Japon : séisme, tsunami & conséquences
438.0K views | +56 today
Follow
Japon : séisme, tsunami & conséquences
Publications terminées (sauf commémoration annuelle), mais gardons cette histoire en mémoire ... jusqu'à la prochaine catastrophe ? | @japon_tsunami
Curated by Vie toxique
Your new post is loading...
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Un expert demande des contrôles sur les plantes et animaux sauvages | NHK WORLD English

[Eng] Un expert demande des contrôles sur les plantes et animaux sauvages | NHK WORLD English | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Un expert japonais demande des vérifications détaillées sur les plantes et les animaux sauvages de la contamination radioactive, après la récente découverte de niveaux élevés de radioactivité dans une variété de champignon et un sanglier.

 

Suite à l'accident nucléaire de Fukushima, le gouvernement central a mis des limites de sécurité sur les substances radioactives dans la nourriture. En date de samedi, il a passé au crible près de 20.000 produits alimentaires. Ce nombre comprend les éléments analysés par les autorités préfectorales.

 

En Mars et Avril, des légumes et du lait cru ont été trouvés avec des niveaux dangereux de radiation. Mais récemment, les niveaux de radiation, quand elle sont détectées, n'ont pas dépassé les normes de sécurité.

 

En attendant, le 3 Septembre, une espèce de champignon trouvé dans une forêt dans la préfecture de Fukushima a été découvert contenant 28 000 becquerels de césium radioactif par kilogramme, un montant bien supérieur à la limite de sécurité. Un sanglier a également trouvé avec des quantités de rayonnement d'environ 6 fois la limite de sécurité.

 

Le professeur Yasuyuki Muramatsu de l'université de Gakushuin explique que le césium radioactif sur le sol et les feuilles tombées dans les forêts est facilement absorbé par les champignons et plantes comestibles. Il dit que des animaux sauvages comme les sangliers accumulent des niveaux élevés de rayonnement en mangeant des champignons et des plantes contaminées.

 

Le professeur ajoute que des études détaillées devraient être effectuées sur les plantes et les animaux sauvages afin d'examiner l'impact de l'accident nucléaire sur ceux-ci, parec que la faune et de flore sauvages à travers l'Europe avaient été affectées par les radiations de l'accident de Tchernobyl.

 

Vidéo sur NHK English : http://bit.ly/m4eAkL

 

--

NB : le système de classification des articles de NHK ne permettant pas de retrouver les articles anciens, les articles sont désormais intégralement publiés, pour la postérité !

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Japon: Yukio Edano choisi comme nouveau ministre de l'Economie | L'Express.be

Japon: Yukio Edano choisi comme nouveau ministre de l'Economie | L'Express.be | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Le Premier ministre japonais, Yoshihiko Noda, a décidé de nommer Yukio Edano ministre de l'Economie, après la démission du titulaire du poste pour des propos liés à l'accident de Fukushima, ont affirmé lundi les médias.

 

M. Edano, 47 ans, était le porte-parole du gouvernement précédent de Naoto Kan. Il est devenu familier des Japonais en apparaissant très régulièrement sur les écrans après le séisme, le tsunami et l'accident nucléaire du 11 mars, afin d'informer sur l'état des recherches et l'évolution de la crise à Fukushima.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

La fusion des réacteurs avaient été prédit dès le 11 mars | Fukushima Diary

La fusion des réacteurs avaient été prédit dès le 11 mars | Fukushima Diary | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[une traduction en français a été réalisée en fin d'article]

Le Mars 11, à 22h35, le Cabinet a reçu des conseils prédisant que le combustible serait endommagé et leurs enceintes fissurées.

Prévisions : exposition du sommet du combustible actif (TAF): 21h40 (environ)
Prévisions : début des dégâts sur (les) cœur(s) du (des) réacteur(s) : 22:20 (approx.)
Prévisions : rupture de la (des) cuve(s) du (des) réacteur(s) : 23:50 (approx.)

[Extrait du document source: document d'information du Cabinet : http://www.kantei.go.jp/jp/kikikanri/jisin/20110311miyagi/201103112235.pdf]


20:30 Préparation pour restaurer l’éclairage dans les salles de commande principale des unités 1, 2 et 3; M / C sous l’eau, la priorité est de connecter un générateur de secours à l’unité 2, en attendant de commencer à travailler.


21:00 Début de l’opération de D / D pompe à incendie, pour préparer l’injection (refroidissement) dans le cœur du (des) réacteur(s) si la pression chute.

(...)

