douloureuses à surmonter , en essayant d'aider toutes ces personnes abandonnées !!!

cheech68's comment, September 1, 2011 9:10 AM
Et oui , un homme ça pleure aussi . J'irais même jusqu'à dire que c'est ce qui nous fait rester humain . Je ne parle pas de pleurer sur son propre sort mais de pleurer du malheur des autres . Je suis persuadé que le fait de rassembler 10. 000 hommes qui pleureraient toutes les larmes de leur coeur pour une cause commune , feraient plus d'effets que toutes les armes du monde , mais cela n'engage que moi .
Suggested by Marie Normandie
Scoop.it!

[eng] Où en est actuellement le travail volontaire dans les zones sinistrées ? | The Mainichi Daily News

[eng] Où en est actuellement le travail volontaire dans les zones sinistrées ? | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

(traduction)  Le Mainichi Shinbun répond aux questions les plus courantes des lecteurs sur l'état actuel du travail volontaire dans les régions dévastées par les séisme et tsunami du 11 mars.

 

Question :

 

J'ai entendu dire que le nombre de volontaires était insuffisant dans ces régions très durement touchées par les catastrophes du 11 mars. Est-ce vrai ?

 

Réponse :

 

Il est vrai que ces zones dévastées, qui s'étendent sur une très vastge région, se battent pour obtenir suffisamment de "ressources humaines". Le genre d'aide demandée est aussi variable, et il est moins fait appel à des volontaires qui viennent quelques jours comme main d-oeuvre pour nettoyer les décombres et la boue. Bien sûr, ceci est un travail très important, mais la demande actuelle porte plutôt sur l'assistance liée au mode de vie que sur l'assistance physique.

 

Q: Quels exemples du travail volontaire fait récemment peut-on donner ?

 

R :Deux exemples :  nettoyer les photographies  tachées de boue, écouter et enregistrer les récits des victimes du désastre. Aider aussi pour les manifestations et les fêtes  locales. Sur les sites des centres de volontaires et des organisations à but non lucratif des zones sinistrées,  le genre de travail demandé ainsi que l'endroit, sont précisés.

 

Q : Combien de volontaires sont-ils déjà venus depuis la survenue du  désastre ?

 

R : Selon le Conseil National Japonais du Bien-Etre, le nombre enregistré dans les centres de volontaires des trois préfectures les plus durement touchées  de Iwate, Miyagi et Fukushima était de 54 700 en mars, 148 200 en avril, 168 000 en mai, 127 000 en juin, et 121 700 en juillet, soit un total d'environ 620 000volontaires sur quatre mois et demi.

 

Il faut également savoir que des dizaines de milliers de membres d'organisations à but non lucratif ont travaillé sans être enregistrés dans les centres de volontaires.

Le nombre de volontaires est cependant environ la moitié seulement des 1,7 million de volontaires qui avaient aidé durant 3 mois, après le grand séisme du Hanshin en1995, selon les statistiques du gouvernement de la préfecture de Hyogo.

 

Q : Pourquoi cela ?

R : Une  raison  importante est que, cette fois-ci,  l'accès aux zones sinistrées est plus difficile à partir de la métropole (Tokyo) et de ses environs, d'où vient la majeure partie des volontaires.  Cela veut dire que beaucoup plus d'argent a été dépensé pour le transport et le logement. Dans le cas du séisme du Hanshin, les volontaires pouvaient venir d'Osaka ou de Kyoto, vers les zones dévastées, aider, et retourner chez eux dans la journée.

 

Q : Existe-t-il une quelconque aide financière pour les volontaires ?

R : De façon générale , les volontaires doivent couvrir leurs propres dépenses d'équipement, de voyage, de nourriture et de logement. Cependant quelques municipalités  et des organisations sans but lucratif, ont frété des bus au départ de Tokyo ou de gares proches vers les zones sinistrées. Certaines compagnies ont aussi offert des réductiosn sur les billets de retour par cars de tourisme.

 

Entretien réalisé par Seiji Toshima.

 

légende photo: Volontaires en train de cuire de l'anguille pour des résidents de Rikuzentakata, préfecture d'Iwate , le 21 juillet.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Rapport d'un bénévole de Safecast à Fukushima ville | Safecast

[Eng] Rapport d'un bénévole de Safecast à Fukushima ville  | Safecast | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Fukushima City est encore exposée à de faibles doses de rayonnement et de nombreuses personnes vivent dans l'angoisse.

Depuis la catastrophe nucléaire survenue, Fukushima City a été laissé exposé à des radiations sans mesures de protection pour une longue période de temps. Depuis l'accident, toutes les mesures que nous avions étaient des points de données limitée, publiée par l'Etat, la préfecture et la ville. Lorsque l'on considère les dommages à la santé des enfants, ma priorité était d'identifier les points chauds autour de nous, plutôt que de poursuivre l'exactitude des données. J'ai acheté un compteur Geiger fabriqués en Chine. Il m'a fallu un mois pour l'obtenir après l'accident. Ce compteur Geiger m'a donné une certaine tranquillité d'esprit en répondant aux questions que j'avais et mon anxiété à propos de l'invisible assouplissement du rayonnement.

Toutefois, après avoir une idée approximative de l'intensité du rayonnement, j'ai graduellement commencé à reconnaître l'importance de prendre des mesures plus précises. C'est vers cette époque où j'ai été présenté à des activités SafeCast via M. Waterman et mon amie Mme Y qui vivent à Iwaki. SafeCast avait un système où les mesures pourraient être prises par la simple conduite d'une voiture que vous avez peut être vu sur le site.
(...)