En d’autres termes, à env. 22h20, les dégâts au cœur du (des) réacteur (s) ont commencé, et la fusion du combustible nucléaire allait commencer si le système de refroidissement ne pouvait être restauré. La rupture de la cuve du réacteur a été prévue pour 23h50. Si la cuve du réacteur était endommagée, la cuve de confinement serait également endommagée, et cette enceinte n’est épaisse que de seulement 3cm.
Le temps entre le début des dégâts sur le cœur et la rupture de la cuve du réacteur est estimée à 1,5 heures. L’enceinte de confinement de 3cm d’épaisseur serait endommagée en une heure tout au plus.


Malgré ces prévisions, absolument aucune information n’a été donnée au public, et le gouvernement a continué à nier que la fusion était en train de se produire. Le gouvernement, qui ne cessait de répéter que les cœurs des réacteurs étaient intacts, ne devrait-il pas être tenu responsable à ce sujet ?

--

[information à prendre avec précaution]

more...
Mulotine de la Mulotière's comment, September 8, 2011 3:24 AM
!!!
Vie toxique's comment, September 8, 2011 3:31 AM
oui Moetia, un peu fatigué au moment de la publication : la fusion, bien sûr !
Mulotine de la Mulotière's comment, September 8, 2011 3:37 AM
tu plaisantes Pacal:-) mon point d'exclamation bien au contrarie etait pour ton grand art de trouver des news de partout...encore compliment!
Mais aussi de par la nouvelle....car apres 6 mois tout devient terriblement difficile à décodifier.....le vrai du faux. info ou intox, ...en tout cas merci:-) Petit PS je "fusionne" aussi de mon coté..ne t'inquiètes pas..en septembre on y passe tous je crains.....
Suggested by prestant
Scoop.it!

[Eng] Faire de la région du Tohoku le dépôt à long terme pour tous les déchets nucléaires n’est tout simplement pas équitable | The Mainichi Daily News

[Eng] Faire de la région du Tohoku le dépôt à long terme pour tous les déchets nucléaires n’est tout simplement pas équitable | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Lorsque les candidats en lice pour le poste de président du Parti démocrate du Japon (PDJ) donnaient une conférence de presse conjointe le 27 août àTokyo, le Premier ministre Naoto Kan était à Fukushima s'inclinant en s'excusant devant le gouverneur de Fukushima , Sato Yuhei.

 

Kan a déclaré «Je n'ai pas d'autre choix que de demander que la préfecture de Fukushima soit l'hôte d'une installation de stockage provisoire pour les déchets nucléaires et les sols contaminés".

 

«Qu'est-ce que vous racontez ? D’où cela sort-il ", a répondu Sato.

 

Toshio Seya, à la tête de la Chambre de Commerce de Fukushima et conseiller de la Banque Toho, a été témoin des négociations mélodramatiques (sic). Plus tard, lors d'une table ronde avec des journalistes, Seya a dit, "Tokyo est le bénéficiaire de la centrale nucléaire. Pourquoi ne pas construire (une installation de stockage des déchets radioactifs) dans le district de Tokyo Odaiba?" (Le commentaire a été publié dans l'édition du quotidien Asahi Shimbun le matin du 31 août le matin.)

 

Bien qu’éclipsé par le drame (« drama » au sens théatral ?) du changement de premier ministre , l’anecdote ci-dessus pointe un sérieux problème auxquels les deux camps « anti-nucléaires » et « pro-nucléaires » doivent faire face: où stocker les déchets nucléaires, du moins pour le moment.

(…)

--

NB : <<Revenant sur les négociations et les discussions entre le gouvernements central et le gouvernement préfectoral de Fukushima, une anecdote de 2009 se distingue. Un membre de l'Assemblée préfectorale de Fukushima a demandé comment le combustible nucléaire irradié serait traité, et quand. Un représentant de l'Agence des ressources naturelles et de l'énergie (en anglais ANRE) a répondu: «C'est quelque chose qui appartient à chaque opérateur (compagnie d'électricité).">>

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] La Pref. de Fukushima Pref. montre comment sont réalisés les tests de radioactivité sur le riz | The Mainichi Daily News

[Eng] La Pref. de Fukushima Pref. montre comment sont réalisés les tests de radioactivité sur le riz | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Le gouvernement préfectoral de Fukushima a invité lundi les médias pour leur montrer comment elle teste le riz local sur les substances radioactives, avec le recadrage des échantillons préliminaires sur du riz brun d'un champ de la ville de Tanagura.

 

Les tests de pré-récolte de riz dans 48 des 59 municipalités de la préfecture sont conçus pour identifier les domaines qui nécessitent des examens intensifs dans les tests post-récolte, a t-on expliqué. Les 11 autres municipalités n'ont pas de cultures en raison de leur emplacement dans la zone de non-entrée près de la centrale nucléaire en crise de Fukushima Daiichi.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Du césium au-delà de la limite dans du thé de Chiba et Saitama | NHK WORLD English (+vidéo)

[Eng] Du césium au-delà de la limite dans du thé de Chiba et Saitama | NHK WORLD English (+vidéo) | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Le ministère de la santé japonais dit avoir trouvé du césium radioactif dépassant la limite de sécurité du gouvernement détecté dans les feuilles de thé à Chiba et Saitama, près de Tokyo.

 

C'est la première découverte du ministère de substances radioactives au-delà de la limite légale depuis qu'il a commencé des tests inopinés de produits alimentaires le mois dernier .

 

Les tests ont été ouvertes afin de vérifier les données du gouvernement local en utilisant différents nombres et types d'échantillons d'aliments. Le ministère explique que des feuilles de thé de la préfecture de Chiba contenait 2720 becquerels par kilogramme de déchets radioactifs de césium, plus de 5 fois la limite de sécurité .

 

Pendant ce temps, un niveau maximum de 1530 becquerels par kilogramme a été détectée dans 3 types de feuilles de thé de la préfecture de Saitama. Les autorités préfectorales de Chiba et Saitama disent qu'ils vont enquêter sur les thés, pour savoir où ils ont été cultivées et combien sont sur le marché. Ils disent qu'ils vont demander aux producteurs de thé de rappeler leur produit, si nécessaire.

--

PS : le système de classification des articles de NHK ne permettant pas de retrouver les articles anciens, les articles sont désormais intégralement publiés, pour la postérité !

--

[Edit] D'après Kyodo News 4 types de thé seraient contaminés : http://bit.ly/obNuaF

more...
Marie Normandie's comment, September 3, 2011 3:52 PM
M'enfin, comme dirait Gaston ! cela n'est pas très grave ...n'avez-vous pas écouté ou lu déjà en mai le discours du gouverneur de Saitama ? "Il ne faut pas s'inquiéter, car on boit l'infusion (eau) de thé, et on ne mange pas les feuilles ...ce n'est pas le même problème qu'avec les épinards..."..... peut-être avez-vous raison quand même d'être des lièvres à mémoire défaillante et de partir en courant !!!!!!!!!
Mulotine de la Mulotière's comment, September 4, 2011 4:36 AM
@Marie :-))))))))))))))
Suggested by prestant
Scoop.it!

[Eng] Une étude du Japon renforce les estimations des coûts du nucléaire | Reuters.com

[traduction*] Le coût de production d'énergie nucléaire au Japon est un tiers plus élevé que l'évaluation de Tokyo en 2004 et de 50 pour cent plus élevé si les coûts de compensation pour la crise récente nucléaire sont inclus, mais toujours moins cher que les combustibles fossiles, d'après une étude cette semaine.

 

L'étude réalisée par les meilleurs firmes de recherche de l'énergie du pays pourrait fournir du grain à moudre aux antagonistes du débat sur l'énergie nucléaire au Japon, qui devrait rassurer au milieu de la méfiance du public sur la sûreté nucléaire, malgré la perspective d'une pénurie d'électricité prolongée.

 

Les législateurs et les fonctionnaires cherchent à trouver une nouvelle politique énergétique après la crise nucléaire de Fukushima qui a rendu difficile, voire impossible, la cosntruction de davantage de réacteurs du troisième plus grand producteur nucléaire au monde.

 

Avant la crise, dans le cadre de ses efforts pour combattre le changement climatique, le Japon avait prévue d'augmenter la capacité nucléaire pour satisfaire plus de la moitié de la demande d'électricité en 2030 en construisant 13 réacteurs de plus.

(...)

--

* traduction et remarques ci-dessous : pascalf49

--

NB : "L'étude a inclus le coût du capital acquis par les services publics à gérer la fin du cycle du combustible nucléaire et à abolir les réacteurs à l'avenir, mais ne comprennent pas les dépenses effectuées par les services publics pour soutenir les communautés d'accueil des centrales nucléaires ou les dépenses de recherche et développement."

--

PS : mais évidemment l'étude ne pouvait prévoir le coût des indemnisations de Tepco/Etat et le coût pour la santé (leucémies/cancers) !!