NB : "Nous devons vivre dans une situation sans précédent où l'avenir est imprévisible pour les années à venir."
Témoignage vraiment intéressant d'une bénévole pour Safecast sur Fukushima
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[vidéo] Bénévolat à Minami-Soma city, Fukushima Japan | jatako1

Je suis allé à l'école primaire de Haramachi daini à Minami-soma ville, Fukushima, où encore 123 personnes évacuées (notamment 11 enfants) en tant que bénévole du 07/11 au 07/13, 2011.
Au milieu du champ de riz beaucoup de bateaux emportés par le tsunami et les gens sur place se sentent contraints par les effets des radiations dans le quotidien.
La plupart des gens dans les abris vivent tranquillement, sont très très patient, ne se plaignent de la situation et ils sont si doux et si accueillant pour nous de les aider.
(...)
--
NB : Minami-Soma est la ville où il a été trouvé 11 vaches et du foin contaminés.
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[photo] Et pendant ce temps là ... à Ishinomaki | Peter Jacobs

[photo] Et pendant ce temps là ... à Ishinomaki | Peter Jacobs | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Un groupe de volontaires a fait le déplacement pour aider la population à nettoyer les dégâts.

Photos du voyage ici : http://bit.ly/qy6ZgW
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Un soutien est nécessaire pour favoriser le bénévolat dans le Japon | Nikkei.com

[Eng] Un soutien est nécessaire pour favoriser le bénévolat dans le Japon | Nikkei.com | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] TOKYO (Nikkei) - Le Grand Orient Japon Tremblement de terre a montré que les gouvernements locaux, les entreprises et les individus sont mieux équipés et plus disposés que jamais à fournir une aide aux victimes de catastrophes, mais le soutien politique est nécessaire pour tirer le meilleur de l'esprit de volontariat.

À la fin mai, Jiro Sagara, professeur à l'Université de design de Kobe, a été surpris de trouver «sans barrière» des maisons temporaires pour les personnes âgées et handicapées dans Natori, préfecture de Miyagi, qui étaient mieux équipés et plus élevé dans la qualité que ceux construits après 1995 Tremblement de terre de Hanshin Grande qui a ravagé Kobe. Ces maisons qui sont plus faciles à vivre pour les personnes âgées et handicapées dans les étages sont d'une hauteur uniforme et des mains courantes plus facile à obtenir autour.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] De nombreux bénévoles dans le région du tsunami réclament une assurance pour les blessures | The Mainichi Daily News

[Google trad] SENDAI (Kyodo) - Les réclamations d'assurance pour les blessures subies par des bénévoles qui travaillent dans les zones touchées par le séisme et le tsunami ont augmenté, avec quelque 260 demandes déposées ce jeudi, selon les compagnies d'assurances.

Comme certains cas impliquent des blessures graves telles que des fractures osseuses, le Japon, le Conseil national de la protection sociale, qui organise et soutient le travail bénévole, recommandent aux bénévoles de porter l'équipement approprié, y compris les masques faciaux anti-poussières et des bottes robustes parce que certaines tâches sont lourdes et dangereuses.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Seuls six universités ont accordé des crédits aux étudiants pour des activités bénévoles | The Japan Times Online

[Eng] Seuls six universités ont accordé des crédits aux étudiants pour des activités bénévoles | The Japan Times Online | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Seules six universités ont donné des crédits scolaires aux élèves des activités bénévoles pour aider les survivants de la catastrophe le 11 Mars, d'après les responsables de ministère de l'Education mardi.

Ils sont à Yamagata, Iwate, Shiga, Oita, Meiji et Bunkyo universités.

Après l'immense désastre, le ministère de l'Education a autorisé les universités et les collèges à donner crédit à des étudiants pour des activités bénévoles pour aider les victimes.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Fukushima: des ingénieurs à la retraite sont prêts à reprendre du service | TV5MONDE

Fukushima: des ingénieurs à la retraite sont prêts à reprendre du service | TV5MONDE | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Des ingénieurs japonais à la retraite veulent reprendre du service pour aider leur pays à surmonter la pire crise nucléaire depuis 25 ans, en prenant la place de collègues plus jeunes lors de missions délicates au sein de la centrale de Fukushima.

Plus de 160 ingénieurs âgés d'au moins 60 ans se sont portés volontaires pour participer au "Corps des vétérans qualifiés", afin de réparer les systèmes de refroidissement des réacteurs de la centrale Fukushima Daiichi (n°1), sérieusement endommagée depuis le séisme et le tsunami du 11 mars.
more...
Lufilau's comment, May 25, 2011 11:38 AM
Je n'aime pas critiquer les vieux mais sur la photo au 1er plan le papy avec lunettes fait sa sieste !!! Je pense pas que c'est les mieux pour aller à la centrale !!!! Il faut bien 1 peu rire :-))
Pascal Faucompré's comment, May 25, 2011 3:08 PM
40 ans au service du nucléaire ça use les mécaniques :-D
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Photo] Le travail des volontaires à Ishinomaki | Nicointokio

[Photo] Le travail des volontaires à Ishinomaki | Nicointokio | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Une série de photos des volontaires à Ishinomaki : http://bit.ly/kmla0O
more...
No comment yet.