[Edit] Une anak=lyse complète de l'étude par Japan Today : http://bit.ly/pqENoi

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Fermeture des derniers centres d'évacuation d'Iwate | The Japan Times Online

[Eng] Fermeture des derniers centres d'évacuation d'Iwate  | The Japan Times Online | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] La préfecture d'Iwate est au premier rang des régions les plus touchées

 

Les résidents des quatre derniers centre d'évacuation à Iwate ont commencé à les quitter mercredi alors que des responsables sont prêts à fermer tous les centres publics de la préfecture avant la fin de la journée.

 

Iwate est le premier à le faire parmi les trois préfectures les plus durement touchées par le séisme et et le tsunami du 11 Mars.

 

En date de mardi après-midi, 17 personnes vivaient encore dans des abris, tous situés dans la ville de Yamada. Le 13 Mars une pointe de 54 429 personnes évacuées ont trouvé refuge dans d'Iwate, avec un maximum de 399 centres disponibles le 19 Mars.

 

La plupart des refuges publics dans la préfecture de Fukushima ont également fermé mercredi, alors que 3930 personnes étaient toujours dans 143 abris dans la préfecture de Miyagi ce mardi, selon les autorités préfectorales.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Les gouvernements locaux ferment les salles des objets perdus | The Mainichi Daily News

[Eng] Les gouvernements locaux ferment les salles des objets perdus | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Les gouvernements locaux dans les zones touchées par le tsunami commencent à fermer les locaux d'hébergement des photos et autres objets d'inconnus récupérés des décombres et doivent décider quoi faire des objets restants.

 

La ville de Miyako en préfecture d'Iwate a fermé la plupart de ses salles pour objets perdus et trouvés le 17 août, mais les objets, du moins pour le moment, seront conservés. La liste des objets stockés sera mise à disposition.

 

La ville d'Iwate de Yamada, cependant, qui fermera  ses salles à la fin du mois d'août, «incinérera ou disposera autrement ces objets autres que des photographies des défunts et tablettes mortuaires", selon le gouvernement de la ville.

(...)

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Les écoles de Tokyo interdites d'utilisation des bacs à sable par crainte des radiations | The Mainichi Daily News

[Eng] Les écoles de Tokyo interdites d'utilisation des bacs à sable par crainte des radiations | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Un certain nombre d'écoles de Tokyo interdisent l'utilisation des jeux bacs à sable ou de doivent remplacer leur sable en raison des craintes de radiations , même si la capital est à plus de 200 kilomètres de centrale nucléaire estropiée de Fukushima n ° 1.

 

Bien qu'il n'y ait aucune norme établie par le gouvernement sur les niveaux de rayonnement dans les bacs à sable, on signale que les niveaux de rayonnement dépassant les normes fixés volontairement par les municipalités locales ont été détectées dans des bacs à sable dans les écoles de Tokyo. Les gouvernements locaux et les responsables scolaires intensifient leurs appels au gouvernement central pour élaborer une norme de sécurité à une date prochaine.

 

A Tokyo Katsushika Ward, les responsables ont mesurer des doses de rayonnement atmosphérique dans 378 bacs à sable dans les écoles maternelles, élémentaires et collèges et des parcs entre le 3 et 17 sur la demande des résidents. En conséquence, des doses de rayonnement dans 29 bacs de sable a dépassé le niveau de 0,25 microsieverts par heure fixée par le service pour sa limite propre sécurité sur la base des normes élaborées par la Commission Internationale de Protection Radiologique (CIPR) et d'autres organisations.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Les éleveurs s'inquiètent pour leur image de marque | The Daily Yomiuri

[traduction] Les éleveurs de bétail des préfectures de Fukushima, Iwate et de Tochigi ont poussé un soupir de soulagement après que le gouvernement a levé son interdiction sur les expéditions de bovins sur leurs secteurs, mais ils sont toujours inquiets de la viande soit marquée par les consommateurs comme impropres à la consommation.

 

Le gouvernement a levé son interdiction sur les expéditions de bovins à partir de quatre préfectures - y compris la préfecture de Miyagi, qui a déjà repris ses livraisons - après avoir confirmé le niveau de contamination par le césium radioactif ne dépasse pas la limite de sécurité fixées par le gouvernement.

 

Malgré ce geste, dit un agriculteur, «je me demande si les consommateurs achètent nos produits encore

."

Les détaillants et les consommateurs ont félicité de la levée de l'interdiction, mais dans le même temps appelé le gouvernement à divulguer des informations qui rassurerait tout le monde sur le boeuf qui était sans sans danger.

(...)

--

A noter le rappel de la réglementation fixée par le gouvernement en fin d'article. (notamment un maximum de 50 becquerels par kilogramme pour la viande de boeuf)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Des niveaux faibles de césium trouvés dans le riz | The Japan Times Online

[Eng] Des niveaux faibles de césium trouvés dans le riz | The Japan Times Online | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Le gouvernement de la préfecture de Fukushima a annoncé vendredi une petite quantité de césium radioactif, en dessous de la limite permise, qui a été détectée dans le riz brut de Nihonmatsu, à quelque 60 km  la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1.

 

Le niveau s'élève à 22 becquerels par kilogramme contre la limite maximale du gouvernement-de 500 becquerels- le premier cas dans lequel le césium a été détectée dans le riz nouvellement récolté dans la préfecture de Fukushima. Mais aucun césium n'a été trouvé dans la version décortiquée du riz récolté à Nihonmatsu.

 

Le gouvernement préfectoral a également déclaré que du césium a été détectée dans le riz récolté dans Koriyama et Motomiya, qui sont également à environ 60 km de l'usine de Fukushima.

(...)

--

PS : tiens tiens en début de semaine, il n'y avait rien. Ce qui m'avait d'ailleurs interpelé (interieurement !)

more...
Vie toxique's comment, August 27, 2011 10:14 AM
Ex-skf semble confirmé ma pensée : le riz contaminé (à faible dose) à Chiba et Ibaraki mais pas à Fukushima : http://bit.ly/nuE9AC !!!
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Les tests du riz ne montrent aucune contamination à Fukushima | The Japan Times Online

[Eng] Les tests du riz ne montrent aucune contamination à Fukushima  | The Japan Times Online | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Fukushima - Aucune substance radioactive n'a été trouvée dans le riz nouvellement récolté dans la préfecture de Fukushima, d'après les responsables préfectoraux jeudi.

 

Les riziculteurs de la préfecture, qui hébergent  la centrale nucléaire Fukushima n ° 1 fuyante, et les régions environnantes sont très préoccupées par la contamination potentielle. Le riz de la récolte de cette année doit atteindre le marché dans les prochains mois au milieu des inquiétudes accrues du public sur la sécurité alimentaire.

(...)

--

NB : Tokyo Electric Power Co.  a défendu jeudi sa décision de retenir les résultats de ses calculs de la  prédiction en 2008 qu'un tsunami supérieur à 10 mètres pourvait frapper la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1 des , en disant qu'elle ne voyait pas pourquoi faire connaître une projection fondée sur un multitude d'hypothèses.

 

(Ben voyons !!!)

more...
No comment yet.
Suggested by Jeep
Scoop.it!

Le gouvernement japonais essaie d'empêcher les citoyens de mesurer les radiations | Une toile pour vous

Sur la NHK au programme de ce matin "Débat du dimanche", le Secrétaire général Nobuteru Ishihara du Parti libéral démocrate (LDP) a déclaré: « les compteurs Geiger coûtant entre 40.000 et 50.000 yens (500 à 600 $) fournissent des mesures inégales. Nous devons essayer d'empêcher les citoyens de prendre leurs propres mesures de rayonnement. » Il semble qu'il n'aime vraiment pas le fait que les citoyens prennent leurs propres mesures de rayonnement.

(...)

--

PS : Le Geiger bientôt illégal?

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] TEPCO soumet une copie lourdement expurgée du rapport de l'accident nucléaire de Fukushima | The Mainichi Daily News

[Eng] TEPCO soumet une copie lourdement expurgée du rapport de l'accident nucléaire de Fukushima | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Un comité de Science de la Diet annonce qu'il a reçu une copie fortement censurée du rapport d'exploitation de l'accident nucléaire de la centrale nucléaire estropiée de Fukushima n ° 1 de la par Tokyo Electric Power Co. (TEPCO).

 

Le Comité spécial sur la promotion de la science et la technologie et l'innovation de la Chambre des Représentants avaient demandé à TEPCO de soumettre deux rapports d'exploitation - un pour chacun des accidents et un pour les accidents graves - au travers Ministère de l'économie, du Commerce et de l'Industrie (METI), mais il a indiqué  le 7 septembre qu'il n'avait reçu que le document ancien, qui avait lui-même été considérablement expurgée.

 

La commission, présidée par Hiroshi Kawauchi du Parti démocrate du Japon, a déclaré qu'il fallait que ces rapports et autres documents pertinents soient livrée le 26 août pour aider à déterminer la cause de la catastrophe nucléaire de cours, et a demandé de soumettre à nouveau TEPCO les rapports le 9 septembre.

(...)

--

NB : "selon certaines sources, TEPCO a défendu les documents censurés, en disant qu'ils contiennent de la propriété intellectuelle et peuvent causer des problèmes concernant la protection des matières nucléaires."

--

PS : comment ne pas penser qu'il y a "anguille sous roche" (en référence à la colline détruite pour construire Daiichi) !

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Les fonctionnaires de la ville évacuée appellent au démarrage précoce de la décontamination | asahi.com

[Eng] Les fonctionnaires de la ville évacuée appellent au démarrage précoce de la décontamination | asahi.com | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Namie, Préfecture de Fukushima - La lecture des radiation sur un chemin de gravier près d'une autoroute à environ 10 kilomètres de la centrale nucléaire Fukushima n°1 était de 76,0 microsieverts par heure.

 

A proximité du complexe de réunion Omaru, située parmi les rivières de rizières encerclant les montagnes, le dosimètre a enregistré 52,0 microsieverts, plus de 13 fois la norme du gouvernement de 3,8 microsieverts par heure indiqué pour évaluer si une évacuation est nécessaire.

 

Shigeyuki Ito, 59 ans, fonctionnaire de la ville Namie envoyé a mesurer le rayonnement dans la municipalité abandonnée, regard baissé. Les responsables avaient espéré mesurer une réduction marquée des radiations dans la région quand je les ai accompagnés pour une étude des rayonnements le 2 septembre. Au contraire, il a été conseillé, pour ma propre sécurité, de revenir avec la camionnette qui nous avait amenés là.

 

À d'autres endroits dans les montagnes dans l'ouest de Namie, le rayonnement reste élevé. Les niveaux dans d'autres zones sont inconnus car les glissements de terrain ont empêchés les fonctionnaires de la ville de les atteindre.

(...)

--

NB : un long reportage au sein de la zone d'exclusion conseillée qui rèvêle encore une fois l'étendue du niveau des radiations.

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Mise en place d'une cellule de crise | NHK WORLD French

Mise en place d'une cellule de crise | NHK WORLD French | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Le gouvernement japonais a mis en place une cellule de crise en réponse aux dégâts importants causés par le passage de l'orage tropical Talas.

Environ 30 responsables de la gestion des catastrophes de 17 ministères et agences ont participé à une première réunion au Bureau du gouvernement dimanche soir.

 

Les officiels ont présenté des rapports sur les dégâts et confirmé qu'ils feraient tous les efforts nécessaires pour retrouver les disparus et secourir les personnes isolées.

 

Ils ont également confirmé la nécessité de faire rapidement le point sur l'étendue des dégâts, car il y a encore quelques zones avec lesquelles les communications ont été interrompues à cause des routes endommagées.

 

Après la réunion, le ministre chargé de la prévention des catastrophes naturelles, Tatsuo Hirano, a souligné l'importance de la préparation à une revue à la hausse des dégâts. M. Hirano a expliqué que dès que le temps le permettrait, les zones sinistrées seraient immédiatement survolées afin de secourir tous les survivants restants.

--

PS : le système de classification des articles de NHK ne permettant pas de retrouver les articles anciens, les articles sont désormais intégralement publiés, pour la postérité !

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Le Bureau du PM n'a pas réussi à utiliser les données prédisant la perte de puissance de Fukushima, ses fusions | The Mainichi Daily News

[traduction] Dans les heures qui ont suivi le séisme et le tsunami du 11 mars, le Bureau du premier ministre n'a pas su profiter des mises à jour de l'analyse des données de la centrale nucléaire Fukushima n ° 1 qui projetaient des pannes de courant et de deux effondrements subséquentes du coeur, selon le l'Agence de sécurité nucléaire et industrielle  (NISA).

 

LA NISA a publié les résultats d'analyse sur les réacteurs nucléaires Fukushima utilisant le Système de Rapport de soutien d'urgence (ERSS) le 2 septembre - environ six mois après l'analyse a été effectuée juste après le séisme de magnitude 9 . L'analyse prédit la perte de puissance et ultérieurement les fusions nucléaires des réacteur n ° 1, 2 et 3 de la centrale, avant qu'ils se produisent.

 

LA NISA a envoyé l'analyse sur les réacteurs n ° 2 et 3 au bureau du premier ministre, mais le bureau n'a pas utilisé l'information soit pour aider à tracer les mesures de confinement ou pour initier une évacuation rapide des communautés locales. L'agence n'avait pas envoyé les résultats de l'analyse du réacteur n ° 1.

(...)

more...
Marie Normandie's comment, September 3, 2011 4:52 PM
Les politiques avaient-ils les "moyens" nécessaires ( ce ne sont pas des ingénieurs nucléaires ...) de bien comprendre les informations qui leur ont été très rapidement communiquées, en tirer des conclusions, et surtout réaliser quelles étaient les conséquences rapides prévisibles ...Quant à l'action pratique, qu'aurait-il pu leur être conseillé et qui était capable de le faire ?
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Le premier ministre japonais présente son gouvernement | LeMonde.fr

Le premier ministre japonais présente son gouvernement | LeMonde.fr | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Le gouvernement est composé de 18 membres qui appartiennent tous au Parti démocrate du Japon (PDJ, centre gauche), présidé par M. Noda, à l'exception de Shozaburo Jimi, ministre délégué aux services financiers et à la réforme postale, un dirigeant du Nouveau Parti du peuple (NPP, nationaliste).

 

M. Noda, 54 ans, a confié le portefeuille des finances à Jun Azumi, 49 ans, originaire de la préfecture de Miyagi (nord-est) dévastée le 11 mars, un parlementaire qui n'a jamais été membre d'aucun gouvernement.

 

Sous le premier ministre Naoto Kan, qui vient de démissionner, M. Azumi était responsable des rapports du Parti Démocrate du Japon avec le Parlement, où il s'est employé à chercher la coopération de l'opposition conservatrice dans un pays frappé par une catastrophe naturelle et un accident nucléaire. Il aura la lourde tâche de succéder au ministère des finances à M. Noda lui-même, partisan d'une rigueur budgétaire et d'une réforme fiscale destinée à financer les besoins de la reconstruction du nord-est et à alléger la dette colossale du pays.

--

NB : la composition complète du gouvernement en fin d'article.

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Le retrait des débris reste encore un défi dans le Tohoku | NHK WORLD English (+vidéo)

[Eng] Le retrait des débris reste encore un défi dans le Tohoku | NHK WORLD English (+vidéo) | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Les gouvernements locaux du nord du Japon ont encore du mal à enlever les débris du séisme et du tsunami du 11 mars, près de 6 mois plus tard.

 

Le ministère de l'Environnement estime que la catastrophe laissé quelque 23 millions de tonnes de débris. Le ministère a précédemment appelé les villes et villages d'enlever tous les débris dans les zones résidentielles en stockage temporaire d'ici la fin du mois d'août.

 

Le ramassage des résidus est presque terminé dans 32 villes et villages côtiers à Iwate, Miyagi et Fukushima préfectures, sauf dans la zone de non-entrée près de l'usine de Fukushima paralysée . L'objectif du gouvernement est de dégager complètement la zone sinistrée par la fin de Mars prochain.

 

Mais 12 gouvernements locaux, qui représentent environ un tiers du total, disent que moins de la moitié des débris ont été enlevés. Ils disent avoir des problèmes avec la démolition de maisons endommagées et d'autres structures.

 

Les gouvernements locaux affirment qu'ils ont besoin de l'approbation des propriétaires du bâtiment pour la démolition, et qu'ils n'ont pas assez de personnel pour faire le travail.

 

Des entreprises spécialisées doivent également être mandatées pour retirer l'amiante des bâtiments endommagés. Le ministère dit qu'il va fournir une assistance à ces gouvernements locaux après avoir saisi de la situation complète.

--

PS : le système de classification des articles de NHK ne permettant pas de retrouver les articles anciens, les articles sont désormais intégralement publiés, pour la postérité !

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Plus de 1.000 animaux à l'état sauvage dans la zone interdite proche de la centrale nucléaire de Fukushima | The Mainichi Daily News

[traduction] Fukushima, Japon (Kyodo) - Plus de 1000 bovins sont devenus sauvages et sont en liberté dans la zone de non-entrée des 20 kilomètres de l'usine d'énergie nucléaire paralysée de Fukushima Daiichi, selon un décompte récent de bétail dans la région par le gouvernement préfectoral de Fukushima.

 

Presque tous les porcs et les poulets de la région sont apparemment morts de faim,  a déclaré le gouvernement préfectoral lors d'une réunion, du Parti libéral démocratique de Fukushima ce mardi.

 

Il y avait environ 33 500 animaux - 30 000 porcs et 3500 bovins- et environ 440 000 volailles au mois d'août l'année dernière.

(...)

more...
RK's comment, September 1, 2011 4:47 AM
bravo ils ont laissé crever de faim les animaux au lieu de les abattre "à la russe". Décidemement les Japonais ont vraiment peu de considérations pour la vie humaine et animale.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[JPN] Le site officiel de la préfecture de Fukushima des mesures de radioactivité | fukushima-radioactivity.jp

[JPN] Le site officiel de la préfecture de Fukushima des mesures de radioactivité | fukushima-radioactivity.jp | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Voici le site officiel de la préfecture de Fukushima qui présente une carte (mashup Google Map) interactive des points de mesures de radioactivés dans la préfecture et au-delà même de la zone des 20 km.

A mettre dans vos favoris ...

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Le Ministère diminue le dispositif d'élimination des cendres contaminées | AJW by The Asahi Shimbun

[Eng] Le Ministère diminue le dispositif d'élimination des cendres contaminées |  AJW by The Asahi Shimbun | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Le ministère de l'Environnement a considérablement abaissé le 27 août le niveau de cendres contaminées par les radiations qui peuvent être éliminés dans des usines d'enfouissement municipales, tout en exigeant des mesures strictes pour empêcher les cendres de contaminer les eaux souterraines.

 

Selon les nouvelles directives, données aux municipalités, les cendres contaminées avec 100.000 becquerels par kilogramme ou moins de césium radioactif peuvent être enterrées sur la ligne ordinaire des usines de transformation finale, contre les niveaux précédents de 8.000 becquerels ou moins.

 

Les municipalités seront tenues de prendre des mesures strictes, incluant la cimentation des cendres contaminées, en les plaçant dans des containeurs résistants, la mise en place d'une couche (bébé ?) pour éviter les infiltrations d'eau et l'utilisation d'installations d'élimination couverte. À la réunion des experts du ministère, le 27 août, certains ont suggéré que ces quatre mesures soient adoptées pour des raisons de sécurité.

(...)

more...
prestant's comment, August 29, 2011 4:30 PM
En fait ils ont baissé le niveau d'exigence en remontant le seuil de tolérance....

Comme ce pays est peuplé de gens consciencieux et honnêtes et qu'aucune magouille n'existe, pour sûr les règles de précaution énoncées seront suivies scrupuleusement....

N'est-ce pas ?
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Japon réduit les limites d'exposition aux rayonnements pour les enfants | Japan Today

[traduction] Le Japon a abaissé vendredi les limites d'exposition de rayonnement pour les enfants à moins d'un millisievert par an à l'école en raison de problèmes de santé dans le sillage de la crise nucléaire de Fukushima.

 

Le ministère de l'éducation a livré l'instruction à toutes les écoles à travers le pays, y compris Fukushima, où des niveaux élevés de rayonnement ont été libérés par l'usine nucléaire de Fukushima Daiichi paralysée par le séisme et le tsunami du 11 Mars.

 

Après l'accident, le Japon a soulevé la limite d'exposition pour les adultes et les enfants de un à 20 millisieverts par an, correspondant au niveau d'exposition maximale pour les travailleurs de l'industrie nucléaire dans de nombreux pays.

 

Le mouvement a suscité l'indignation et les parents à Fukushima avait appelé le gouvernement à des limites inférieures à l'école, en affirmant que les enfants font face à un risque plus élevé de radiations avec plus de risque de cancers et autres maladies que les adultes.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Dépôt légal de Greenpeace sur le sinistre de Fukushima | The independant.co.uk

[Eng] Dépôt légal de Greenpeace sur le sinistre de Fukushima | The independant.co.uk | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Greenpeace a envoyé une demande légale aujourd'hui en accusant le gouvernement de ne pas prendre en compte les implications de la catastrophe du Japon Fukushima dans la planification future pour la construction de nouvelles centrales nucléaires au Royaume-Uni.

 

Le groupe environnemental a présenté un mémoire juridique de 1611 pages à la Haute Cour et a déclaré qu'il cherchait à obtenir une révision judiciaire, affirmant que les ministres n'avaient pas tenu compte des conseils de spécialistes sur les implications de la catastrophe sur les réacteurs du futur.

 

John Sauven, le directeur exécutif de Greenpeace, a déclaré: "Les événements tragiques de Fukushima ont été un catalyseur pour les gouvernements du monde entier pour examiner à nouveau la sécurité et la viabilité de leurs projets nucléaires."

(...)

more...
Bee Api?'s comment, August 26, 2011 1:34 PM
Oh ben c'est Areva <la_moribonde_un_pied_dans_la_tombe_et_l'autre_sur une_peau_de_b@nane.fr> qui va pas être contente! Déjà qu'elle a perdu grave au premier semestre!